Le risque de cyber guerre est surestimé ainsi que les effets des exploits actuels
Rapportent des chercheurs anglais

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Le risque de cyber guerre est surestimé ainsi que les effets des exploits actuels, rapportent des chercheurs anglais

Depuis quelques mois, on crie en tous sens à la "cyberguerre". Pourtant, d'après une étude récente, la menace serait surestimée.

Rassurantes, les conclusions de cette recherche affirment que si une pandémie ou une crise économique peut créer des soucis planétaires, les cyber attaques en sont loin mais tout juste capables de créer des désordres ponctuels et localisés.

De plus, le terme de "guerre numérique" serait souvent mal utilisé, et ne correspondrait pas à certaines activités pour lesquelles il est utilisé, comme l'espionnage ou l'hacktivisme, ou bien encore les accidents. les dommages potentiels attribués à ces dangers sont surestimés, affirme l'étude.

Par exemple, une attaque par phishing ou une action délibérée et en réunion pour s'introduire dans un système sont souvent désignées par les mêmes mots, alors que leurs portées sont radicalement différentes. "Ceci conduit à des mésententes fréquentes et fâcheuses".

Les chercheurs reconnaissent pourtant quelques risques de cyber accidents catastrophiques (comme par exemple une éruption solaire qui détruirait satellites et hardware basés au sol), mais ces incidents ont peu de chance de survenir et surtout, ceux qui arrivent actuellement sous les termes "cyberwar" sont "triviaux" en comparaison, du fait de leur courte durée et de leur ciblage (peu de personnes ou de sociétés à la fois).

Malgré tout, l'OECD recommande aux nations de prévoir comment réduire les conséquences d'éléments accidentels et volontaires.

Cependant, le rapport minimise le risque d'une guerre par Internet entre plusieurs pays : "il n'y aura certainement jamais de cyber conflit" car aucun agresseur ne se contentera d'un seul type d'arme, et que les effets d'une telle attaque restent incertains.

Enfin, les "cyber armes" ont été définies comme suit : virus, trojans, vers, botnets DDOS, accès non autorisés à des ordinateurs forcés.

Et même, Internet pourrait être d'un grand secours en cas de conflit majeur, en permettant la transmission d'informations, la délivrance de certains services essentiels, mais aussi de rassurer les citoyens.

Source : Etude de l'Organisation for Economic Cooperation and Development

Et vous, croyez-vous en une cyber guerre ?

Selon vous, quelles menaces numériques sont dignes d'un conflit international ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Ev3r10st Ev3r10st - Membre régulier https://www.developpez.com
le 17/01/2011 à 22:52
Et vous, croyez-vous en une cyber guerre ?

Cependant, le rapport minimise le risque d'une guerre par Internet entre plusieurs pays : "il n'y aura certainement jamais de cyber conflit" car aucun agresseur ne se contentera d'un seul type d'arme, et que les effets d'une telle attaque restent incertains.

Bah en fait les cyberwars ne sont pas "éventuelles".
Il y en a déjà eu, il y en a en ce moment, et il y en aura encore...

Cf : https://media.blackhat.com/bh-eu-10/...he-dots-wp.pdf

Concernant le "un seul type d'arme", bien sûr que ça peut être utilisé (Cf Stuxnet).
Mais pire, les cyber-vecteurs d'attaque peuvent être combinés à d'autres vecteurs 'réels' (Cf Russie - Georgie).

Selon vous, quelles menaces numériques sont dignes d'un conflit international ?

Stuxnet est une menace numérique hyper-violente qui pourrait déboucher sur un conflit majeur, voir des pertes humaines énormes.
http://www.rfi.fr/ameriques/20110116-stuxnet
http://www.developpez.com/actu/27187...nt-sur-l-Iran/ classe le backlink non?

Ou encore tout ce que dévoile wikileaks, pourrait considérablement dégrader des relations internationales.

Les cyber-menaces sont pour le moment très ciblées, et assez limitées dans le temps.
Mais ça reste des menaces importantes à prendre en compte pour toute nation.

La sécurité informatique a toujours été négligée.
C'est une fois que le mal est fait qu'on se rend compte de la menace.
Avatar de Paul TOTH Paul TOTH - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 18/01/2011 à 5:44
Il y a une dizaine d’année, Kitetoa.com lançait une phrase qui allait être reprise ici ou là : « la cyber-guerre, ça fait des cyber-morts ».

Nous allons tous cyber-mourir
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Architecte et intégrateur scade/simulink H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil