Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Sortie en juillet 2019 de l'Emmabuntüs Debian Édition 3 RC
à l'ombre de la version stable Debian 10 Buster

Le , par Patrick_Emmabuntus

0PARTAGES

Le Collectif Emmabuntüs est heureux d'annoncer la sortie pour le 15 juillet 2019, de la nouvelle Emmabuntüs Debian Édition 3 RC (Release Candidate) (32 et 64 bits) basée sur la Debian 10 Buster et XFCE.

Cette distribution a été conçue pour faciliter le reconditionnement des ordinateurs donnés aux associations humanitaires, notamment, à l’origine, aux communautés Emmaüs (d'où son nom). L'objectif est de favoriser la découverte de GNU/Linux par les débutants, de prolonger la durée de vie du matériel pour finalement limiter le gaspillage lié à la surconsommation de matières premières.

Les objectifs de cette nouvelle version

Comme évoqué dans l’annonce précédente sur Developpez.com en octobre 2018, cette nouvelle version de notre distribution reprend les bases de l'Emmabuntüs DE2 sous Debian 10 Buster, et après avoir réalisé, dans la version Alpha, une diminution notable de la taille de l’ISO. Cette version RC finalise la rationalisation des logiciels embarqués, et apporte quelques correctifs, comme l’accélération au démarrage en mode live par rapport à la version Alpha, les améliorations de la gestion d’un thème sombre/clair, le support en mode live des langues et de la localisation, etc.


Capture d’écran du bureau de l’EmmaDE3 RC, avec la fenêtre d’accueil en thème sombre


Nous espérons que cette nouvelle version permettra de faciliter encore davantage le travail de reconditionnement des associations qui utilisentEmmabuntüs, et celui de nos amis des JerryClan de France et d'Afrique. Et en particulier nos amis du BloLab de Cotonou au Bénin, qui organisent des formations au numérique et des ateliers de fabrication de Jerrys sous Emmabuntüs, afin de démocratiser la technologie informatique grâce à leur classe numérique mobile, installée dans la remorque d'un camion.


Fabrication de deux Jerry sous Emmabuntüs par les élèves du CEG de Lac de Cotonou,
lors d’ateliers organisés par le BloLab de Cotonou au Bénin

Cette nouvelle version devrait aussi permettre à terme de remplacer la version Emmabuntüs 3 basée sur Ubuntu 14.04 qui va être obsolète, et qui équipe encore les premières salles informatiques mises en place au Togo par nos amis de YovoTogo et JUMP Lab’Orione.


Carte du Togo des salles informatiques dotées d’ordinateurs de réemploi sous Emmabuntüs
équipée par YovoTogo, JUMP Lab'Orione et Emmabuntüs de 2015 à 2018

Enfin, nous devrions mettre en ligne notre version finale au mois de septembre 2019.
En attendant cette sortie, nous sommes à la recherche de personnes pouvant nous aider pour faire des tests d'intégration de la fonction Boot-secure dans notre prochaine version finale.

Voir l'ensemble des améliorations de cette version dans les annonces sur notre Wiki :


Vous trouverez les liens de téléchargement sur cette page.

Et vous :
  • Que pensez-vous de l’utilisation du Jerry pour réduire la fracture numérique et la surconsommation de matières premières ?
  • Que pensez-vous de l'usage de logiciels libres dans des actions de solidarité, en particulier pour équiper des structures de formation ?
  • Que pensez-vous de cette idée qui consiste à remplir une distribution GNU/Linux de logiciels et de données de culture libre ?

Voir aussi :


Note 1 : PeerTube est une plateforme française basée sur un logiciel libre d’hébergement de vidéo décentralisé grâce à la diffusion en pair à pair. Elle fonctionne sur le principe d’une fédération d’instances hébergées par plusieurs entités différentes, à l’image de Diaspora* ou Mastodon.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !