Le Projet Hudson change de nom et devient Jenkins
Pour respecter les droits d'Oracle, sa migration vers GitHub devrait suivre

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Mise à jour du 02/02/11 par Hinault Romarick

Visiblement, Oracle souhaite renouer avec les communautés des différents projets open source.

Après le transfert d'OpenOffice.org sous une licence open source, Oracle vient de faire passer le projet Hudson entre les mains de la fondation Eclipse.

«Pour démontrer son engagement envers le promoteur et les communautés open-source, Oracle annonce aujourd'hui qu'elle a soumis une proposition à la Fondation Eclipse pour créer un projet Hudson dans Eclipse et céder le code du noyau du projet. Oracle va transférer la marque Hudson et le nom de domaine Hudson-ci.org à la Fondation Eclipse » peut-on lire dans le communiqué de presse d'Oracle.

La cession du serveur d'intégration continue qui est sans doute le plus utilisé de nos jours, a été faite suite à un examen attentif des options et des discussions avec les clients et partenaires du projet. Pour Oracle, ce transfert est le meilleur moyen d'assurer la croissance et le succès du projet Hudson.

Concrètement, le transfert à la Fondation Eclipse signifie que les contributeurs potentiels au projet Hudson ne seront plus tenus de signer un accord lié à l'« Oracle contribution license » pour participer au développement. Eclipse permet à tout contributeur de garder le droit d'auteur sur le code proposé.

Ce passage de main devrait résoudre les problèmes ayant entraîné le fork du projet. « L'une des questions clés sur la division entre Hudson avec la communauté Jenkins était de savoir comment équilibrer les aspects corporate et communautaires du projet. Félicitations à Oracle de continuer à travailler sur ces questions et de faire ce que je crois être une bonne chose pour la communauté du projet Hudson » a réagit Mike Milinkovich, directeur exécutif de la Fondation Eclipse, cité par Oracle

Comment réagira la communauté open source qui s'est déjà orientée vers le développement du projet Jenkins, fork d'Hudson ? Et quelle sera l'avenir du projet Jenkins ?

Source : Oracle

Et vous ?

Comment voyez-vous l'avenir du projet hudson et du projet Jenkins ?

Le projet Hudson officiellement forké
Après le vote de la communauté open-source et devient Jenkins, Oracle continuera de développer son projet

Mise à jour du 02/02/11

La communauté a voté.

Et à une écrasante majorité (214 contre 14), elle a validé le transfert du projet Hudson vers les Google Groups (pour les mailing lists et les discussions) et vers GitHub pour le code (lire ci-avant).

En conflit avec Oracle sur la propriété du nom, les responsables du projets avaient également proposé de le rebaptiser Projet Jenkins. Une appellation elle aussi acceptée, comme en témoigne le nouveau site d'un des serveurs d'intégration continue les plus utilisés dans l'éco-système Java.

Oracle de son coté a fait savoir qu'il continuera à soutenir et à faire progresser « son » projet Hudson, hébergé lui sur Java.net. Mais qui bénéficie lui aussi d'un nouveau site.

Ces deux domaines se ressemblent d'ailleurs étrangement (le site de Jenkins, le site de Hudson)

Au dela de cette étrange ressemblance, l'affaire fait penser à celle de OpenOffice.org, la suite bureautique de Sun-Oracle forkée par la communauté pour donner LibreOffice.

Sans que l'on sache trop qui est le fork et qui est la « branche historique ».

Source

MAJ de Gordon Fowler

Le Projet Hudson change de nom et devient Jenkins
Pour respecter les droits d'Oracle, sa migration vers GitHub devrait suivre

Mise à jour par Romaintaz du 12/01/11

Hudson est sans doute l'un des serveurs d'intégration continue les plus utilisés aujourd'hui, en tout cas dans l'éco-système Java.

Hudson était un produit Sun. Avec le rachat de cette compagnie il y a un an par Oracle, Hudson est devenu de fait un produit Oracle.

En fin d'année dernière, un grand débat - houleux - a agité la communauté autour de cet outil. Oracle ne souhaitait pas que ce projet soit hébergé sur GitHub (un service d'hébergement de projets basé sur le gestionnaire de sources Git), réputé plus fiable que les infrastructures java.net (lire ci-avant).

Oracle a refusé cette migration, mais a également fait prévaloir ses droits sur le nom Hudson, comme l'a indiqué Ted Farrell (vice-président des outils et middlewares chez Oracle) : "nous sommes propriétaires du nom [Hudson], ce qui implique que vous ne pouvez pas l'utiliser en dehors de la communauté principale" (source).

Autrement dit, Hudson est et restera sous le giron d'Oracle, et continuera d'être hébergé par les infrastructures du géant américain.

Mais Kohsuke Kawaguchi, le "papa" d'Hudson a annoncé hier son intention de résoudre le problème en n'utilisant plus le nom d'Hudson, mais celui de Jenkins.

Souhaitons donc longue vie au serveur d'intégration continue Jenkins.

Complément d'informations de Gordon Fowler :

Andrew Bayer, responsable de la communauté Hudson, a également proposé, suite à ce changement de nom, que le projet migre des serveurs d'Oracle. Propablement vers GitHub. Le changement de nom, qui libérerait le projet de tous ses engagements envers Oracle, permettrait un tel mouvement.

Andrew Bayer précise cependant que le nouveau nom et la migration doivent d'abord être validés par la communauté.

Oracle devrait formuler une "contre-proposition" dans la semaine.

Sources :



Oracle empêche la migration du Projet Hudson hors de la plateforme Java.net
Et met en émoi la communauté open-source

L'Intégration Continue (I.C.) est le nom donné initialement par la communauté de l'Extreme Programming (XP) pour désigner la pratique de génie logiciel visant à accélérer la livraison des logiciels en réduisant le temps d'intégration.

Dans l'écosystème Java, il existe de nombreux outils d'intégration continue, parmi lesquelles Hudson, un serveur d'intégration très en vogue et très apprécié, notamment pour sa simplicité.

Un outil tout autant apprécié par Oracle, qui veut à tout prix le garder sous son contrôle.

Résultat, une nouvelle crise vient d'éclater entre le géant des solutions d'entreprises et la (très large) communauté du projet Hudson.

Tout a commencé en juin 2009, quand des voix de plus en plus nombreuses se sont élevées pour souligner le besoin pressant de sortir le projet du seul site Java.net pour le mettre à disposition sur d'autres plateformes d'hébergement de code, jugées plus fiables au regard des indisponibilité à répétition de Java.net.

Finalement, une partie seulement du projet a été délocalisée, laissant le reste, dont les dépôts de code source (soit la partie la plus importante) sur Java.net.

L'affaire a sérieusement commencé à se gâter il y a un mois, le 1er novembre 2010 exactement, quand Oracle a désigné son ingénieur Winston Prakash co-responsable du projet Java.net, en remplacement de Kohsuke Kawaguchi, inventeur et principal contributeur du projet Hudson.

Deux semaine après, Andrew Bayer, membre du core-team du projet, a remis sur le tapis la question de la délocalisation. Et cette fois, la communauté a vite statué pour migre la plateforme et la mailing list vers Google Groups, qui semblait être le remplaçant idéal.

Mais la migration ne se passe pas sans problèmes techniques. Lors de la transition, les mails adressés aux propriétaires des projets et à leurs communautés n'arrivaient, par exemple, pas à destination. Autre inconvénient, trois jours après, Jacob Robertson, un autre contributeur du projet, découvre que ses identifiants SVN ne fonctionnent plus. Les projets doivent en effet être verrouillés en attendant la fin de la migration.

L'équipe du projet Hundon fait alors de son mieux pour accélérer lemouvement en essayant, tant bien que mal, de garder la communauté informée via son blog et son compte Twitter.

Le 23, soit quatre jours après le début de la migration, le projet n'est toujours pas disponible.

Son fondateur propose alors de migrer le code source vers une deuxième plateforme bien connue, GitHub.

Le 27, Andrew Bayer envoie donc une "proposition formelle" de migrer le projet vers GitHub, fixant la fin du mois comme dernier délai de soumission d'objections.

Mais Oracle ne l'entend pas de cet oreille et le fait savoir par un mail envoyé à la liste de diffusion du projet. Le géant du logiciel fait également savoir « qu'il va annoncer quelques changements dans les semaines à venir ».

Par « quelques changements », il fallait en fait comprendre qu'Oracle avait tout simplement décidé d'annuler la migration : « nous resteront sur l'infrastructure Java.net, [tous les avantages] d'une migration vers Git sont réalisables sur Java.net, rien ne nécessite pas de passer à GitHub » assène, catégorique, un responsable de chez Oracle.

Une affirmation à laquelle Nigel Magnay (contributeur de longue date au plugin Git de Hudson) répond en apportant des éléments expliquant les avantages de la migration.

Ce à quoi Oracle n'a pas tardé à répliquer, laissant bouche bée les leaders du Projet Hudson et les nombreux développeurs et utilisateurs qui suivent l'affaire : « Nigel, ce que je voulais dire, c'est que je crois que la décision finale du choix de l'infrastructure revient à Oracle ».

Face à ce message très clair, la communauté est gagnée par la colère.

Et Oracle provoque une nouvelle polémique.

Une affaire qui montre en tout cas encore une fois à quel point la gestion d'un large projet open-source peut être compliquée.

Source : premier message d'Oracle, deuxième message d'Oracle

Et vous ?

Que pensez-vous de cette affaire ?
Quel dénouement présagez-vous ?

En collaboration avec Gordon Fowler


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Theoden Theoden - Membre du Club https://www.developpez.com
le 02/12/2010 à 14:56
Ce genre de comportement de la part d'Oracle ne va-t'il pas amener les gens de la communauté Hudson à forker le projet à la barbare comme ce qui a eu lieu pour OO ?

Theoden
Avatar de dissert dissert - Membre averti https://www.developpez.com
le 02/12/2010 à 16:38
Le problème c'est la situation d'Oracle vis-à-vis de l'Open source.

Accepter qu'un projet soit open-source, c'est accepter qu'il puisse être forké et échapper de son contrôle.

Si Oracle fait des pieds et des mains pour empêcher un projet Open source de sortir de son contrôle, il va perdre toute la crédibilité sur tous les autres projets (bien plus important, comme Open JDK, Eclipse Link, MySQL ...) où Oracle est impliqué.

La seule menace que peut faire Oracle concerne la marque "Hudson", mais ce n'est pas comme OpenOffice, pour tous les informaticiens, "Hudson", c'est avant tout Kosuke, donc s'il y a un fork, tout le monde suivra Kosuke.

(Et on va appeler le projet "Chuck" et mettre le plugin en natif)
Avatar de kedare kedare - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 02/12/2010 à 17:30
C'est pas crédible vu qu'Oracle participe activement au developpement Open source (ex: brtfs, bdb)
Avatar de nu_tango nu_tango - Membre averti https://www.developpez.com
le 02/12/2010 à 17:34
pfff. A voir les indispos récurrentes sur java.net ils ne manquent pas de culot de faire suer la communauté Hudson.

Ils fairaient mieux de capitaliser un peu de leur temps pour terminer les migrations dns des anciens domaines sun vers les domaines oracle plutôt que de déstabiliser un projet open-source.

Tel est mon point de vue sur la chose.
Avatar de Arkal Arkal - Membre régulier https://www.developpez.com
le 02/12/2010 à 22:49
Il y a vraiment quelque chose qui m'échappe...
Comment des projets open-source peuvent devenir propriétaire à Oracle?

Je ne suis certe pas connaisseur de toutes les clauses dans les licenses...
Mais un projet open source tel que celui là ou OOo ne devrait pas afficher de publicité à Oracle (logo) ou avoir des plugins gratuits (open source) devenu propriétaire payant et avoir des batons dans les roues par Oracle....

Ok Oracle ont racheté Sun, ils ont donc accès à tout ce que Sun faisait dans l'open source, JAVA compris, et Oracle peut se permettre de faire comme bon leur semble ???
Avatar de Philippe Bastiani Philippe Bastiani - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 02/12/2010 à 23:19
Citation Envoyé par Arkal Voir le message
Il y a vraiment quelque chose qui m'échappe...
Comment des projets open-source peuvent devenir propriétaire à Oracle?
Les marques déposées... bref, les noms OpenOffice et Hudson n'appartiennent pas à la communauté !

Mais rien n'empêche les fork... c.f. LibreOffice ! MariaDB ...

Il y a divorce entre des communautés de développeur et Oracle ! C'est bien domageable pour ces projets qui risquent de perdre l'un de leur contributeur de poids...
Avatar de dissert dissert - Membre averti https://www.developpez.com
le 03/12/2010 à 8:14
Oracle a mentis !

La marque "Hudson" n'appartient pas à Oracle comme ils l'annonçaient si péremptoirement.

Ils ont juste déposé une demande pour l'avoir le 29 octobre, ce qui fait qu'ils ne la possède pas du tout.

Leur attitude vis-à-vis de la communautés Hudson est tout simplement lamentable !
Avatar de Patriarch24 Patriarch24 - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 03/12/2010 à 9:37
Oracle tente de tout contrôler, c'est pas nouveau. Ce qui est dommage (pour eux), c'est que les projets visés (Open Office, Hudson, MySQL et autres) ont une très large communauté pour laquelle 'libre' signifie quelque chose, et c'est tant mieux. J'étais sceptique au moment du rachat de Sun par Oracle, ils ne font que confirmer ce que je pense d'eux.

J'ai remarqué aussi que c'était la foire ces derniers temps pour accéder au site du projet (Hudson), je crois que je viens de comprendre pourquoi.


(...) fork (...)
Et on va appeler le projet "Chuck" et mettre le plugin en natif
+1. Si Chuck pouvait mettre un highkick à Oracle, je serai le dernier à m'en plaindre
Avatar de Philippe Bastiani Philippe Bastiani - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 03/12/2010 à 11:59
@Patriarch24
Ce n'est effectivement pas nouveau qu'Oracle s'intéresse plus aux trademarks qu'à l'OpenSource... Mais tu remarqueras qu'Oracle n'est pas nécessairement à l'origine des conflits autour de Mysql, OpenOffice, Hudson ! Ils agissent certes sans aucun tact voire avec mépris vis-à-vis de l'opensource... mais, j'ai aussi l'impression que du côté des différentes communautés il y a une certaine intransigeance et une volonté d'aller au clash pour se séparer d'Oracle !

Rappelons nous que ces projets sont certes libres mais qu'ils ont en grande partie bénéficié de la marque SUN: une marque qui a crédibilisé/boosté ces projets !

Tu parles de large communauté: sais tu qu'en ce qui concerne OpenOffice il y a environ 70 commiters attitrés ! Je pense qu'il doit en être de même pour Hudson... Mysql est je crois le projet qui rassemble le plus contributeur...

Oracle risque fort de se retouver avec des coquilles vides (au moins pour OpenOffice). Mais du côté de la communauté, IMHO, les forks sans Oracle vont (au moins dans un premier temps) rentrer dans une période d'incertitude qui va les affaiblir... Ces projets, en définitive, ne sont pas si libre que celà: sans le soutien financié de groupes industriels ils ne pourront survrivre ! IBM, Google, .. tiennent LibreOffice; SkySQL tient MariaDB, ...
Avatar de rebolon rebolon - Membre habitué https://www.developpez.com
le 06/12/2010 à 9:44
Rachat par Oracle = Fork de MySql + Fork OO [+Fork Hudson] = Fin de Java ?

désolé
Contacter le responsable de la rubrique Accueil