Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Chrome ne supportera plus le H.264
Google ne veut soutenir que « des technologies et des codecs complètement ouverts »

Le , par Gordon Fowler

121PARTAGES

8  1 
Le H.264 est de retour sur Chrome, qui pourra lire les vidéos dans ce format grâce à une extension de Microsoft
Mise à jour du 03.02.2011 par Katleen

Il y a un petit peu moins d'un mois, Google annonçait la fin du support du codec H.264 par son navigateur Chrome, ce qui en enchantait certains et en gênait d'autres.

Aujourd'hui, une alternative est possible, grâce à Microsoft (qui s'était déjà occupé du problème sous Firefox).

L'éditeur de Redmond vient ainsi de dévoiler son "Windows Media Player HTML5 Extension for Chrome", qui, comme son nom l'indique, est une extension pour Chrome qui permettra la lecture de vidéos au format H.264 par les utilisateurs du navigateur de Mountain View.

"Nous respectons le fait que les utilisateurs de Windows veulent avoir la meilleure expérience du Web possible, ce qui inclut la possibilité de profiter de la plus grande diversité de contenus disponibles sur l'Internet au format H.264", a déclaré Microsoft.

Internet Explorer 9 supportera ce format, en plus du WebM de Google (si le codec correspondant est installé).

Tout cela, dans une politique d'interopérabilité clairement affichée.

Source : Blog de Claudio Caldato (programmeur principal de l'équipe intéropérabilité de Microsoft)

Que pensez-vous de cette solution ? Qu'est-ce qui, selon vous, à motivé Microsoft à la concevoir ?

Avez-vous déjà testé l'extension H.264 pour Firefox, fournie par Microsoft ?

FSF soutient Google pour le WebM
La fondation approuve la décision de Google

Mis à jour le 20/01/2011

Après bien des moqueries, Google est enfin soutenu vis-à-vis de sa décision d’abandonner le codec H.264 et de passer au WebM.

Ce soutien vient de la Fondation des Logiciels Libres, la FSF (Free Software Foundation).

Pour rappel, le codec H.264 est toujours supporté par Microsoft et Apple, ce service n’étant pas gratuit pour les développeurs.

« Cette licence H.264 est fondamentalement incompatible avec la liberté du logiciel » a déclaré Brett Smith, spécialiste des licences, sur le blog de l’organisation.

Les inquiétudes des développeurs et des éditeurs se tournent vers le fait que le codec H.264 est plus répandu, mais Brett insiste sur le fait que même si un codec est pris en charge sur de nombreuses interfaces, cela ne le rend pas forcement meilleur.

Il a ensuite répondu à certaines accusations suggérant que Google faisait un pas en arrière à propos des normes du web (car le H.264 est supporté par plus de matériels et logiciels) : « ces commentaires représentent une incompréhension fondamentale de vision du web comme libre et sans contraintes ».

Et de conclure en invitant les acteurs du Net à diffuser des vidéos sous format WebM, et d’abandonner le H.264.

Emma Hernandez, en collaboration avec Katleen Erna

Source : Le blog de la FSF

Le H.264 sera-t-il abandonné au profit du WEbM?

Qui sera le prochain à soutenir Google ?

L'initiative de Google est-elle légitime, puisqu'il continue de supporter Flash ?

Google répond aux critiques de ces concurrents
en justifiant son choix sur le WebM

le 17/01/2011
Google l’avait annoncé la semaine dernière, il abandonnait le codec H.264 sous Chrome pour passer au WebM. Une décision sur laquelle certains de ses concurrents ne se sont pas gênés pour le titiller.

Google a décidé de répliquer avec son directeur de produit Mike Jazayeri, qui a expliqué que jusqu'alors, aucun codec n’était considéré comme un standard d’utilisation pour les vidéos en HTML5.

FireFox lui même utilise le codec WebM au lieu du H.264 et ne reçoit pas de critiques.

Google rajoute qu’il trouve regrettable que « les diffuseurs et les développeurs qui utilisent le tag « Vidéo » soient forcés de supporter plusieurs formats » en utilisant Safari (Apple) et IE9 (Microsoft) qui supportent toujours le codec H.264.

Sachant que l’utilisation et la distribution du H.264 est payante pour les concepteurs de navigateurs et d’OS, et que cela risque d’augmenter dans le futur, continue de s'insurger Google.

Une technologie payante "freine le développement" et se transforme en produit lucratif, conclut Mountain View.

Source : Communiqué de presse de Google

Pour ou contre le maintien du H.264 ? Microsoft peut-il passer au WebM après s’être moqué de Google ?

Emma Hernandez, en collaboration avec Katleen Erna

Un Web évangéliste de Microsoft critique avec humour la fin du support du H.264 dans Chrome
Et compare WebM à l'Espéranto

Mise à jour du 13/01/11

Tim Sneath, « Windows et Web évangéliste » officiel pour Microsoft, a choisi l'humour pour critiquer la décision de Google d'abandonner le support du H.264 dans les futurs versions de Chrome.

Google a motivé sa décision en indiquant qu'il souhaitait se concentrer uniquement sur les technologies ouvertes, et notamment WebM et Theora, deux codecs également soutenus par Mozilla et Opera (lire ci-avant).

Tim Sneath, qui s'exprime en son nom propre, parodie cette argumentation en reprenant quasiment mot pour mot certains passages de l'annonce de Google., mais en l'appliquant aux langues des hommes.

« Nous soutenons l'Esperanto et le Klingon (NDR : langue imaginaire dans Star Trek), […] bien que l'anglais joue un rôle important dans les discours d'aujourd'hui. Notre but est de permettre une innovation fondée sur l'ouverture », écrit-il dans sa "Lettre Ouverte du Président des Etats-Unis de Google".

« Ces changements interviendront dans les mois qui viennent mais nous faisons cette annonce dès aujourd'hui pour permettre aux citoyens qui parlent d'autres langues de traduire les librairies du monde entier en Espéranto. »

Les réactions à ce billet – personnel, rappelons-le – vont de l'hilarité à la critique virulente. Mais quoi qu'on en pense, force est d'admettre que Tim Sneath possède un solide sens de l'humour et de la dérision.

Le meilleure moyen de faire passer ses idées ?

Source : Lettre Ouverte du Président des Etats-Unis de Google, par Tim Sneath

MAJ de Gordon Fowler

Chrome ne supportera plus le H.264
Google ne veut soutenir que « des technologies et des codecs complètement ouverts »

Le billet de Google s'intitule « HTML Video Codec Support in Chrome ». Mais il aurait aussi bien pu s'appeler « pourquoi nous abandonnons le H.264 ».

Chrome prend donc le même chemin que Firefox et ne supportera plus – en natif tout du moins – le codec vidéo soutenu par Apple. Motif invoqué : le H.264 est fermé et propriétaire.

« Nous supportons WebM (VP8) et Theora, et nous envisageons d'ajouter à l'avenir le support d'autres codecs ouverts et de qualité », écrit Mike Jazayeri, Product Manager chez Google. « Bien que le H.264 joue un rôle important, notre objectif est de permettre une innovation ouverte, le support de ce codec sera enlevé et nos ressources utilisées pour soutenir des technologies et des codecs complètement ouverts ».

Applaudi par les uns (pour son support de l'open-source) et critiquée par les autres (qui pensent que le rôle de Google est avant tout de livrer un navigateur capable de lire tous les codecs populaires), la décision ne prendra cependant effet que dans les prochains mois pour laisser le temps aux développeurs Web « d'apporter tous les changements nécessaires à leurs sites » (sic).

Dis plus clairement : d'abandonner le H.264 ou de mettre en place des playbacks pour les vidéos dans ce format.

La guerre des codecs continue pour la nouvelle balise <vidéo> du futur HTML 5.

Source : Billet de Mike Jazayeri

Et vous ?

Bonne ou mauvaise décision de Google ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 12/01/2011 à 11:57
Citation Envoyé par JohnPetrucci Voir le message
Je pense qu'il faudrait voir au-delà de la barrière libre/propriétaire et laisser les navigateurs compatibles avec un maximum de codecs, pour qu'on ait le choix de mettre nos vidéos en H.264 ou en Theora tout en ayant un maximum de gens touchés par le contenu
Ce n'est pas une histoire de libre ou de propriétaire mais de standard ouvert. Opéra qui est un navigateur propriétaire, c'est lui aussi opposé à l'adoption du H.264 en tant que standard du web.
Le but du web est de se baser sur des technologies ouvertes qui peuvent être implémentées par tous. Si jamais le H.264 s'imposait comme codec de référence, ça serait mettre l'avenir du web dans les main du consortium MpegLA.

Citation Envoyé par JohnPetrucci Voir le message
Parce que l'utilisateur lui s'en fiche du codec, si il utilise un navigateur qui ne supporte pas le format vidéo du site web (alors qu'il respecte les standards qui ne sont pas encore définis), alors il ne profitera de rien et ne reviendra pas.
Le problème ne se posera tout simplement pas à l'utilisateur final.
Seul le concepteur de site web sera impacté. Car s'il est doté de plus de 3 neurones, il n'utilisera pas le H.264 (du moins pas sans solution de rechange), s'il n'est pas supporté par 3 des 5 navigateurs majeurs.
8  0 
Avatar de Neko
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/01/2011 à 11:46
Citation Envoyé par befalimpertinent Voir le message
C'est une bonne décision mais elle est sans doute un peu précoce. Au vu de sa progression d'ici quelques temps Chrome pourrait être à 25 - 30 % de pdm autrement dit en position de force pour vraiment influencer les choix de codecs et faire basculer les développeurs Web.
Google c'est pas seulement Chrome, c'est aussi Youtube qui reste le plus gros site de vidéos. Au vu du nombre de vidéos "embedded" hébergées pas youtube sur les sites. Si ils choisissent un codec ya de très grandes chances que tous les navigateurs se mettent à le supporter.
7  0 
Avatar de Camille_B
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 12/01/2011 à 21:37
Oui, et ? Tu n'apportes rien par rapport à ce que j'ai dis, Google se met dans la poche les développeurs en plus de satisfaire ses propres intérêts, mais à mon avis la démarche de Google est plus de satisfaire ses propres intérêts que de satisfaire les développeurs.

Si Google avait créé une solution propriétaire, il aurait fait exactement pareil. Selon moi il cherche juste à mettre en avant sa solution, et par le même biais tant qu'à faire, se mettre les développeurs dans la poche.
Déjà en soi les procès d'intention c'est douteux.

Qu'importe, là ou cela devient risible c'est que ce jugement est parfaitement faux.

Si Google avait voulu faire du proprio dans cette affaire il n'aurait pas libéré le codec vp8, tout simplement. Rien ne l'obligeait à le faire.

"Si Google avait créé une solution propriétaire".

Franchement c'est risible. On pourrait tout aussi bien dire : «RMS se fout du libre, s'il avait voulu créer des logiciels propriétaires ils les auraient défendus pareils !»

Sans blague !

Franchement, Google c'est pas ma tasse de thé, mais en matière de logiciels libres et de standards c'est une boîte qui n'a rien à prouver depuis un bout de temps.
8  1 
Avatar de pseudocode
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 13/01/2011 à 11:45
Personnellement, je ne vois pas l'intérêt de figer les formats audio/vidéo dans la spécification HTML.

La technologie dans ces domaines évolue beaucoup plus vite que la spécification HTML. Le choix des formats fait actuellement par le w3c sera vite obsolète.

Quand au billet de Tim Sneath, il est drôle mais ne pointe que les conséquences de la décision de Google (non support d'un format très répandu) sans en aborder les causes (brevets, paiement).
8  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 12/01/2011 à 12:18
Citation Envoyé par FloMo Voir le message
Google soutient les codecs libres, etc... mouais. Et comme on est de bons moutons que le mot "libre" mets en émoi, on va y croire. ...
Par contre, Google a justement de juteux contrats avec des fournisseurs de matériel pour décoder le WebM.
Nous prendraient-ils pour des imbéciles ? Y courons-nous ?
Probablement.
Rien de nouveau : Google supporte les standards libres pour le web, tout en restant pragmatique. Je trouve au contraire, la dessus que leur politique est parfaitement claire.

Citation Envoyé par FloMo Voir le message
- les smartphones Android actuels décodent nativement H.264. Vont-ils supprimer ce support dans Android pour faire uniquement du décodage logiciel ?
- WebM ne sera décodé que dans les prochaines version du matériel ARM, Intel, etc. Du décodage software pour tous les autres ?
Google a annoncé qu'il retirerait à terme le H.264 de Chrome pour soutenir WebM, pas qu'il comptait arrêter immédiatement toute utilisation du H.264 dans toutes leurs applications.
Il sera sans doute retiré du navigateur officiel d'android(qui au passage ne s'appelle pas Chrome même s'il en reprend une partie) une fois que le décodage hard de WebM sera standard. Il y aura probablement une période de transition.
Quant à l'utilisation de H.264 en dehors du navigateur Web, ça ne pose pas le moindre problème
Citation Envoyé par FloMo Voir le message
- YouTube est par défaut sur du H.264. Toutes les vidéos vont donc être spécifiquement encodés ?
Probablement. Ca prendra du temps
Citation Envoyé par FloMo Voir le message
- Google ne veut que du libre mais intègre à 100 % le plugin ultra-propriétaire Flash. Incohérence ? D'ailleurs, Flash lui-même n'est-il pas optimisé pour le H. 264 ?
Qu'est ce que tu appelles à 100%.
Au contraire Google essaie d'éviter le flash au maximum, mais pour des raison de compatibilité, il n'y arrive pas encore partout. Ce n'est pas pour rien qu'il pousse énormément à l'adoption des nouveautés de HTML 5
6  0 
Avatar de Aurelien.Regat-Barrel
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 12/01/2011 à 12:34
Citation Envoyé par JohnPetrucci Voir le message
je mets juste en doute la réelle volonté de Google de faire un web basé sur des spécifications ouvertes.
Ben dans le cas des codecs videos personnellement je ne mets pas en doute leur volonté de pousser au royalty free, c'est dans l'intérêt de Youtube de ne pas se faire taxer par la MpegLA.

Citation Envoyé par FloMo Voir le message
Google soutient les codecs libres, etc... mouais. Et comme on est de bons moutons que le mot "libre" mets en émoi, on va y croire.
[...]
Nous prendraient-ils pour des imbéciles ? Y courons-nous ?
Probablement.
C'est une décision stratégique et non pas idéologique on est bien d'accord. Et ensuite ? Où est l'arnaque, l'entourloupe, la manipulation, "on nous prend vraiment pour des c**" etc... ? C'est pénible ce genre de réaction
6  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 13/01/2011 à 10:31
Donc je confirme, ca ne veut rien dire.

Avec ce genre de discours tu peux tout aussi bien accuser Mère Théresa d'être intéressée par une place au paradis, un politique qui à des résultats de vouloir être réélu, un employé qui travaille bien de vouloir avoir une augmentation, ...

Quant a l'engagement de Google pour un web ouvert, il date de bien avant les propos douteux de Larry Page sur la vie privée qui est un problème complètement différent.
7  1 
Avatar de komput
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 12/01/2011 à 13:10
Au-delà de la question des jolis mots-clé "ouvert", "libre", "standard", et en mettant de côté les éventuelles ruses de promotion de codecs maison pour Google, il y a surtout l'universalité du web qui est en jeu.

Si un codec propriétaire et fermé est adopté dans un standard, d'une part cela met dans une situation juridique délicate les utilisateurs de certains pays peu tolérants (ou bien, pays où on flanque des procès pour un rien), et cela pourrait obliger les utilisateurs finaux à payer le redevance MpegLA pour les droits de décodage... ce qui est un non-sens.
Si on ne veut pas avoir de problèmes, autant éviter qu'il puisse y en avoir et choisir des techniques libres.

Pourquoi ne pas autoriser plusieurs codecs dans le standard ? La valise <video> pourrait indiquer les codec, et si ceux-ci sont propriétaires ou non-inclus en standard dans le navigateur, leur gestion doit être effectuée par des extensions.
Donc, c'est aux fournisseurs de contenus de choisir convenablement leurs technologies, selon qu'ils ciblent la plus grande audience ou que leurs besoins spécifiques exigent un codec particulier.
La question du nombre de navigateurs supportant actuellement tel ou tel codec n'est pas très importante, puisqu'une fois le standard sorti, quel qu'il soit, les navigateurs vont intégrer les techniques exigées le plus rapidement possible.
4  0 
Avatar de thelvin
Modérateur https://www.developpez.com
Le 12/01/2011 à 13:38
Citation Envoyé par komput Voir le message
Pourquoi ne pas autoriser plusieurs codecs dans le standard ? La valise <video> pourrait indiquer les codec, et si ceux-ci sont propriétaires ou non-inclus en standard dans le navigateur, leur gestion doit être effectuée par des extensions.
C'est déjà le cas. Nous savons déjà que tous les codecs seront autorisés par le standard. Tous les codecs passés, présents, à venir et transtemporels. Tous ceux de la Terre, de la Lune, d'Alpha du Centaure, de la galaxie Zarbloxia et de notre imagination.

La question est, quels seront les codecs exigés par le standard ?

Citation Envoyé par komput Voir le message
La question du nombre de navigateurs supportant actuellement tel ou tel codec n'est pas très importante, puisqu'une fois le standard sorti, quel qu'il soit, les navigateurs vont intégrer les techniques exigées le plus rapidement possible.
À cela près que dans le cas d'un standard aux spécifications fermées ou protégé par brevet applicable, il ne peut être intégré que si on y est autorisé par le propriétaire, qui est certes tenu de fournir un moyen raisonnable, et ce moyen raisonnable sera l'argent. Par copie de codeur et décodeur du codec.
Mozilla et Opéra seront incapables de faire ça gratuitement, (et Google ça les fera bien chier, certes,) et devront donc livrer sans (et ainsi ne pas gérer le standard au passage,) proposant le support à l'aide d'un plug-in payant. Autant dire qu'ils sont morts.

=> Moins de navigateurs
=> moins de possibilités de navigateur, customisation, etc
=> moins d'innovation et de concurrence
=> moins de confort lié aux progrès.
=> l'argument comme quoi c'est pas très bon pour nous se tient.

L'un des aspects n'est pas plus compliqué que ça.

Un autre aspect, c'est les OS : les OS gratuits nous font déjà bien assez savoir comme ça que si par hasard on habite dans le pays qu'on a indiqué à l'installation, on n'a pas le droit de lire tels ou tels formats son/vidéo sans acheter une licence. On le fait quand même, mais zut, d'abord c'est pas immédiat, ensuite c'est pas sécurisant, enfin c'est long et pas ergonomique d'ajouter des règles pour signaler tout ça, on perd du temps et de la souplesse.

Un autre aspect, c'est que si un truc fermé devient standard de fait, s'en servir sera à moyen terme moins confortable que se servir de ce qu'on aurait eu s'il ne s'était jamais imposé. Preuve historique, et puis bon, ça tombe un peu sous le sens quand même.
4  0 
Avatar de Marco46
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 13/01/2011 à 9:37
Citation Envoyé par JohnPetrucci Voir le message
Vous avez pas compris, c'est pas grave. Je ne souhaite pas particulièrement que H.264 devienne un standard, et à vrai que je m'en fiche royalement de quel est le standard, mais comme je l'ai déjà dit X fois, tout le monde encense Google pour sa volonté de supporter un codec libre, pas de souci, mais à mon sens la démarche n'est pas aussi innocente que ça. Question de point de vue.
Mais on le sait très bien que Google n'est pas un chevalier blanc. Mais en attendant ses contributions à l'opensource sont concrètes et très utiles.

Celle-là par exemple. Trop bien.
4  0