Vos recrutements informatiques

700 000 développeurs, chefs de projets, ingénieurs, informaticiens...

Contactez notre équipe spécialiste en recrutement

Google, Microsoft et Facebook sont-ils comparables ?
Ou bien ces entreprises sont-elles trop uniques en leur genre ?

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Google, Microsoft et Facebook sont-ils comparables ? Ou bien ces entreprises sont-elles trop uniques en leur genre ?

Don Dodge, un passionné d'économie numérique travaillant chez Google et ayant travaillé pour Microsoft, se demande si trois grandes firmes de l'IT peuvent être comparables.

En effet, Microsoft, Google et Facebook sont toutes trois très importantes, pour ne pas dire colossales, et elles sont toutes apparues comme innovantes à leur création. A leurs débuts, elles étaient nettement moins imposantes et les investisseurs hésitaient même à y investir.

C'est un peu le cas de Facebook aujourd'hui, la firme surévaluée à outrance. Tous en veulent leur part, mais peu sont sûr de ce que cela va leur rapporter.
D'ailleurs, d'après CNN, Facebook serait à son apogée et voué à connaître le même destin que MySpace dont la popularité s'est étiolée comme une peau de chagrin.

Le très sérieux Wall Street Journal, quant à lui, publie ce graphique comparant les valorisations de Google et de Facebook :




L'article, lucide, se conclut ainsi : "La comparaison est un peu étrange, mais comparer un réseau social et un moteur de recherche n'est pas vraiment conventionnel. De toutes façons, est-ce que savoir que Google valait 50 milliards de dollars vous rassure à propos de Facebook ?".

Bref, pour se rassurer, les investisseurs tentent de faire des analogies entre ces grands groupes, mais ne sont-ils pas trop uniques pour cela ?

Les pauvres doivent en effet estimer eux-même la valeur d'une entreprise informatique, et en prédire l'évolution. Pas facile dans un milieu où tout change à la vitesse de la lumière. Ce qui mène à des erreurs, comme l'explique Don Dodge en donnant l'exemple de Time Warner qui s'était offert AOL pour 350 milliards de dollars (le FAI américain connaît actuellement de gros problèmes financiers).

De ce fait, il poursuit en expliquant qu'à son sens, Facebook n'est comparable ni à Google, ni à Microsoft ; et que si le réseau social de Mark Zuckerberg est sous les feux de la rampe surtout par effet de mode.

Les trois entreprises connaissent quelques ressemblances, mais évoluent dans des business différents, dans des contextes différents, et sous des influences directrices différentes (pas les même CEO).

Si toutes trois affichent des publicités sur leurs sites respectifs, Don affirme que celles de Facebook sont celles qui connaissent le moins de succès : "Avez-vous déjà cliqué sur une publicité sur Facebook ?", interpelle-t-il. Personnellement, ça ne m'est jamais arrivé. Et vous ?

Pour sûr, certains le font (sinon le site ne générerait pas un milliard de dollars de revenus), mais ils sont beaucoup moins que les visiteurs de Google ou de Bing, par exemple.

Source : Le blog de Don Dodge

En matière de valorisation, est-ce que ce sont toujours les meilleurs produits ou entreprises qui valent le plus cher ?

Pensez-vous qu'il faille investir dans Facebook ?

Voyez-vous des points communs, ou des différences, entre Microsoft, Google et Facebook ? Lesquels ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de onjanirina onjanirina - Membre habitué https://www.developpez.com
le 10/01/2011 à 19:58
Il ne s'agit pas de comparer les entreprises mais de comparer leurs évolutions, leurs contextes.

D'ailleurs, d'après CNN, Facebook serait à son apogée et voué à connaître le même destin que MySpace dont la popularité s'est étiolée comme une peau de chagrin.

Justement, Facebook en est la cause (du déclin de MySpace). Mais pour Facebook, qui en sera la cause ?
Bref, sur le web, il vaut mieux souvent être en position dominante -et en abuser- que d'être en position de dominée ou en voie de disparition.
Chacune de ces entreprises ont leurs domaines, il s'agit de comparer les futurs domaines porteurs ou en développement et non les entreprises. Pour qu'une entreprise disparaisse, il faudra alors une de ces conditions : 1) que son domaine d'activité soit en déclin, ou 2) qu'une entreprise émergente lui pique sa place.
Avatar de notia notia - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 10/01/2011 à 20:27
Citation Envoyé par onjanirina  Voir le message
Justement, Facebook en est la cause (du déclin de MySpace). Mais pour Facebook, qui en sera la cause ?
.

Facebook.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 11/01/2011 à 9:04
Pour Facebook, l'activité de réseau social est un produit d'appel, exactement comme le moteur de recherche est un produit d'appel pour Google. Le vrai métier de Facebook, c'est d'avoir 500 millions d'inscrits à qui ils peuvent maintenant placer n'importe quel produit.

Facebook, un effet de mode ? C'est ce que je pensais aussi jusqu'en mai et le lancement d'OpenGraph. Avec cette technologie, Facebook a un potentiel bien supérieur...
Avatar de onjanirina onjanirina - Membre habitué https://www.developpez.com
le 11/01/2011 à 12:59
Dans cette logique "appel-rétention-transformation", Facebook semble avoir une nette avance : L'appel a attiré plus de 600 millions de personnes, qui sont retenues plus de 2h/j -contre 5 minutes pour Google- maintenant, il s'agit d'exploiter (transformer l'essai). Mais comme tout n'est jamais parfait, Facebook semble rencontrer des difficultés, avec des symptômes comme des CPC très faible, etc. Tout le travail n'aurait et ne servirait à rien s'ils n'arrivaient pas à le transformer en des revenus conformes aux ambitions et potentiels du modèle.
Pour Google, la transformation est excellente, parait-il. Par contre, on le quitte (les utilisateurs, les employés) et "on ne répond plus à ses appels".
Tout n'est vraiment pas parfait ou au contraire, c'est ces imperfections qui font que Tout est parfait, dans un monde parfait.
Avatar de air-dex air-dex - Membre émérite https://www.developpez.com
le 11/01/2011 à 19:22
Citation Envoyé par Katleen Erna  Voir le message
Pensez-vous qu'il faille investir dans Facebook ?

Non, tout du moins tant qu'il n'aura pas montré sa viabilité sur le long terme comme ses concurrents. De toute manière, le non-respect de nos vies privées par cette entreprise, bien plus que Google et MS, n'incite pas à investir dedans.

Citation Envoyé par Katleen Erna  Voir le message
Voyez-vous des points communs, ou des différences, entre Microsoft, Google et Facebook ? Lesquels ?

Google s'est fortement Microsoftiser ces dernières années où ils ont lancé certains produits pour concurrencer Redmond :
  • Une messagerie instantanée (GMail), pour contrer MSN.
  • Un OS de bureau (Chrome OS), pour (essayer en vain de) contrer Windows.
  • Un OS mobile (Android), pour contrer Windows Mobile.
  • Un navigateur (Chrome), pour contrer Internet Explorer.

Microsoft a même poussé la ressemblance jusqu'à lancer son propre moteur de recherche (Windows Live Search devenu Bing). De plus, ce sont également deux entreprises qui essaient de se faire passer pour des anges dans le monde du libre (surtout Google), alors que les codes de leurs produits principaux (Windows et l'algorithme de recherche de Google) sont aussi bien gardés que la recette du Coca Cola.

La seule chose qui différencie Google de MS est donc le volet "entreprises" de Redmond.
Avatar de Elepole Elepole - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 12/01/2011 à 9:30
Citation Envoyé par Katleen Erna  Voir le message
Voyez-vous des points communs, ou des différences, entre Microsoft, Google et Facebook ? Lesquels ?

Qu'il s'agit des entreprise les plus sujette a troll en cette période (hormis apple) et donc je prédit une mauvaise fin a ce thread (faite moi mentir, s'il vous plait)
Offres d'emploi IT
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil