Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les revenus de l'infrastructure du cloud computing continuent d'augmenter malgré le ralentissement des dépenses en 2019
Selon IDC

Le , par Bill Fassinou

280PARTAGES

4  0 
Selon les prévisions trimestrielles de l'International Data Corporation (IDC) sur les infrastructures de cloud computing, les revenus des fournisseurs tirés de la vente de produits d'infrastructure informatique (serveur, stockage d'entreprise et commutateur Ethernet) pour les environnements cloud, y compris les environnements cloud publics et privés, ont augmenté de 11,4 % d’une année à l’autre au premier trimestre de 2019 (1T19), pour atteindre 14,5 milliards de dollars. Malgré une augmentation des revenus, l’IDC a également observé une baisse de 4,5 % des dépenses totales en infrastructure informatique pour le cloud en 2019. Tout ceci entraîne un ralentissement de la croissance d'une année sur l'autre de 1,6 %.

Les revenus des fournisseurs tirés de la vente d’infrastructures matérielles pour les environnements de cloud publics au 1T19 ont diminué de 13,4 % par rapport au trimestre précédent (4T18), mais ont augmenté de 8,9 % par rapport à l’année précédente pour atteindre 9,8 milliards de dollars. Ce segment du marché continue d'être fortement impacté par la demande d'une poignée de fournisseurs de services de très grande envergure, dont les dépenses en infrastructure informatique ont tendance à avoir des fluctuations visibles à la hausse.

Après une solide performance en 2018, l’IDC s'attend à un refroidissement du segment de l'infrastructure informatique pour le cloud public en 2019, le chiffre d'affaires des fournisseurs chutant à 44,5 milliards de dollars, soit une baisse de 2,2 % par rapport à 2018. Même s'il continuera à représenter la majeure partie des dépenses consacrées aux environnements de cloud computing, sa part passera de 69,1 % en 2018 à 66,5 % en 2019. En revanche, les dépenses consacrées aux environnements cloud privés ont affiché une croissance plus stable depuis que l’IDC a commencé à suivre les ventes des produits d'infrastructure informatique dans divers environnements de déploiement.

Sur ce fait, pendant le premier trimestre de 2019, les revenus des fournisseurs issus des environnements cloud privés ont augmenté de 16,9 % par rapport à l'année précédente, atteignant ainsi 4,7 milliards de dollars. L’IDC s'attend à ce que les dépenses dans ce segment augmentent de 10,1 % d'une année à l'autre en 2019. Globalement, le secteur des infrastructures informatiques est à la croisée des chemins en termes de vente de produits du cloud par rapport aux environnements informatiques traditionnels. Au cours du 3T18, les revenus des fournisseurs issus des environnements de cloud computing ont dépassé la barre des 50 % pour la première fois, mais sont depuis tombés en dessous de cet important seuil.


Au 1T19, les environnements de cloud computing représentaient 48,8 % des revenus des fournisseurs. L’IDC pense que pour l'ensemble de l'année 2019, les dépenses en infrastructure de cloud computing resteront juste en dessous de la barre des 50 % à 49,4 %. Cependant, à long terme, l’International Data Corporation s'attend à ce que les dépenses consacrées aux infrastructures de cloud computing augmentent régulièrement et dépassent durablement le niveau des dépenses consacrées à l'infrastructure informatique traditionnelle en 2020, mais également au-delà. Selon les prévisions de l’IDC, les dépenses dans les trois segments technologiques des environnements de cloud computing devraient générer une croissance pour les commutateurs Ethernet et les plateformes de stockage, tandis que les plates-formes de calcul devraient décliner en 2019.

Les commutateurs Ethernet connaîtront la plus forte croissance, avec 20,9 %, tandis que les dépenses pour les plateformes de stockage augmenteront légèrement à 1,9 %. Dans le même temps, les plateformes de calcul diminueront de 2,8 % en 2019, mais resteront la plus grande catégorie de dépenses en infrastructure de cloud computing, avec 34,2 milliards de dollars. L’infrastructure informatique traditionnelle tiendra-t-elle face au cloud computing ? Selon L’IDC, les ventes de produits d'infrastructure informatique dans les environnements informatiques traditionnels (non cloud) sont restées stables par rapport au 1T18. Pour l'ensemble de l'année 2019, les dépenses mondiales consacrées à l'infrastructure informatique traditionnelle devraient diminuer de 3,5 %.

Alors que le cycle de mise à jour de la technologie qui a entraîné la croissance du marché en 2018 est en train de se résorber, l’IDC estime que d'ici 2023, l'infrastructure informatique traditionnelle (non cloud) ne représente plus que 42,4 % des dépenses totales en infrastructure informatique dans le monde (contre 51,9 % en 2018). Cette perte de part et la part croissante des environnements cloud dans les dépenses globales en infrastructure informatique sont communes à toutes les régions. La plupart des régions ont accru leurs revenus en infrastructure de cloud computing au 1T19.

Le Moyen-Orient et l’Afrique ont enregistré la plus forte croissance (35,3 % en glissement annuel), suivis de l’Europe de l’Ouest (25,4 % en glissement annuel). Les autres régions en croissance au 1T19 comprennent l'Europe centrale et orientale (18,3 %), le Canada et le Japon (14,6 %), les États-Unis (10,7 %) et la Chine (5,4 %). Le chiffre d'affaires en infrastructure de cloud computing a légèrement diminué d'une année à l'autre en Asie/Pacifique de 1,2% et en Amérique latine de 0,2 %.

« Alors que l'infrastructure informatique globale traverse une période de ralentissement après une année 2018 exceptionnelle, les tendances importantes pourraient sembler quelque peu faussées à court terme. Les attentes à long terme d'IDC soutiennent fortement la croissance continue des environnements de cloud computing. Les fournisseurs de services trouvant de nouveaux moyens de fournir des services basés sur le cloud, y compris à partir d'une infrastructure informatique déployée chez les clients. Les utilisateurs finaux ont moins de difficultés à adopter le cloud et les services informatiques », a déclaré Natalya Yezhkova, vice-présidente de la recherche au sein du département Infrastructure chez l’IDC.

Enfin, à long terme, l’IDC s'attend à ce que les dépenses en infrastructure de cloud computing augmentent vers un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 7,5 % sur cinq ans, atteignant 94,5 milliards de dollars en 2023 et représentant 57,6 % du total des dépenses en infrastructure informatique. L'infrastructure de cloud public représentera 66,2 % de ce montant, avec une croissance de 6,6 % du TCAC. Pour finir, les dépenses en infrastructure de cloud privé augmenteront pour atteindre un taux de croissance annuel composé de 9,4 %.

Source : IDC

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Le marché du cloud a représenté plus de 250 MMM $ pour une croissance annuelle de 32%, selon le dernier rapport de Synergy Research Group

IDC : Les livraisons d'enceintes intelligentes ont atteint un total record de 7,5 millions d'unités, en Europe au 4T18

IDC prévoit une croissance à deux chiffres du marché mondial des dispositifs domestiques intelligents, entre 2019 et 2023

L'IDC annonce 13,8 milliards $ de dépenses pour 2019 dans l'industrie de l'impression 3D, soit une hausse de 21,2 % comparé à 2018

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !