Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Mozilla propose au W3C des icônes pour améliorer la confidentialité
Des données sur le Net, reste à convaincre les sites de les adopter

Le , par Idelways

23PARTAGES

4  0 
Des icônes pour alerter l'internaute sur l'utilisation potentielle de ses données privées, c'est ce que prépare la fondation Mozilla qui a organisé un groupe de travail pour formuler une proposition au W3C.

Aujourd'hui, ces icônes passent en version alpha et Aza Raskin, expert des interfaces hommes machine (à l'origine du concept de Tab Candy sur Firefox notamment) vient de publier un aperçu du projet sur son blog personnel.

Ces icônes devraient permettre de comprendre, d'un simple coup d'œil, l'usage potentiel qui pourrait être fait des données que l'internaute laisse sur un site (comme la possibilité de les vendre aux annonceurs), la durée de conservation de ces données et la possibilité de les communiquer aux autorités qui les réclament, avec ou sans poursuite judiciaire.



Raskin (qui vient par ailleurs d'annoncer son départ de la fondation en janvier) explique la nécessité de telles icônes par la complexités des textes des politiques de confidentialité.

Il concède qu'elles ne couvrent pas toutes les situations possibles mais elles feraient selon lui "avancer le débats sur la protection de la vie privée sur internet".



Une initiative ambitieuse, de l'aveu même de son créateur, qui reconnait la difficulté de convaincre les entreprises pour qu'elles les intègrent à leurs politiques de confidentialité.

"Mais si ces icônes arrivent à être largement adoptés", reprend Raskin, "leur absence deviendra un signe alarmant quand il s'agit de s'inscrire sur un nouveau service".

Comme pour l'absence de connexion sécurisée sur les formulaire de payement en ligne ? L'enjeu n'est pas le même et la conscience des internautes non plus. Mais le principe s'en inspire fortement.

Source : le blog de Aza Raskin et le site du projet

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ?
Arrivera-t-elle a s'imposer comme une norme sur le Web ?

Comment s'assurer que ces icônes indiquent réellement ce que le site fait des données de l'utilisateur ?

En collaboration avec Gordon Fowler

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de pcaboche
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 27/12/2010 à 14:30
Il manque l'icône pour indiquer qu'on est sur un site de billard :

6  2 
Avatar de pseudocode
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 27/12/2010 à 14:48
Citation Envoyé par pcaboche Voir le message
Il manque l'icône pour indiquer qu'on est sur un site de billard
Remarque, il ont déjà l'icone pour les flics qui recherchent une quille de bowling

4  0 
Avatar de pseudocode
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 27/12/2010 à 14:14
Et quel organisme est chargé de vérifier que ces icônes sont correctement utilisées ? Et de quel pouvoir dispose-t-il si une infraction est suspectée ?

Si c'est au bon vouloir du site de mettre lui même les icônes, c'est beaucoup espérer de la loyauté du site. Et si c'est un organisme externe, sous quel autorité agira-t-il ?
2  0 
Avatar de moustic98
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 27/12/2010 à 13:50
Cette initiative est effectivement devenu une nécessité vu le nombre progressive des pratiques douteuses des différents acteurs de la toile en ce qui concerne l'utilisation de nos information personnel à des fin commercial notamment par les réseaux sociaux, les services de messageries gratuites, les moteurs de recherche ...

Après, est ce que cette initiative arrivera à s'imposer comme une norme du web, je ne crois pas (en tous cas pas dans notre époque), mais elle reste encore plus une manière de dénoncer les pratiques glauque des gouvernements et grandes firme d'internet (trust) plus qu'un moyens de lutter pour la protection de la vie privé sur internet.

Je resterai en revanche pour le fait d'avoir ce genre d'icône sur son navigateur, même si elles resteront inefficace pour protéger réellement ces données personnels.
1  0 
Avatar de Elepole
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 27/12/2010 à 20:59
Très bonne idée, mais va falloir faire une icône rien que pour facebook

Sa deviendra jamais une norme du web dans notre monde actuel, trop de membre du w3c on intérêt a ce que les internaute ne sache pas ce que devienne leur donné.
1  0 
Avatar de Eric2a
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 27/12/2010 à 22:23
Salut,

Ca me fait penser à la plateforme pour les préférences de confidentialité.
État actuel des choses
(février 2005)

Actuellement, cette technologie n'est utilisée que par certains navigateurs et uniquement :

pour gérer les cookies de manière « intelligente », par exemple en bloquant ceux permettant un enregistrement abusif des actions de l'internaute ;

pour afficher un résumé de cette politique de confidentialité à la demande de l'internaute.

Par ailleurs, peu de sites Web envoient une politique P3P. Ceci limite encore la portée de cette technologie.

A l'inverse de la vérification des certificats SSL, les mécanismes de vérification des certifications des politiques P3P ne sont pas encore mis en œuvre.

Source : P3P
1  0 
Avatar de pcaboche
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 27/12/2010 à 22:42
Citation Envoyé par Manulion Voir le message
"Comment s'assurer que ces icônes indiquent réellement ce que le site fait des données de l'utilisateur ?"
Mettre son site web open-source et proposer le téléchargement d'un schéma de l'organisation de la base de données.

Je sais, je prends trop mes rêves pour des réalités.
Dans ce cas, autant carrément donner l'accès à la base de données ainsi que le login/mot-de-passe super utilisateur, et au niveau des icônes, ça donnerait ça :

2  1 
Avatar de HeadCoder
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 27/12/2010 à 19:18
"Comment s'assurer que ces icônes indiquent réellement ce que le site fait des données de l'utilisateur ?"
Mettre son site web open-source et proposer le téléchargement d'un schéma de l'organisation de la base de données.

Je sais, je prends trop mes rêves pour des réalités.
1  1 
Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 28/12/2010 à 3:25
Excellente idée que ces icônes. A défaut d'être une norme officielle du W3C encarée par une autorité, ce serait bien que ces icônes correspodent à une règle officieuse, une bonne pratique répandue sur le Web.

Sinon c'est dommage pour Mozilla de perdre quelqu'un comme Aza Raskin et ses bonnes idées. Il est quand même à l'origine de Tab Candy / Panorama, Mozilla Fennec / Firefox Mobile, en plus des icônes présentées dans cet article e td'un certain nombre des bonnes idées sortie des Mozilla Labs ces derniers temps . Cet homme là a tout pour devenir la futur star de l'nformatique.
0  0 
Avatar de singman
Membre actif https://www.developpez.com
Le 29/12/2010 à 11:09
Citation Envoyé par pseudocode Voir le message
Et quel organisme est chargé de vérifier que ces icônes sont correctement utilisées ? Et de quel pouvoir dispose-t-il si une infraction est suspectée ?

Si c'est au bon vouloir du site de mettre lui même les icônes, c'est beaucoup espérer de la loyauté du site. Et si c'est un organisme externe, sous quel autorité agira-t-il ?
A priori, le principe est que le site mette lui même les icônes en place, en accord avec la politique de sécurité en vigueur. Cette même politique qui doit être affichée et acceptée par l'utilisateur lors de son inscription, je vous le rappelle.
Un site qui triche sera détecté par les utilisateurs eux-mêmes (par exemple, notre ami le Dromadaire qui se permet de récupérer les adresses emails des expéditeurs ET des destinataires des cartes de voeux) et pourra être signalé. En fait, il suffit de lire les conditions d'utilisation plutôt que de cliquer sur "Accepter"

L'auteur espère une dynamique de groupe, avec une marginalisation des sites qui ne proposent pas les icônes par rapport a ceux qui les affiche. Un peu utopique mais il faut bien commencer par quelque chose.
0  0