Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Dès l'an prochain, les propriétaires de Tesla pourront faire de leur voiture des taxis autonomes,
Selon Elon Musk

Le , par Bill Fassinou

399PARTAGES

6  0 
À Wall Street et un peu partout aux États-Unis, Elon Musk, le patron de Tesla est connu pour ses idées souvent un peu hors de l'imaginable. The Guardian rapporte cette semaine que l’idée que Musk a énoncée dernièrement est tout aussi qualifiable d'une idée démesurée que d’une idée très alléchante pour les amoureux de voitures autonomes de la marque Tesla. Elon Musk a en effet émis l’idée selon laquelle d’ici la fin de l’année prochaine, les propriétaires de voiture autonomes Tesla seront en mesure de transformer leurs voitures en des « robots taxis » et les faire travailler quand ils seront au bureau afin de gagner des revenus supplémentaires. Autrement dit, votre voiture autonome Tesla sera en mesure de travailler pour vous lorsque vous n’êtes pas en train de l’utiliser pour vos propres besoins.

Les sorties, les interviews, les tweets ou les simples propos du patron de Tesla Motors, Elon Musk, sont presque toujours à analyser avec soin ou prendre avec le plus de modération possible, a tenté d’expliquer le quotidien britannique The Guardian. Selon le quotidien, Musk n’est pas vraiment l’entrepreneur modèle de Wall Street, mais il peut faire partie de ceux qui parfois ont des idées futuristes des plus intrigantes. Néanmoins, ce dernier est tout aussi capable de s’attirer à lui tout seul la colère de la US Securities and Exchange Commission (SEC) pour écoper par la suite d’une amende qu’il aurait pu bien éviter.

À Wall Street, il semblerait que l’on pense que Musk est trop volatile pour être à la tête d’une grande entreprise publique potentiellement importante. Le point de vue des organismes de bienfaisance porte moins de jugement, a rapporté The Guardian. Selon ces derniers, même s’il (Elon Musk) a une courte fusée, il est aussi un perturbateur surdoué et visionnaire. Cependant, a expliqué le journal, même ceux qui adoptent cette attitude tolérante ont été surpris lorsqu'il a déclaré lors d'une récente manifestation publique qu'il pourrait y avoir « un million de robots taxis sur les routes américaines et les routes européennes d'ici la fin de l'année 2020 ».

« À partir de l’année prochaine, les personnes possédant une voiture autonome Tesla pourront activer un commutateur dans l’application Tesla et envoyer leurs voitures faire du taxi ou effectuer d’autres courses pour eux », a-t-il déclaré. En d’autres termes, Elon Musk veut faire en sorte que votre voiture autonome Tesla puisse vous faire gagner de l’argent quand vous êtes occupés par autre chose, quand vous dormez, ou quand vous ne l’utilisez tout simplement pas. Musk prévoit que les propriétaires de Tesla pourront actionner un commutateur qui transformera leur voiture en un véhicule autonome pouvant fonctionner comme un taxi (et donc comme une source de revenus) quand elle n’est pas nécessaire.


« La voiture autonome Tesla est garée en moyenne environ 22 heures par jour », a-t-il déclaré. Et donc pour lui, cette nouvelle capacité des voitures autonomes de la firme permettra à ses clients de s’en mettre plein les poches. Il a expliqué que les propriétaires de voitures Tesla pourront envoyer leurs voitures embarquer et débarquer de manière autonome, en obtenant un prix de déplacement d'environ 65 cents pour un kilomètre parcouru. De cette manière, a-t-il continué, les propriétaires pourraient gagner environ 30 000 $ en recettes brutes par an avec leurs voitures, soit plus de 300 000 $ de revenus sur la durée de vie de leurs voitures qui est de onze ans. Tesla Motors possède-t-il les capacités pour offrir un tel service ?

Jusqu’à présent des questionnements cherchent toujours à savoir si Tesla est en mesure d’apporter une conduite véritablement autonome à la fin de cette année comme l’a promis Elon Musk en février dernier. Cela dit, les récentes informations ne confirment pas vraiment le fait que Tesla ait dépassé l’étape du système d’aide à la conduite. En effet, le logiciel Autopilot de l’entreprise est à ce jour considéré comme un système avancé d’aide à la conduite par beaucoup de personnes et par l’entreprise elle-même. Alors, le patron de Tesla, Elon Musk a-t-il raison de faire encore une telle promesse alors qu’il n’a pas encore tenu la première faite il y a trois mois de cela ?

D’après certains témoignages, c’est là le problème avec Musk. « On ne sait pas s’il faut le croire ou pas, car il fait un peu trop de promesses en même temps sans vraiment prendre le soin de les tenir comme cela se doit, ont-il déclaré ». Selon The Guardian, étant donné que Tesla Motors a eu dernièrement un peu de difficulté à augmenter la production de ses berlines de la Model S, la prédiction a semblé bien folle. Mais, au motif que l'on ne peut jamais être sûr avec Musk, il semble intéressant d'explorer davantage ces propos. Certains faits et analyses sur les capacités de la société à fournir ce genre de voitures auraient fourni quelques conclusions intéressantes, selon The Guardian.

Premièrement, bien que Tesla ne possède pas les compétences de fabrication de Ford ou de Toyota, elle a réussi à livrer 90 000 véhicules au dernier trimestre de 2018. Deuxièmement, il s’avère que sur le marché américain haut de gamme, Tesla surpasse BMW, Mercedes et Lexus. Et il y a aussi des développements intéressants sur le marché européen. De plus, une source du secteur aurait affirmé qu'en février, la modèle 3 de Tesla a dépassé les ventes des Mercedes Classe C, des BMW Série 3 et de l'Audi A4. Mais cela ne fait que confirmer que Tesla a finalement appris à produire des voitures en grande quantité et que ses clients fortunés sont prêts à les acheter, a poursuivi le journal britannique.

Cela donne-t-il le droit de croire que les « robots taxis » de Musk seront une réalité d’ici peu ? Selon Jean-Louis Gassée, ancien PDG d’Apple et observateur chevronné du secteur des technologies, Tesla pourrait être comparée à une tout autre voiture normale, mais représente en fait une conception radicalement différente de ce que devrait être une automobile. Il a expliqué que, bien que la plupart des voitures contiennent de nombreux composants électroniques, leurs logiciels ne sont qu’un complément externalisé du matériel.

Chez Teslas, c’est l’inverse : le matériel est le serveur du logiciel, a-t-il déclaré. Il poursuit en disant qu'en ces termes, « la différence entre une Audi A4, par exemple, et la Tesla Model 3 est analogue à la différence entre un téléphone polyvalent de Nokia et un iPhone X ». Cela signifie que la nature et les performances d'une Tesla peuvent être radicalement modifiées par une mise à jour logicielle. En 2017, par exemple, précise The Guardian, une mise à jour a étendu la gamme de Teslas en Floride pour permettre à leurs propriétaires d'échapper à l'ouragan Irma.

En outre, a continué le quotidien britannique, c’est bien peu comparé au système de pilote automatique disponible depuis 2014. Initialement conçu comme un système avancé d’aide à la conduite, il s’est transformé en un système destiné aux voitures autonomes. Et cela a été fait en « mode fantôme » en surveillant et en enregistrant chaque aspect du parcours de chaque Tesla, ce qui signifie que Tesla dispose de téraoctets de données de formation pour ses systèmes d’apprentissage automatique.

Sous d’autres cieux, on pense que cela n’est pas prêt d’arriver de sitôt, car il y a un inconvénient majeur : « le pilote automatique n’est pas des plus autonomes ». Selon eux, il va falloir revoir le développement de la conduite autonome et en posséder une meilleure version de cette dernière avant d’espérer de faire des tests avec ces soi-disant « robots taxis ». « Avant que cela ne soit faisable, il faut penser à développer une meilleure version de l’Autopilot, mais aussi de penser à quelle façon offrir ce service pour que cela ne conduise pas à ce que les voitures de ceux qui auront décidé de tenter l’aventure soient vandalisées », ont-ils expliqué.

Source : The Guardian

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de cette vision de Musk de faire de sa Tesla un robot taxi dès l'année prochaine ?
Cette promesse du PDG de Tesla vous semble-t-elle exagérée ? Pourquoi ?

Voir aussi

La conduite autonome serait-elle à ce jour qu'une vision futuriste chez Tesla Motors ? L'entreprise vient de changer les objectifs de son Autopilot

La SEC demande à Musk de renoncer à son poste de président de Tesla et exige une amende de 40 millions $ US pour un règlement à l'amiable

Tesla annonce que le nouvel ordinateur pour une conduite entièrement autonome de ses véhicules est en production et fera ses preuves ce mois-ci

Les actions Tesla chutent après que son système d'autopilote soit impliqué dans un accident et l'annonce des batteries de ses véhicules prenant feu

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de gandalflemaia
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 28/05/2019 à 12:13
Je prends les paris: c'est du vent !
Ca permet juste de rassurer les actionnaires en offrant une fonctionnalité supplémentaire et donc un intérêt économique à ses voitures.

Je ne dis pas que ça n'existera jamais, mais bon... en 1an !?

La semaine prochaine, on envoit un vol habité sur Mars; le mois prochain, on remplace toutes nos sources d'énergie par du renouvellable.
Bah quoi ?! Technologiquement, on sait le faire, donc il y a qu'à, faut qu'on...
5  0 
Avatar de Christian_B
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 24/06/2019 à 11:09
Les deux exigent que le conducteur soit au moins prêt à prendre le contrôle du véhicule à tout moment. Il doit rester vigilant et garder ses mains sur le volant, c'est l’une des règles lisibles sur le site Internet de l’entreprise.
C'est une absurdité psychologique. On ne peut pas rester attentif des heures si on n'a rien à faire la plupart du temps. Si le véhicule commet une erreur, le conducteur sera inévitablement surpris et réagira trop tard. Cet avertissement est pour le constructeur une manière de se défausser en cas d'accident. Je pense qu'on est loin d'un véhicule capable de bien réagir en toutes circonstances. Mais les constructeurs sont pressés de récupérer les frais de recherche avec de gros bénéfices en prime.
Sans compter les erreurs de mise à jour logicielle et les risques de piratage dont on ne reparle pas ici. Si le nombre de ces véhicules augmentait fortement (pas tout de suite au vu des prix) une catastrophe (accidents simultanés sur de nombreux véhicules) n'est pas exclue.
Un exemple de fragilité croissante de ces techniques sophistiquées et pas vraiment indispensables.
5  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/06/2019 à 9:59
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le système de Tesla ne doit pas être loin d'être meilleur qu'un humain. Il y a beaucoup d'erreurs qu'un humain peut faire mais pas une machine.
Mais il y a beaucoup de choses qu'un humain peut analyser, comprendre et anticiper, qu'une machine ne sait pas et ne saura peut-être jamais faire !
3  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/06/2019 à 8:40
Citation Envoyé par Christian_B Voir le message
Le même raisonnement permettrait de conclure que l'homme ne peut pas se montrer intelligent car ses capacités résultent d'une propagation électro-chimique de signaux neuronaux en fonction de la perception.
C'est justement le problème. On ne comprend pas comment notre cerveau transforme ces signaux neuronaux pour en faire du raisonnement. Alors, comment programmer quelque chose que l'on ne comprend pas ?
3  0 
Avatar de lsbkf
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 27/05/2019 à 21:28
Je ne pense pas que ce soit rentable avec le risque de retrouver sa voiture saccagée.
On a beau y mettre le meilleur pilote automatique qui n'aura jamais d'accident, oui c'est une idée folle.
2  0 
Avatar de LeBressaud
Membre actif https://www.developpez.com
Le 28/05/2019 à 7:33
Citation Envoyé par sylsau Voir le message
Je pense surtout que Elon Musk devrait faire une pause.
Il fait beaucoup de déclarations en ce moment et je n'ai pas l'impression que cela aille dans l'intérêt de Tesla.
Ou que la presse arrête de les relayer alors qu'elles sont de plus en plus délirante.
2  0 
Avatar de sinople
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 28/05/2019 à 22:08
Dans le fond l'idée est bonne et c'est probablement un modèle qui arrivera un jour ou l'autre dans la mobilité.

Mais plus pragmatiquement, entre les problématiques de validation d'un auto-pilote d'un point de vue légal, avoir l'infrastructure de recharge qui fait que la voiture va se recharger toutes seule au milieu de "sa journée de travail" et les divers lobby de secteur directement en concurrence...

N'oublions pas non plus que les problèmes de mobilités ont aussi une notion de "pic", la plupart des gens ont besoin de la bagnole au même moment de la journée...
2  0 
Avatar de petitours
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 21/06/2019 à 18:42
Ça voudrait juste dire que la personne au volant n’était pas en mesure d'assurer ce pourquoi elle était là.

et à sa décharge ça montre que plus la voiture est équipée pour compenser les inattentions du conducteur, plus le conducteur est inattentif ; cela signifie que soit une voiture est 100% autonome, soit elle ne doit pas l’être du tout.
2  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/06/2019 à 10:36
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Un humain n'est pas fait pour conduire, alors qu'un pilote automatique si.
La technologie finira par dépasser l'humain dans le domaine de la conduite. (c'est pas l'objectif le moins accessible)

Un humain perd sa concentration très souvent, il fatigue, il ne peut pas regarder dans plusieurs directions simultanément, etc.
Une machine ne viol jamais les règles (pas d'excès de vitesse, pas de franchissement de ligne blanche, etc).

Un humain peut faire un accident en cherchant son paquet de cigarette ou en changeant de musique, tout en conduisant.
Il arrive que des humains conduisent en ayant consommé de l'alcool.

On a déjà vu plein de vidéos d'accidents évité par les voitures Tesla, c'est pas dit qu'avec un humain au volant ça aurait aussi bien fini.
Il est très probable que les auto-pilotes finissent par devenir de meilleur conducteur que les humains, même dans les chemins de terre, les zones de travaux, les routes sans marquage au sol.
Sauf que ta machine, elle "apprend" à conduire par ... des humains.
Ensuite, ta machine saura conduire dans un cadre prévu, mais justement, s'il y a des accidents, c'est qu'il y a des imprévus, des évènements soudains, et que l'on est incapable de programmer. Il m'est arrivé de conduire de nuit dans une forêt et d'avoir une chouette qui heurte mon parebrise avant, le parebrise a volé en éclat, la chouette s'est retrouvée dans la voiture, pas morte (mais bien amochée) et qui essayait de repartir. J'ai réussi à stopper le véhicule. Je ne sais pas comment se comporterait un véhicule autonome dans un cas similaire (en supposant que la chouette détruise un ou plusieurs de ses capteurs ?).
Il y a les gens qui traversent en courant, et sans regarder, les cyclistes, les animaux, les enfants, ...
Par exemple, un conducteur humain va être très vigilant (normalement) s'il arrive dans une zone avec des enfants qui jouent au ballon, parce qu'il sait qu'il peut y avoir un problème. La machine continuera sa route sans s'occuper de cela, et n'aura peut-être pas le temps de réagir. Si un ballon traverse la route, la machine va analyser un objet sans importance, et ne freinera pas, et n'aura pas le temps de freiner, ensuite pour le gamin qui cours après le ballon (c'est du vécu, j'en ai encore des frissons, et même parfois des cauchemars, même si, j'avais réussi à éviter le gosse, et qu'il n'y avait eu aucune victime, ni même aucun accident ! Juste un gamin qui se retrouve devant ta voiture ! ). Bref, ta machine pourra être bourré de capteur, de programmes et tout et tout, il y a un truc qu'elle n'aura pas : l'instinct !
2  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/05/2019 à 22:00
Il faudra me dire comment il peut penser que ce sera rentable avec une offre bien supérieure à la demande.
Il faudrait déjà que le client n'ai pas lui-même de voiture, et que sa famille ou ses amis ne soient pas prêt de lui prêter gracieusement leur voiture.

Sans compter que les taxis vont ronfler, et vont sûrement tenter d'interdire la chose par voix législative.
Au niveau de la sécurité, monter comme cela dans la voiture d'un inconnu, peut se révéler dangereux si la voiture a été modifiée.
1  0