Red Hat annonce la sortie de Red Hat Enterprise Linux 8
Qui embarque des outils d'apprentissage automatique, d'analyse prédictive et d'IdO

Le , par Bill Fassinou

95PARTAGES

11  0 
L’adoption du cloud par les entreprises, qu’il soit public ou privé, a augmenté considérablement ces dernières années. Par ailleurs, l’une des tendances encore plus émergentes dans ce milieu est le cloud hybride, une manière d’utiliser le cloud qui conjugue des traitements issus de systèmes internes à d’autres, exécutés sur des plateformes de cloud externes. Red Hat l’a compris et a conçu son nouveau système d’exploitation pour permettre aux entreprises du monde de profiter de tous les avantages qu’offre l’utilisation du cloud hybride. Selon Red Hat, Red Hat Linux Enterprise est un système d’exploitation conçu à cet effet.

Red Hat Enterprise Linux ( RHEL) est une distribution Linux orientée vers le marché commercial et les serveurs d'entreprise. En 2015, Red Hat a lancé Red Hat Linux Enterprise 7 Atomic Host. Le cloud étant une technologie émergente à l’époque, l’objectif de Red Hat était de faire face à la forte croissance de la technologie de virtualisation Docker. Autrement dit, Red Hat a procédé à la mise à jour de sa distribution Linux RHEL afin que cette dernière puisse être en mesure de faire tourner des conteneurs Docker. Cette distribution prend en compte l'ensemble des mesures de sécurité contenues dans RHEL.

Ces mises à jour se sont étendues dans Red Hat Enterprise Linux 7 Atomic Host avec l'annonce de la prise en charge de l'écosystème de partenaires certifiés supportant la distribution Linux Entreprise ; ce qui lui permet d'être en mesure de déplacer les conteneurs entre différents clouds et hyperviseurs, y compris VMware, Microsoft Hyper-V, Amazon Web Services et Google Cloud Platform. Plus tard, en décembre 2018, WhiteWater Foundry a lancé à son tour WLinux Enterprise afin de permettre à Windows d'exécuter Red Hat Enterprise Linux. D’après la description que l’entreprise fait du produit, elle est « compatible avec Red Hat Enterprise Linux. » PRNewswire a rapporté que WLinux donne accès à une panoplie d’outils ligne de commande (git, OpenSSH, Node.js, Python, Go, Ruby, AWS, Azure cloud, etc.) directement sur Windows 10.

WLinux s’appuie sur une couche d’émulation qui permet au noyau du système d’exploitation de la firme de Redmond d’effectuer des appels Linux. De façon rigoureuse, WLinux n’est pas une distribution Linux puisque sous le capot ce n’est pas le kernel de l’OS open source qui est aux commandes. Certes, WLinux permet de transporter une partie de la puissance de Linux sous Windows, notamment, en termes de disponibilité d’outils ligne de commande, mais des inconvénients demeurent. Par exemple, faire du « Linux » sur un serveur Windows n’affranchit pas de la nécessité de redémarrer le poste pour appliquer un patch.


Cette fois, l’annonce de Red Hat concerne la sortie de Red Hat Enterprise Linux 8, un système d’exploitation qui, dit-il, est conçu pour le cloud hybride. Selon une courte description faite par Red Hat, Red Hat Enterprise Linux 8 offre aux organisations un système d’exploitation intelligent et cohérent dans les environnements de cloud public, privé et hybride. Il offre un choix de versions, des engagements de longue durée de vie, un écosystème solide de partenaires matériels, logiciels et cloud certifiés, et est désormais livré avec une gestion et une analyse prédictive intégrées. En gros, l’entreprise le définit comme « un système d’exploitation intelligent pour le cloud hybride et les conteneurs ».

Red Hat Enterprise Linux 8 est pris en charge sur toutes les architectures et tous les environnements et est destiné à soutenir l’innovation technologique, a annoncé Red Hat. Le nouveau système de Red Hat prend en charge une grande majorité des technologies émergentes. Que ce soit les conteneurs pour l’intelligence artificielle (IA), le marching learning, l’Internet des objets (IoT), l’analyse prédictive et les charges de travail Big Data, ils sont tous pris en charge par Red Hat Enterprise Linux 8.

Red Hat Enterprise Linux 8 réduit la barrière à l'adoption de technologies émergentes en prenant en charge des innovations matérielles telles que les GPU, qui peuvent faciliter les charges de travail d'apprentissage automatique. La prise en charge GPU se traduit par davantage de choix lors du développement et de l’exécution des applications traditionnelles et des applications conteneurisées. De plus, le nouveau système est pris en charge pour le déploiement et la gestion de conteneurs NGC accélérés par un processeur graphique sur Red Hat OpenShift. Ces conteneurs d'intelligence artificielle fournissent des piles logicielles intégrées et des pilotes permettant d'exécuter des infrastructures d'apprentissage automatique optimisées pour les GPU telles que TensorFlow, Caffe2, PyTorch, MXNet, etc.

Toujours pour faciliter le développement de l’IA, les serveurs NVIDIA DGX-1 et DGX-2, conçus pour fournir des solutions puissantes aux problèmes complexes d'intelligence artificielle, sont maintenant certifiés pour Red Hat Enterprise Linux. Les systèmes DGX disposent de capacités avancées d’accélération de la charge de travail basées sur GPU. Red Hat Enterprise Linux 8 est optimisé pour fonctionner sur ces systèmes en fournissant des profils personnalisés adaptés. Il propose également des outils de conteneur qui vous permettent d’adapter vos systèmes pour rechercher, exécuter, construire et partager des conteneurs avec d’autres outils compatibles avec les normes OCI (Open Container Initiative).

Outre ces différentes nouveautés, Red Hat assure que désormais vos applications ne s’arrêtent plus et votre OS non plus. Avec Red Hat Enterprise Linux 8, a expliqué l’entreprise, vous pouvez passer plus de temps à fournir une valeur commerciale et moins de temps à gérer manuellement l'infrastructure sous-jacente. Les utilisateurs non-Linux qui utilisent la console Web, peuvent facilement mettre à jour des applications à l'aide de flux d'applications et rester concentrés sur la conformité et la sécurité avec les contrôles intégrés dans Red Hat Enterprise Linux 8.

Red Hat a également expliqué que la nouvelle console Web fournit désormais une interface graphique basée sur un navigateur pour la gestion de votre système Red Hat Enterprise Linux. Avec la console Web, les utilisateurs Linux moins expérimentés ont la possibilité d'administrer des machines locales, distantes et virtuelles sans utiliser la ligne de commande. Red Hat Enterprise Linux contribue à améliorer la gestion des identités. Les composants de gestion des identités s'intègrent à la console Web pour faciliter la connexion unique (SSO) et la gestion des hôtes individuels.

Les contrôles de sécurité intégrés tels que les stratégies cryptographiques à l'échelle du système, prenant en charge OpenSSL 1.1.1 et TLS 1.3, aident à maintenir la conformité cryptographique. Red Hat Enterprise Linux 8 minimise également la surface d'attaque en ne déployant que les packages dont vous avez besoin pour prendre en charge votre charge de travail. Le raffinement de la politique de sécurité pour les contrôles d’accès obligatoires SELinux (Security-Enhanced Linux) fait partie de Red Hat Enterprise Linux 8. Enfin, vous pouvez désormais détecter de manière proactive les problèmes et les vulnérabilités du système en matière de sécurité, de disponibilité, de performances et d’évolutivité et établir un plan de résolution des problèmes avec Red Hat Insights, désormais inclus dans un abonnement.

À noter que Red Hat Enterprise Linux 8 est la première version stable de l’OS publiée après l’annonce, en octobre dernier, de l’acquisition de Red Hat par le géant IBM pour la somme de 33,4 milliards de dollars. En effet, IBM, la multinationale américaine présente dans différents secteurs technologiques, a décidé d’acquérir Red Hat, l’éditeur de solutions open source et distributeur du système GNU/Linux, pour un montant de 33,4 milliards de dollars. En date, cette acquisition est de loin la plus grande transaction jamais réalisée par IBM et la troisième dans l’histoire de la technologie américaine. À l’exclusion de la fusion entre AOL et Time Warner, les seules transactions plus importantes ont été la fusion entre Dell et EMC en 2016 au prix de 67 milliards de dollars et l’acquisition du fournisseur de composants optiques SDL en 2000 par SDL pour un montant de 41 milliards de dollars.

Téléchargez Red Hat Enterprise Linux 8

Source : Red Hat

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Red Hat lance Red Hat Enterprise Linux 7 Atomic Host Un OS taillé pour l'exécution des conteneurs Docker

Red Hat Enterprise Linux débarque sur Windows 10 via WLinux Enterprise, une distribution payante pour le sous-système Windows pour Linux

IBM entame l'acquisition de Red Hat pour 33,4 milliards de dollars, Pour, contre, indifférent, quel est votre avis sur cette acquisition ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !


 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web