Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La « fatigue » touchera environ 90 % des initiatives de chaînes d'approvisionnement basées sur la blockchain d'ici 2023
Selon Gartner

Le , par Bill Fassinou

280PARTAGES

3  1 
Une chaîne d’approvisionnement est le flux des produits et de l’information le long des processus logistiques à partir de l’achat des matières premières jusqu'à la livraison des produits finis aux consommateurs. Elle inclut tous les fournisseurs de service et les clients. Aujourd’hui, nombreux sont les économistes qui pensent que l’une des technologies capables de révolutionner l’industrie de la chaîne d’approvisionnement est la blockchain. Bien qu’il soit encore en cours de mise en place par seulement quelques entreprises et que son utilisation la plus remarquée est dans le domaine des cryptomonnaies, beaucoup pensent que l’introduction de la blockchain dans les chaînes d’approvisionnement apportera plusieurs avantages et pourrait bien devenir l’un des secteurs les plus importants de l’économie dans les années à venir. Néanmoins, selon les résultats d’une étude de Gartner, 90 % des initiatives de la chaîne d'approvisionnement basées sur la blockchain subiront une “fatigue” d’ici 2023, en raison de l'absence de cas d'utilisation fréquents.

D’après le cabinet d’analyse, la blockchain reste un sujet populaire, mais les responsables de chaînes d'approvisionnement ne parviennent pas à trouver les cas d'utilisation appropriés. En effet, rappelons-le, la blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. La blockchain crée des enregistrements décentralisés, distribués et numériques de transactions anonymes, inviolables et inchangeables. Cette technologie établit la confiance entre des partenaires connus ou inconnus en veillant à ce que chaque transaction réussie soit enregistrée et stockée à plusieurs endroits sur l’ensemble du réseau distribué.

Cela signifie qu’elle est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne. En plus, l’absence d'intermédiaire permet d’éliminer grandement la possibilité d’interventions criminelles ou d’annulations de transaction. La technologie fait de plus en plus parler d'elle, et son usage ne se limite plus seulement aux cryptomonnaies. De grandes entreprises y font, en effet, appel pour résoudre certaines de leurs problématiques en matière de traçabilité.


D’après les analystes de Gartner, la complexité croissante des chaînes d'approvisionnement fait de la blockchain une bonne solution potentielle pour trois problèmes dont elle souffre : la contrefaçon, la visibilité/traçabilité et l’efficacité. Les matières premières et les produits des chaînes d'approvisionnement transitent de plus en plus par de multiples fournisseurs, fabricants, implantations géographiques et parties prenantes. Cela signifie que les entreprises qui traitent le produit ou les matériaux et les autres entreprises de la chaîne d'approvisionnement peuvent même ne pas être au courant des problèmes éventuels. Théoriquement, les entreprises devraient connaître tous les partenaires de la chaîne d'approvisionnement, mais cela peut ne pas être réaliste dans le monde d'aujourd'hui.

Bien que l’adoption à grande échelle soit probablement dans au moins 10 ans ou plus, explique le cabinet, les RSSI (responsables de la sécurité des systèmes d’information) devraient commencer par envisager l’application potentielle de la blockchain au sein de l’entreprise, avec beaucoup de scepticisme. Aujourd'hui, il n'est pas possible d'acheter simplement un outil de la blockchain et de nombreux fournisseurs actuels de la technologie seront probablement remplacés par de nouveaux fournisseurs. Cependant, le moment est venu d'explorer la technologie aux côtés de ses pairs et de commencer des discussions formalisées sur les applications de la blockchain.

Cependant, une étude de la chaîne logistique réalisée par Gartner entre novembre 2017 et février 2018 auprès de 303 répondants d'Amérique du Nord, d'EMEA, d'Asie/Pacifique et d'Amérique du Sud sur les souhaits et les besoins des utilisateurs a révélé que 19 % seulement des personnes interrogées considèrent la blockchain comme une technologie très importante pour leur entreprise et que 9 % ont investi pour sa mise en place. Cela est principalement dû au fait que les projets de la chaîne d'approvisionnement mettant en oeuvre la blockchain sont très limités et ne correspondent pas à l'enthousiasme initial suscité par l'application de la technologie à la gestion de la chaîne d'approvisionnement.

Sur la base de ces réponses, Gartner a indiqué que c’est le manque d’actions concrètes, de normes sur son utilisation et de cas d’utilisation spécifiques de grandes valeurs qui empêche l’essor de la blockchain au sein de la chaîne d’approvisionnement. « Les projets de blockchain de la chaîne logistique qui ont été initiés par les entreprises portent principalement sur la vérification de l’authenticité, l’amélioration de la traçabilité et de la visibilité et l’amélioration de la confiance transactionnelle. Cependant, la plupart sont restés des projets pilotes en raison d'une immaturité technologique, d'un manque de normes, d'une portée trop ambitieuse et d'une incompréhension sur la façon dont la blockchain pourrait ou devrait aider réellement la chaîne d'approvisionnement. Inévitablement, cela entraîne une fatigue du marché pour le marché », a déclaré Alex Pradhan, principal analyste de recherche chez Gartner.

Ainsi, beaucoup d’entreprises ne semblent pas être prêtes à investir hautement dans une technologie dont elles ne connaissent ou ne maîtrisent pas les domaines spécifiques dans lesquels elle pourrait leur apporter de la valeur ajoutée. Au lieu de cela, indique Gartner, les entreprises sont obligées de lancer plusieurs projets pilotes de développement en utilisant des essais et des erreurs pour trouver ceux qui pourraient fournir de la valeur. De plus, l'écosystème des vendeurs n'est pas encore complètement formé et a du mal à établir sa domination. Un autre défi est que les entreprises de la chaîne d'approvisionnement ne peuvent pas acheter une solution blockchain complète prête à l'emploi.

Selon certains commentaires, si les entreprises veulent survivre au cours des 10 à 20 prochaines années, leur chaîne d’approvisionnement devra être gérée de façon beaucoup plus efficace qu’actuellement. Elles devront saisir les opportunités qu’offrent les nouvelles technologies, cela leur permettra d’être prêtes à affronter les défis des années futurs liés à la gestion de la chaîne logistique. Ceci étant, tandis que la blockchain continue de se développer dans les chaînes d'approvisionnement, Gartner recommande aux entreprises de rester prudentes quant à leur adoption rapide et de ne pas se précipiter pour qu'elles fonctionnent correctement dans la chaîne logistique jusqu'à ce qu'il y ait une distinction claire entre le battage publicitaire et la capacité principale de la blockchain.

« Sans un marché dynamique pour les applications commerciales blockchain, la plupart des entreprises ne savent pas évaluer et comparer les solutions, en particulier à l’évolution rapide du paysage du marché. En outre, les créations actuelles proposées par les fournisseurs de solutions sont des hybrides compliqués des technologies classiques de la blockchain. Cela ajoute encore de la complexité et de la confusion, ce qui complique encore davantage la tâche des entreprises pour identifier les cas d'utilisation appropriés de la chaîne logistique », a conclu Alex Pradhan.

Source : Gartner

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Les revenus liés à la technologie blockchain pourraient atteindre les 10,6 milliards de dollars en 2023, selon un rapport

Les dépenses mondiales autour de la blockchain pourraient atteindre les 11,7 milliards de dollars en 2022, d'après des projections d'IDC

Gartner présente les 10 principales tendances technologiques stratégiques qui vont marquer 2019 par leurs potentiels impacts industriels

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !