Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des pays proposent que l'ONU soit chargé de « maintenir l'ordre sur Internet »
Dont la Chine, l'Inde et l'Arabie Saoudite

Le , par Idelways

99PARTAGES

2  2 
Le conseil des Nations Unis pourrait réagir suite à l'affaire Wikileaks, le site polémique qui continue de publier quotidiennement des câbles forts embarrassants pour les diplomaties du monde entier.

Le conseil étudie en effet une proposition qui vise à créer un groupe de travail inter-gouvernemental dont le but serait d'harmoniser les efforts des décideurs pour "maintenir l'ordre" sur Internet.

Cette proposition émane d'un groupe de plusieurs pays menés par le Brésil et composée de la Chine, de l'Inde, de l'Afrique du Sud et de l'Arabie Saoudite.

Des pays dont certains ont des antécédents avérés de censure, ou qui ont maille à partir avec des géants du Web, comme en témoigne actuellement le cas du gouvernement Indien qui somme Google de lui dévoiler les détails de chiffrement des comptes Gmail.

Les représentants du Brésil, ont, lors d'une réunion qui s'est tenue à New York, officiellement appelé l'ensemble de la communauté internationale à soutenir cette initiative. Une initiative qui n'a en revanche, selon leurs affirmations, aucune intention de "s'emparer" du réseau mondial.

Pourtant, cette proposition soulève des inquiétudes de plusieurs autres membres de la communauté internationale.

Les représentants de l'Australie, du Royaume-Uni, des États-Unis, de la Belgique et du Canada ont déjà fait part de leurs craintes. Ils soulignent que la création d'une tel comité pourrait écarter l'industrie de l'Internet (et plus largement le grand public) de la prise de décision concernant l'avenir du réseau.

Une affaire à suivre donc, qui soulève déjà - et aussi - de vives réactions sur la toile.

Nombreux sont les internautes qui s'offusquent de l'idée d'un Internet géré par un corps de régulation de l'ONU mené par la Chine ou l'Arabie Saoudite.

Source : le webcast de l'évènement

Et vous ?

Que pensez-vous de la création d'une telle entité de régulation de l'Internet ?
Cette proposition aboutira-t-elle selon vous ?

En collaboration avec Gordon Fowler

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de gwinyam
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 21/12/2010 à 15:50
On nous prend vraiment pour des c*ns, c'est dingue hein.

Ceci dit, pour une question de qui serait à la tête de cet organisme, que ce soit la Chine ou l'Arabie Saoudite, je vois pas en quoi c'est plus que si c'était la France. Comme le disent les guignols, on a un ministre de l'intérieur condamné pour injures raciales, on a des députés qui ne connaissent pas la différence entre Wikipedia et Wikileaks, on a l'Hadopi, on a la Sacem, on a l'entente entre une grosse part de nos FAI et opérateurs télécoms. Lequel de la Chine, de l'Arabie Saoudite ou de la France est le plus dangereux comme tête pour réguler l'internet mondial? Honnêtement? Tous se valent cette blague.
14  2 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 22/12/2010 à 14:16
c'est vraiment gonflant cette histoire de contrôle du net.

je suis sur Internet depuis l'époque des modem 1900 bauds et des réseaux privés (Compuserve en l’occurrence) qui proposaient des passerelles vers Internet.

ça remonte donc à quelques années, et je n'ai JAMAIS eu affaire à un pédophile ou à un cyber criminel.

la législation française est suffisante pour traiter les cas de pédophilie en France; qu'il y ai des accords internationaux (s'ils n'existent pas déjà) pour permettre de remonter les filière à l'international, ça me parait normal, que ces réseaux soient sur Internet ou pas.

mais faire croire que Internet est un repère de pédophiles et de cyber criminels et que donc il faut le contrôler, c'est nous prendre pour des cons !

contrôler mon accès Internet c'est me présumer coupable, pourquoi ne pas éplucher mes photos de vacances pour vérifier que je n'ai pas pris des petites culottes dans les jardins publics, ou filtre mes courriers postaux des fois qu'ils contiendraient des contenus répréhensibles !

cette dérive est totalement insupportable !
10  1 
Avatar de obliveon
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 21/12/2010 à 17:12
Citation Envoyé par Flaburgan Voir le message

J'ai plus confiance en l'ONU, si elle dit lutter contre la pédo-pornographie, je sais que ce ne sera pas une excuse juste pour se donner les moyens de contrôler l'Internet.
A ce sujet, je me pose une question (mais qui n'a rien avoir avec l'auteur du message que je cite)

Il faudrait être vraiment naif de croire que le fait de ne plus voir ce genre d'images sur le net voudrait dire que le problème soit réglé définitivement.

Une fois que l'on aura débarrassé du "Net" de toutes ces saloperies, est-ce que cela veut dire pour autant que l'on aura mis fin à la pédophilie ?

Je pense que certains de nos gouvernants pensent encore que c'est Internet qui crée les pédophiles mais ils oublient une chose essentielle :

Derrière ces images, il y a une réalité, Internet n'est qu'une simple vitrine. Par contre, les victimes, elles sont bien réelles, les images avant d'être mises à disposition, sont crées. Les souffrances des victimes ne sont pas virtuelles, que les images soit vues ou pas.

On peut retirer, censurer des sites, mais on ne peut pas annihiler les préjudices causés par de tels actes.

Internet n'est juste qu'un moyen de communication, je pense que si un malade veut se procurer ce genre d'images, il le fera (avec ou sans Internet) via d'autre moyens.

Ce sont les salopards (ceux qui attirent, kidnappent, photographient, organisent, etc... ) qui sont derrière cela qu'il faut arrêter, (ce n'est qu'une histoire de gros sous) et non ceux qui sont derrière l'écran, ces derniers doivent se faire soigner.

C'est un peu comme arrêter les consommateurs de drogues sans se préoccuper des dealers et des réseaux de distributions.
9  2 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 21/12/2010 à 17:34
Citation Envoyé par Thorna Voir le message

Qui contrôle l'internet de nos jours ?
Théoriquement personne.

Internet a justement été conçu pour qu'il ne soit pas contrôlé, ni contrôlable, ni détruit. Le but était justement de créer un moyen de communication n'offrant aucune surface pouvant le mettre en péril et le faire tomber.
Il ne faut pas oublier qu'internet a été créé par les USA.

L'exemple de Wikileaks est justement une preuve qu'Internet n'est pas encore (pas complètement en tout cas) contrôlé.
On peut bien imaginé que si les USA avait contrôlé Internet, Wikileaks aurait publier sa vidéo en Avril et le lendemain on en entendait plus parlé.

Au contraire, que s'est-il passé ?
Les USA ont réussis par des pressions quelconque sur l'hébergeur à faire fermer le site principal ! Quasiment un mois après on en est à plus d'un millier de sites mirroirs.
Sur le coup les USA sont pris à leur propre piège du réseau "indestructible" qu'ils ont voulus créer.
7  0 
Avatar de kain_tn
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 21/12/2010 à 15:19
Citation Envoyé par Idelways Voir le message

[...]Une initiative qui n'a en revanche, selon leurs affirmations, aucune intention de "s'emparer" du réseau mondial.[...]
Mais bien sûr.

Citation Envoyé par Idelways Voir le message

Que pensez-vous de la création d'une telle entité de régulation de l'Internet ?
Qu'on appelle cela de la censure. Il y a déjà fort à faire dans le monde pour l'ONU; ce n'est pas comme si ils manquaient de travail.
En gros ces pays censurent le net chez eux, et comme ils sont impuissants face aux proxies et autres méthodes ils veulent censurer le net au niveau mondial.

Citation Envoyé par Idelways Voir le message

Cette proposition aboutira-t-elle selon vous ?
Franchement j'espère que non. C'est fou le nombre de propositions de ce genre que l'on voit fleurir depuis un petit moment (celle-ci, ACTA, les différents filtrages en Chine, en Inde, la main mise des USA sur l'ICANN, LOPPSI2, HADOPI2, ...)
10  4 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 21/12/2010 à 16:57
Que l'ONU commence par maintenir l'ordre en Cote d'ivoire, qu'il commence par rétablir l'ordre et un semblant de vie possible en Haïti et dans divers autres lieux du monde où ils sont censés agir plus qu'ils ne semblent (que les médias nous rapportent) le faire.

Chacun son boulot

Que l'internet soit géré par un organisme internationnal comme l'ONU, si c'est pour en garantir la liberté et la neutralité, pourquoi pas. Mais si c'est au contraire pour en prendre le contrôle et en assurer la censure, à l'initiative de pays reconnue pour leurs actions liberticides, là c'est NON.

Je sais pas pourquoi, mais je pense que d'ici quelques heures, on va avoir une communication de Sarko ou de ses sbires trouvant cette idée génialisme.
6  0 
Avatar de salif98
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 21/12/2010 à 16:20
L'ONU pour le net ?? bien qu'est ce qu'il ne faut entendre...
deja l'affaire en cote d'ivoire, où peu importe qui a triché ou qui a gagné, l'ONU s'ingere dans les affaire d'etat qu'en serait-il du Net ??? on finira avec un systeme ou on appelle L'onu pour obtenir une clé afin de debloquer le reseau chez soi et de pouvoir surfer pendant un certain temps et uniquement dans certains site definis dans l'optique de veiller sur la securité et la paix sur internet...
6  1 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/12/2010 à 11:23
Citation Envoyé par Flaburgan Voir le message
Cependant, il faut être réaliste, une si grande liberté d'expression fait peur aux états, et ils veulent avoir un minimum de contrôle dessus. Jamais nous n'avions eu un tel pouvoir de communication avant l'apparition de ce réseau, et maintenant encore plus grâce aux réseaux sociaux, non réservés aux initiés. Regardez ces apéros géants sur facebook. Des milliers de personnes qui ne se connaissaient pas rassemblées en quelques heures. C'est cela qui effraie, car si le thème n'était pas un apéro mais une révolution contre quelque chose, les états seraient tout aussi impuissant.
je pense exactement le contraire, les révolutions naissent des interdits et non de la liberté (toute relative) que nous offre Internet.

Tant qu'on pourra "crier" son mécontentement sur Facebook, il n'y aura pas de révolution.

et il n'y a qu'à voir les réformes que fait passer le gouvernement actuel pour ce dire que la révolution n'est pas pour demain.
6  1 
Avatar de Thorna
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 21/12/2010 à 17:21
Citation Envoyé par kain_tn Voir le message
Mais bien sûr.
Je vais poser une question naïve... Quelques réactions ci-dessus me laissant particulièrement perplexe.
Qui contrôle l'internet de nos jours ? Où est l'Icann, par exemple ? Où sont les plus grandes entreprises, les serveurs, les noeuds de réseau ? Où passent 90% des communications internet mondiales ? Aux USA. Et on sait quelle est l'indépendance du pouvoir par rapport aux grandes entreprises dans ce pays (comme dans d'autres d'ailleurs) où les dirigeants de l'état passent régulièrement à la tête des entreprises, alors que les patrons viennent au gouvernement... En d'autres termes, je ne pense pas que l'indépendance en terme de gouvernance soit en de plus mauvaises mains à l'ONU qu'aux USA.
Reste que ça pose effectivement plusieurs problèmes, non pas au niveau du contrôle, de la censure ou quoi que ce soit de cette nature (la forme actuelle empêche-t-elle Hadopi, la censure chinoise et les demandes indiennes, entre autres ?), mais au niveau politique :
  • premièrement, les USA n'aiment pas l'ONU (c'est assez public habituellement, et Wikileaks a montré que c'est également vrai en sous-main) et n'accepteront jamais de perdre leur maitrise dans ce domaine;
  • deuxièmement tous les pays occidentaux qui lisent La Chine et L'Inde dans les demandeurs repousseront avec force cette proposition;
  • troisièmement, Echelon et les autres systèmes de même type perdront-ils de bonne grâce le contrôle du support principal de leurs activités ?
4  0 
Avatar de kain_tn
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 22/12/2010 à 9:44
Citation Envoyé par Flaburgan Voir le message
Sur quoi te bases-tu pour imaginer un futur ainsi ?
Pourquoi pas plutôt des personnes compétentes qui travailleraient à rendre le web meilleur ?
Pourquoi ne pas se baser sur le passé, sur l'histoire? Je veux dire, mis à part à la TV, a-t-on déjà vu un groupe d'hommes avec un grand pouvoir ne pas en abuser?
De plus, comme je le disais plus haut, le 'gouvernement' de l'ONU n'est pas aussi neutre qu'il y paraît.

Citation Envoyé par Flaburgan Voir le message

J'avais suivi cette histoire mais je n'y crois pas. Si les DNS sont transmis par n'importe qui, comment être sûr que je suis sur le vrai site que je veux consulter ? Ca sent le phishing à plein nez...
Oui, c'est le plus gros défaut de cette méthode. J'ai du mal à y croire moi aussi.
4  0