Microsoft prend de plus en plus ses distances avec Markus Persson, le créateur de Minecraft
à cause de ses « commentaires et opinions »

Le , par Bill Fassinou

318PARTAGES

7  0 
Minecraft, rappelons-le, est un jeu vidéo développé par le Suédois Markus Persson, alias Notch, puis par le studio de développement Mojang. Ce jeu vidéo plonge le joueur dans un univers généré aléatoirement et composé de voxels. Le jeu intègre un système d'artisanat axé sur l'exploitation de ressources naturelles (minéralogiques, fossiles, animales et végétales), puis sur leur transformation en produits artisanaux. En 2014, Microsoft a racheté Mojang pour un montant de 2,5 milliards de dollars. L’équipe de Mojang a donc rejoint Microsoft Studios à l’origine des jeux Halo, Fable et Forza.

Déjà en ce moment, l’auteur du jeu Markus Persson, disait qu'il allait se retirer de son entreprise pour de nouvelles aventures. Dans un billet de blog, celui-ci revenait sur le gigantesque succès de Minecraft et le stress qui l’a accompagné. Persson expliquait qu’il avait déjà, il y a de cela plusieurs années, envisagé de démissionner du développement de Minecraft, mais qu’il était resté juste parce que la communauté avait affirmé qu’il est important pour la culture du jeu.


Markus Persson alias Notch

Il ne sera même pas invité pour le dixième anniversaire de Minecraft en raison de ses « commentaires et opinions », a déclaré Microsoft à Variety, un magazine américain. Le créateur de Minecraft a récemment fait des commentaires apparemment controversés sur la suprématie blanche et la transphobie via Twitter, qui ont contraint Microsoft à rompre les liens avec lui. « Ses commentaires et opinions ne reflètent pas ceux de Microsoft ou de Mojang et ne sont pas représentatifs de Minecraft », a déclaré un porte-parole de Microsoft à Variety.

Le porte-parole a également indiqué que Persson n'était plus impliqué dans le développement de Minecraft depuis qu'il avait vendu le studio et les droits sur le jeu en 2014. Persson, qui était autrefois un membre impliqué de la communauté du développement de jeux vidéo, s'est de plus en plus éloigné avec ses commentaires sur Twitter, y compris des déclarations transphobes et des commentaires sur une « journée de fierté hétérosexuelle » et affirmant qu' « il est permis d'être blanc ». Persson compte environ 3,7 millions adeptes sur Twitter.

Une mise à jour du jeu le mois dernier a supprimé le texte de l'écran de chargement sur Minecraft faisant référence à Persson. Microsoft n'a pas commenté la décision de cette suppression, explique Variety. Selon un responsable de Microsoft, Persson ne participerait pas non plus à une conférence de presse organisée au studio Minecraft Mojang à Stockholm en mai prochain. Selon un cadre de Microsoft, cet anniversaire « permettra de s’intéresser au passé, au présent et à l’avenir prometteur de cette franchise vieille d’une décennie ».

Source : Variety

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Comment justifiez-vous les commentaires de Persson ?
Microsoft a-t-il raison de l'écarter ainsi ?

Voir aussi

Microsoft confirme le rachat de Minecraft pour 2,5 milliards de dollars

Microsoft mise sur C++ plutôt que Java pour écrire la nouvelle version de Minecraft Education Edition gage de plus de rapidité ?

Minecraft : ESET avertit sur la présence de 87 applications malveillantes liées au jeu vidéo sur Android, déjà près d'un million de téléchargements

Microsoft utilise le jeu Minecraft comme espace d'apprentissage pour son logiciel d'intelligence artificielle qui sera disponible cet été

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de SofEvans
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 30/04/2019 à 9:29
Citation Envoyé par emilie77 Voir le message
[...] C'est mieux pour tous un monde sans transphobes ou omophobes
C'est aussi mieux pour tous un monde sans con, "but here you are".

Même si dire "il faudrait une journée de fierté hétérosexuelle" peut paraître bizarre, il va falloir être très convaincant pour réussir à qualifier cela de transphobe ou homophobe.

Et je ne vois pas le problème de dire " il est permis d'être blanc".
En fait, ça me "choque" un petit peu, dans le sens où si je disais "il est permis d'être noir" je serais catégorisé direct raciste ou autre, alors que si on dit "il est permis d'être blanc" tout de suite ça ne va plus.

Monde de merde.

ps : on est tous l'homophobe, le raciste et le con de quelqu'un d'autre, surtout quand ça l'arrange ....
8  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 30/04/2019 à 7:03
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
« journée de fierté hétérosexuelle »
Ah ? C'est transphobe, ça ?

Ne confondraient-ils pas l'attirance sexuelle avec le sexe/genre ?

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
« il est permis d'être blanc »
Quel enfoiré de suprémaciste blanc !

C'est donc cela les meilleurs exemples de Tweets scandaleux qu'ils aient pu trouver ?

Bon, je vais prendre mes distances avec Microsoft à cause de ses commentaires hétérophobes et racistes.
8  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/04/2019 à 8:49
Citation Envoyé par emilie77 Voir le message
C'est mieux pour tous un monde sans transphobes ou omophobes
En quoi c'est homophobe ou transphobe de dire que ce n'est pas grave d'être hétérosexuel ?
5  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 30/04/2019 à 10:41
Citation Envoyé par Paul TOTH Voir le message
C'est un peu comme quand on réplique à la violence faite aux femmes qu'il y a des hommes battus...oui, et c'est un vrai problème, mais il n'atténue pas celle faite aux femmes qui est immensément plus courante.
Ce n'est pas exact (si je pars du principe que tu parles des violences conjugales).

Les violence faites aux femmes sont plus souvent condamnées, et parfois plus physiques et violentes, mais elles ne sont pas plus "courantes".
Les violences mutuelles sont les plus courantes, et les violences à l'encontre exclusivement des femmes légèrement plus élevées que celles faites exclusivement aux hommes.

Quand il est répliqué qu'il y a aussi des hommes battus, c'est surtout pour s'opposer à une vision manichéenne infondée de "homme = agresseur", "femme = victime". Ainsi que contre le fait de se restreindre arbitrairement à un sous-ensemble d'un problème plus large, allant parfois à des conclusions absurdes (e.g. opposition au fait d'ouvrir un centre d'aide aux victimes mâles, non prise en compte des victimes mâles dans les aspects de luttes contre les violences conjugaux).

EDIT:

Parmi les personnes qui se déclarent victimes, lors d'un sondage, de violences conjugales il y a 67% de femmes (donc 33% d'hommes).
https://www.interieur.gouv.fr/Inters...-securite-2018

Sachant que les statistiques sont souvent sous-estimées du fait que les hommes sont moins enclins à parler des violences qu'ils subissent, e.g. :
Quand 10 femmes sur 100 déposent plainte suite aux violences qu’elles ont subies, seuls 3 hommes sur 100 osent se tourner vers la justice, toujours selon l’ONDRP.
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs...4_4355770.html

À noter que près d'un tiers des interrogés ne répondent pas à l'enquête, il y a donc un fort taux d’abstention, conduisant à un échantillon de fait biaisé.
3  0 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 30/04/2019 à 13:55
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Ce n'est pas exact (si je pars du principe que tu parles des violences conjugales).
c'est en effet plus nuancé, mais les femmes sont trois fois plus souvent victimes de violences sexuelles que les hommes.

Les femmes plus souvent victimes que les hommes de violences sexuelles
La part de victimes de violences physiques est comparable chez les femmes (4,7 %) et chez les hommes (4,3 %). C'est le cas en particulier pour les vols avec violence ou menaces, subis par 0,8 % des femmes et 0,9 % des hommes. En revanche, les femmes sont trois fois plus souvent victimes de violences sexuelles que les hommes (respectivement 1,3 % et 0,5 %).

Les femmes subissent également plus souvent d’autres atteintes sexuelles, comme l’exhibitionnisme (2,9 % des femmes contre 1,2 % des hommes) ou les gestes déplacés (4,3 % contre 1,5 %). Elles subissent aussi un peu plus souvent que les hommes des injures (12,8 % contre 11,4 %), et tout autant qu’eux des menaces (4,8 %), sans tenir compte des menaces et des injures survenues au cours d’autres agressions.
https://www.insee.fr/fr/statistiques/1280920

ceci dit, c'était juste un exemple.
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/04/2019 à 8:34
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Qu'en pensez-vous ?
Moi à sa place j'en aurait plus rien à foutre de Microsoft, il a vendu son jeu, il est devenu milliardaire et dépressif.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Comment justifiez-vous les commentaires de Persson ?
Il a totalement raison dans ce qu'il dit, personne ne devrait être choqué par :
« journée de fierté hétérosexuelle »
« il est permis d'être blanc »

La sanction qu'il a reçu justifie totalement ces propos.
Aujourd'hui il y a un grave problème, les gens se font stigmatisé parce qu'ils ne sont pas hétérotrophe ou raciste anti-blanc...
1  0 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 30/04/2019 à 10:23
je ne connais pas les propos exacts de Notch, mais je pense que l'idée derrière cela est assez simple.

Je suis blanc, hétéro, athée...si je revendique le droit d'être blanc, hétéro et athée cela supposerait que d'une façon ou d'une autre ce droit serait mis en danger...alors on peut s'appuyer par exemple sur les attentats pour dire que mon modèle de vie est ciblé par des fanatiques, ça arrive de temps en temps, trop souvent évidemment mais pas tous les jours...mais si j'étais noir, gay et musulman, on me le renverrais à la face tous les jours et plusieurs fois par jour.

C'est un peu comme quand on réplique à la violence faite aux femmes qu'il y a des hommes battus...oui, et c'est un vrai problème, mais il n'atténue pas celle faite aux femmes qui est immensément plus courante.
2  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/04/2019 à 10:36
Citation Envoyé par emilie77 Voir le message
Pour moi n'est pas une phrase ni homophobe ni transphobe et je suis trans.
Bon ben voilà il n'y a strictement aucun problème.
C'est juste que sur twitter on accorde trop d'importance aux minorités bruyantes. Il suffit de 2, 3 connards qui hurlent des conneries et on voit que ça. (il y a des pros LGBT hardcore qui ont un fort pouvoir de nuisance, vu qu'ils ont réussi à motiver Microsoft pour ne pas inviter Notch à l'anniversaire du jeu qu'il a créé)

Il y a un problème d'égalité et de liberté d'expression.
Il est interdit de dire quelque chose comme "je suis fier d'être hétérosexuel", alors que si tu remplaces "hétérosexuel" par "homosexuel" ou "transsexuel" on va t'applaudir. (par on, j'entends les médias, les politiciens, les grosses entreprises, etc)
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/04/2019 à 9:38
Gob Bluth - It Ain't Easy Being White, It Ain't Easy Being Brown ^^
0  0 
Avatar de emilie77
Membre actif https://www.developpez.com
Le 30/04/2019 à 10:27
"En quoi c'est homophobe ou transphobe de dire que ce n'est pas grave d'être hétérosexuel ?"

Pour moi n'est pas une phrase ni homophobe ni transphobe et je suis trans.
Si on veut faire la journée de l'hétérosexualité pour moi aucun probleme. W les héteros
0  0 
Google avertit que des dizaines de millions de téléphones Android sont préchargés avec des logiciels malveillants dangereux
L'immobilisation du 737 MAX est un tel désastre que les compagnies aériennes louent des 737-200 de 30 ans d'âge
Voitures autonomes : « Tous ceux qui comptent sur le lidar sont condamnés »
Mise à jour de la page Cours et Tutoriels pour apprendre la programmation avec Delphi, dix nouveaux tutoriels sur FireMonkey (FMX)
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web