Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« Epic Games va cesser de faire des exclusivités si Steam offre aux développeurs plus d'argent »
A annoncé Tim Sweeney, PDG d'Epic Game

Le , par Bill Fassinou

143PARTAGES

7  0 
Epic Games a connu un succès remarquable ses dernières années grâce à Fortnite. Très rapidement, l’entreprise a lancé plusieurs projets l’un après l’autre et elle a récemment témoigné son ambition de devenir la prochaine entreprise à la même envergure que Facebook ou Google. Néanmoins, certaines décisions prises par l’entreprise, principalement la façon dont l’entreprise gère son magasin de jeux, ne plaisent pas forcément à ses concurrents qui dénoncent une stratégie de la part d’Epic Games de tuer la concurrence. Alors, dans un tweet cette semaine, Tim Sweeney, le PDG d’Epic Game a annoncé qu’Epic Games va cesser de faire des exclusivités si Steam donne aux développeurs de jeux plus d’argent.

Epic Games a lancé Epic Game Store en décembre de l’année passée avec l’idée de contrer l’hégémonie de Steam, la plateforme de distribution de contenu en ligne et de gestion des droits et de communication développée par Valve. Epic Games Store s’est doté d’une politique assez particulière pour attirer les développeurs : prélever 12 % seulement des revenus de ventes sur la plateforme, ce qui laisse effectivement 88 % aux gens qui bossent dur pour développer les jeux. On peut dire que l’entreprise a littéralement cassé le marché puisque le concurrent Steam en prélève 30 %. « Puisque nous sommes des développeurs nous-même, nous avons toujours voulu une plateforme avec une bonne économie qui nous met directement en relation avec nos joueurs. Grâce au succès de Fortnite, nous avons cela désormais et nous sommes prêts à le partager avec les autres développeurs », avait expliqué Tim Sweeney, le PDG d'Epic Games.

Aussitôt après la sortie du magasin, Epic Games a conclu plusieurs contrats d’exclusivité avec des jeux prestigieux tels que Borderlands 3 et The Division 2, empêchant ainsi leur apparition sur Steam. La pratique a été controversée, suscitant beaucoup de colère parmi les joueurs sur PC, d'autant plus que l'Epic Game Store manque de nombreuses fonctionnalités qui rendraient Steam si attrayant pour les joueurs. En effet, les joueurs sur PC habitués aux milliers de nouveaux jeux qui inondent chaque année Steam ont été surpris, car lors du Game Awards du 6 décembre 2018, Epic avait lancé son Game Store avec seulement trois titres tiers et quelques autres étaient en « coming soon ». Pour les développeurs, être sur Epic Store est une aubaine, car cela donne 88 % des revenus générés par les jeux aux personnes qui les fabriquent.

Ainsi, il semblerait que le bras de fer ait continué d’exister concernant les exclusivités qu’offre Epic Games aux développeurs. Cependant, Tim Sweeney, par l’intermédiaire de Twitter cette semaine, s’est dit prêt à réévaluer sa stratégie si Steam concédait désormais plus d’avantages aux développeurs de jeux. « Si Steam s’engageait à générer une part permanente de revenus de 88 % pour tous les développeurs et les éditeurs sans contrainte majeure, Epic organiserait rapidement un retrait des exclusivités (tout en respectant les engagements de nos partenaires) et envisagerait de placer nos propres jeux sur Steam », lit-on sur le tweet partagé par Tim Sweeney ce jeudi.


Seulement, avec l’ambition que l’entreprise a révélée récemment, sera-t-elle prête à respecter sa parole si Steam accepte également de passer à 88 % des gains pour les développeurs ? Pour certains, il ne s’agit que d’une stratégie pour améliorer un peu l’image de l’entreprise qui subit un peu trop de critiques ces derniers temps. Par contre, pour d’autres, l’entreprise est libre de développer la stratégie qui lui convient. « Si vous êtes une entreprise, l’important est d’avoir à la fin de l’année des résultats très profitables », ont-ils déclaré. Ils ajoutent d’ailleurs que Google, Apple et d'autres cadors n’hésitent pas à créer des situations comme ça pour gagner plus de parts de marché.

À noter qu’il y a quelques semaines, l’entreprise a affiché son ambition de devenir un poids lourd de la taille de Facebook et Google. L’entreprise rêve-t-elle trop grand ? Pas pour Sweeney. Selon lui, avec le succès fou de Fortnite et du moteur de jeux Unreal, Epic Games a toutes les chances d’y parvenir. « Nous pensons que l'industrie du jeu évolue de manière majeure. Fortnite est un signe avant-coureur des choses à venir. C’est un très grand nombre de personnes qui jouent ensemble, interagissent, non seulement en jouant, mais en développant des rapports sociaux. À bien des égards, Fortnite est comme un réseau social. Les gens ne font pas que jouer avec des inconnus, ils jouent avec des amis et utilisent Fortnite comme base de leur communication », a-t-il déclaré.

Epic Games risque-t-il une plainte d’antitrust ? Certains le soulignent, mais d’autres préfèrent dire qu’il n’y a là aucune stratégie d’empêcher Steam et les autres de tirer des bénéfices de leurs produits. Ce cas, disent-ils, est différent de ce qu’on voit généralement avec Google ou Apple. Ce dernier, rappelons-le, fait objet d’une enquête antitrust depuis la deuxième semaine de ce mois de la part des autorités néerlandaises. En effet, l’autorité néerlandaise pour les consommateurs (ACM) a ouvert ce mois une enquête sur la firme de Tim Cook lorsque des fournisseurs d’applications néerlandaises pour les médias d'information ont fourni des indications d'un possible comportement anticoncurrentiel du fabricant d'iPhone au niveau de son magasin d'applications.

Dans sa déclaration, l’ACM a également indiqué qu’au départ, l’enquête ne concernait pas qu’Apple, mais qu’elle pourrait s’étendre prochainement à Google également en demandant aux développeurs d’applications Android de signaler les éventuels abus ou comportements antitrust de la part de Google dans le Play Store. Néanmoins, Tim Sweeney semble être disposé à mettre en oeuvre ce compromis avec Valve pour un meilleur avenir des jeux sur PC. « Une telle initiative constituerait un moment glorieux dans l’histoire du jeu sur PC et aurait un impact considérable sur les autres plateformes pour les générations à venir. Les magasins pourraient alors redevenir de bons endroits pour acheter des choses, plutôt que le développeur de jeux IRS », a-t-il poursuivi sur sa page Twitter.

Source : Tweet

Et vous ?

Tim Sweeney a-t-il raison, selon vous ?
Pensez-vous que Valve acceptera sa proposition ?
Epic Games risque-t-il une plainte d’antitrust, selon vous ?
Est-ce que les plateformes comme Steam, Google Play ou App Store prennent des marges bien trop élevées ?

Voir aussi

Pour les développeurs d'abord, Epic Games lance son propre store de jeux vidéo afin de contrer l'hégémonie de Steam

Epic Games Store est lancé avec une sélection très limitée de jeux. Certains titres seront disponibles à la fin de ce mois

L'éditeur du jeu populaire Fortnite se voit devenir un poids lourd de la taille de Facebook et Google. Epic Game rêve-t-il trop grand ?

Les régulateurs néerlandais ouvrent une enquête pour savoir si Apple privilégie ses applications dans l'App Store suite à une plainte des développeurs

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Refuznik
Membre averti https://www.developpez.com
Le 14/05/2019 à 10:23
Bah le problème d'Epic game c'est de chercher à faire de l'exclu son fer de lance et je sens que ça va lui retomber dessus.
Les gros joueurs (acheteurs) vont rester sur leurs plateformes Steam, Gog, Humble etc... qui permettent de partager/migrer leurs stores.

Pour les grosses annonces perso. je m'en fout ça fait des années que je boycotte Ubi et EA.
6  0 
Avatar de Refuznik
Membre averti https://www.developpez.com
Le 28/04/2019 à 11:27
Pour l'instant Sweeney (Todd ) pête plus haut que son cul.
Sa plateforme Epic store est vide, il n'y a aucun outils pour les joueurs ou pour les développeurs. Sans compter les fuites de données et piratages de comptes qui sont massif.

Perso. je reste sur Steam, Gog (et Humble de temps à autres).
4  0 
Avatar de NBoulfroy
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/05/2019 à 15:08
Citation Envoyé par ElSpopo Voir le message
La situation est intéressante à observer en tout cas.

Valve était en situation de monopole depuis quelques années avec en face juste les stores EA et Ubi qui distribuent leur propres jeux.
Epic réintroduit de la concurrence la dedans ce qui en théorie devrait profiter au consommateur, à voir si ce sera le cas...
La concurrence est toujours bonne sauf si elle se fait au détriment des consommateurs et c'est ce qui est entrain de se produire car les vendeurs de clefs indépendants (pas ceux qui volent, je parle des honnêtes gens) sont dans une impasse : impossible d'avoir des clefs pour l'Epic Game Store.

Donc oui, d'autres plateformes, c'est bien mais pas si ça tue justement la concurrence.
4  0 
Avatar de Danfre
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 14/05/2019 à 15:55
Citation Envoyé par ElSpopo Voir le message

Valve était en situation de monopole depuis quelques années avec en face juste les stores EA et Ubi qui distribuent leur propres jeux.
Epic réintroduit de la concurrence la dedans ce qui en théorie devrait profiter au consommateur, à voir si ce sera le cas...
Je ne sais pas si on peut parler de véritable concurrence quand il y a exclusivité.
On pourrait entendre qu'il y en ait une quand la plateforme est celle de l'éditeur du jeu (et encore), mais là on est plus dans de la politique commerciale agressive pour se tailler une place. Alors l'argumentaire d'Epic qui veut se poser en défenseur des pauvres éditeurs opprimés contre le méchant Steam sonne un peu faux.

Je préférerais qu'on laisse le consommateur être le juge de quelle est la meilleure plateforme. Je n'utilise pas Epic mais en terme de fonctionnalités en tout cas, Steam reste largement devant celles de EA et UBI, sans compter que Steam est au moins ouvert aux studios indés.
2  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/04/2019 à 15:59
C'est pas exclusif, Ubi soft vends en direct et le direct ça doit être le plus gros de leur ventes.
Ils sont assez connus pour se permettre de se passer de Steam et de vendre en direct.
Ils ont aussi mis leurs produits au catalogue d'Epic Game parce qu'ils y perdent pas trop en marge distributeur et aussi pour faire chier Steam.
Steam prends trop cher en marge c'est ça le problème (30%), c'est ce qui arrive quand il y a un monopole (même problème avec Apple Appstore, Google Play et dans une moindre mesure avec Google Adsense).
Du coup le marché essaie de casser ce monopole, c'est naturel.
Des marges de 30 ou 40% dans la vente en ligne ou tout est automatisé ça n'à aucun sens, une vente est rentable pour le distributeur même s'il prenait que 2%.
De plus la marge distributeur fait gonfler le prix ce qui fait gonfler le prix de la TVA. Bref en clair si les plateformes de vente en ligne prenait moins de marge, les tarifs seraient moins cher pour les acheteurs (donc moins de piratage) et il y aurait un montant plus élevé envoyé à l'éditeur de logiciels, qui aurait donc de meilleurs moyens pour continuer à développer des jeux.
3  2 
Avatar de NBoulfroy
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/05/2019 à 12:11
Au final, l'Epic Games Store est entrain de s'attirer les flammes des joueurs sur PC (si ce n'est pas déjà le cas) à vouloir transvaser les stores des constructeurs de console sur ce support et cela va certainement mal finir pour eux : le joueur PC, ce n'est pas le joueur console, il ne se laissera pas faire (d'où l'absence de online payant, au passage). Ils ont très bien compris l'arnaque du dématérialiser et on ne leur fera pas à nouveau un coup bas.

Steam, malgré ses travers, a apporté bien plus (+) au marché PC que l'Epic Store ne le fera : les prix bas, les promotions et une plateforme qui n'a fait que se bonifier sur la durée (Steam aujourd'hui est un incontournable, au delà de la notion d'argent, car la plateforme fourni des éléments communautaires qu'on a pas ailleurs et qu'aucun launcher ne veut implémenter visiblement si on se base sur Uplay (Ubisoft) et Origins (EA) et sur leur âge assez conséquent maintenant).
2  1 
Avatar de Madmac
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 16/05/2019 à 3:24
Citation Envoyé par Refuznik Voir le message
Pour l'instant Sweeney (Todd ) pête plus haut que son cul.
Sa plateforme Epic store est vide, il n'y a aucun outils pour les joueurs ou pour les développeurs. Sans compter les fuites de données et piratages de comptes qui sont massif.

Perso. je reste sur Steam, Gog (et Humble de temps à autres).
Et en plus Steam développe une plateforme alternative à windows pour les jeux. Sweeny est sur un power-trip, mais il ne réalise pas qu'il est en train d'aliéner sa clientèle. Je ne sais pas pour les autres jeux. Mais ils y a beaucoup de joueurs qui ont l'intention d'attendre que Borderland 3 arrive sur Steam ou Gog avant de l'acheter. Si les critiques sont mauvaises, cet opération pourrait finir par être très coûteuse pour Epic.

EA a longtemps traité ses clients comme des pompes à fric, mais maintenant ils payent pour leur attitudes.

Autre aspect que j'aime de Steam et Gog: Leurs jeux fonctionnent même sans connection internet.
1  0 
Avatar de NBoulfroy
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 17/05/2019 à 15:56
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est pénible d'avoir à installer un autre logiciel...
C'est plus pratique quand tous les jeux sont au même endroit.

Il y a plein de joueurs qui vont préférer attendre que Borderlands 3 soit sur Steam au lieu de l'acheter sur un autre store.

Epic Games prend des risques, si ils font un nouvel Unreal Tournament et un nouveau Gears of War et qu'ils sont exclusif à leur plateforme ils se vendront moins bien que si ils étaient sur Steam.
Mais c'est sympa de leur part de vouloir mieux rémunérer les développeurs.
Epic n'a plus la licence Gears of War de mémoire, Microsoft l'a gardé après la fin de leur association.

Citation Envoyé par Bubu017 Voir le message
et ? ça reste une exclu. l'éditeur de Borderlands s'associe avec Epic, je ne vois pas la différence.
Sinon à installer un autre launcher, ça prend quelques mega sur des disques durs en tera, ça va, c'est pas la mort. Tu désactives le démarrage auto, et lance le launcher que quand tu en as besoin et hop là. Que ça râle sur le mode offligne je veux bien comprendre mais sur le fait d'avoir un launcher en plus, ou celui qu'il n'y ait pas de succès, "au mon dieu on ne va plus pouvoir se faire de coucours de bites).
et surtout steam est bien lors des promos and co, mais sinon niveau prix ils se font plaisir.
Le problème n'est pas, fondamentalement, le rajout d'un énième launcher mais plutôt des propos tenus :
  • les 12% au lieu des 30 de commission pour la plateforme pour soit disant favoriser les développeurs sauf qu'en réalité, les éditeurs ont pas baisser leur prix
  • l'attitudes développeurs de Metro Exodus, par exemple, qui ont menacé les joueurs PC de ne plus sortir de jeux sur la plateforme si le jeu ne se vend pas assez
  • le fait que les développeurs de Metro Exodus ont annoncé, sans en parler à quiconque visiblement, de la sortie de leur jeu en exclusivité pour un an sur l'Epic Game Store à la dernière minute
  • les soupçons de logiciel espion (pas fonder mais ça aide pas la plateforme)
  • le fait qu'avec cette plateforme, les plateformes de revente de clef indépendant, les gentils j'entends, ne peuvent plus s'approvisionner, ce qui fait qu'on perd en concurrence (c'est le comble quand même)
  • le launcher a des années lumières de Steam en terme d'intégration de fonctionnalités (communauté, influenceurs, flux d'actualités lié au jeu, forum lié au jeu)


Ce n'est pas une liste exhaustive mais ça fait déjà pas mal de problèmes pour beaucoup de personnes et je le comprends.
1  0 
Avatar de Charvalos
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 17/05/2019 à 16:15
Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message

Le problème n'est pas, fondamentalement, le rajout d'un énième launcher mais plutôt des propos tenus :
  • les 12% au lieu des 30 de commission pour la plateforme pour soit disant favoriser les développeurs sauf qu'en réalité, les éditeurs ont pas baisser leur prix
  • l'attitudes développeurs de Metro Exodus, par exemple, qui ont menacé les joueurs PC de ne plus sortir de jeux sur la plateforme si le jeu ne se vend pas assez
  • le fait que les développeurs de Metro Exodus ont annoncé, sans en parler à quiconque visiblement, de la sortie de leur jeu en exclusivité pour un an sur l'Epic Game Store à la dernière minute
  • les soupçons de logiciel espion (pas fonder mais ça aide pas la plateforme)
  • le fait qu'avec cette plateforme, les plateformes de revente de clef indépendant, les gentils j'entends, ne peuvent plus s'approvisionner, ce qui fait qu'on perd en concurrence (c'est le comble quand même)
  • le launcher a des années lumières de Steam en terme d'intégration de fonctionnalités (communauté, influenceurs, flux d'actualités lié au jeu, forum lié au jeu)
T'as oublié les jeux dont l'argent provient du crowdfunding où les développeurs avaient promis une sortie sur Steam pour au final, en faire une exclu sur l'Epic Game Store.
1  0 
Avatar de e101mk2
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 28/04/2019 à 15:50
Citation Envoyé par Refuznik Voir le message
Sa plateforme Epic store est vide
Le store se remplit peu à peu, ils ont conquit Ubisoft qui abandonne définitivement Steam.
L'exclusivité Anno 1800 en est la preuve. Et lorsque le prochain Assassins Creed sortira, Epyc Store gagnera en popularité, ce qui fera songé d'autre firme à passer le cap.
0  0