Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le PDG d'Apple reconnaît que le fait de ne pas avoir de réglementation autour de la technologie
A entraîné des dommages importants pour la société

Le , par Stéphane le calme

342PARTAGES

14  0 
Le PDG d’Apple, Tim Cook, a appelé à davantage de réglementation gouvernementale sur l’industrie des technologies afin de protéger la vie privée dans le cadre d’une interview accordée au TIME 100 Summit à New York.

« Nous devons tous être intellectuellement honnêtes et nous devons admettre que ce que nous faisons ne fonctionne pas », a déclaré Cook, dans une interview avec l'ancienne rédactrice en chef de TIME, Nancy Gibbs. « La technologie doit être réglementée. Il y a maintenant trop d'exemples où l'absence de rails a causé de graves dommages à la société ».

Cook, qui a succédé à Steve Jobs au poste de PDG d'Apple en 2011, est l'une des voix les plus en vue de la Silicon Valley, appelant le gouvernement à intervenir dans son secteur afin de protéger les droits des utilisateurs et la vie privée.

Au cours de l'entretien, Cook a suggéré aux régulateurs américains de se pencher sur l'adoption en Europe du règlement général sur la protection des données (RGPD) en 2018. « Le RGPD n'est pas idéal », a précisé Cook, « mais le RGPD est un pas dans la bonne direction ».

À la lumière des récentes violations de données et de l'influence des élections étrangères par le biais des médias sociaux, Cook est d'avis que le secteur des technologies n'a d'autre choix que d'accepter une surveillance accrue du gouvernement, une position qu'il a décrite dans un article récent de TIME Ideas.

« J'ai bon espoir », a déclaré Cook au Sommet. « Nous plaidons fermement pour une réglementation. Je ne vois pas d'autre voie ».


Demander des lois pour encadrer les droits numériques, bientôt un refrain des PDG dans la Tech ?

Il faut dire qu’Apple n’a pas été la seule entreprise à demander l’intervention du gouvernement pour légiférer sur la protection des utilisateurs et de la vie privée. Dans un éditorial adressé au Washington Post, Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook a fait une déclaration selon laquelle les gouvernements doivent s’investir et collaborer d’avantages avec les entreprises pour une bonne régulation de l’Internet.

Dans son éditorial, le fondateur de Facebook a évoqué qu’il était temps de déployer de nouvelles mesures dans quatre domaines essentiels notamment la diffusion de contenus violents et haineux, l’intégrité des élections, la protection de la vie privée et la portabilité des données. À cela, il ajoute que l’un des rôles majeurs va revenir aux gouvernements et aux services de régulation. « Je suis convaincu que les gouvernements et les régulateurs doivent jouer un rôle plus actif. Faire évoluer la régulation d’Internet nous permettra de préserver ce que l'Internet a de meilleur c’est-à-dire la liberté d’expression pour les personnes et l’opportunité pour les entrepreneurs de créer et de vendre. Les décideurs publics me disent souvent que nous avons trop de pouvoir en matière d’expression, et franchement, je suis d’accord. J’ai fini par croire que nous ne devrions pas prendre autant de décisions concernant la liberté d’expression », a déclaré le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg.


Il propose la création d’un organisme indépendant pour surveiller, analyser ou simplement contester les choix des réseaux sociaux. Comme une autre alternative à cette dernière proposition, il évoque l’idée de confier à des organismes tiers le soin de définir les standards sur la diffusion de contenus violents et haineux et évaluer les entreprises sur la base de ces standards. « Les sociétés Internet devraient être responsables de l'application des normes relatives aux contenus préjudiciables. Il est impossible de supprimer tout le contenu préjudiciable d’Internet lorsque des utilisateurs utilisent des dizaines de services de partage différents, tous dotés de leurs propres politiques et processus. Si l’on analyse la chose ainsi, nous avons besoin d’une approche plus normalisée », a ajouté Mark Zuckerberg.

Les autres sujets abordés par Tim Cook

Le PDG a également évoqué les positions d'Apple sur d'autres questions, telles que l'immigration et l'éducation, ainsi que sur le nouvel accent mis par la société sur les technologies liées à la santé, comme le dernier Apple Watch, qui inclut un ECG intégré.
« Je pense qu'il y aura un jour où nous regarderons en arrière et dirons :"la plus grande contribution d'Apple à l'humanité a été dans les soins de santé" ».

Cook a également expliqué la manière dont Apple envisage la relation entre les personnes et les appareils créés par l'entreprise. Il assure qu’Apple ne veut pas garder les gens collés aux téléphones dans leurs poches, c'est pourquoi ils ont développé des outils pour aider les utilisateurs à garder une trace du temps qu'ils passent sur leurs téléphones, a déclaré Cook.

« Apple n'a jamais voulu optimiser le temps d'utilisation », a promis Cook. « Nous n'avons jamais abordé ce sujet. Nous ne sommes pas motivés à le faire d'un point de vue commercial, et nous ne sommes certainement pas motivés du point de vue des valeurs ».

« Si vous regardez un téléphone plus que vous ne regardez quelqu’un en face de vous, vous faites la mauvaise chose », a déclaré Cook.

Source : Time

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/04/2019 à 15:30
Citation Envoyé par Cassoulatine Voir le message
Achetez asiatique.
3  0 
Avatar de Cassoulatine
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 25/04/2019 à 17:16
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ah ouais il existe des alternatives aux smartphones étasuniens, sud-coréen, chinois, japonais :
Voici le seul smartphone "Made in Europe".
cf wikipedia
Gigaset AG, formerly known as Siemens Home and Office Communication Devices is a multinational corporation based in Munich, Germany. [...] Gigaset is owned by the Goldin Group (>70%) and hence controlled by Hong Kong businessman and entrepreneur Pan Sutong
Ca vend du rêve
3  0 
Avatar de sirthie
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 1:09
Citation Envoyé par Cassoulatine Voir le message
Les grosses corporations américaines juste bonnes à passer des appels à construire (un peu plus) un régime totalitaire. Comme quoi les -ismes (capitalisme et communisme) se rejoignent bien au bout du compte.

Achetez asiatique.
C'est vrai que la Chine, comme démocratie, par contre...
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/04/2019 à 16:08
Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
Ah ouais il existe des alternatives aux smartphones étasuniens, sud-coréen, chinois, japonais :
Voici le seul smartphone "Made in Europe"
La marque Gigaset assemble un premier smartphone vendu 179 euros dans son usine de Bocholt, outre-Rhin, où elle fabrique aussi des téléphones sans fil pour la maison. Elle vante la proximité géographique et le respect de standards de qualité et environnementaux de son GS185, par rapport aux smartphones "made in China".

Alors que Nokia a disparu du paysage industriel européen depuis son rachat raté par Microsoft, l'Allemand Gigaset fait le pari d'un smartphone "made in Germany". C'est le premier téléphone mobile à nouveau fabriqué en Europe, toutes les usines du Vieux continent ayant fermé les unes après les autres (dont celles de Nokia en Allemagne puis en Roumanie) devant la redoutable concurrence low cost chinoise sur ce marché.
Attention il y a des entreprises européenne qui pèsent dans le milieu de la technologie.
Qu'est-ce qu'est devenu Archos ? Il y a 13 ans c'était réputé.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 7:45
Citation Envoyé par sirthie Voir le message
C'est vrai que la Chine, comme démocratie, par contre...
De toute façon aujourd'hui la démocratie c'est de la merde un peu partout... (la Suisse s'en sort pas trop mal, mais par exemple en France il y a une forte critique de la démocratie représentative en place)

Au moins la Chine ne nous donne pas de leçon, la Chine ne nous impose pas d'éviter les produits étasuniens.
Alors que Trump met la pressions sur les nations européennes pour qu'elles refusent les émetteurs 5G de Huawei (mais bon ça va il y a déjà plusieurs pays qui ont résisté à la pression)

L'Asie ne se résume pas à la Chine.
Samsung est sud-coréen.
Sony est japonais.
Et au pire les entreprises US font fabriquer en Chine, donc vous pouvez être parano et penser que les USA et la Chine vous surveillent avec le même appareil
0  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/05/2019 à 17:56
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
De toute façon aujourd'hui la démocratie c'est de la merde un peu partout... (la Suisse s'en sort pas trop mal, mais par exemple en France il y a une forte critique de la démocratie représentative en place)

Au moins la Chine ne nous donne pas de leçon, la Chine ne nous impose pas d'éviter les produits étasuniens.
Alors que Trump met la pressions sur les nations européennes pour qu'elles refusent les émetteurs 5G de Huawei (mais bon ça va il y a déjà plusieurs pays qui ont résisté à la pression)

L'Asie ne se résume pas à la Chine.
Samsung est sud-coréen.
Sony est japonais.
Et au pire les entreprises US font fabriquer en Chine, donc vous pouvez être parano et penser que les USA et la Chine vous surveillent avec le même appareil
je penses que tu n'est pas du tout objectif.
0  0 
Avatar de Cassoulatine
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 25/04/2019 à 14:52
« La technologie doit être réglementée. Il y a maintenant trop d'exemples où l'absence de rails a causé de graves dommages à la société ».
« J'ai bon espoir », a déclaré Cook au Sommet. « Nous plaidons fermement pour une réglementation. Je ne vois pas d'autre voie ».
Traduction : "Erigez des lois liberticides de manière à nous sécuriser et accessoirement nous renforcer dans notre position de leader".

Les grosses corporations américaines juste bonnes à passer des appels à construire (un peu plus) un régime totalitaire. Comme quoi les -ismes (capitalisme et communisme) se rejoignent bien au bout du compte.

Achetez asiatique.
1  4