Faut-il être développeur pour lancer une start-up viable ?
Oui, selon un expert des projets d'entreprise IT, mais a-t-il raison ?

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Faut-il être développeur pour lancer une start-up viable ?
Oui, selon un expert des projets d'entreprise IT, mais a-t-il raison ?

Le succès des startups informatiques, notamment dans le domaine des réseaux sociaux (à l'instar des success story Facebook et Twitter) fait rêver les entrepreneurs. Peut-être même un peu trop.

On le constate sur les sites d'emploi, les mailing-list ou les forums de discussion où souvent, des entrepreneurs non-développeurs postent des annonces à la recherche "d'excellents développeurs" capable implémenter leur idée de génie.

Exemple :

****** est une plateforme de rencontres « fun » et élégante qui a pour vocation de rapidement devenir internationale. Le service propose des interactions originales entre ses membres, et encourage les hommes à devenir ce que les femmes ont toujours cherché : un Gentleman.

****** a été sélectionné pour rejoindre le ******, un programme dispensé par des créateurs confirmés, destiné à accompagner les entrepreneurs dans les technologies (web, biotech, greentech, etc)

Le Fondateur
***** (@****, diplômé de l’****), jeune et dynamique entrepreneur, est passionné par le web et les réseaux sociaux. Aussi, il est inscrit sur TOUS les sites de rencontres ! Pourquoi ? Pour réaliser l’étude de marché la plus pertinente !

Le Poste
Un associé motivé, talentueux et ouvert d’esprit qui aura le rôle de Lead Developper, et Technical Lead de l'équipe.

[...]

Ou encore (en anglais) :



Bien qu'il soit permis de rêver et d'avoir des idées innovantes, le nombre croissant de ces annonces les a rendu à la longue, sujet de critiques parmi les développeurs.

D'autant plus qu'elle sont souvent formulées en tant que proposition de partenariat, donc sans aucune rémunération avant que le site ne décolle... S'il décollera un jour.

Ce qui soulève quelques interrogations ?

Peut-on lancer avec succès une Startup Web sans que le fondateur n'en soit lui même un (bon) développeur ?

Non, selon une note publiée sur Y Combinator, le site spécialisé dans le financement de projets IT. Son auteur conseils aux fondateurs qui ne savent pas coder, de se retirer pendant 6 mois et apprendre jour et nuit, week-ends compris à coder.

Pour au moins réussir à implémenter soit même un prototype fonctionnel à présenter aux investisseurs ou aux moins à des bêta testeurs.

Et vous ?

Êtes-vous de cet avis ?

Et recevez-vous ce genre d'offres de « super développeurs » prêt à implémenter les idées des autres sans rémunération sûre ? Comment y répondez-vous ?

Source : un exemple d'annonce, conseil aux fondateurs qui ne savent pas coder


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de lollancf37 lollancf37 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 21/12/2010 à 13:50
Pour ma part je pense qu'il y a plus d'une mani-re de faire la meme chose.
Cependant quelque soit la manière choisit, il faut etre capable, selon moi :
  1. de décrire de maniere fonctionelle en quoi le projet consiste
  2. de savoir ou l'on se positionne par rapport au monde
  3. d'avoir de la rigueur
  4. si possible d'etre bien entouré
  5. et surtout d'etre tres motivé


Savoir coder pour moi apporte un avantage certain mais n'est pas absolument nécessaire si on sait ce que l'on veut et qu'on pense au million d'entre qui ont fait du code leur métier.
Avatar de camus3 camus3 - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 21/12/2010 à 13:53
de toute manière un projet c'est aussi une équipe composée de différents métiers , bref faut il être développeur pour lancer une start up la réponse est non.

Il faut d'abords être entrepreneur , et ensuite réunir les bonnes compétences.

Enfin le terme start up ne désigne pas uniquement les boites dans le domaine de l'informatique mais tout projet nouveau avec un fort potentiel de croissance.

La compétence de développeur ne fait pas de quelqu'un un bon gestionnaire , un bon chef de projet , un bon vendeur , un bon graphiste ni même un bon expert en architecture réseau ...

Par contre un développeur non professionnel peut tout à fait construire un prototype avec des connaissances limitées en dev , pour ensuite réduire les couts de développement. C'est à la portée de tout le monde aujourd'hui avec un CMS par exemple.
Avatar de jonoz jonoz - Membre régulier https://www.developpez.com
le 21/12/2010 à 14:51
Un exemple sympa de vision intéressante dont les auteurs se sont donnés les moyens de la réaliser : www.pardessuslahaie.net, un réseau social des professionnels du monde agricole, codé à 2 personnes 1/2 en un peu plus de trois mois pour le coeur de l'appli. Le projet est toujours en phase de test et débuggage mais 95% des fonctionnalités sont testées et validées.

C'est pas du Facebook, mais ça fait d'autres choses : générateur de site, gestionnaire de fichiers, espace de travail collaboratif 'light'.

Comme quoi avec un peu d'ambition et beaucoup de travail on peut faire des choses sympathiques.

Après sur le principe, avoir une vision et savoir s'entourer de personnes qui savent la réaliser c'est simplement bien. Le mal c'est quand on fait justement miroiter n'importe quoi aux gens qui ont les compétences techniques pour mener à bien le projet.
Avatar de zaventem zaventem - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 21/12/2010 à 15:01
Citation Envoyé par jonoz  Voir le message
Le mal c'est quand on fait justement miroiter n'importe quoi aux gens qui ont les compétences techniques pour mener à bien le projet.

Encore que un technicien peut assez rapidement se rendre compte quand on le pipaute pour l'attirer, l'inverse est sans doute moins vrai.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 22/12/2010 à 8:55
Au cas où on serait attiré par une aventure de ce genre là, la première question à poser au fondateur-à-l'idée-géniale, c'est "quel sera ton rôle dans la boite, toi ?"
Parce qu'être simplement le chef qui ne sait rien faire techniquement, qui n'a pas la première thune pour financer le projet et qui n'a en fait qu'un concept plus ou moins fumeux en poche, ça ne vaut tout simplement rien !

Et plus généralement, je me méfierais de tous les projets genre "on va battre Facebook à plate couture", parce que ça, ça démontre quand même une sacrée méconnaissance de la réalité de la situation. Personnellement, ça fait 16 ans que je suis sur le net, et je pense que Facebook est la plus grosse success story qu'il y a eu pendant ce temps. Avec 500 millions d'inscrits, ils ont maintenant une force d'attraction proche de celle d'un trou noir ! Ca risque de ne pas être facile d'attirer les gens vers votre site, alors que tout le monde est déjà sur Facebook !
Donc si vous voulez vraiment suivre un créateur d'entreprise de ce genre, trouvez en un qui ait une idée réellement originale, pas "Facebook en mieux"...
Avatar de reolik reolik - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 23/12/2010 à 4:18
Citation Envoyé par wokerm  Voir le message
et kewego que pense tu de lui , n'est ce pas une preuve de succès
il faut juste oser avoir du courage et de la patience

D'accord pour le courage mais faut pas non plus être inconscient.
Surtout avec des mecs qui n'y connaissent rien juste le fait qu'ils
ont vu capital sur M6 avec Steve Jobs et c'est parti.
Avatar de tchize_ tchize_ - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 23/12/2010 à 9:40
Citation Envoyé par Idelways  Voir le message

Peut-on lancer avec succès une Startup Web sans que le fondateur n'en soit lui même un (bon) développeur ?

Oui, et non. Si vous avez bossé dans une boite, que vous y avez fait avec succès de la gestion de projet pendant un certains temps, alors oui, c'est jouable, car vous saurez ce qui est techniquement envisageable ou pas, vous saurez viser des choses réalisables et rentables.

Ce sera cependant plus dur que si vous savez développer, à mon avis, car vous allez être obligé d'engager au moins un développeur. Et démarrer une boite de 0 en payant dès le départ des employés, ca grève le budget. Si vous êtes vous même développeur, vous pouvez très bien commencer indépendant, et quand le carnet de client commencer à gonfler suffisament, vous engager car vous savez que vous aller avoir vos rentrées d'argent.
A ce titre, être développeur est un avantage. Mais un inconvénient aussi, un développeur a tendance à "avoir le nez dans le guidon".

Ceci dit, les compétences n'ont pas à être faramineuse, il faut etre capable de sortir un produit, qui marche (la qualité backend, le client s'en fout) et de préférence sur un marché sans concurrence (vive les marchés de niche). J'ai ainsi fait un stage dans une boite qui fonctionnait très très bien, avec très peu de personnel, et un logiciel anté diluvien. Mais ils étaient les seuls sur ce marché -> clients garantis

Et recevez-vous ce genre d'offres de « super développeurs » prêt à implémenter les idées des autres sans rémunération sûre ? Comment y répondez-vous ?

Le seul partenariat que j'accepterais, serait un partenariat décidé mutuellement entre les parties, surement pas un partenariat en réponse à une annonce. Un type qui cherche par annonce un partenariat, c'est un type qui a pas la tête sur les épaules (projet pas sur, incapable de le vendre, essaie de trouver un pigeon, changera facilement de partenaire). De toutes façons, ces annonces, ce sont bien souvent des étudiants sans expérience qui les postent. Hors j'irais surement pas faire un partenariat avec un gars qui a aucune idée de comment sont les marchés.
Avatar de bugsan bugsan - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 23/12/2010 à 12:41
C'est assez propre à l'informatique je pense.

On imagine pas un mec aller voir un ingénieur civil et lui dire "j'ai une idée trop géniale on va faire un pont suspendu avec tel truc et tel matériaux, qui fait des looping, et surtout en seulement 3 mois, ca va plaire à tout le monde !".

Tu vas voir un labo PSA : "J'ai une idée, mais je dois la garder secrète. Est-ce que tu peux me faire une voiture avec 5 roues ? T'inquietes fais moi confiance. Je ne peux pas te dire le reste pour l'instant, c'est secret."

Et beaucoup d'énergie est mise dans le marketing pour vendre cette idée "géniale".

C'est comme ça que l'on fait perdre des milliers de jour homme à des salariés talentueux. C'est totalement inefficace. Que de temps perdu à écouter ces gens qui n'y connaissent rien ...
Avatar de OButterlin OButterlin - Modérateur https://www.developpez.com
le 24/12/2010 à 9:00
Citation Envoyé par h2s84  Voir le message
Comme l'a dit Thomas Edison : "Le génie représente 1% d'inspiration et 99% de transpiration".

Avoir une idée c'est facile mais la concrétisé ça..., c'est autre chose !!!

Je ne partage pas cet avis.
Pour moi, le plus difficile est d'avoir une bonne idée.
La réalisée, pour un développeur, ça n'est pas vraiment un soucis si la technologie le permet.
Une fois l'idée exprimée, les développeurs auront tendance à dire : "ouais, ça n'a rien de génial ni révolutionnaire...", mais pourquoi n'y ont-ils jamais pensé ?

Pour un développeur, l'utilisateur est LE maillon faible... Pour un utilisateur, l'informaticien est une andouille qui ne comprend rien aux besoins...
(et le problème devient vraiment grand quand l'utilisateur essaye de parler notre langage croyant nous simplifier la tâche ! )

Dans tous les cas, que ce soit sur une idée ou un produit, l'essentiel est de savoir le vendre, l'histoire est jalonnée d'exemples : Microsoft, Facebook, etc...
IBM (par exemple) avait un excellent OS PC (OS2 warp), mais ils n'y croyaient pas, pour eux, l'avenir était dans les MainFrame (erreur stratégique, pour le moment...).

Pour en revenir au sujet initial, pour la question
Et recevez-vous ce genre d'offres de « super développeurs » prêt à implémenter les idées des autres sans rémunération sûre ? Comment y répondez-vous ?

celui qui y répond et travaille sans filet ne doit pas s'étonner qu'à la fin, il se retrouve sans rien

Pour
Peut-on lancer avec succès une Startup Web sans que le fondateur n'en soit lui même un (bon) développeur ?

à mon avis, oui, sans problème, chacun son rôle... mais il faudra qu'il sache s'entourer.
Avatar de sloyvy sloyvy - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 30/12/2010 à 3:29
Ma réponse:
J'ai un compte j'ai developpez.net et j'ai pour vocation de répondre au sujet de ce fil de discussion. La réponse sera complète et traitera de tous les aspects de la question. Un peu comme les réponses précédentes mais en mieux.
Je planche sur un taux de satisfaction de 90% dans un premier temps et un taux de "quote" élevé dés la lancement de ma réponse.
Pour cela, je cherche un "donneur de réponse" expérimenté et extrêmement motivé capable de satisfaire tous les points évoqués mais encore en mieux. Le salaire sera ma reconnaissance dans un premier temps, et de l'argent si il a bien bossé. (car mon idée est géniale ... si ça rate c'est qu'il a mal interprété hein).
Fin de ma réponse

J'ai une phrase et je ne me souviens pas d'où je la sort mais la voici (grosso modo) :
"Une idée géniale c'est une idée qui arrive au bon moment. Une idée géniale qui arrive au mauvais moment (trop tôt ou trop tard) c'est un e mauvaise idée"
J'en déduis que le développeur est suffisamment à même de savoir si l'idée arrive au bon moment technologique (avec un taux de difficulté/utilisabilité temporis dépendant de la maturité de la technologie). Il est au cœur du projet au sens matérialiste du terme.

(Je manque d'expérience pour répondre franchement à la question, mais j'espère avoir bien illustré la situation)
Avatar de Flaburgan Flaburgan - Modérateur https://www.developpez.com
le 03/01/2011 à 15:19
Ca me fait un peu penser à google wave qui s'est cassé la gueule car trop en avance sur son temps
Offres d'emploi IT
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Ingénieur H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil