Google lance le support d'AMP pour les courriels, avec l'annonce d'un programme bêta
Qui introduit le courriel dynamique (AMPHTML Email) sur Gmail

Le , par Christian Olivier

204PARTAGES

4  0 
Google, la filiale d’Alphabet, lance finalement le support de la technologie AMP (Accelerated Mobile Pages) à la messagerie électronique, avec l’annonce d’un programme bêta qui introduit le courriel dynamique (AMPHTML Email) sur Gmail afin que les courriels ressemblent davantage à une page Web interactive sans que l’utilisateur soit obligé de passer par un navigateur.

AMPHTML Email ne serait pas qu’une simple version réchauffée du courriel avec le formatage HTML. Le nouveau format AMPHTML Email fournit un sous-ensemble de composants AMP que vous pouvez utiliser dans les e-mails. Lorsque vous envoyez un courriel AMP, le destinataire peut voir et interagir avec les composants AMP directement dans le courriel. Ce nouveau format promet des expériences de messagerie dynamique avec un contenu interactif.

Le contenu AMP intégré sera capable d’offrir des fonctionnalités telles que l’interactivité sans avoir à cliquer à l’extérieur de votre boîte de réception. Par exemple, si une boutique en ligne vous envoyait un courriel au sujet d’un produit ou d’une promotion susceptible de vous intéresser, l’intégration d’AMP pourrait permettre de faire défiler les photos des produits et même lancer le processus d’achat. De cette manière, Pinterest pourrait vous envoyer par courriel une sélection d’articles populaires du jour et vous pourriez les épingler ou remplir un formulaire d’achat directement depuis votre boîte de réception.


Pour rappel, la technologie AMP mise en avant par Google est utilisée pour développer des pages à chargement rapide sur des clients mobiles. Ce projet initié en 2015 devrait notamment permettre aux pages Web mobiles avec du contenu publicitaire d’atteindre les mêmes niveaux de performance que celles qui en sont dépourvues. Cette technologie s’est heurtée à une certaine résistance à ses débuts. Les développeurs Web remettaient en question l’approche de Google qui avait décidé que sa bibliothèque JavaScript serait utilisée pour définir des balises spéciales plutôt que d’utiliser du HTML conventionnel ainsi que la nécessité d’un format spécifique et étroitement défini pour obtenir de bonnes performances.

Certaines de ces préoccupations ont été atténuées plus tard par la décision de Google d’établir un système de gestion de la chaîne d’approvisionnement fondé sur les normes Web et d’introduire un nouveau modèle de gouvernance « ;qui donne explicitement la parole à toutes les composantes de la communauté ;» au travers de comités dans lesquels siègeraient des représentants de l’industrie de la technologie et de l’édition de contenu. Signalons par ailleurs que cette technologie reposerait depuis 2018 sur un nouveau framework source baptisé AMP HTML permettant aux sites de s’architecturer autour de pages Web légères et multiplateformes.

Il serait dangereux de prendre en charge la gamme complète et illimitée de capacités JavaScript du navigateur dans un courriel HTML, mais le même danger n’existerait pas pour un courriel AMP, car la bibliothèque JavaScript est soigneusement contrôlée et limitée. Les courriels AMP ne peuvent pas exécuter de scripts arbitraires. Au lieu de cela, ils optent pour certains comportements prédéfinis qu’ils veulent utiliser.

Le support de AMPHTML Email arrivera en premier sur le Web, ce qui signifie que dans un premier temps seul Gmail on the Web prendra en charge le contenu AMP, le déploiement ultérieur vers les clients mobiles étant prévu plus tard. Mais il faut garder à l’esprit que vous ne pourrez recevoir des courriels dynamiques que si l’entreprise expéditrice supporte le format. Pour l’instant, la liste des partenaires de Google qui dans le cadre de cette initiative proposeront des courriels dynamiques dans les prochaines semaines se limite à quelques noms tels que Despegar, Doodle, Ecwid, Nexxt, OYO Rooms, Freshworks, Pinterest, Booking.com, redBus, SparkPost, Litmus, Twilio Sendgrid ou Amazon SES.


Signalons au passage que Microsoft a annoncé la prise en charge du format AMPHTML Email à titre expérimental dans Outlook.com, de même que Yahoo Mail et Mail.Ru. Pendant la phase test qui doit débuter au cours de l’été prochain du côté de la firme de Redmond, les utilisateurs de Outlook.com pourront interagir avec le contenu de certains expéditeurs de confiance.

Source : Google, Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous d’AMP et de cette annonce ?

Voir aussi

Google opte pour un modèle d'open gouvernance dans la gestion du projet AMP destiné à l'amélioration de l'expérience des mobinautes
Google Chrome va ajouter la prise en charge de la fonctionnalité Signed HTTP Exchanges pour gérer les documents Web signés
Une nouvelle extension Chrome de Google vous protège contre les violations de données en vérifiant automatiquement la sécurité de vos mots de passe
Tune, une extension Chrome basée sur l'IA pour cacher les commentaires « toxiques » publiés sur le Web est mise au point par Google

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !


 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web