Voici comment le FBI a pu récupérer les données d'Apple et Google sur l'ex-avocat de Donald Trump
Poursuivi par la justice américaine

Le , par Jonathan

274PARTAGES

7  0 
Michael Dean Cohen est un ancien avocat américain qui a été avocat de Donald Trump de 2006 à mai 2018. Les médias l'ont souvent surnommé le réparateur de Trump. Cohen est depuis plusieurs mois déjà sous le coup de poursuites judiciaires et l'année dernière, il a plaidé coupable pour huit chefs d’accusation, incluant la violation des règles de financement de campagne. Les documents présentés devant la cour mardi dernier ont révélé toute la richesse des informations techniques que les enquêteurs fédéraux ont été autorisés à recueillir sur Cohen, ainsi que les moyens utilisés dans le cadre de leurs investigations.

Le téléphone Apple de Cohen était doté des applications Touch ID et Face ID qui permettent aux utilisateurs de se connecter rapidement à des iPhone et à des ordinateurs en scannant leur visage ou leurs empreintes digitales au lieu de saisir un mot de passe. Et il faut rappeler qu'en 2014, un juge de Virginie a rendu une décision historique selon laquelle la police qui ne pouvait pas forcer un homme à révéler le mot de passe de son iPhone pouvait le contraindre à appuyer son doigt sur le capteur d'empreinte digitale du téléphone.


C'est donc ainsi que le FBI a demandé un mandat pour utiliser les empreintes digitales et le visage de l'ancien avocat de Trump, pour accéder aux appareils Apple récupérés lors d'un raid effectué en 2018 à son bureau, sa maison et sa chambre d'hôtel à New York. Le mandat demandé par le FBI demandait non seulement un accès à trois des comptes Gmail de Cohen, ainsi qu’à d’autres comptes de messagerie, mais aussi à un large éventail d’informations que Google conserve par défaut pour ses utilisateurs. Et parmi ces informations conservées par Google, on peut citer l’historique de la recherche, les cookies web associés à un compte, les informations relatives au périphérique et une foule d'autres catégories de métadonnées.

Les enquêteurs auraient apparemment tracé Cohen en utilisant un dispositif qui imite une tour de téléphonie cellulaire pour tromper son téléphone et l'inciter à révéler des données de localisation. Les enquêteurs du district sud de New York ont ​​contraint Google à remettre certains documents sur Cohen, mais le géant de la technologie a d'abord refusé parce que ces données étant stockées dans des serveurs situés hors du territoire américain, rien ne les y contraignait.

Seulement, quelques semaines plus tard, Trump a promulgué une loi qui donnait aux services répressifs des États-Unis un plus grand nombre de voies juridiques leur permettant de poursuivre des histoires de données à l’étranger. Ceci a permis aux enquêteurs de retourner au tribunal et de demander un autre mandat pour obtenir les documents que Google avait refusé de remettre. Le juge a approuvé le nouveau mandat de perquisition donnant ainsi aux enquêteurs accès à des informations supplémentaires provenant de Google.

Source : CNN

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Quel système de verrouillage préférez-vous sur vos téléphones (biométrie ou mots de passe) ?

Voir aussi :

Le directeur du FBI veut avoir un accès aux données chiffrées pour pouvoir lutter efficacement contre les criminels
USA : le FBI publie une méthode pour contrecarrer le maliciel « VPN Filter », qui aurait été utilisé pour pirater plus de 500 000 routeurs
USA : le FBI prend le contrôle d'un serveur clé du Kremlin, qui aurait été utilisé pour pirater plus de 500 000 routeurs

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Thomasa21
Membre actif https://www.developpez.com
Le 29/03/2019 à 11:40
Et dire que chez nous en Afrique on a pas besoin de tous ces protocoles. On te tape dessus jusqu'à ce que tu déverrouilles ton téléphone tout seul.
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/03/2019 à 11:46
Citation Envoyé par Thomasa21 Voir le message
Et dire que chez nous en Afrique on a pas besoin de tous ces protocoles. On te tape dessus jusqu'à ce que tu déverrouilles ton téléphone tout seul.
En France, on t'attache à un radiateur et on te frappe sur le crane avec un gros bouquin parce que cela ne laisse pas de traces visibles.
Avatar de Thomasa21
Membre actif https://www.developpez.com
Le 29/03/2019 à 11:53
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
En France, on t'attache à un radiateur et on te frappe sur le crane avec un gros bouquin parce que cela ne laisse pas de traces visibles.
trop drôle.
le simple fait même de se soucier de laisser ou pas des traces, représente encore un semblant de considération pour la personne.
Chez nous, on se fout pas mal de ce qui peut être visible ou pas après qu'on t'ait bastonné. C'est le fric qui fait la loi, donc en t'attaquant à une grosse entreprise ici, tu risques jusqu'à ta vie. As-tu déjà un jour entendu qu'une grosse multinationale en Afrique a été victime de ce genre de chose ? et pourtant ce ne sont pas les gars capables de le faire qui manquent.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web