80 % des tâches de gestion de projet actuelles seront éliminées d'ici 2030 à mesure que l'intelligence artificielle prendra le dessus
Selon Gartner

Le , par Bill Fassinou

477PARTAGES

5  0 
Si l’IA et son développement sans précédent suscitent l’admiration d’une bonne partie de la communauté scientifique et d’autres encore, il suscite chez certains des intrigues et des interrogations notamment en ce qui concerne les emplois. L’une des questions majeures reste à savoir quels emplois seront remplacés par les machines d’IA et lesquels seront épargnés. À ce propos, dans un rapport paru il y a quelques jours, Gartner estime que 80 % des tâches de gestion de projet actuelles pourraient être éliminées d’ici 2030 au fur et à mesure que l’IA se développe. Depuis quelques années maintenant, les rapports sur l’état d’adoption des solutions basées sur l’IA dans les entreprises et les prévisions sur les possibles emplois que l’intelligence artificielle remplacera dans les années à venir fusent de partout.

La menace de suppression des emplois au profit de l’automatisation et principalement de l’intelligence artificielle anime de plus en plus la chronique. Pour certains qui sentent le réel danger, il est plus que tant de révolutionner nos savoir-faire et nos compétences. Mais est-ce que cela suffira-t-il à empêcher la suppression de certains emplois ? En septembre 2018, le World Economic Forum (WEF) indiquait que l’IA et la robotique généreraient près de 60 millions d’emplois de plus qu’elles en détruiront d’ici 2022. Selon le rapport, elles pourraient potentiellement en créer 133 millions. Le rapport précise cependant que la qualité, l’emplacement et le format de ces nouveaux emplois pourraient subir de grosses modifications, suggérant ainsi que l’offre d’emploi permanent à temps plein pourrait éventuellement diminuer. Dans cet ordre, certaines entreprises pourraient opter pour les travailleurs temporaires, les travailleurs indépendants ou encore les entrepreneurs spécialisés, tandis que d’autres pourraient opter pour l’automatisation tous azimuts des tâches.

Ces propos ont été appuyés en janvier de cette année par Byron Reese, PDG et éditeur de la société de recherche technologique Gigaom. Il estime que l’IA créera des millions d’emplois supplémentaires qu’elle en détruira tout en tentant d’expliquer comment cela va se faire. Cela dit, un bon nombre d’autres rapports ne vont pas forcément dans ce sens. À titre d’exemple, un autre rapport toujours paru au mois de janvier concluait que l’IA pourrait supplanter les 40 % des emplois d’ici les quinze prochaines années. Sam Altman, cofondateur d'OpenAI et président de Y Combinator, le plus important incubateur de start-ups de la Silicon Valley, prévoyait en février 2019 que l’IA remplacera la plupart des emplois actuels, mais avec une forte augmentation de la richesse globale. Pour lui, l'intelligence artificielle remplacera probablement la plupart des emplois actuels, mais elle devrait ouvrir la voie à des emplois plus personnalisés et à une augmentation massive de « l'abondance matérielle » qui pourrait augmenter le PIB mondial de 50 % par an pendant quelques décennies.


À son tour, Gartner a publié cette semaine un rapport d’analyse selon lequel 80 % des tâches de gestion de projets (PM) pourraient disparaître d’ici 2030. Pour cause, l’apprentissage automatique permet aujourd’hui à l’IA de faire de la collecte de données, le traitement de données, le suivi, la création de rapports et bien d’autres tâches, quelles soient classiques ou non, qui reviennent au gestionnaire de projets. La question est, êtes-vous prêts à soumettre la correction de vos tâches à une machine d’IA ou à recevoir des ordres de ce dernier ? « L’intelligence artificielle révolutionnera la manière dont les responsables de la gestion de programmes et de portefeuilles de projet (PPM) s’appuient sur la technologie pour atteindre leurs objectifs commerciaux. À l'heure actuelle, les outils à leur disposition ne répondent pas aux exigences du commerce numérique », a déclaré Daniel Stang, vice-président de la recherche chez Gartner.

Selon le cabinet de recherche, les logiciels actuels de PPM sont en retard par rapport aux exigences actuelles du commerce numérique. Cependant, Gartner prévoit que la GPP compatible avec l’IA commencera à faire son apparition sur le marché cette année. D’après le cabinet, le marché visera d’abord à fournir des avantages supplémentaires à l’expérience utilisateur aux professionnels de la gestion de la performance. Il les aidera ensuite à devenir de meilleurs planificateurs et gestionnaires. Ainsi, à l’horizon 2023, les fournisseurs de technologies axés sur l'IA, la réalité virtuelle et les plateformes numériques vont perturber le marché et provoquer une réaction claire des fournisseurs traditionnels.

De plus, Gartner pense que les progrès percutants dans les domaines de l’apprentissage automatique et de l’apprentissage profond vont contribuer à améliorer les résultats des activités de collectes et d'analyse de données, etc. L’IA analysera les données plus rapidement et permettra d’améliorer les performances globales d’une entreprise. Le cabinet explique qu’au fur et à mesure que ces tâches standard commencent à être remplacées, les responsables de PPM chercheront à doter leurs équipes de personnes capables de gérer les exigences de l'IA et des machines intelligentes en tant que nouvelles parties prenantes.

« En utilisant l'IA conversationnelle et les chatbots, les responsables PPM et PMO peuvent commencer à utiliser leur voix pour interroger un système logiciel PPM et émettre des commandes, plutôt que d'utiliser leur clavier et leur souris. Alors que l'intelligence artificielle commence à prendre racine sur le marché des logiciels PPM, les PMO qui choisissent d'adopter cette technologie verront une réduction des problèmes imprévus liés au projet et des risques associés à une erreur humaine », a conclu Stang.

Source : Gartner

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

L'IA pourrait menacer de nombreux emplois, prévient l'économiste en chef de la Banque d'Angleterre, une révolution des compétences serait nécessaire

L'IA et la robotique vont générer près de 60 millions d'emplois de plus qu'elles en détruiront d'ici 2022 selon un rapport du World Economic Forum

L'IA constitue-t-elle une menace contre l'emploi ? Non, elle en créera des millions de plus qu'elle n'en détruira selon Byron Reese, voici comment

L'IA pourrait supplanter 40 % des emplois du monde dans 15 ans l'humanité arrivera-t-elle à surmonter ce bouleversement technologique ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de JPLAROCHE
Membre averti https://www.developpez.com
Le 23/03/2019 à 1:50
je ne crois pas a cela .

il y a une histoire célèbre que l'on racontait au futur informaticien dans les années 80:

il avait une entreprise qui fabriquait des sou-vêtements de lingerie féminine et décide aux vue de son excellent bilan de faire faire par l'ordinateur en fonction de statistique le devancement de fabrication ce qui permettrais d'acheter la matière première en gros et faire des gains .... donc voilà l'entreprise elle part sur ses prédictions informatique et laisse le soin de commander et d'ordonnée la fabrication , ...... quelque temps plus tard cette entreprise a faillit faire faillite pour quoi !!! la machine n'avait pas prévus le changement de goût de la gente féminine ....

Alors IA a bonne entendeur salut si vous avez trouvez ou vue dans une boule de cristal a l'avance ???!!!!

Moi je suis ravie et cela me charme de ne pouvoir la réguler , la maîtriser et j'aime être surpris par cette gente féminine. ....

elle me permet de garder les pieds sur terre.
Avatar de blbird
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/03/2019 à 12:12
Il faudrait vraiment un jour arrêter de mettre en avant les visions Gartner sur l’informatique, au vu de leurs résultats sur ce domaine lors des 20 années précédentes.

Une chose est sûr, pas besoin d'IA pour remplacer les prévisions informatiques Gartner, il suffit bien souvent d'envisager l'inverse de ce qu'il racontent pour être dans le vrai.

Ex. En 2011, gartner disait que 4 ans plus tard Windows Phone 7 se vendrait plus que IOS... http://allthingsd.com/20110407/windo...-says-gartner/
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/03/2019 à 15:39
Bah justement, le but c'est d'en débattre, prédiction ridicule ou bonne prédiction ?
Déjà pour que cela se réalise il faut partir d'un management informatisé, si ton boss il gère les projets avec des Post-its c'est mort
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/03/2019 à 16:12
Naaaaaaaan mais promis juré les IA vont créer plus de postes qu'elles vont en détruire ! Puisque je vous le dit !

Citation Envoyé par JPLAROCHE Voir le message
il y a une histoire célèbre que l'on racontait au futur informaticien dans les années 80:

il avait une entreprise qui fabriquait des sou-vêtements de lingerie féminine et décide aux vue de son excellent bilan de faire faire par l'ordinateur en fonction de statistique le devancement de fabrication ce qui permettrais d'acheter la matière première en gros et faire des gains .... donc voilà l'entreprise elle part sur ses prédictions informatique et laisse le soin de commander et d'ordonnée la fabrication , ...... quelque temps plus tard cette entreprise a faillit faire faillite pour quoi !!! la machine n'avait pas prévus le changement de goût de la gente féminine ....
Oui car tout le monde sait qu'il est tout à fait pertinent de comparer l'informatique des 80's avec celle d'aujourd'hui et celle de dans dix ans
Avatar de Mister Nono
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 24/03/2019 à 19:44
Bonjour,

Quand on considère ce que l'espèce humaine a réalisé pour le bonheur des gens en plusieurs milliers d'années, il est presque évident que l'IA inventée par l'humain ne contribuera pas au bonheur des humains que nous sommes.

Pauvre humanité qui ne sait pas tirer des leçons de ses erreurs passées. Bon courage à tous et soyez tous courageux car plus nous avançons et plus nous nous enfonçons... Ce n'est pas du pessimisme, c'est juste une simple constatation de la situation désastreuse du monde...

A+
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/03/2019 à 20:40
Si une IA peut faire des trucs relous à ma place, je ne vois pas bien le problème
Avatar de JPLAROCHE
Membre averti https://www.developpez.com
Le 24/03/2019 à 20:43
Citation Envoyé par Sodium Voir le message


Oui car tout le monde sait qu'il est tout à fait pertinent de comparer l'informatique des 80's avec celle d'aujourd'hui et celle de dans dix ans
le fondement reste le fondement , 1+1 =2 ne change pas depuis la nuits des temps mais effectivement cela peut faire 3 à condition que l'on spécifie que 3 représente des chiffres

quant à l'IA elle ne peut pas remplacer la sensation , ni les sentiments , ni l'intuition, et même si l'on considère l'informatique d'aujourd'hui sortie des année 80 (cela reste encore à prouver), peut-être il y a quelque années (plus 20 ans) j'y ai cru mais , le choix des grosses têtes m'a fait rire devant le refus de la programmation aléatoire, et on décidé de rester binaire donc toujours des années 80 désolé...... et ce fut un très long débat.... ( dont j'étais parti prenante et très en colère des choix qui ont été fait) depuis plus 40 ans on sait programmer de façon modulaire et en y impliquant la théorie des ensembles , ou chaque module résous son problème mais dès que l'on abordait la possibilité de s'auto-programmer l'interdiction y était de mise , et encore plus si on y introduisait la notion d'aléatoire..... mais cela ne s'appelait pas IA simplement un programme bien fait..... et ce n'ait pas en distribuant la programmation a de multiple coeurs ou processeurs que cela s'appellera Intelligence Artificiel
il eussent phalus la notion de conception d'anticipation etc....

ce n'est qu'un avis

ps( on m'avait répondu et les bug s'il s'auto-programme ) quant j'ai entendu cela je me suis dit pas la peine de discuter on en ai pas encore là j'en croyais pas mes oreilles Alors que c'était révolutionnaire ...... ce qui ne m'a pas empêcher de bien m'amuser dans mon métier.....
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/03/2019 à 10:20
C'est ce qu'on appelle l’effet Dunning-Kruger, les gens incompétents dans un domaine n'ont pas la capacité d'évaluer leur méconnaissance d'un sujet.

Si tu t'étais réellement intéressé aux évolutions de l'IA ces dernières années (puissance brute, réseaux neuronaux, apprentissage automatique...), tu ne tiendrais pas le même discours

Mais bon, c'est vrai qu'il est très vexant pour l'humain moyen d'accepter le fait qu'il n'a rien de magique, que son cerveau fonctionne à base d'informations échangées par signaux électrique et que donc, il n'y a aucune raison pour que l'on ne puisse pas un jour virtualiser celui-ci.
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/03/2019 à 10:37
Citation Envoyé par blbird Voir le message
Ex. En 2011, gartner disait que 4 ans plus tard Windows Phone 7 se vendrait plus que IOS...
Quand quelqu'un fait une prédiction il a beaucoup plus de chance de se planter que d'avoir raison.
Moi aussi j'ai l'impression que l'entreprise de conseil Gartner est beaucoup plus souvent dans le faux que dans le vrai.
Mais il faudrait peut-être faire des statistiques et voir combien de fois Gartner a eu complètement tord et combien de fois elle a un peu raison.
Peut-être que parfois ça tombe pas trop loin de la réalité.

Citation Envoyé par Sodium Voir le message
Si une IA peut faire des trucs relous à ma place, je ne vois pas bien le problème
Certains métier ne consistent quand une succession de tâches lourdes, par exemple l'intégralité des gens qui travaillent dans le commerce (c'est une blague je ne connais pas l'ensemble du processus)
Que deviendront ceux qui se feront remplacer par un automate ?
Par exemple un supermarché, déjà à la base ça tue beaucoup d'emplois (ça englobe un grand nombre de petits magasins : boulangerie, boucherie, poissonnerie, quincaillerie, droguerie, etc) mais en plus ceux qui se ruinent la santé mentale et physique en bossant là dedans vont se retrouver au RSA.
Là des utopistes disent que ce sont des métiers pas très épanouissant et qu'ils seraient plus heureux chez eux avec un revenu universel, sauf que le revenu universel au final ça reviendra au même qu'être au RSA et être au RSA c'est encore moins épanouissant qu'être opérateur à l'usine ou opérateur de caisse dans une grande surface.

Ça fait :
esclavagisme => industrialisation => délocalisation => automatisation.
À chaque fois les gros patrons gagnent plus.
Quelque part être un ouvrier à la chaîne dans une usine c'est un esclave qui en plus consomme, donc il rapporte encore plus qu'un esclave. C'était mieux du temps de l'artisanat.
Souvent les petites structures font de la meilleure qualité que la grosse chaîne, en principe une baguette acheté dans une petite boulangerie familiale et village est meilleure qu'une baguette de grande surface, de la viande acheté chez le boucher est meilleure que la viande en barquette des grandes surfaces, du sirop artisanal pur sucre c'est meilleur que du Coca Cola, etc.

===
Jusqu'à présent la technologie n'a pas été un problème.
Par exemple les diligences ont été remplacé par des trains, les conducteurs de diligences ont pu se recycler.
Mais avec l'automatisation ça risque d'être différent...
Avec un peu de chance il y a aura peut-être une réaction dans l'autre sens, avec une nouvelle civilisation qui voudra se passer de la technologie, les gens redeviendront artisans ou paysans, ils n'auront plus de voiture, etc. (comme une communauté survivaliste)

===
Bon là le sujet c'est la gestion de projet en 2030.
Je pense que l'IA sera utilisé dans des grandes entreprises pour le retour d’expérience.
Quand une entreprise est trop grosse et trop vieille il est humainement impossible de maîtriser l'intégralité des aspects des processus.
Mais ya peut-être moyen de mettre les infos dans une base de données et une IA pourrait comprendre des choses et ça ferait gagner beaucoup de temps.
Toutes les questions du genre "Pourquoi on a fait ça comme ça à ce moment là ?" seront peut-être répondu instantanément.
Avatar de JPLAROCHE
Membre averti https://www.developpez.com
Le 25/03/2019 à 10:53
Citation Envoyé par Sodium Voir le message
C'est ce qu'on appelle l’effet Dunning-Kruger, les gens incompétents dans un domaine n'ont pas la capacité d'évaluer leur méconnaissance d'un sujet.

Si tu t'étais réellement intéressé aux évolutions de l'IA ces dernières années (puissance brute, réseaux neuronaux, apprentissage automatique...), tu ne tiendrais pas le même discours

Mais bon, c'est vrai qu'il est très vexant pour l'humain moyen d'accepter le fait qu'il n'a rien de magique, que son cerveau fonctionne à base d'informations échangées par signaux électrique et que donc, il n'y a aucune raison pour que l'on ne puisse pas un jour virtualiser celui-ci.
ce n'est qu'une discutions et un partage d'idée.

pour rajouter: ce modèle de conception de programmation était d'origine japonaise et proposé aux grand acteur informatique du moment.

par aléatoire on pourrait définir cela comme le hasard , ou la conception mathématique nous échappe.

prenons par exemple un jeu comme le billard celui américain.

pour un débutant cela est du hasard. pour un expert cela en vas autrement, mais il reste une part de non perceptible et non saisissable .
si l'on modélise ce jeu de géométrie dans l'espace , l'on doit prendre en compte toutes les règles de base et faire intervenir aussi le facteur temps , ambiante, et nombre de coup maxi jouer par un joueur , stratégie etc... , le calcul sera phénoménal et un certain nombre de paramètre ne pourra pas y être entré surtout dans le temps réel. Même si mathématiquement on peut et on peut résoudre ce problème (je ne crois pas au hasard), il s'avère dans l'état actuel et dans le fonctionnement binaire une limite dans le calcul estimé. n'en déplaise à certain qui rêve d'une machine pouvant tout calculer sur le mode de fonctionnement actuel ... il parfois voir la solution d'un problème (comme sortir du cercle pour mieux appréhender) une autre solution que la modélisation binaire même si y est introduit le mode relationnel et pour couronner le tout interactive ce qui déjà pas mal de choses déjà prise en compte. et je tiens compte de la distribution partagé et consistance cognitive relative.

même si tu me traites d'incompétent ce n'est pas grave je n'ai nullement l'intention de tout connaître ni de tout possédé que D. m'en garde , je maintient que le type de programmation au sens large du terme n'a pas changé . et que tant que l'on y introduira pas d'autre concept cela n'avancera pas. Mais il est vrais qu'avec mon grand âge bientôt 70 ans et presque 50 ans d'informatique je ne comprends rien a rien et bon à mettre au rencard. Mais la Sagesse viens aussi avec l'âge .

il n'était nullement question de vexation ou autre, d'ailleurs cette façon de prendre les choses n'est pas correct dommage.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web