Les dépenses mondiales consacrées aux solutions de sécurité devraient atteindre 103,1 Md$ en 2019,
Selon IDC

Le , par Bill Fassinou

364PARTAGES

6  0 
La sécurité des données demeure à ce jour une préoccupation majeure pour les entreprises, quelle soit petite, moyenne ou grande. Au fur et à mesure que les données augmentent, les risques liés à leurs piratage, vol ou suppression augmentent également. Pour cela, les entreprises investissent des budgets importants dans des solutions de protection de leurs installations et de leurs données. Selon un nouveau guide des dépenses d’IDC, les dépenses consacrées aux solutions de sécurité devraient dépasser les 103 milliards de dollars en 2019 et les années à venir. D’après les estimations du cabinet, les dépenses des entreprises pour acquérir des solutions de sécurisation de leurs données devraient atteindre 103,1 milliards de dollars cette année, soit une augmentation de 9,4 % par rapport aux estimations de l’année passée.

En effet, en mars 2018, IDC prévoyait le coût des dépenses dans ce sens à plus de 91 milliards de dollars. Ce nombre représentait une augmentation d’environ 10,2 % par rapport au montant dépensé en 2017 et selon les calculs du cabinet d’analyse, ce rythme de croissance devrait se poursuivre au cours des prochaines années dans les solutions de sécurité pour répondre à un large éventail de menaces et d'exigences. Sur la période de prévision 2016-2021, les dépenses mondiales en solutions de sécurité atteindront un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 10,0 % et seront de 120,7 milliards de dollars en 2021. La sécurité des données est une chose très importante pour les entreprises aujourd’hui.

Il faut, par exemple, se rappeler de l’incident de 2016 ou un ex-employé de la société britannique Voova, après avoir été renvoyé, a ensuite piraté et supprimé une grande partie des données de son ex-employeur stockées sur des serveurs AWS. Cet incident a valu une perte de l’ordre des 500 mille euros à l’entreprise ainsi que la perte de quelques clients. Même si Steffan Needham, l’employé dont il s’agit a été condamné à deux ans de prison cette année, beaucoup d’experts en sécurité pointent du doigt le niveau de sécurité au sein de l’entreprise qui laisse à désirer. Si la croissance attendue cette année par IDC n’est pas de deux chiffres, elle est quand même remarquable. Selon les experts en sécurité, cette augmentation de 9,4 % témoigne de la volonté des entreprises à consentir plus d’effort quant à la sécurité de leurs données et celles de leurs clients.

Néanmoins, il y a d’autres experts qui analysent ses prévisions autrement. « Si les dépenses doivent augmenter à ce point, il reste à savoir si ce sont les entreprises qui veulent plus de sécurité et donc dépensent plus ou si ce sont les solutions et les matériels de sécurité qui coûtent de plus en plus chers et donc les entreprises énormément dépensent pour peu », ont-ils déclaré. Dans ses prévisions, comme l’an dernier, les banques représentent un acteur important de cette dépense. À ces dernières vont s’ajouter les gouvernements central et fédéral qui investiront environ 30 milliards de dollars ensemble. Trois autres industries (fabrication de procédés, services professionnels et télécommunications) verront leurs dépenses dépasser les 6,0 milliards de dollars chacune cette année.


Les industries qui connaîtront la croissance des dépenses la plus rapide au cours de la période de prévision seront les administrations d'État et locales avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 11,9 %, les télécommunications pour un TCAC de 11,8 % et les industries primaires pour un TCAC de 11,3 %. L’autre élément qu’a précisé IDC est que cette croissance des dépenses fera des télécommunications le quatrième secteur en importance pour ce qui est des dépenses de sécurité en 2022, tandis que les administrations d'État et locales passeront au sixième rang devant les services professionnels. Cela reflète le fait que les banques et le gouvernement disposent d’informations hautement plus sensibles. De plus, les organisations axées sur l'information, comme les sociétés de services professionnels et les compagnies de téléphone vont aussi augmenter leurs dépenses.

D’après Jessica Goepfert, vice-présidente du programme Customer Insights and Analysis, « quel que soit le secteur d'activité, ces technologies (solutions et matériels de sécurité) demeurent une priorité d'investissement dans pratiquement toutes les entreprises. C’est l’affaire de tous de donner un sentiment de sécurité ». Pour finir, en 2019, les entreprises vont dépenser plus de 21 milliards de dollars dans les services de sécurité gérés (ce sont des solutions à locataire unique exploitées par des fournisseurs tiers et résidant chez les clients). Les catégories technologiques qui connaîtront la croissance des dépenses la plus rapide conformément aux prévisions seront les services de sécurité gérés pour un TCAC de 14,2 %, les logiciels d'analyse de sécurité, de renseignement, de réponse et d'orchestration pour un TCAC de 10,6 % et de sécurité réseau pour un taux de croissance annuel de 9,3 %.

Comme au premier et second semestre (où les prévisions étaient de l’ordre de 133,7 milliards de dollars pour les solutions de sécurité) de l’année 2018, les États-Unis constitueront le plus grand marché de consommateurs avec des dépenses avoisinant les 44,7 milliards de dollars. La Chine suivra comme deuxième plus grand marché avec des dépenses remarquables dans les administrations d’État et locales, les télécommunications et le gouvernement central. En troisième et quatrième position viennent le Japon et le Royaume-Uni. Les États-Unis et l'Europe de l'Ouest fourniront les deux tiers des dépenses totales de sécurité cette année, a précisé IDC. La plus forte croissance des dépenses de sécurité sera observée en Chine, en Asie/Pacifique (à l'exclusion du Japon et de la Chine) et en Amérique latine, avec des TCAC à deux chiffres sur la période de prévision.

Enfin, les prévisions montrent que les grandes entreprises (entre 500 et 1 000 employés) et les très grandes entreprises (plus de 1 000 employés) seront responsables d'environ deux tiers de toutes les dépenses liées à la sécurité en 2019. D’une part, ces deux segments connaîtront également la plus forte croissance des dépenses par rapport aux prévisions, avec des TCAC de 11,1 % pour les grandes entreprises et de 9,4 % pour les très grandes entreprises. D’autre part, les moyennes entreprises (entre 100 et 499 employés) et les petites entreprises (entre 10 et 99 employés) dépenseront ensemble près de 26 milliards de dollars en solutions de sécurité en 2019.

Les consommateurs eux devraient dépenser près de 5,7 milliards de dollars en sécurité cette année. « Ce rythme de croissance devrait se poursuivre au cours des prochaines années, les industries vont investir massivement dans des solutions de sécurité pour répondre à un large éventail de menaces et d'exigences. Les dépenses mondiales en solutions de sécurité atteindront un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 9,2 % sur la période de prévision 2018-2022 et totaliseront 133,8 milliards $ en 2022 », a déclaré IDC.

Source : IDC

Et vous ?

Que pensez-vous de ces prévisions d'IDC ?

Voir aussi

Les dépenses mondiales en solutions de sécurité pourraient atteindre les 91 milliards de dollars en 2018 d'après des prévisions du cabinet IDC

Un ex-employé renvoyé pour raison d'incompétence a piraté et effacé les données de son ancien employeur stockées sur les serveurs d'Amazon

Les dépenses en solutions de sécurité atteindront 133,7 milliards de dollars en 2022, d'après les prévisions d'IDC

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 22/03/2019 à 17:09
Il s'agit de belles prévisions en admettant qu'elles soient correctes. Mais Quid de la ressource humaine nécessaire pour faire tourner toutes ces belles machines? Lorsque les chiffres oscillent entre 1,8 million et 3 millions de postes vacants suivant les études, c'est bien joli de s'équiper mais cela ne suffit pas...

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web