Google lance Message Continuity pour attirer les utilisateur d'Exchange sur Gmail
Dans sa stratégie de promotion des Web Apps

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Google lance Message Continuity pour attirer les utilisateur d'Exchange sur Gmail, dans sa stratégie de promotion des Web Apps

Les utilisateurs d'Exchange vont avoir l'embarras du choix. Et ce, à l'initiative de la concurrence.

Google Message Continuity va être lancé dans quelques heures, ce vendredi. Il consiste en une réplique de toutes les activités liées au courrier électronique fournies par Exchange, à la différence que le produit hébergera toutes les données sur le cloud de Google (et non pas les serveurs de Microsoft) via Gmail.

Sa force : il permettra aux utilisateurs de s'identifier sous Gmail avec leurs identifiants Exchange, pour pouvoir continuer à utiliser leurs données du service, lorsque les serveurs Exchange tombent en panne ou sont en maintenance, par exemple. Les professionnels pourront donc en toutes circonstances accéder à leurs e-mails, contacts, calendrier, etc.

Et une fois le problème technique réglé, les internautes pourront repasser sur leur compte via la plateforme d'Exchange (où ils pourront retrouver les actions qu'ils auront effectuées sous Gmail).

Google cherche ici à s'attirer la clientèle d'Exchange, et espère bien que les personnes ayant testé son utilisation sous son client de messagerie y reviendront. Voir même, que l'entreprise de l'utilisateur envisage de passer aux Google Apps.

Alors, comment tout cela fonctionne-t-il ? Les administrateurs Exchange doivent reconfigurer les mail exchanger record de leurs domaines (MX record), pour les diriger vers le système développé par Postini. De cette façon, les messages entrants sont délivrés à la fois au serveur Exchange, mais aussi au cloud de Gmail. Et un serveur de synchronisation made in Google permet un échange continu et bi-directionnel entre les deux plateformes.

Google Message Continuity pourra servir d'outil de back-up basé sur le cloud. Ses tarifs sont de 25 dollars par an et par utilisateur (ou 13 dollars par an pour les clients de Postini). Il est compatible avec Exchange 2003 et Exchange 2007 (Exchange 2010 devrait se rajouter à la liste prochainement, lors d'une mise à jour).

La compétition fait donc toujours rage entre les Google Apps et la Microsoft Business Productivity Online Suite (basée sur le cloud : Exchange, SharePoint, Communications Server et Live Meeting dans leurs versions en ligne).

Source : Google


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Architecte électronique de puissance expérimenté H/F
Safran - Ile de France - Villaroche - Réau
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Ingénieur conception en électronique de puissance H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil