Newsletter Developpez.com

Inscrivez-vous gratuitement au Club pour recevoir
la newsletter hebdomadaire des développeurs et IT pro

Oracle va proposer ses serveurs Sparc avec Oracle Enterprise Linux
Et plus simplement avec Solaris pour concurrencer encore plus IBM

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Oracle va porter sa distribution dans les prochaines versions de son processeur Sparc.

Jusqu'ici, Solaris était l'OS de prédilection pour les serveurs SPARC. Ceci pourrait changer. Oracle a en effet décidé de mettre en avant sa distribution Linux : Oracle Enterprise Linux

« Nous pensons que le Sparc va devenir clairement la meilleure technologie pour faire tourner des solutions Oracle », a déclaré Larry Ellison, le PDG d'Oracle lors du lancement des nouveaux systèmes SPARC. « Nous serions idiots de ne pas y porter Oracle Enterprise Linux. Nous sommes encore loin du but, mais je pense que ça va certainement arriver ».

La prise en charge de Oracle Linux Entreprise devrait être possible dès les prochaines versions, soit la T4 annoncée officieusement pour dans environ un an, soit pour la T5.

Les clients d'oracle qui achètent aujourd'hui les serveurs basé sur l'architecture x86 on le choix entre la solution UNIX d'Oracle (Solaris) et Oracle Linux Entreprise. Mais les puces Sparc dont la dernière version (Sparc T3) a été publié récemment supporte uniquement le système d'exploitation Solaris.
Il est certes possible d'y installer un Linux mais aucun support officiel n'est alors assuré.

Avec cette déclaration, Larry Ellison indique qu'Oracle va, au final, proposer le même choix que celui de ses concurrents. Le premier d'entre eux étant IBM (avec ses serveurs Power7 qui peuvent tourner sous Linux ou AIX par exemple).

« Nous ne voulons pas que nos clients aient à se poser la question : dois-je abandonner Sparc pour Power, et Solaris pour AIX ? Nous voulons leur donner le choix au sein de notre propre famille de produit ».

Sous-entendu, le seul bon choix pour Oracle est à faire entre Sparc et ses serveurs maison x86.

Et entre Solaris et Oracle Entreprise Linux donc.

Source : Keynote de Larry Ellison

Et vous ?

Est-ce que cela permettrait à Oracle de rattraper IBM ou HP?

En collaboration avec Hinault Romaric


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Stagiaire Développement
I&E - Ile de France - Paris
Développeur java-j2ee editeur de logiciel en saas
MATIERE GRISE - Ile de France - Paris (75000)
Développeur frontend (H/F)
FACILOGI - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil