Une version bêta de la plateforme de cloud hybride de Google est déjà disponible
Et s'intègre parfaitement avec les outils déjà existants

Le , par Jonathan

177PARTAGES

11  0 
Le 20 février dernier, Google a annoncé la disponibilité de la version bêta de sa plateforme de services cloud (Cloud Services Platform), ce qui représente sa première véritable incursion dans l'intégration de ses propres services cloud. Cette annonce fait suite à une autre, faite l'année dernière lors de la conférence Google Next, pendant laquelle l'entreprise avait présenté sa vision de la plateforme. La particularité de cette plateforme par rapport à d'autres projets comme Apigee, est que l'accent ici est mis sur le Google Kubernetes Engine, qui permet aux entreprises d'exécuter leurs applications dans leurs propres centres de données et sur pratiquement toutes les plateformes cloud prenant en charge les conteneurs.

Kubernetes est un système open source permettant d'automatiser le déploiement, la montée en charge et la mise en œuvre de conteneurs d'applications sur des clusters de serveurs. Cette nouvelle plateforme de cloud hybride est construite autour des conteneurs développés par Google et des outils d'orchestration des microservices, Kubernetes et Istio qui est un service open source et indépendant qui offre toutes les fonctionnalités requises pour exécuter des architectures de micro-services distribués. Elle peut aussi fonctionner sur du matériel déjà existant et permet également aux clients d’y intégrer les fonctionnalités réseau, de stockage et d’identité existantes que vous utilisiez déjà, afin que vous puissiez passer au cloud lorsque vous êtes prêt.


Ceci est un apport très important surtout quand on sait que pour les entreprises qui adoptent des stratégies de cloud hybride, le défi le plus important est l'intégration des systèmes dans les environnements existants, la flexibilité entre les environnements sur site et dans le cloud, et de s'assurer que les mêmes personnes puissent gérer et passer du sur site au cloud si elles le souhaitent. Cloud Services Platform propose des services tels que GKE On-Prem, un service géré par Kubernetes pour la gestion à distance du cycle de vie des clusters sur site. Il apporte à votre centre de données l’expertise de Google sur le florissant écosystème de Kubernetes. Il s’appuie sur votre matériel existant, ce qui vous permet d’économiser du temps et de l'argent.

Google a également lancé un outil (Cloud Services Platform Config Management) pour la gestion de la configuration de sa nouvelle plateforme afin d'aider les utilisateurs à définir et appliquer des contrôles d'accès basés sur des rôles, des quotas de ressources et de créer des espaces de noms. Les utilisateurs sont en mesure de déployer des configurations sur tous leurs clusters, à la fois sur site et dans le cloud. En plus de tout ceci, les fonctionnalités Stackdriver Monitoring et Istio vous offrent une console de gestion unique couvrant le système et le cloud, tandis que GCP Marketplace vous donne accès à une variété d'applications Kubernetes prêtes à l'emploi.

Google a fait savoir que KeyBank, l’une des plus grandes banques des États-Unis, utilisait déjà cette nouvelle plateforme et jusqu'ici en est très satisfaite. D'ailleurs Keith Silvestri, directeur de la technologie chez KeyBank, a déclaré que la plateforme leur fournit la sécurité dont ils ont besoin, la portabilité qu'ils souhaitent et la productivité recherchée par leurs développeurs. Il s'agit donc là d'une avancée assez intéressante pour le géant de la technologie qui n'entend pas s'arrêter en si bon chemin.

Source : Google

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Microsoft Azure serait supérieur à Google Cloud Platform et à AWS en termes de performances réseau, d'après un rapport de ThousandEyes
GitLab annonce que le processus de migration d'Azure à Google cloud platform court vers son terme : encore un mois
Twitter migre les données de son réseau social vers Google Cloud Platform, quelles sont les raisons de ce choix ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de jean12
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 01/03/2019 à 23:47
Je sais pour ma part que les systèmes basés sur les conteneurs Kubernetes sont très fiables et sécurisés.
J'ai déjà quelques expériences de plateformes d'Intelligence Artificielle (sans donner de nom) qui l'utilisent et qui sont très stables, intégrant des notebooks Jupyter et autres.
Je prévois donc de revenir à l'utilisation de cette technologie sur GCP, déjà qu'ils ont une version Always Free, je ne manquerai pas de la tester et de l'adopter ...

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web