Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Affaire Wikileaks : OVH publie une lettre ouverte et saisit le Juge
Après la demande d'Éric Besson d'expulser le site de ses serveurs

Le , par Gordon Fowler

100PARTAGES

7  0 
Mise à jour du 03/12/10

L'affaire Wikileaks n'en finit plus de rebondir.

Après avoir essuyé deux attaques par déni de service, y avoir échappé en utilisant les technologies Cloud (Amazon Web Services), puis après s'être fait expulsé des serveurs du géant américain, le site de plus en plus sulfureux, et visiblement pourchassé, a décidé de poser « ses valises » (de documents) en France et en Suisse.

Ne cherchez donc plus Wikileaks.org. Vous ne trouverez rien.

Le site s'appelle désormais Wikileaks.ch.

En France, c'est OVH qui héberge le site polémique.

Une situation qui ne manque pas d'exaspérer Eric Besson, le tout nouveau ministre chargé de l'Industrie, de l'Énergie et surtout de l'Économie numérique.

Le ministre n'a pas tardé à réagir en exigeant, comme le rapportent les colonnes du Monde (lire ci-avant), que OVH expulse à son tour le site honni de ses serveurs au motif qu'il avait « violé » le secret diplomatique.

Face à la pression – certains diront l'intrusion – du politique dans des questions purement technologiques et légales (un hébergeur ne peut refuser ses services qu'à un site interdit, pas selon son bon vouloir), Octave Klaba, Directeur Général d’OVH, a pris sa plume pour rédiger une lettre ouverte (numérique) qu'il a fait parvenir à l’ensemble de ses clients.

L'avis d'un expert IT sur cette situation méritait bien que nous la publions en intégralité :

« Comme vous savez certainement, le site wikileaks est hébergé sur nos infrastructures depuis hier très tôt le matin. Il s'agit d'un client qui a commandé un serveur dédié, avec les blocs RIPE et de protections contre les attaques. Sa facture payée par CB s'élève à moins de 150 euros. Et donc il héberge le site wikileaks.
Juridiquement parlant Ovh n'est pas l'hébergeur de ce site. Ovh est, juste, le prestataire technique de la solution technique que le client a commandé.

Bref, l'histoire est banale et quotidienne. Le système est totalement automatique et fonctionne 24 heures sur 24. Nous avons découvert comme vous tous que ce site est chez nous hier ... dans la presse.

Ovh n'est ni pour ni contre ce site. La question hors sujet pour nous. Ovh est une entreprise qui fournit les infrastructures, le fameux cloud computing disponible en quelques heures ..., et notre rôle est d'assurer cette prestation technique. C'est tout.
On n'a pas demandé d'héberger ce site ou ne pas l'héberger. Maintenant qu'il est chez nous on assure le contrat. C'est notre boulot. Il est fonctionnel.

Compte tenu de dernières déclarations politiques, et de pressions qui commencent réellement à se sentir, même ici à Roubaix Valley, nous avons décidé de saisir le juge en référé afin qu'il se prononce sur la légalité ou pas de ce site sur le territoire français. Ce n'est pas au monde politique ni à Ovh de demander ou de décider la fermeture ou pas d'un site mais à la justice. C'est comme que ça doit marcher dans un pays de droit.

Nous espérons que le juge donnera sa décision avant ce soir ou demain. Et Ovh appliquera la décision immédiatement »
.

Neutralité bienvenue, ou refus de prendre position, chacun aura sa vision des choses.

Mais cette lettre a au moins un mérite.

Celui de rappeler le fonctionnement normal de nos institutions.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Aurelien.Regat-Barrel
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 03/12/2010 à 19:02
La question qu'il est intéressante de se poser à mon avis est la suivante : si tout ceci se passait en Chine, à savoir que Wikileaks était un site Chinois qui mettait dans l'embarras le gouvernement chinois en révélant tout un tas de truc cachés au peuple, quelle réaction aurions-nous ? Que ce site est nuisible ? Ou plutôt que c'est un grand espoir pour le peuple Chinois, pour la démocratie, vive la liberté etc etc... ?

Citation Envoyé par stardeath Voir le message
ça parle quand même de secrets diplomatiques, pas de la dernière mode en matière de régime, si après ça change rien pour vous, demandez aux gouvernements que tous les secrets d'états soient levés dans ce cas ...
Ben c'est justement l'intérêt du truc. En ce qui me concerne, j'ai envie de savoir qui des hommes qui me "représentent" installent des dictateurs, organisent des assassinats, veulent me cacher qu'un nuage radioactif a volé au dessus de ma tête, qu'ils siègent dans les comités de direction des plus grandes multinationales etc... Wikileaks est un premier pas en cette direction. Car sans accès à ces informations cruciales, quel légitimité peut avoir mon vote ? L'Etat est là pour servir les citoyens, pas l'inverse.

En même temps... tout ceci a été pensé, théorisé et développé aux yeux de tous il y a bien longtemps, par E. Bernays entre autre :

En politique, il « vend » l’image des personnalités publiques, en créant par exemple le petit-déjeuner du président, où celui-ci rencontre des personnalités du show-biz. Il considère qu’une minorité intelligente doit avoir le pouvoir « démocratique » et que la masse populaire doit être modelée pour l’accepter.
[...]
Selon lui, la propagande n’est pas un vilain mot car l’action de dominer et manipuler les foules est inévitable, nécessaire pour « organiser le chaos » et même profitable pour « guider » la masse « égarée », ainsi soulagée de l’éreintante tâche de penser par soi-même.
http://www.polemia.com/article.php?id=2899

C'était il y a 80 ans...

Internet menace directement tout cet élitisme opaque. Benjamin Bayart va même jusqu'à dire dans sa dernière conférence à Sciences Po qu'Internet c'est pour la première fois la mise en oeuvre de l'article XI de la déclaration des droits de l'homme :

La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi.
Dans cette conférence, il explique aussi l'importance de l'anonymat non seulement sur Internet, mais dans une démocratie tout court : "pour pouvoir entrer en résistance contre le système"...

Citation Envoyé par mortapa Voir le message
"oui à envoyez des espions tuer des écologistes dans un bateau mais comprenez nous c'est pour vous sauvez"
Il faut faire attention à la manière dont tu présentes les faits, observe par toi-même les réactions. Dans l'affaire du Rainbow Warrior, il n'y a pas eu de volonté de tuer qui que ce soit, même si c'est comme ça que ça a fini. Cette façon de déformer les choses est précisément ce qui discrédite tant les médias... tout comme les discours d'opposition d'ailleurs.
18  1 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 07/12/2010 à 10:30
Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
Séparation des pouvoirs ?

La fameuse séparation des pouvoirs est un obstacle au bon fonctionnement du gouvernement. On a voulu faire des gardes-fous, mais en réalité on bloque ainsi institutionnellement le bon fonctionnement de la République. M. Sarkozy a commencé le travail nécessaire de démantellement de ces dispositions vétustes. Il est temps d'arrêter de penser dans le passé, et maintenant d'avoir un gouvernement efficace, qui permet à un membre du gouvernement de prendre des décisions à application immédiate pour le bien de tous.

L'hébergeur ici se réfugie derrière ces lois vétustes, mais vous verrez, une fois que M. Sarkozy aura abrogé ces directives, WikiLeaks avec son hébergeur mordra la poussière et ça sera bien fait.
Premièrement le bien de tous n'existe pas. C'est une manipulation bien connue, très ancienne, et vétuste, pour culpabiliser ceux qui ne se soumettraient pas à la masse égocentrique.
Deuxièmement la concentration des pouvoir est une négation totale de la liberté de chacun. Comme tu le dis, sarkozy cherche avant tout le bon fonctionnement de son gouvernement, non celui du pays.
Enfin, ton message est tellement outrancier qu'il me parait être tout simplement une caricature provocatrice dont le fondement est bien loin de ce qu'il énonce.
12  0 
Avatar de daimrod
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 04/12/2010 à 0:38
Citation Envoyé par stardeath Voir le message
désolé de ne pas voir ici un épisode de sitcom américaine, je vote justement pour ne avoir à m'occuper des affaires politiques, dans le cas contraire j'aurai fait l'ena et j'aurai vu par moi même.

de plus et ça c'est pas moi qui le dit (cf les collaborateurs de wikileaks qui ont quitté le bateau) wikileaks dévoile les documents sans même prendre garde si des personnes pourrait être en danger à la suite des divulgations, donc grosso modo on se fout de l'humain tant qu'on rapporte la vérité, bah non, encore désolé, pas pour moi.

jouer avec le feu c'est grisant, sauf pour ceux qui seront brulés.

(je précise quand même, je suis pas contre wikileaks dans sa totalité, seulement contre la libération d'info sans réflexion quant à leur dangerosité sur les personnes apparaissant dans ces même documents)
Bah alors tu seras content d'apprendre que c'est le cas ?

As-tu seulement essayé d'accéder aux cables en questions ?

Parce que pour l'instant, c'est simple sur les 250K annoncés seuls 680
sont disponibles en ce moment. T'es tu demandé pourquoi ? Parce que
cette fois wikileaks a décidé de travailler avec différents grand
journaux (Le Monde, The Guardian, Der Spiegel, ...) pour leurs laisser
le temps de traiter les infos et surtout de retirer les noms des
personnes pouvant être mises en danger par ces informations.

(Bon aussi parce que ça leurs permet de « vendre » leur nom, et de
faire saliver tout le monde mais bon...)

Par exemple, sur un certain nombre de cables il y a une petite note
indiquant que ledit cable n'est pas complet et que ce n'est qu'un
extrait.

Ensuite pour ton argument de: « si j'avais voulu m'intéresser à la
politique j'aurais fait l'ena ».
C'est quand même dingue, on est en démocratie (encore à peu prêt) donc
justement le principe c'est que c'est toi, moi, nous citoyens qui
décidions.

« le peuple est souverain et détient le pouvoir collectivement »
Wikipédia.

C'est fou non ? Tu n'as même pas besoin de faire des études en politique
pour t'y intéresser, un peu comme tu peux t'intéresser à tous et n'importe
quoi sans faire d'études si le coeur t'en dit.
11  0 
Avatar de BugFactory
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 06/12/2010 à 16:52
Si on ne peut que regretter le risque subi par agents et informateurs en certains points du globe, on ne peut que regretter également la situation qui a rendu ces révélations nécessaires.

De nombreuses machines fonctionnent selon un principe simple. Un moteur crée un mouvement. Un capteur mesure la position. Quand la position désirée est atteinte, le moteur est stoppé. Dans nos systèmes démocratiques, l'état est le moteur. Les journaux sont le capteur. Ainsi, les journaux permettent au peuple de contrôler leur gouvernement.

Les médias traditionnels ont longtemps tenu leur rôle de quatrième pouvoir, du capteur. Leur rachat par les amis des politiques, certaines pressions, ont permis de remplacer l'information par la propagande, confortant la situation d'une certaine oligarchie. (Je dis une "certaine" oligarchie, car toutes les personnes influentes ne sont pas nécessairement corrompues.)

Arrive alors Internet. Décentralisé, Internet est par nature incontrôlable. Après des années de confort médiatique, celui-ci se permet de critiquer ouvertement le pouvoir en place. Pire encore, il se montre peu sensible aux méthodes traditionnelles de manipulation, comme langue de bois et pressions. C'est ainsi que l'on voit se multiplier des projets plus ou moins fantaisistes pour le contrôler. Comme par exemple, le taxer aux profit de médias plus soumis.

Ce que je viens de dire est-il exact? Je le pense, mais ça n'a aucune importance. Ce qui est important, c'est que c'est ce que ressentent beaucoup de gens. A faire ainsi monter la pression, la cocotte minute a explosé. L'explosion s'appelle Wikileak.

En somme, qu'est-ce que WikiLeaks? Du journalisme qui a échappé au contrôle des puissants grâce à Internet. (Encore une fois, pas tous.) Il est amusant de voir les mêmes politiques qui font tout pour abattre la vie privée tempêter de la sorte quand c'est leurs secrets que l'on révèle.

En tout état de cause, je pense que l'on ne peut guère faire de reproches à WikiLeaks. Entre deux maux, ils ont choisi le moindre. Si il y a quelqu'un à blâmer, c'est plutôt ceux qui on créé cette situation En tout état de cause, WikiLeaks est du journalisme, et doit être protégé en temps que tel. En ce sens, j'approuve totalement l'attitude d'OVH.
13  2 
Avatar de chemanel
Membre averti https://www.developpez.com
Le 07/12/2010 à 10:05
Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
Je trouve particulièrement scandaleux la manière dont l'affaire se déroule.

Ce site viole le secret défense de plusieurs Etats, et notamment il est très important que la France soit en bons termes avec les Etats-Unis. M. Sarkozy a fait un grand travail de réconciliation avec la plus grande démocratie du monde, notre modèle à tous, et il faut tout faire pour le préserver.

Le site aurait dû être expulsé de France dans les minutes qui viennent après sa détection. Comment une société privé basée en France peut se permettre de tenir tête à une décision ministérielle (c'est-à-dire une décision du peuple car le gouvernement est formé à partir des voeux du peuple) ? J'espère que la riposte contre l'hébergeur sera exemplaire.
J'avais commencer a t'écrire un long texte pour t'expliquer le pourquoi... Puis j'ai vu tes points et j'ai compris que tu cherchais le clash exprès ! ... Du coup je vais te répondre en 3 mots :

Séparations des pouvoirs
11  0 
Avatar de Neko
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 07/12/2010 à 16:55
Citation Envoyé par ®om Voir le message
Ce n'est pas un viol, c'est un "sexe par surprise" (= sexe sans préservatif ou préservatif troué).
http://pourceuxquiaimentlenet.be/201...-par-surprise/
Justement! "Un texte qui considère comme un délit le fait de refuser de mettre un préservatif.". Bon, le mec refuse de mettre le préservatif. à partir de là. la fille choisi, soit elle est quand même consentante ( et je vois pas ce qu'on peu reprocher au mec ), soit elle ne l'est plus ( et si le mec la force, ya viol ).
Soit c'est une loi illogique. Soit c'est l'acte sans préservatif en lui même qui est condamnable quand bien même les 2 personnes sont consentantes, si c'est le cas, les deux personnes devraient être condamnables.
11  0 
Avatar de eldran64
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 07/12/2010 à 14:37
Je pense que si il n'avait pas oublié ses préservatifs, Julian Assange aurait été condamné pour une autre connerie.
Du style: oublie de factures ou encore: stationnement gênant
9  1 
Avatar de ArKam
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 07/12/2010 à 14:56
Bon, d'habitude je reste plutôt loin de tout se qui est histoire politique mais cette fois, y'en a marre!!

Ce que fait Wikileaks est NÉCESSAIRE à l'heure actuelle!
Là ou on saura si Mr ASSANGE et ces associés sont correct, c'est lorsque Wikileaks sera devenu inutile.
A ce moment là on verra bien si ils décident par eux même de dissoudre ce site auquel cas ils auront fait beaucoup pour l’humanité et ce avec beaucoup de courage.

Dans le cas contraire, ils devront être jugés tel qu'il se doit par leurs pairs.

Pour l'instant ce que je trouve inadmissible, c'est que le gouvernement OSE se mesurer au peuple tel qu'il le fait depuis maintenant un petit moment.

"Un gouvernement du peuple, pour le peuple, par le peuple", tel est la devise de notre république, j'ai tout de meme dans l'idée que certaines personnes l'ont allégrement oubliée!!

cf. Source : Wikipedia

En ce qui concerne les retombées néfastes sur certaines personnes, c'est dommageable et j'en suis conscient.
Le problème, tel que l'a fait remarquer une personne du forum, est que ces dommages collatéraux vont être engendrés à cause des instances dirigeantes qui n'ont su se contenir dans leur folie!

Il est effectivement très dommageable de devoir en arriver à de telles extrémités afin d'assurer un droit fondamental!

Je suis de plus en plus POUR des gouvernements de type République démocratique universel ou chacun des citoyen serait partie prenante de la vie politique terrienne.

Il est grand temps que nous nous unissions en temps que peuple de la terre et non plus en tant que peuple d'une nation.

Je sais bien que ma vision des choses est idéaliste et utopique, mais le monde serait surement bien plus simple ainsi.
10  2 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 08/12/2010 à 2:04
Citation Envoyé par Neko Voir le message
Tout simplement car c'est trop dangereux.

Ça pourrait engendrer des guerres, des révolutions, des meurtres.

Certaines vérités, certains crimes, sont simplement trop dangereux pour être révélés.
Je pense pas que ce soit le but de Wikileaks. A mon avis, le but est plus de dire "à partir de maintenant vous avez intérêt à arrêter les conneries, on vous regarde".
Je pense plutôt que c'est pour des raisons stratégiques... "Trop d'information tue l'information" : toute l'information que l'on peut tirer des câbles de l'ambassade américaine n'a pas encore été exploitée.
Il vaut mieux faire du goûte à goûte et laisser le temps aux journalistes de faire des analyses pertinentes, sinon on va se retrouver qu'avec des informations faciles à digérer du genre "Sarkozy est perçu comme quelqu'un d'autoritaire et susceptible..." (génial la "news choque" !)

Le but de Wikileaks est la transparence, donc l'info finira bien par voir le jour au moment opportun.

Quant à ceux qui crie à l'inconscience de Wikileaks en disant que la diffusion de secrets diplomatiques met en danger certaines vies, j'ai envie de répondre que les secrets diplomatiques en ont couté bien plus jusqu'à présent...

Si Wikileaks avait existé en 2003 et avait pu publier le bluff des armes des destructions massives en Irak, cela aurait évité bien des massacres. Saddam Hussein n'était pas un ange, et s'est montré responsable de beaucoup d'atrocités, mais cela ne pouvait pas égaler celles commises par une guerre.

Les Anglais étaient farouchement opposés à la guerre en Irak, jusqu'à ce que je gouvernement de Tony Blair déclare que leurs services secrets savaient de "source sûre" que l'Irak avait la possibilité de détruire le Royaume-Uni en "45 minutes" (et que les tensions politiques mondiales n'éloignaient pas ce risque). Ces fameuses "45 minutes" ont été l'argument clé pour avoir le soutien massif de la population en Grande Bretagne. Forcément, ils ont tous commencé à paniquer.

La pilule a donc été assez amer à digérer lorsqu'il s'est avéré que la "source sûre" du gouvernement était pipeau, puisqu'en effet on ne les ai pas trouvé ces redoutables armes de destructions massives.
Mais bon Tony Blair, lui, s'en est pas trop mal sorti, même si son mensonge a couté la vie à un nombre incalculable de personnes. Il a pu attendre jusqu'en 2007 avant que son impopularité le pousse à démissionner et maintenant que les Anglais, Écossais et Gallois ne veulent plus de lui, il s'est lancé dans une carrière politique internationale avec un très bon salaire en tant que consultant... No comments.

J'aimerais aussi ajouté que lors de la diffusion des Papiers du Pentagone en 1971 par le courageux Daniel Ellsberg, on s'est aussi empressé à l'époque de dénoncer "l'inconscience" et "les risques que cela faisait prendre aux soldats américains".
Et bien je ne sais pas si quelqu'un serait en mesure de citer le nom d'une seule personne qui a perdu la vie suite à ces publications, mais ce qui est sûre c'est que cela a largement contribué à ouvrir les yeux au peuple américain et l'a amener a faire pression pour mettre fin à la guerre du Vietnam (ce qui a permis de d'épargner des milliers de vies !).

Les secrets diplomatiques protègent avant tout le bien être de ceux aux pouvoir, en leur permettant d'imposer leur version de la vérité.
La transparence leur retire ce pouvoir. Longue vie à Wikileaks...!
8  0 
Avatar de ®om
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 06/12/2010 à 16:53
Citation Envoyé par stardeath Voir le message
je vote justement pour ne avoir à m'occuper des affaires politiques, dans le cas contraire j'aurai fait l'ena et j'aurai vu par moi même.
La politique, c'est s'intéresser à "la vie de la cité". C'est tout le contraire de "je vote, faites ce que vous voulez pour mon bien, je vous fais confiance".
7  0