87 % des entreprises ont une faible maturité en matière d'analyse et business intelligence
D'après une étude menée par Gartner

Le , par Jonathan

21PARTAGES

11  0 
À cette ère de la technologie, les données (informations) sont considérées comme une matière première. On remarque que de plus en plus d'entreprises investissent d'énormes sommes d'argent dans les infrastructures et les technologies qui leur permettront d'analyser et de traiter plus rapidement de grosses quantités de données. La Business Intelligence (BI) également connue sous le nom d’informatique décisionnelle, fait donc partie des moyens les plus utilisés par les entreprises actuelles pour les aider dans leur prise de décisions stratégiques. Seulement, d'après les résultats d'une enquête menée par Gartner, 87 % des entreprises ont une faible maturité en matière d'analyse et Business Intelligence.

Ces résultats ont été donnés sur la base des 813 réponses recueillies à partir du score informatique pour les données et les analyses de Gartner d'octobre 2017 à juin 2018. Selon Gartner, cette catégorie d'entreprises aura de grosses difficultés pour exploiter les technologies d'analyse émergentes comme l'apprentissage automatique. Le score informatique pour les données et les analyses de Gartner, classe les entreprises faisant partie de ce pourcentage dans les catégories basique et opportuniste. Sachant que les entreprises appartenant à la catégorie basique, disposent de capacités en BI qui sont principalement des analyses basées sur des feuilles de calcul et des extraits de données personnelles. Tandis que celles appartenant à la catégorie opportuniste, sont celles dans lesquelles les unités commerciales individuelles poursuivent leurs propres initiatives d'analyse et de données en tant que projets autonomes, manquant de leadership et d'orientation centrale.


Quoi qu'il en soit, ces entreprises ayant cette immaturité en matière de BI seront forcément confrontées à des difficultés qui les empêcheront de se développer comme il se doit. D'ailleurs Melody Chien, chef analyste chez Gartner le mentionne dans ses propos lorsqu'elle déclare : « Une faible maturité en matière de BI limite les activités des responsables de l’analyse qui tentent de la moderniser. Cela a également un impact négatif sur chaque partie du flux de travail d'analyse. En conséquence, les leaders de l’analyse peuvent avoir du mal à accélérer et à étendre l’utilisation des capacités de BI modernes et des nouvelles technologies. »

Melody Chien fait également savoir que ces entreprises présentent des caractéristiques assez particulières qui ralentissent la propagation des capacités de BI. Parmi ces caractéristiques, on peut citer l'utilisation d'une infrastructure informatique primitive ou vieillissante, le fait que les données soient rarement liées à un résultat d'activité nettement amélioré, ou encore l'existence des goulots d'étranglement causés par l'équipe informatique centrale chargée de la création du contenu et de la préparation du modèle de données.

Le rapport de Gartner propose néanmoins une solution à ces entreprises pour pouvoir faire évoluer leurs capacités pour un impact plus important sur leurs activités. Cette solution implique de procéder en 4 étapes qui sont les suivantes :

  • le développement des stratégies globales de données et d’analyse avec une vision claire ;
  • la création d'une structure organisationnelle flexible, l'exploitation des ressources d'analyse et la mise en place d'une formation continue à l'analyse ;
  • la mise en œuvre d'un programme de gouvernance des données ;
  • la création des plates-formes d'analyse intégrées pouvant prendre en charge un large éventail d'utilisations.


Source : Gartner

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Les DSI des gouvernements comptent investir en priorité dans l'analyse des données et la cybersécurité en 2019 d'après une enquête de Gartner
Gartner : les dépenses mondiales en informatique devraient atteindre 3767 milliards de dollars en 2019 ce qui représente une hausse de 3,2 %
Gartner : Le marché mondial du cloud public devrait connaitre une hausse de 17,3 % en 2019, avec la croissance la plus rapide au niveau des IaaS

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !


 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web