Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le Président Iranien reconnaît enfin l'impact de Stuxnet
Qui a touché les infrastructures nucléaires de son pays

Le , par Katleen Erna

0PARTAGES

1  0 
Mise à jour du 29.11.2010 par Katleen
Le Président Iranien reconnaît enfin l'impact de Stuxnet, qui a touché les infrastructures nucléaires de son pays


L'Iran vient de retourner sa veste ! Alors qu'il y a une semaine, le vice-Président du pays niait toute interférence de Stuxnet dans son programme nucléaire, aujourd'hui le Président Mahmoud Ahmadinejad a reconnu publiquement que les infrastructures liées aux centrifugeuses de son pays ont bel et bien souffert d'une attaque numérique, lancée "par des ennemis de l'Iran" qui ont "réussi à créer des problèmes sur un nombre limité de centrifugeuses".

L'homme tempère cependant son propos en assurant que la menace n'a eu qu'un "effet limité", et que de toutes façons, les opérations nucléaires sur son territoire ne sont qu'à but "pacifique" de création d'énergie, contrairement aux crainte des Nations Unies.

Ne donnant aucun détail sur le "logiciel" qui a été utilisé, il indique que ses spécialistes "ont réussi à le stopper",et que ceux qui l'ont crée "ne pourront pas recommencer".

Mais d'après les divers rapports d'experts dont nous vous avions déjà parlé précédemment, on sait que le malware était fait sur mesure, vraisemblablement par un État plutôt que par une bande de crime organisé. Ce qui a fait dire à plusieurs officiels Iraniens qu'une cyber-guerre avait été déclarée contre leur pays.

Pour Mahmoud Ahmadinejad, ce sont les pays occidentaux et Israël qui ont fomenté ces attaques.

Un climat international qui n'est pas du tout tendu, donc.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Alanis
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 21/01/2011 à 1:06
Donc on passe d'un programme "cyber guerre","apocalypse", "la plus grande menace jamais vécu" a un dév de roumain dont la moitié du code est pompé sur les forums ?
C'est pour se faire mousser ou bien ?
5  0 
Avatar de maxwell302
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 30/11/2010 à 16:29
Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
"vaporiser une force d'invasion terrestre ou navale",
Qui entrainera la vaporisation de l'iran en guise de représailles et s'en suivra la vaporisation d'autres pays en représailles des représailles.
3  0 
Avatar de SofEvans
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 21/01/2011 à 3:47
Idem.

On passe de

"ceci est le ver le plus perfectionné jamais créée, exploitant 5 failles zéro-days, nécessitant plusieurs millions d'investissement"

à

"un adolescent roumain avait fait mieux en 90, et c'est à porté d'un adolescent"



mais wtf ?

Je crois qu'on aura jamais la réponse.
4  1 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 27/02/2013 à 11:29
Citation Envoyé par hotcryx Voir le message
Ce n'est pas un petit virus.

Ils voulaient faire sauter la centrale?
Oui, ils voulaient la détruire. Tout au moins détruire les installations qui pouvaient plus tard devenir un moyen de fabriquer des bombes atomiques.

Et non, ce n'est pas un petit virus. Ce n'est pas non plus un virus classique destiné à infecter le maximum de machines et destiné à récupérer ou détruire un maximum de données.
On est ici avec une arme de guerre dans une opération chirurgicale dans une guerre non déclarée. Si les auteurs ne sont pas encore bien connus, tout porte à penser que ça doit probablement être l'Israël et/ou les Etats-unis avec sans doute, de toute façon, les Etats-Unis en commanditaires initiaux.
3  0 
Avatar de ABandApart
Membre actif https://www.developpez.com
Le 30/11/2010 à 15:12
La situation actuelle me fait de plus en plus penser a un film d'espionnage entre assassinats, fuite d'informations et révélations.
C'est digne d'un Tom Clancy.
2  0 
Avatar de Flaburgan
Modérateur https://www.developpez.com
Le 30/11/2010 à 15:18
Mais où va le monde

En tout cas, si ces assassinats sont liés, et tout laisse à le croire, on peut exclure la bande de pirates russes qui s'amusaient en sortant du lycée...
2  0 
Avatar de zaventem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 30/11/2010 à 16:36
Citation Envoyé par aladdin20 Voir le message
La belgique, la holonde, l'allmagne...(et autre) ont des ARMES NUCLIAIRES d'apres les fuite de document de wikileaks, alors que l'iran et arabe n'ont pas le droit à une technologie civil, alors la c'est vraiment la total

C''est faux!

La Belgique ne possède aucune arme nucléaire, elle héberge des armes américaines, ce qui est très différent.
2  0 
Avatar de jacqueline
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 30/11/2010 à 23:20
Citation Envoyé par wokerm Voir le message
ce n'est ni la faute de linux ni de windows ni quoique ce soit comme plateforme , le risque zero n'existe pas et offrire une sécurité a 100% relève de l'utopie
la seule chose qu'il peuvent a présent c'est de faire une enquête approfondie et de punir les responsable pour avoir mis la vie de millier de civile en danger
déjà que ce genre d'arme ne devrai même pas exister si le libre protège ce genre d'activité alors il remet en question ces principe
franchement c'est la honte tous les os qui ont servie a fabriquer des armes atomique , je trouve ça dégueulasse
pour sa part redmond condamne ce genre d'activité et si il ont utilise ces produit pour leur industrie Microsoft n'y est pour rien
cet firme et contre le fait qu'on fabrique des armes avec son os
D'accord la sécurité à 100 % ça n'existe pas.. mais bon on va pas tout réexpliquer sur la sécurité des OS...

C'est les bombes atomiques qui ont fait prospérer tous les supercalculateurs dans le monde et il n' y a pas un pays pour racheter l'autre..

Par contre pro Iranien ou anti, pour moi il n'est pas normal qu 'on ne lui sécurise pas sa boutique, le terrorisme n'a pas de patrie et les dégats d'une explosion atomique non plus.
2  0 
Avatar de atb
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 01/12/2010 à 13:34
...ne voient pas d'un très bon oeil l'arrivée d'une arme nucléaire dans un pays instable.
Puisque tu as commencer ton analyse, merci de la terminer

Je te pose une question simple: Pourquoi qualifies-tu l'Iran de pays instable ?

Peux-tu nous citer au moins quelques causes/ exemples ? (sans longue de bois)
2  0 
Avatar de Sieldev
Membre averti https://www.developpez.com
Le 01/12/2010 à 21:46
Parce qu'il y a pas que les USA qui décident, il y a un truc qui s'appelle l'Agence Internationale à l'Énergie Atomique. Et que les pays développés (qui ne se réduisent pas seulement aux USA hein) ne voient pas d'un très bon oeil l'arrivée d'une arme nucléaire dans un pays instable.
Et ce n'est pas le premier pays dit "instable" à posséder l'arme nucléaire: prenons l'exemple de la Corée du Nord et du Pakistan.

Trop de tapage est fait autour de ces pays, je ne pense pas qu'ils utiliseront l'arme nucléaire un jour. Pour ces Etats, l'utiliser reviendrait à signer leurs propres arrêts de mort.

Le problème qu'apportera l'Iran s'il posséde la Bombe serait de s'imposer comme puissance régionale et d'augmenter sa sphére d'influence, ce que voient d'un très mauvaise oeil l'Arabie Saoudite et Israel.

Si le Pakistan n'était pas allié des Etats-Unis, je pense qu'il aurait eu beaucoup plus de mal à la posséder et probablement que Abdul Qadeer Khan, le père de la bombe atomique pakistanaise, se serait fait assassiner.

Rien n'est jamais tout blanc ou tout noir, toutes ces luttes font partie du jeu dans l'échiquier Mondial.

J'ajouterai que pour le cas de l'Iran, j'ai l'impression que le peuple Iranien se laisse beaucoup moins faire que dans certains pays et n'hésite pas à exprimer son mécontentement en vers son gouvernement. Je trouve ça très positif pour l'avenir.
2  0