Le Président Iranien reconnaît enfin l'impact de Stuxnet
Qui a touché les infrastructures nucléaires de son pays

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Mise à jour du 29.11.2010 par Katleen
Le Président Iranien reconnaît enfin l'impact de Stuxnet, qui a touché les infrastructures nucléaires de son pays


L'Iran vient de retourner sa veste ! Alors qu'il y a une semaine, le vice-Président du pays niait toute interférence de Stuxnet dans son programme nucléaire, aujourd'hui le Président Mahmoud Ahmadinejad a reconnu publiquement que les infrastructures liées aux centrifugeuses de son pays ont bel et bien souffert d'une attaque numérique, lancée "par des ennemis de l'Iran" qui ont "réussi à créer des problèmes sur un nombre limité de centrifugeuses".

L'homme tempère cependant son propos en assurant que la menace n'a eu qu'un "effet limité", et que de toutes façons, les opérations nucléaires sur son territoire ne sont qu'à but "pacifique" de création d'énergie, contrairement aux crainte des Nations Unies.

Ne donnant aucun détail sur le "logiciel" qui a été utilisé, il indique que ses spécialistes "ont réussi à le stopper",et que ceux qui l'ont crée "ne pourront pas recommencer".

Mais d'après les divers rapports d'experts dont nous vous avions déjà parlé précédemment, on sait que le malware était fait sur mesure, vraisemblablement par un État plutôt que par une bande de crime organisé. Ce qui a fait dire à plusieurs officiels Iraniens qu'une cyber-guerre avait été déclarée contre leur pays.

Pour Mahmoud Ahmadinejad, ce sont les pays occidentaux et Israël qui ont fomenté ces attaques.

Un climat international qui n'est pas du tout tendu, donc.


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Elepole Elepole - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 30/11/2010 à 0:16
Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message


Pour Mahmoud Ahmadinejad, ce sont les pays occidentaux et Israël qui ont fomenté ces attaques.

Un climat international qui n'est pas du tout tendu, donc.
Sa serait un peu trop cousue de fil blanc. Tient en fait, y a rien dans wikileaks convenant Stuxnet ?
Avatar de Flaburgan Flaburgan - Modérateur https://www.developpez.com
le 30/11/2010 à 9:33
Faute avouée est à moitié pardonnée ?
Avatar de khalihene2008 khalihene2008 - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 30/11/2010 à 10:50
mais pourquoi? le clé USb ,ça prouve vraiment qu'il y a une personne travaillant pour ce pays ,qui voudrais attaquer le système nucléaire de l'Iran
Avatar de atb atb - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 30/11/2010 à 11:47
Faute avouée est à moitié pardonnée ?
Quelle faute ?

De quoi être pardonné ?

Qui a commit la faute ?

Qui va lui pardonner ?

Peux-tu-nous éclaircir sur tes propos ?
Avatar de Flaburgan Flaburgan - Modérateur https://www.developpez.com
le 30/11/2010 à 12:55
Citation Envoyé par atb Voir le message
Quelle faute ?

De quoi être pardonné ?

Qui a commit la faute ?

Qui va lui pardonner ?

Peux-tu-nous éclaircir sur tes propos ?
En utilisant le terme faute, je ne parlais non pas de l'acte de piratage, œuvre de stuxnet, mais du président cachant la vérité à tous pour ne pas se discréditer, lui et son programme nucléaire. Reconnaître finalement que le programme a bien eu un impact sur ses installations, c'est avoué avoir menti précédemment. Pour ce qui est de qui lui pardonne à présent, et bien, tout ceux qui en ont envie, je dirais, mais on reproche constamment aux chefs d'état d'être des menteurs, et revenir sur des propos que l'on a affirmé en mettant du cœur pour les défendre n'est pas chose aisée, on peut donc le féliciter d'avoir réussi à admettre qu'il s'est trompé.
Comme cela n'avance que peu le débat ici, je n'avais pas vraiment tout détailler, c'était juste une réflexion qui m'était venu à l'esprit. Mais que le président reconnaisse l'impact du programme malveillant a beau être une bonne chose, cela ne fait globalement pas avancer l'enquête...
Avatar de grafikm_fr grafikm_fr - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 30/11/2010 à 13:13
Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message
Non j'ai dit "pacifique" car c'est littéralement le mot qu'a employé le vice président du pays pour définir son programme nucléaire ^^
Bien sûr qu'il est pacifique. D'ailleurs, même les USA ont appelé un de leurs missiles "Peacekeeper"
Avatar de Gordon Fowler Gordon Fowler - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 30/11/2010 à 15:01
L'expert iranien anti-Stuxnet assassiné
D'après un site spécialisé Israélien

Mise à jour du 30/11/10

Si les fuites de Wikileaks ont permis d'en savoir un peu plus sur les nouvelles imbrications entre les relations internationales et les nouvelles technologies (dans l'affaire des attaques virtuelles contre Google), le site polémique ne possède en revanche aucun document qui permette d'éclairer la mystérieuse origine de Stuxnet, un des virus les plus complexes jamais réalisé et dont le but est, semble-t-il, de s'attaquer aux installations nucléaires iraniennes.

La président iranien, qui a admis que Stuxnet avait en partie rempli sa mission et retardé l'évolution du programme militaire nucléaire de son pays (lire ci-avant), va à nouveau avoir l'opportunité de s'exprimer sur le sujet.

Son expert chargé de stopper et d'éradiquer Stuxnet des infrastructures militaires vient en effet d'être assassiné.

C'est en tout cas ce que croit savoir Debka, une publication Israélienne spécialisée dans le renseignement et les informations militaires.

D'après ce site, le Professeur Majid Shahriari aurait été tué lors d'une fusillade depuis une voiture qui a ensuite pris la fuite. Choses troublante (une de plus), ces coups de feu se seraient produits dans une zone particulièrement sécurisée de Téhéran, zone où se situeraient plusieurs laboratoires secrets.

La fusillade aurait, toujours d'après Debka, été accompagnée d'usage d'explosifs lancés depuis des motos.

Mossad, CIA ou opposant internes Sunnites au régime Chiite ?

Le régime a pour sa part immédiatement accusé les Etats-Unis et Israël (confirmant de fait l'assassinat du scientifique), mais aucune hypothèse n'est à écarter.

Ni même celle de la désinformation pure et dure qui semble accompagner Stuxnet depuis le début de cette affaire.

Source : Debka
Avatar de grafikm_fr grafikm_fr - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 30/11/2010 à 15:06
Il y a eu un deuxième assassinat le même jour d'un expert nucléaire le même jour en plus, si ma mémoire est bonne.

Personnellement, je ne crois pas aux coïncidences.

Edit: il s'agit de Fereydoon Abbasi, tué en se rendant à son travail tout comme Majid Shahriari.
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 30/11/2010 à 15:12
Effectivement, on y voit soudain plus clair. Comme certains n'ont sans doute pas eu le feu vert pour envoyer leurs avions, ils envoient leurs assassins(suivez mon regard). Autant les hypothèses crédibles étaient nombreuses, autant les derniers evenements en éliminent la plupart.
Avatar de ABandApart ABandApart - Membre actif https://www.developpez.com
le 30/11/2010 à 15:12
La situation actuelle me fait de plus en plus penser a un film d'espionnage entre assassinats, fuite d'informations et révélations.
C'est digne d'un Tom Clancy.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil