Le « plan de développement des usages du numérique à l'école » officialisé
Les jeunes appréhenderont-ils mieux l'informatique ?

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Mise à jour du 28.11.2010 par Katleen
Luc Chatel officialise son « plan de développement des usages du numérique à l’école », aidera-t-il les jeunes à mieux appréhender l'informatique ?


Le grand chantier de l'Education semble prendre forme. Le rapport dont nous vous avons parlé en Février à l'air d'avoir porté ses fruits : Luc Chatel, le ministre de l'Education nationale, en a incorporé une grande partie des recommandations dans son « plan de développement des usages du numérique à l’école ».

Ce projet de remaniement des institutions éducatives de notre pays officialise donc les mesures préconisées par Jean-Michel Fourgous, parmi lesquelles l'échange des tableaux traditionnels à craie (ou marqueur) contre leurs homologues numériques. Mais ces derniers ont un prix : 750 euros pour un modèle mobile, et jusqu'à 1500 euros pour un modèle fixe.

Le financement de ces renouvellements de matériel sera assuré par les collectivités locales. L'Etat, quant à lui, prendre en charge les programmes scolaires et la gestion du personnel enseignant.

Mais ce n'est pas tout. « Le ministère va ouvrir un portail qui présentera toutes les ressources disponibles », ajoute le ministre en parlant de cette plateforme qui fournira des logiciels pédagogiques libres et open-source ; mais aussi des solutions propriétaires pour lesquels les établissements se verront attribuer des "bons d'achat" de 500 à 2500 euros (en fonction de leur importance) dès début 2011.

Le gouvernement ne s'arrêtera pas en si bon chemin et donnera également un coup de pouces aux entreprises IT :
« J’ai obtenu auprès du commissaire général chargé de la gestion du grand emprunt, qu’un appel à projet dans la recherche et développement soit lancé début 2011 afin d’accélérer les capacités d’innovation des acteurs industriels de l’e-éducation ». De quoi en aider certaines à remonter la pente après la crise.

Enfin, le ministre va tout faire pour optimiser l'enseignement du numérique dans les collèges et les lycées. La matière sera obligatoire et des "référents numériques" (pourtant bien en chair et en os) seront présents dans chaque établissement pour « identifier les besoins en formation et y répondre directement ou avec l’appui des rectorats», et conseiller le directeur sur ces sujets.

Source : Luc Chatel au salon Educatec-Educatice

Le « plan de développement des usages du numérique à l’école », s'étendra sur trois ans, pensez-vous que la totalité de ses objectifs sera réalisée sur cette période ?

Le secteur de l'éducation manque déjà d'enseignants, comment alors financer la création des nouveaux postes de "référents numériques" ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de flasheur flasheur - Inactif https://www.developpez.com
le 28/11/2010 à 20:06
Il faut démocratiser la programmation dès le collège grâce à la programmation de jeux vidéo flash, comme expliqué dans ce blog de spécialistes: http://jeuxflashsuperstar.over-blog.com/
Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 28/11/2010 à 20:18
S'il pouvait apprendre plutôt à écrire correctement et une autre langue. Le numérique ils auront tout le temps d'y apprendre. Par contre, je suis pour qu'il y ait une meilleure présence du monde numérique dans les écoles.
Avatar de flasheur flasheur - Inactif https://www.developpez.com
le 28/11/2010 à 20:58
bah... dès la maternelle ils ont déjà joué à adibou sur le pc de papa...
Avatar de Guilp Guilp - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 28/11/2010 à 22:10
C'est ce que j'appelle des dépenses de frime... Du tape à l'oeil pour faire comme si on s'occupait des écoles, alors qu'en fait on a des "ZEP" à 40 élèves par classe où les profs, débordés, abandonnent d'enseigner quoi que ce soit en profondeur...

La politique est la même dans tous les secteurs (emploi, police, écoles, etc) : du chiffre, des belles annonces et de la poudre aux yeux. Mais des résolutions cohérentes et qui font vraiment avancer le niveau de vie du citoyen? ça n'est pas une préoccupation à l'ordre du jour...

(ps : joli le jeuxflashsuperstar ^^)
Avatar de flasheur flasheur - Inactif https://www.developpez.com
le 28/11/2010 à 22:30
Il y'a quand même eu un petit progrès en 30 ans au niveau de l'enseignement en informatique.

A l'école primaire on nous apprenait à programmer de l'animation vectorielle à 2 images/seconde en LOGO sur THOMSON MO5, la seule utilité que ça avait c'était de dégoûter 99% des enfants à tout jamais de s'intéresser à l'informatique, et de conditionner les 1% restants à prendre l'habitude de ne rien comprendre à ce qu'ils codent.

(p.s. ça doit expliquer bien des choses sur les nouvelles générations de devs)

Aujourd'hui dans les collèges il y'a des beaux P.C. avec internet qui permettent aux élèves de draguer sur skyblog et facebook. Ce qui est déjà plus utile.
Avatar de Psykocrash Psykocrash - Membre du Club https://www.developpez.com
le 29/11/2010 à 3:53
Pour ma part, je pense qu'enseigner la programmation peut se révéler très bénéfique. L'objectif n'est certainement pas d'en faire des programmeurs plus tard, on s'entend là dessus, et il est évident que le fait que les générations futures auront une meilleur maitrise de l'outil informatique en général ne peut être que bénéfique. Cela dit, l'intérêt est aussi (surtout, à mon avis), de leur inculquer un esprit logique, structuré, habitué à aborder des problèmes dans l'optique de trouver / créer une solution (sur le plan théorique comme pratique). Si cet enseignant trouve, à travers la programmation, le moyen de former des jeunes logiques et créatifs, je ne peux qu'applaudir sa démarche.
Avatar de Flaburgan Flaburgan - Modérateur https://www.developpez.com
le 29/11/2010 à 10:27
Citation Envoyé par grunk Voir le message

Quel serait, pour vous, le programme scolaire idéal au niveau des nouvelles technologies du numérique ?
- Capable d'effectuer une recherche efficace sur internet
- Capable de maitriser les outils bureautique élémentaire
- Soit au courant des risques et des bonnes utilisation de l'informatique notemment en ligne (c'est ici qu'il y'a un véritable manque à mon avis)
Un gros +1. La majorité des gens n'en n'ont cure de faire de l'algorithmique, et de toute manière n'auront jamais un niveau suffisant pour que ce soit utile.
La bureautique est importante, c'est la seule qui est un minimum enseignée d'après moi.
La recherche, bien sûr.
Et les bases de sécurité. Qu'est ce qu'un spam, pourquoi est-il important que mon ordinateur soit à jour...

Tout le monde devrait savoir au minimum tout ça, et on verrait une très nette amélioration de l'utilisation de l'outil informatique.
Voilà ce que doivent être les cours d'info : apprendre à utiliser l'outil, pas apprendre à le créer, c'est ininteressant pour beaucoup, et de toute manière on ne peut pas former des développeurs au lycée...
Avatar de Fenn_ Fenn_ - Membre actif https://www.developpez.com
le 29/11/2010 à 10:35
J'approuve Guilp et Berceker_united. Je ne dis pas que le numérique doit être absent des écoles, mais pas sous cette forme "bling-bling" useless...
(quand j'y pense, je suis dans un centre de formation de développeurs avec une connexion internet ADSL pourrie partagée pour tout le complexe... le collège à 500m est intégralement fibré... )
Plutôt que de dépenser des milliers (millions?) d'euros dans le vent à fournir des équipements démesurés par rapport à l'usage qui en est fait (des tableaux numériques, sérieux? Mais b***** quoi, même en tant que dev je préfère utiliser un tableau noir et une craie pour faire des présentations. ), sans parler de la maintenance de tout ça; compte tenu du fait que les jeunes sont de plus en plus tôt confrontés au numérique et à l'internet; le plus intelligent ne serait-il pas d'investir principalement sur l'humain, et non pas sur l'humain "comme une mesure parmi d'autres"?
Sensibilisation aux risques et à la confidentialité, basiques de sécurité, comment trouver ce que l'on cherche, la pertinence des résultats: bien choisir son info, croiser les sources, l'éthique sur le net, l'ouverture, création et licences, gestion des ressources... Si tout cela était enseigné dès le départ, ce serait un grand pas en avant pour tout le monde... (imaginez: des gens qui ne viendraient poser de questions sur développez qu'en dernier recours après une bonne recherche google ;p Mais plus que ça, qui auraient un regard critique sur l'info qu'ils dénichent, ne se laisseraient pas prendre aux plus basiques des pièges (scams, phishing, faux AV...))
Aaaah, mais ce n'est qu'un doux rêve de ma part, on ne va surtout pas former les jeunes à réfléchir par eux-mêmes et à développer un esprit critique dans un espace de liberté...
Il est plus intéressant de leur enseigner comment accéder aux ressources, de leur donner le goût du gadget, puis de laisser la pub et les réseaux sociaux se charger de leur formation de zentils consommateurs... Avec Hadopi derrière au cas où ils feraient perdre de l'argent là où il ne faut pas °O°
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif https://www.developpez.com
le 29/11/2010 à 10:47
Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message

Le financement de ces renouvellements de matériel sera assuré par les collectivités locales.
Y a que moi, que ça choque ce genre de chose ?
Ça veut dire que l'État va faire payer un impôt supplémentaire aux communes (impôts locaux qui augmentent encore) et annoncer qu'ils n'augmentent pas les impôts ! Ils arrêtent quand de nous prendre pour des c*** ?

Citation Envoyé par berceker united Voir le message
S'il pouvait apprendre plutôt à écrire correctement et une autre langue. Le numérique ils auront tout le temps d'y apprendre. Par contre, je suis pour qu'il y ait une meilleure présence du monde numérique dans les écoles.
Un énorme +1

Citation Envoyé par Psykocrash Voir le message
Pour ma part, je pense qu'enseigner la programmation peut se révéler très bénéfique. L'objectif n'est certainement pas d'en faire des programmeurs plus tard, on s'entend là dessus, et il est évident que le fait que les générations futures auront une meilleur maitrise de l'outil informatique en général ne peut être que bénéfique. Cela dit, l'intérêt est aussi (surtout, à mon avis), de leur inculquer un esprit logique, structuré, habitué à aborder des problèmes dans l'optique de trouver / créer une solution (sur le plan théorique comme pratique). Si cet enseignant trouve, à travers la programmation, le moyen de former des jeunes logiques et créatifs, je ne peux qu'applaudir sa démarche.
Bof, apprendre la programmation n'a aucun intérêt pour 95% des gens, alors...
Et s'ils doivent savoir programmer et pas écrire ni compter, quel intérêt ?

Citation Envoyé par Flaburgan Voir le message
Un gros +1. La majorité des gens n'en n'ont cure de faire de l'algorithmique, et de toute manière n'auront jamais un niveau suffisant pour que ce soit utile.
La bureautique est importante, c'est la seule qui est un minimum enseignée d'après moi.
La recherche, bien sûr.
Et les bases de sécurité. Qu'est ce qu'un spam, pourquoi est-il important que mon ordinateur soit à jour...

Tout le monde devrait savoir au minimum tout ça, et on verrait une très nette amélioration de l'utilisation de l'outil informatique.
Voilà ce que doivent être les cours d'info : apprendre à utiliser l'outil, pas apprendre à le créer, c'est ininteressant pour beaucoup, et de toute manière on ne peut pas former des développeurs au lycée...
Je pense qu'il serait bon, aussi qu'ils apprennent le respect, la morale, le prix des choses,... Ah ben, non, ça c'est du devoir des parents, et il n'est pas prévu d'éduquer les parents ! Si ?
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 29/11/2010 à 11:52
Euh, je ne crois pas que ce genre d'initiative gouvernementale cible spécifiquement le développement. Ce qui n'est pas un problème en soi, certains ici ont déjà expliqué pourquoi.

Le numérique peut être utile, à condition d'être intégré à une démarche générale, dans un but précis, appartenant à la démarche pédagogique. Par exemple, "utiliser le logiciel machin pour faciliter l'apprentissage de la géométrie des formes au deuxième trimestre du CE1, en complément du programme".

Là, on est dans le contraire. Des outils magnifiques, sans savoir ce que l'on va en faire. Destination

+1 avec Louis Grfiiont sur le financement, aussi.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil