Developpez.com

Club des développeurs et IT pro
Plus de 4 millions de visiteurs uniques par mois

Les licences 4G seront séparées en quatre lots distincts
Les opérateurs mobiles français y trouveront-ils leur compte ?

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Free estime que le processus d'attribution des licences 4G n'est pas équitable, et demande au gouvernement de le reporter
Mise à jour du 12.04.2011 par Katleen


L'attribution des licences 4G divise, et ce autant les professionnels que les particuliers qui suivent le "feuilleton" du coin de l'oeil.

Et, comme à son habitude, Free n'a pas hésité à mettre les pieds dans le plat. L'opérateur a ainsi récemment adressé une lettre à Eric Besson, ministre de l'Industrie.

Dans ce courrier, le PDG du groupe, Xavier Niel, s'inquiète «d'assister à une préemption du spectre par les opérateurs les plus riches».

Un boulet rouge tiré contre Orange, la filiale de France Telecom, dont le FAI ne craint qu'elle ne tire toute la couverture à elle.

«Le développement de la concurrence, troisième objectif fixé par le gouvernement, est peu pris en compte», déplore le grand patron dans sa lettre.

Orange est considéré comme l'opérateur le plus riche du marché par beaucoup, et l'attribution des tranches des fréquences se feront par enchères. Sachant qu'un opérateur sera en droit d'en acquérir jusqu'à 60% du spectre, l'inquiétude monte.

A quelques semaines du lancement du processus d'attribution, ces protestations seront-elles entendues ?

Source : La lettre publiée par Les Echos

Pensez-vous que suite à ce courrier, le gouvernement va modifier le processus d'attribution des fréquences 4G ?

Quelle serait la façon la plus équitable de les attribuer ?

Les licences 4G seront séparées en quatre lots distincts, les opérateurs mobiles français y trouveront-ils leur compte ?

Suite au remaniement gouvernemental, c'est Eric Besson qui est désormais en charge des dossiers liés aux nouvelles technologies. Dans ce cadre, il a décidé de se pencher sur l'attribution des licences 4G. Cet examen de ce qui avait été décidé par l'équipe précédente fera peut être perdre du temps à la mise en route du dossier, mais a l'avantage d'en assurer une vérification minutieuse.

Et des changements semblent prévus. le Ministre propose de séparer les fréquences 4G en quatre lots, soit un par opérateur mobile (Orange, SFR, Bouygues et Free). La 4G est basée sur deux bandes de fréquences : une de 2.6GHz, et l'autre de 800 MHz. La première sera divisée en deux lots de 5 MHz, la seconde en deux lots de 10 MHz.

Eric Besson explique que ce découpage à deux utilités : fermer la porte à un éventuel cinquième opérateur, mais aussi empêcher que l'un des quatre autorisés ne prenne le pas sur les autres et occupe une position dominante sur le marché, comme cela s'est passé au début des licences 3G.

L'appel à candidatures s'ouvrira dans les premiers mois de 2011 : en février pour les dossiers relatif au 2.6 GHz, et en mars pour 800 MHz.

Source : Déclarations d'Eric Besson ce matin, lors des Assises du Numérique

Eric Besson déclare également que les opérateurs mobiles virtuels pourront être avantagés par son système, qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Katleen Erna Katleen Erna - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 12/04/2011 à 3:27
Free estime que le processus d'attribution des licences 4G n'est pas équitable, et demande au gouvernement de le reporter
Mise à jour du 12.04.2011 par Katleen


L'attribution des licences 4G divise, et ce autant les professionnels que les particuliers qui suivent le "feuilleton" du coin de l'oeil.

Et, comme à son habitude, Free n'a pas hésité à mettre les pieds dans le plat. L'opérateur a ainsi récemment adressé une lettre à Eric Besson, ministre de l'Industrie.

Dans ce courrier, le PDG du groupe, Xavier Niel, s'inquiète «d'assister à une préemption du spectre par les opérateurs les plus riches».

Un boulet rouge tiré contre Orange, la filiale de France Telecom, dont le FAI ne craint qu'elle ne tire toute la couverture à elle.

«Le développement de la concurrence, troisième objectif fixé par le gouvernement, est peu pris en compte», déplore le grand patron dans sa lettre.

Orange est considéré comme l'opérateur le plus riche du marché par beaucoup, et l'attribution des tranches des fréquences se feront par enchères. Sachant qu'un opérateur sera en droit d'en acquérir jusqu'à 60% du spectre, l'inquiétude monte.

A quelques semaines du lancement du processus d'attribution, ces protestations seront-elles entendues ?

Source : La lettre publiée par Les Echos

Pensez-vous que suite à ce courrier, le gouvernement va modifier le processus d'attribution des fréquences 4G ?

Quelle serait la façon la plus équitable de les attribuer ?
Avatar de air-dex air-dex - Membre émérite https://www.developpez.com
le 12/04/2011 à 16:06
Citation Envoyé par Katleen Erna  Voir le message
Pensez-vous que suite à ce courrier, le gouvernement va modifier le processus d'attribution des fréquences 4G ?

Modifier ce processus ne ferait que retarder la mise en place de la 4G. Mettre une nouvelle procédure en place prendrait bien 1 an (voire 2 avec les présidentielles), l'exécution de celle-ci prendrait sans doute autant de temps auquel on ajoute une autre année avant le début du déploiement sur les grandes villes. Au final, on aurait une couverture très incomplète (grandes villes seulement) de la 4G en 2015 alors que d'autres en seraient déjà au même stade... pour la 5G (USA ?).

Si Free ne peut pas s'acheter de licences 4G, alors tant pis pour eux.
Offres d'emploi IT
Chef de projet / scrum master h/f
PRECICAP - Poitou Charentes - Niort (79000)
Développeur Symfony
DigitalNoLimit - Ile de France - Paris (75000)
Chef de projet informatique h/f
Atos - Languedoc Roussillon - Montpellier (34000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil