Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft publie la build 18317 de Windows 10 Insider Preview 19H1 en Fast Ring
Avec Cortana dissocié de l'interface de recherche classique

Le , par Christian Olivier

303PARTAGES

11  0 
La firme de Redmond vient de publier en Fast Ring une nouvelle build pour les Insiders participant à son programme Windows Insider. Celle-ci est identifiée par l’éditeur de Windows comme la build 18317 de Windows 10 19H1. Elle succède à la Windows 10 Insider Preview build 18312 (19H1) que Microsoft a officialisé il y a une semaine environ.

À titre de rappel, le programme Windows Insider donne la possibilité aux utilisateurs « ;Insiders ;» de Windows 10 de tester des fonctionnalités susceptibles d’apparaitre sur les prochaines versions stables de l’OS de bureau le plus récent de Microsoft. Il existe aussi d’autres programmes Insider mis en place par la firme de Redmond pour tester les préversions de ses logiciels phares comme Office. Pour tester ces préversions, les « ;Insiders ;» peuvent se servir des builds de Windows 10 ou de celles des autres logiciels qui n’ont pas encore été finalisées. Ces builds Insiders sont mises à la disposition des testeurs via trois canaux publics :

  • Fast Ring, avec des mises à jour fréquentes. Elles comportent, en général, plus de bogues ;;
  • Slow Ring, avec des mises à jour moins fréquentes. Elles comportent, en général, moins de bogues ;;
  • Release Preview, où l’on retrouve la plupart du temps des mises à jour quasi finalisées.

Microsoft a décidé d’apporter des changements subtils à Cortana avec cette nouvelle build. L’éditeur de l’OS a en effet prévu de dissocier son interface de recherche classique de son assistant intelligent Cortana au niveau de la barre des tâches de Windows, afin de permettre aux requêtes vocales d’être traitées séparément lors de la saisie dans une boîte de recherche de caractères pour retrouver des fichiers. Une icône supplémentaire devrait être ajoutée au niveau de la barre de tâche, à droite de la barre de recherche traditionnelle, pour traiter de façon indépendante les requêtes vocales.

Ce changement devrait être effectif à la sortie de la prochaine mise à jour majeure de Windows 10, Windows 10 19H1, prévue au printemps 2019. Dona Sarkar, responsable du programme Windows Insider chez Microsoft, estime à ce propos que « ;cela permettra à chaque expérience d’innover de manière indépendante ;». La firme de Redmond a également indiqué avoir mis à jour le design de la page de recherche, amélioré les résultats fournis et intégré Microsoft To-Do à Cortana.


Concernant les autres nouveautés introduites par cette nouvelle préversion, on peut mentionner des améliorations apportées au niveau de la fiabilité du menu Démarrer grâce à la création d’un nouveau processus, baptisé StartMenuExperienceHost.exe, mis en place pour protéger le menu Démarrer des problèmes rencontrés ailleurs dans le système d’exploitation.

Des améliorations touchant la gestion des polices sont aussi à l’ordre du jour. Les Insiders peuvent désormais faire un glisser-déposer des fichiers de police depuis l’explorateur de fichier vers la page Paramètres > Polices pour procéder à leur installation. Après l’installation, vous pouvez cliquer sur l’une des polices affichées pour prendre connaissance des diverses options proposées incluant la désinstallation de la police. Vous pouvez également désinstaller la police à partir de cette page de détails de police. Pour installer la police choisie pour tous les utilisateurs d’un dispositif, il faut utiliser l’option « ;Installer pour tous les utilisateurs ;» en cliquant avec le bouton droit de la souris au niveau de l’explorateur de fichiers.


Avec cette build 18317, Microsoft introduit par ailleurs une page simplifiée affichant les paramètres du programme Windows Insider via Paramètres > Mise à jour et sécurité > Programme Windows Insider. L’option « ;Sélectionnez vos paramètres Insider ;», vous permet de modifier votre Ring Insider sur votre dispositif. De nombreux correctifs et améliorations ont en outre été apportés à la console Windows. Ils sont détaillés sur le site de Microsoft.


Source : Blog Windows

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Microsoft publie Windows 10 19H1 Build 18290, avec des améliorations du menu Démarrer et la possibilité de voir quelle app se sert du microphone
Windows 10 19H1 version 18312 permet aux utilisateurs d'accéder à la fonctionnalité « stockage réservé » pour garantir le bon fonctionnement de l'OS
Windows 10 Insider Preview Build 18298 (19H1) permet de configurer une clé de sécurité directement à partir de l'écran Options de connexion
Windows 10 Insider Preview build 18309 s'accompagne d'une amélioration de Windows Sandbox, pour mieux prendre en charge les écrans haute résolution

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de i5evangelist
Membre averti https://www.developpez.com
Le 28/01/2019 à 8:52
On lui demande surtout d'être plus stable dans ses mises à jour, qu'elles ne soient plus intempestives et que l'utilisateur puisse vraiment être maître de son Os. (quand on lui demande de ne pas faire de maj, que ce soit le cas)
Note : je m'en sert très peu ...
5  0 
Avatar de CaptainDangeax
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 18/02/2019 à 11:46
En lisant le titre de la news, j'ai compris que M$ avait ajouté des drivers EXT4 et XFS pour accéder à ses partitions Linux de la même machine, comme on peut le faire depuis des années avec Linux et le driver NTFS-3G dans l'autre sens. Non, en fait j'apprends que MS a juste ajouté la possibilité d'accéder aux fichiers du Linux qui s'exécute à l'intérieur du Windows, un truc donc je ne vois toujours pas l'intérêt d'ailleurs. Et je suis surpris de savoir que cette fonction n'existait pas avant, et qu'elle pose encore plein de problèmes...
5  0 
Avatar de JagV12
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 31/01/2019 à 22:32
Avez-vous d’autres améliorations à suggérer pour les prochaines moutures de Windows 10 Insider Preview 19H1 ?
Oui : qu'ils l'appellent 11 12 ou XIII mais qu'ils fassent un OS cohérent (pas 50% W7, 50% W8, trois points de colle et c'est marre) pour lequel on n'a pas besoin de chercher sur le net comment modifier tel ou tel paramètre (ergonomie ou autre) et où on distingue immédiatement les bordures des fenêtres ! Sans parler des transferts de fichiers qui ne démarrent car une sous-fenêtre cachée pose timidement une question... Mais vous l'avez compris, je resterai avec W7 aussi longtemps que possible ! Au fait, suis-je le seul ?
4  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 05/04/2019 à 12:46
ce que j'en pense ?

Rachat de virginité marketing :
à aucun moment, il ne sera contraint d’installer cette nouvelle mise à jour, du moins tant que la version de Windows 10 qu’il possède est toujours prise en charge.
Le processus de mise à jour forcée reste donc non désactivable, juste moins contraignant.

Mais c'est déjà moins pire.

Reste à pouvoir entièrement désactiver les mouchards la télémétrie
4  0 
Avatar de R6502
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 05/04/2019 à 22:17
Pas très clair: OK pour repousser les les MàJ de fonctionnalités, hormis <1% de cas particuliers qui pourraient être gênés par la limitation à 3.
Mais sera-t-il réellement possible de différer les correctifs de sécurité et les patchs mensuels?
Ça m'est arrivé plusieurs fois de retrouver le PC rebooté avec des choses non enregistrées perdues (OK, le résultat aurait été le même si une coupure secteur était intervenue, mais bon...). Les plages horaires sont trop rigides et la définition de Microsoft qui considère un PC inutilisé en l'absence de frappe au clavier ou de mouvement de la souris est juste pitoyable: un long téléchargement, une capture de streaming vidéo, diffuser de la musique, j'en passe et des meilleures... Le but d'un ordi c'est quand même bien d'automatiser des tâches et qu'il travaille à ma place non? Finalement heureusement que j'avais une version PRO, j'ai pu régler le problème, mais sérieusement c'est si terrible de demander à l'utilisateur si le système d'exploitation peut rebooter le PC???
3  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/04/2019 à 22:28
Citation Envoyé par R6502 Voir le message
Les plages horaires sont trop rigides et la définition de Microsoft qui considère un PC inutilisé en l'absence de frappe au clavier ou de mouvement de la souris est juste pitoyable: un long téléchargement, une capture de streaming vidéo, diffuser de la musique, j'en passe et des meilleures...
Modern problems require modern solutions:

Citation Envoyé par R6502 Voir le message
mais sérieusement c'est si terrible de demander à l'utilisateur si le système d'exploitation peut rebooter le PC???
Ou tout simplement d'avoir un vrai OS qui ne nécessite pas de redémarrage lors des mises à jours ?
3  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 06/04/2019 à 8:46
Citation Envoyé par e101mk2 Voir le message
Cependant, au vue de tes propos, il semble exister un OS qui remplace le cœur du système par une build plus récente sans avoir besoin d'un reboot?
Ubuntu arrive à le faire avec des patchs, mais sa reste extrêmement limité.
Les distributions Linux peuvent en effet conseiller un redémarrage, mais cela reste relativement rare, et surtout, tu peux choisir le moment du redémarrage. Rien ne t'est imposé, tu fais vraiment ce que tu veux.

Encore que bien souvent, tu peux te contenter de relancer un service donné, sans réellement redémarrer.
3  0 
Avatar de Christian Olivier
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 02/02/2019 à 10:29
Citation Envoyé par JagV12 Voir le message
Au fait, suis-je le seul ?
Non, on est au moins deux
2  0 
Avatar de i5evangelist
Membre averti https://www.developpez.com
Le 05/04/2019 à 15:41
2  0 
Avatar de alanglet
Membre averti https://www.developpez.com
Le 23/01/2019 à 19:45
Bonsoir,

Question peut-être bête? Si Microsoft a besoin de cet espace réservé, pourquoi ne laisse-t-il pas l'utilisateur en choisir l'emplacement?
Je possède en C: un SSD pas très gros et un HD de 1To. Pour économiser l'usure et la place sur le SSD j'avais transféré sur une partition du HD qui lui était dédiée le fichier de mémoire virtuelle. Même si c'est moins rapide que le SSD, son utilisation très ponctuelle n'est pas gênante. Tout a bien fonctionné pendant plus de 2 ans mais depuis une semaine, à chaque démarrage un message annonce la création d'un fichier de mémoire virtuelle temporaire. Le fichier pagefile.sys de 8 Go réapparaît sur C:. Après plusieurs essais pour définir pagefile.sys sur d'autres partitions du HD, j'ai dû me résoudre à le laisser sur C:. Encore plus curieux, alors que la taille préconisée est de 1.2 Go, le fichier fait toujours 8 Go (comme la RAM). A ce fichier il faut ajouter hiberfil.sys de 6 Go alors que la mise en veille est désactivée.
Y-a-t'il encore la possibilité de déménager ces fichiers ou doit-on en conclure qu'avec cette histoire d'espace réservé M. Soft veut vendre des SSD?
André
1  0