Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google supprimera toutes les données qu'il a collecté sur les Wi-Fi anglais
Les investigations continuent dans les autres pays

Le , par Katleen Erna

0PARTAGES

0  1 
Mise à jour du 21.11.2010 par Katleen
Google supprimera toutes les données qu'il a collecté sur les Wi-Fi anglais, les investigations sur l'affaire des Google Cars continuent dans les autres pays

En Angleterre, il semble bien que Windows ne sera pas poursuivi pour la collecte de données personnelles via le Wi-Fi lors de la circulation de ses Google Cars. Une affaire qui fait grand bruit dans le monde entier.

Mais, dans le royaume de Sa Majesté, un porte-parole de la Justice a déclaré qu'il n'y avait aucune preuve indiquant que les données en cause "soient tombées dans de mauvaises mains".

De ce fait, l'enquête est stoppée et Google ne sera pas sanctionné par une amende, puisque "rien ne prouve que les informations collectées par la firme aient porté préjudice" à qui que ce soit.

Dans d'autres pays en revanche, Google est accusé de "violation des lois sur la vie privée". C'est le cas au Canada par exemple.

Au Royaume-Uni, l'investigation semble avoir été plus sommaire : "Nous avons passé moins de temps que les autres à enquêter. Avec des jours supplémentaires, nous aurions découvert plus de choses", a déclaré le porte-parole.

Mais si il avait été annoncé que Google n'avait pas causé de faille sérieuse, cette position a été revue suite à la publication des conclusions de la commission Canadienne sur le même sujet.

"Ce n'est pas de l'intérêt des autorités de reproduire les mêmes enquêtes approfondies. Nous avons basé notre décisions sur les trouvailles d'autres autorités de protection des données."

Il faut dire que l'autorité de Sa Majesté ne peut poser des questions qu'a des entreprises ayant accepté l'investigation. Cela limite les choix. Et les preuves.

Quoi qu'il en soit, suite à tout cela, Google a décidé d'entraîner son personnel à mieux respecter la vie privée. La firme s'est également engagée a effacer "le plus vite possible" les données qu'elles a collectée sur les internautes anglais.

Mais les autres organisations mondiales continuent d'enquêter sur le sujet, d'éventuels sanctions largement plus sévères pourront être infligées à Google.

A suivre.

Source : Interview de Mr Smith sur la BBC

Pensez-vous que Google devrait être plus sévèrement puni ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 21/11/2010 à 21:04
En Angleterre, il semble bien que Windows ne sera pas poursuivi pour la ....
C'est plutôt Google !!!
3  0 
Avatar de Neko
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 21/11/2010 à 23:29
Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message
La firme s'est également engagée a effacer "le plus vite possible" les données qu'elles a collectée sur les internautes anglais.
Tiens, en voilà une réaction étrange... il serait pourtant simple de les effacer directement et d'annoncer qu'ils l'ont fait. Qu'attendent ils ? "Le plus vite possible" une fois traitées, indexées et revendues ?

Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message
Pensez-vous que Google devrait être plus sévèrement puni ?
Oui, tout ce qui est collecte de données ( même publiques ) à grande échelle devrait requérir une autorisation.
2  0 
Avatar de _skip
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 22/11/2010 à 10:45
Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message

Quoi qu'il en soit, suite à tout cela, Google a décidé d'entraîner son personnel à mieux respecter la vie privée.
Je suis le seul que ceci fait tiquer?
Ca fait assez genre : "c'est la faute du chauffeur de la voiture google". Comme si le management n'avait pas planifié l'opération, ils savaient très bien ce qu'ils faisaient si vous voulez mon avis.

C'est la faute d'un employé donc, pour les histoires d'android avec oracle, c'est la faute d'un contributeur. On jurerait qu'ils voudraient nous faire gober que c'est jamais google directement en tant que société qui fait ces choses.
3  1 
Avatar de Fanvan
Membre actif https://www.developpez.com
Le 22/03/2011 à 8:29
Là, vraiment, on est dans le domaine de l'acrobatie rhétorique. Annoncer que 100 000 €, c'est une sacrée somme, déjà, c'est un joli tour d'équilibriste.

Après cela, que dire ? que l'amende prononcée est conforme à ce que prévoit la réglementation ? qu'elle ne représente même pas une poussière dans le porte-monnaie de Google ? Tout cela est sans doute vrai. On pourra toujours s'indigner, en bon contribuable lambda, qu'encore une fois les empires internationaux font la nique aux gouvernements... On pourrait même faire des comparaisons osées (10 ans de smic, 1 minute de chiffre d'affaire, ou un autre truc qui sonne bien.) Ah, ma bonne dame, si vous saviez...

Je crois que ce qu'il faut en retenir, c'est que Google a été condamné. C'est symbolique, mais ce n'est pas si mal. Google est aux petits soin avec son image de marque déjà pas mal écornée. La sanction financière n'est probablement pas dissuasive, mais cette condamnation, c'est un autre joli petit impact dans la vitrine toute mignonne qu'on aimait nous montrer il y a dix ans. Si Google se sent dans le collimateur des autorités de régulation européennes, ça ne peut pas faire de mal.
2  0 
Avatar de gwinyam
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 22/11/2010 à 8:58
Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
En Angleterre, il semble bien que Windows ne sera pas poursuivi pour la collecte de données personnelles via le Wi-Fi lors de la circulation de ses Google Cars.
Il y a une coquille dans l'article
1  0 
Avatar de grafikm_fr
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 22/03/2011 à 16:37
Citation Envoyé par Elepole Voir le message
C'est la que je bloque, pour moi voir mon mdp wifi snifer par n'importe qui c'est déjà un préjudice, qu'il fasse du profit ou non avec.
Oui mais en droit c'est pas comme ça qu'on définit un préjudice
1  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 22/03/2011 à 18:47
Il ne faut pas confondre les problématique de public/privé avec celle de personnel/anonyme.

Ton nom, prénom, age, numéro de sécurité sociale, ... sont des données personnelles car elles te caractérisent. Le fait que tu les utilises publiquement ne les rend pas moins personnelles.

Google n'a pas piraté les réseaux wifi, mais il n'avait pas le droit d'en enregistrer les information personnelles sans le déclarer. S'il s'était contenté d’enregistrer des information anonymes, la CNIL n'aurait rien eu a dire.
1  0 
Avatar de Flaburgan
Modérateur https://www.developpez.com
Le 21/11/2010 à 23:26
Ouais, il me semble qu'il y a erreur là ^^
0  0 
Avatar de Flaburgan
Modérateur https://www.developpez.com
Le 22/11/2010 à 13:11
[ironie]C'est juste un employé qui a mal compris ce que son supérieur lui demandait et qui a commis une erreur en pensant bien faire[/ironie]

Comme ça on a "le patron qui avait une bonne idée", "l'employée qui pensait bien faire", personne n'a commis de réelle faute, mais le problème est là, et pour éviter qu'il se reproduise on va "investir dans des formations pour la communication"
0  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 22/11/2010 à 13:49
Citation Envoyé par _skip Voir le message
C'est la faute d'un employé donc, pour les histoires d'android avec oracle, c'est la faute d'un contributeur. On jurerait qu'ils voudraient nous faire gober que c'est jamais google directement en tant que société qui fait ces choses.
L'explication officielle de Google est qu' il s'agissait du projet personnel d'un des ingénieurs. Ces chanceux ont le droit de travailler sur des projets personnels 20% de leur temps de travail.
Un ingénieur aurait eu la brillante idée de récolter les données Wifi pour essayer divers outils d'analyse sur le contenu.

Bien sur ça ne reste que la version de Google. On verra ce qu'en pense la justice.
0  0