Comment améliorer le contrôle des données dans le cloud computing ?
Des experts européens planchent sur le sujet

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Mise à jour du 15.11.2010 par Katleen
Comment améliorer le contrôle des données dans le cloud computing ? Des experts européens planchent sur le sujet


L'avenir sera cloud ou ne sera pas, pourront-on presque dire, vu la vitesse à laquelle les services de stockage à distance apparaissent et sont adoptés par les professionnels (sans compter le marché des particuliers).

Devant une telle expansion, des questions se posent quant à la fiabilité de telles technologies. Et ce n'est pas nouveau. Mais l'information de la journée est la mise à disposition par la Commission Européenne d'une enveloppe de 17.5 millions d'euros pour un des recherches qui se poseront ces questions.

Le but de cette recherche étant de de vérifier la bonne sécurité des données ainsi que des modalités sécurisant leur accès. Mais aussi de répondre à diverses problématiques comme :

- déterminer comment partager un lien pour une conférence vidéo avec un nombre restreint de participants mais sans forcément donner des droits d’accès au réseau de l’entreprise ?
- comment attacher des métadonnées à de l’information non structurées ?
- quels standards creer pour la migration des bases de données ?
- etc.

Le programme de recherche, Vision Cloud, durera 3 ans et sera réalisé par le département de recherche et de développement d'IBM situé à Haïfa (Israël).

A terme, il devrait permettre la création de solutions cloud avancées pour la consultation et le retrait des données. Tout en respectant la sécurité des entreprises, bien entendu.

Plusieurs firmes et organisations y apporteront leur contributions, parmi lesquelles : SAP, Siemens, le National Technical University of Athens et le Swedish Institute of Computer Science.

Source : Eweek Europe


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de ILP ILP - Membre averti https://www.developpez.com
le 15/11/2010 à 22:34
Je le vois d’un mauvais œil cette recherche. Je sais pas si vous avez déjà vu des recommandations publiées par la Commission Européenne, mais c’est souvent des “usines à gaz”.
En plus, c’est pas pour être chauvin, mais les recherches n’ont même pas lieu en Europe
En plus 17,5 M€, c’est peut-être un peu beaucoup pour des technologies qui semblent plus être un effet de mode…
Avatar de Virgil Scipion Virgil Scipion - Membre habitué https://www.developpez.com
le 19/11/2010 à 10:26
La question ne se pose même pas...
A partir du moment où deux machines échangent des données, un type peut se poser au milieu. On aura beau se blinder, ça sera toujours moins sure qu'une application qui cause à elle même...

Et c'est même sans compter la connerie humaine... du genre à garder les mots de passe en clair, on sait jamais un pauvre utilisateur pourrait perdre son mot de passe et le réclamer...

Sans rire, je rêve qu'un type pirate notre logiciel, juste pour que les gens qui tiennent le chéquier arrêtent de s'imaginer qu'on ne risque rien...
Avatar de Flaburgan Flaburgan - Modérateur https://www.developpez.com
le 19/11/2010 à 17:32
Dis toujours, c'est quoi ton logiciel ?
Offres d'emploi IT
Expert décisionnel business intelligence H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Consultant sap finance/controlling H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil