WordPress 5.0 est disponible en téléchargement et apporte le nouvel éditeur Gutenberg
Ainsi qu'un nouveau thème par défaut

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Après avoir changé la date de sortie deux fois (la sortie était d’abord prévue pour le 19 novembre 2018, puis pour 27 novembre 2018), l’équipe derrière WordPress a publié hier la version stable WordPress 5.0 au nom de code Bebo.

Avec WordPress 4.8 (Evans), nous avons eu une multitude de nouveaux widgets et améliorations, ainsi qu'une amélioration pratique du fonctionnement des liens dans l'éditeur visuel.

Avec WordPress 4.9 (Tipton), nous avons réalisé un pas important vers une méthode plus personnalisée de gestion et de personnalisation des sites Web, avec de grandes améliorations apportées au Customizer, de nouvelles fonctionnalités intéressantes pour les widgets, un puissant éditeur de texte pour l'édition de code.

À quoi s'attendre donc de WordPress 5.0 ?

WordPress 5.0

Tout d’abord, WordPress 5.0 marque un changement dans la façon dont la plateforme traite les versions. Auparavant, vous pouviez compter sur deux versions majeures de WordPress par an, avec plusieurs mises à jour mineures entre-temps.

Désormais, l’équipe principale de WordPress envisage de s’éloigner de ce modèle de version planifiée. L’idée est qu’en supprimant la pression de délais prédéterminés, la plateforme sera en mesure de faire des sauts plus importants, et l’utilisateur final n’obtiendra pas de mises à jour qui donneraient l’impression de manquer de contenu significatif.

En dehors de cela, voici quelques-uns des autres changements importants :
  • L’objectif de la plateforme est de s’orienter vers une expérience de construction de site plus intuitive. WordPress est déjà en tête du peloton en termes de part de marché. Et en améliorant la fonctionnalité de création de site de WordPress, l’équipe centrale entend conserver cette part du marché, voire en grignoter un peu plus ;
  • Des améliorations à l’API WordPress Rest ont été apportées. L'API WordPress Rest aide les développeurs à créer davantage de produits riches en fonctionnalités en facilitant l'envoi et l'extraction de données de votre site Web. Cette mise à jour signifie que les développeurs pourront créer plus facilement des applications en utilisant la plateforme comme infrastructure.
  • La création de thèmes personnalisés devient plus facile. Auparavant, vous aviez besoin d'avoir au moins un background en développement pour créer un thème WordPress. Avec Gutenberg, la création de thèmes deviendra beaucoup plus accessible grâce aux blocs.

Un nouvel éditeur

En parlant de Gutenberg, il s’agit là d’un des changements les plus significatifs qui accompagnent cette version ; Gutenberg est le nom de code de l’éditeur qui vient remplacer celui qui était en place depuis des années déjà..Il est présenté comme étant moderne avec des blocs et des raccourcis pour être plus efficace.


Chaque élément est placé dans son propre bloc, qui est destiné à aider les propriétaires de sites à décider comment le contenu est affiché. Les blocs comprennent absolument tout, des paragraphes aux en-têtes, en passant par les citations, les images, les galeries ou encore les vidéos.

Il faut noter qu’il apporte une grande différence avec l’ancien éditeur. WordPress réorganise complètement la manière dont les utilisateurs et les développeurs se servent du CMS avec son nouvel éditeur Gutenberg. Aussi, ceux qui n’apprécient pas Gutenberg ou ont du mal à s’adapter peuvent revenir sur l’ancien thème s’ils le souhaitent en installant le plugin Classic Editor. WordPress annonce qu’il sera supporté jusqu’en 2021. Rappelons que Gutenberg était déjà disponible sous forme d'extension pour ceux qui voulaient l'essayer avant son déploiement dans WordPress 5.0.


Un nouveau thème

Outre le nouvel éditeur, WordPress 5.0 inclut un nouveau thème (Twenty Nineteen) par défaut qui est adapté au système de blocs. De plus, les développeurs ont le droit à quelques éléments bien spécifiques grâce à de nouvelles API.


Le nouveau thème Twenty Nineteen

Conçu pour l'éditeur de blocs

Twenty Nineteen propose des styles personnalisés pour les blocs disponibles par défaut dans la version 5.0. Il fait un usage intensif des styles d'éditeur à travers le thème. De cette façon, ce que vous créez dans votre éditeur de contenu correspond à ce que vous voyez à l'avant de votre site.

Disposition simple, basée sur des types

Doté de grands espaces et de titres modernes sans empattement, associé à un texte en empattement classique, Twenty Nineteen utilise les polices système pour augmenter la vitesse de chargement. Plus besoin d'attendre longtemps sur les réseaux lents!

Design polyvalent pour tous les sites

Twenty Nineteen est conçu pour fonctionner dans une grande variété de cas d'utilisation. Que vous teniez un blog photo, lanciez une nouvelle entreprise ou souteniez une organisation à but non lucratif, Twenty Nineteen est suffisamment flexible pour répondre à vos besoins.

Côté développeurs

Protéger

Les blocs offrent aux utilisateurs un moyen confortable de modifier directement le contenu, tout en garantissant que la structure du contenu ne peut pas être facilement perturbée par des modifications de code accidentelles. Cela permet au développeur de contrôler la sortie, en construisant un balisage poli et sémantique qui est préservé par les modifications et ne soit pas facilement cassé.

Composer

WordPress 5.0 propose de tirer parti d'une vaste collection d'API et de composants d'interface pour créer facilement des blocs avec des contrôles intuitifs pour vos clients. L'équipe assure que l'utilisation de ces composants accélère non seulement le travail de développement, mais fournit également une interface plus cohérente, utilisable et accessible à tous les utilisateurs.

Créer

Le nouveau paradigme de blocs ouvre une voie d'exploration et d'imagination lorsqu'il s'agit de résoudre les besoins des utilisateurs. Avec le flux d’insertion de blocs unifié, vos clients et consommateurs peuvent plus facilement rechercher et utiliser des blocs pour tous les types de contenu. Les développeurs peuvent se concentrer sur l'exécution de leur vision et sur la fourniture d'expériences d'édition riches, plutôt que sur l'utilisation d'API difficiles.


Disponible en téléchargement

WordPress 5.0 est disponible sur wordpress.org ou directement depuis l’administration de WordPress si votre site utilise ce CMS.

Comme pour toute nouvelle version de WordPress, il est important de faire des tests. Cela peut sembler anodin, mais comme cette version a un impact sur tout, de l'éditeur aux plugins tiers, en passant par votre thème, il est encore plus important d’effectuer des tests.

télécharger WordPress 5.0
Installer le plugin Classic Editor

Source : feuille de route WordPress, WordPress

Et vous ?

Utilisez-vous WordPress ? Pour quels types de sites ?
Quelles sont les nouveautés qui vous intéressent le plus ?
Allez-vous télécharger cette version ?

Voir aussi :

Des milliers de sites WordPress infectés redirigent les visiteurs vers des pages d'escroquerie au faux support technique
Une vulnérabilité inhérente à PHP met à risque des millions de sites web WordPress et l'équipe du CMS ne l'a toujours pas corrigée depuis 2017
Des chercheurs découvrent une faille dans le noyau de WordPress, qui pourrait être exploitée pour supprimer des fichiers système du CMS
WordPress est désormais utilisé sur plus de 30 % des sites web, le champion des CMS creuse encore l'écart avec la concurrence
Google recrute une équipe d'ingénieurs pour accélérer le développement de l'écosystème WordPress, avec un accent sur la vitesse et l'expérience mobile


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Sodium Sodium - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 07/12/2018 à 6:50
Le code source est toujours aussi pourri en tout cas, de la bonne grosse programmation fonctionnelle crade qui s'étale sur des centaines de lignes par fichier.
Avatar de grunk grunk - Modérateur https://www.developpez.com
le 07/12/2018 à 8:32
Citation Envoyé par Sodium Voir le message
Le code source est toujours aussi pourri en tout cas, de la bonne grosse programmation fonctionnelle crade qui s'étale sur des centaines de lignes par fichier.
Il sont piégés tant qu'il voudrons garder au maximum la rétro compatibilité. Une récrirture complète ca veux dire que les 55 000 plugin dispo sur le repo devront passer par une réecriture. Pas certains qu'il puisse se le permettre surtout quand on voit la cible visée par wordpress.
Avatar de MrKuja MrKuja - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 07/12/2018 à 11:12
Citation Envoyé par grunk Voir le message
Il sont piégés tant qu'il voudrons garder au maximum la rétro compatibilité. Une récrirture complète ca veux dire que les 55 000 plugin dispo sur le repo devront passer par une réecriture. Pas certains qu'il puisse se le permettre surtout quand on voit la cible visée par wordpress.
Certes ils sont piégés, mais il peuvent offrir une couche compatibilité pour les anciens plugin en ciblant les fonctions en question (tel que les filter, etc.) et de faire des appels vers les API internes nouvellement créés.
Ça resterait un vaste chantier mais, putain, un code comme ça en 2018 ça devrait être la case prison direct !

On doit toujours faire des search & replace dans le dump SQL quand on veut migrer la base de données vers un autre domaine au fait ?

En UX ils sont bons, ils ont clairement su répondre aux attentes de leur cible, et Gutenberg en rajoute une couche.
Mais le socle technique va falloir le dépoussiérer, ce n'est pas possible de rester dans son îlot comme ils le font.
Avatar de Sodium Sodium - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 07/12/2018 à 12:54
Les réécritures complètes de CMS ou Framework ça se fait régulièrement, par exemple Drupal et Prestashop qui ont migré vers Symfony. Forcément ça ne se fait pas sans casse, mais il arrive un moment où il faut dire stop au bordel et repartir sur des bases saines.

La question, c'est surtout de savoir si les devs ont les compétences pour transformer cette montagne de code de merde en quelque chose de maintenable. Et également si la communauté suivra, car Wordpress s'adresse surtout à des développeurs amateurs qui n'ont pas forcément la volonté d'adopter un modèle objet plus lourd à prendre en main, même s'il est au final plus simple et efficace.

On doit toujours faire des search & replace dans le dump SQL quand on veut migrer la base de données vers un autre domaine au fait ?
Houla mais attends, c'est un sacré travail que de stocker le nom de domaine dans un fichier de configuration, tu ne te rends pas compte...
Avatar de Sodium Sodium - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 07/12/2018 à 14:22
Allez, juste pour rigoler, une petite analyse PHPMetrics du code source de cette nouvelle version

Avatar de rawsrc rawsrc - Modérateur https://www.developpez.com
le 07/12/2018 à 20:04
Citation Envoyé par Sodium Voir le message
Les réécritures complètes de CMS ou Framework ça se fait régulièrement, par exemple Drupal et Prestashop qui ont migré vers Symfony.
Tu veux savoir le nombre de clients qui comptent abandonner Prestashop à cause de ce virage. En plus ils sont partis sur la version 3.4 de symfony pour PHP 5.6 !!
La branche PHP 5.6 est en fin de vie et n'aura plus de support au 1er janvier 2019.
Symfony 4 pète assez fortement la rétrocompatibilité avec la branche 3.

Le jour où ce petit monde va se réveiller, je ne te dis pas la gueule de bois ! Déjà, je considère que de ne pas profiter de la branche 7 de PHP est une grossière erreur, mais en plus opter pour un système pleinement compatible et optimisé avec un core en fin de vie c'est carrément suicidaire.

Déjà se fader symfony c'est pas de la tarte, rajouter en plus une couche qui t'embarque vers un Magentoo bis, c'est du génie ou je ne m'y connais pas
Et je t'en parle parce que je me les suis cognés tous les 3...

Pour le sujet de ce fil, que dire du code source de WP ? Une chatte n'y retrouverait pas ses petits. M'enfin, ça répond à un besoin et bénéficie d'une communauté gigantesque, donc bon, faut faire avec...
Avatar de yadom yadom - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 08/12/2018 à 11:05
rawsrc
Pour le sujet de ce fil, que dire du code source de WP ? Une chatte n'y retrouverait pas ses petits. M'enfin, ça répond à un besoin et bénéficie d'une communauté gigantesque, donc bon, faut faire avec...
la situation est bien résumée.
Avatar de Sodium Sodium - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 08/12/2018 à 11:08
Symfony 4 pète assez fortement la rétrocompatibilité avec la branche 3.
Ce n'est pas du tout mon expérience, Symfony 4.0 n'est au final qu'une réorganisation plus claire de l'arborescence de la version 3.4 et l'adopter n'est absolument pas obligatoire.
Le principal changement dans Symfony 3.4 est d'inciter à passer par l'injection de dépendances plutôt que par les fichiers de configuration de services, mais là encore rien d'obligatoire.
Après oui, effectivement, si l'on utilisait des fonctionnalités déjà dépréciée dans la 3.4 il risque d'y avoir des soucis.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 08/12/2018 à 15:47
WordPress 5.0 : Matt Mullenweg, co-auteur de WordPress, donne plus d'éclaircissements sur le nouvel éditeur
Gutenberg devrait réduire la courbe d'apprentissage des nouveaux utilisateurs du CMS

Nous vous annoncions hier la sortie de WordPress 5.0 au nom de code Bebo qui a été publiée le 6 décembre. Parmi les changements les plus significatifs, figure l’arrivée d’un nouvel éditeur baptisé Gutenberg. Il s’agit d’un élément suffisamment important pour que Matt Mullenweg, co-auteur de WordPress, décide de faire un billet sous forme de FaQ pour éclairer au mieux les utilisateurs sur des questions éventuelles au sujet de Gutenberg.

Gutenberg, qu’est-ce que c’est ?

Gutenberg est un tout nouvel éditeur pour WordPress - les contributeurs y travaillent depuis janvier 2017. Il est considéré comme l’un des changements les plus importants de WordPress depuis des années. L’idée est d’utiliser des « blocs » pour écrire et concevoir des articles et des pages.

Cela servira de base aux futures améliorations de WordPress, y compris les blocs comme moyen non seulement de concevoir des publications et des pages, mais également des sites entiers.

L’objectif général est de simplifier la première expérience utilisateur de WordPress - pour ceux qui écrivent, éditent, publient et conçoivent des pages Web. L’expérience de l’édition vise à donner aux utilisateurs une meilleure représentation visuelle de ce à quoi leur message ou leur page ressemblera lorsqu’ils auront été publiés. Dans un message de l’année dernière, Matt Mullenweg avait expliqué à ce sujet que « les utilisateurs seront enfin en mesure de créer les sites qu’ils voient dans leur imagination ».

Matías Ventura, chef d’équipe pour Gutenberg, a lui aussi publié un billet de blog sur la vision de Gutenberg : « C’est une tentative d’améliorer la manière dont les utilisateurs interagissent avec leur contenu de manière fondamentalement visuelle, tout en donnant aux développeurs les outils nécessaires pour créer davantage de contenu. expériences enrichissantes pour les personnes qu’ils aident ».

Quelle est l'utilité de Gutenberg ?

Matt note que pour beaucoup d'entre les personnes dans la communauté WordPress, il peut être facile d'oublier la courbe d'apprentissage qui existe pour les personnes qui découvrent WordPress pour la première fois. Personnaliser des thèmes, ajouter des codes abrégés, éditer des widgets et des menus : « c’est toute une langue que vous devez apprendre en coulisses afin de faire en sorte qu’un site ou une publication puisse apparaître de la façon que vous désirez ».

Au cours des dernières années, les applications JavaScript ont créé des opportunités pour simplifier l'expérience utilisateur dans les applications et les logiciels grand public. Les attentes des utilisateurs ont changé et la barre a été levée pour plus de simplicité. « Je suis profondément convaincu que WordPress doit évoluer pour améliorer et simplifier sa propre expérience utilisateur pour les utilisateurs novices », a avancé Matt.


Pourquoi des blocs ?

L’idée des blocs était de créer un nouveau langage commun dans WordPress, un nouveau moyen de connecter les utilisateurs aux plugins, et de remplacer un certain nombre de types de contenu plus anciens, comme les les widgets, qu’il fallait bien connaître.

Le paradigme des blocs n'est pas nouveau : « En fait, de nombreux plugins ont déjà affiché la promesse de blocs avec la conception de pages dans WordPress. Elementor, l’un des pionniers de cet espace, a lancé une nouvelle collection de blocs de Gutenberg afin de montrer ce qu’il était possible de faire avec ».


Pourquoi changer d'éditeur ?

L’éditeur est l’endroit où se déroule la majeure partie de l’utilisation quotidienne de WordPress. « C’était un endroit où nous pouvions peaufiner et perfectionner l’expérience de blocs dans un environnement confiné », explique-t-il.

En outre, l'éditeur classique a été conçu principalement pour le texte: les articles sont devenus de plus en plus multimédias, avec des médias sociaux intégrés, des cartes, des formulaires de contact, des collages de photos, des vidéos et des GIF. « Il était temps d'adopter un paradigme de conception qui nous permette de dépasser le patchwork désordonné de shortcodes et du texte ».

Il prévient cependant que l'éditeur ne représente que le début : « Dans les phases à venir, les blocs deviendront une partie fondamentale de tous les modèles et conceptions de sites. À l’heure actuelle, il est difficile d’utiliser le Customizer et de comprendre comment modifier des sections telles que les menus, les en-têtes et les pieds de page. Grâce aux blocs, les utilisateurs pourront éditer et manipuler tout ce qui se trouve sur leur site sans avoir à comprendre où WordPress cache ce qu’il a en coulisses ».

Source : billet Matt Mullenweg

Voir aussi :

Des milliers de sites WordPress infectés redirigent les visiteurs vers des pages d'escroquerie au faux support technique
Une vulnérabilité inhérente à PHP met à risque des millions de sites web WordPress et l'équipe du CMS ne l'a toujours pas corrigée depuis 2017
Des chercheurs découvrent une faille dans le noyau de WordPress, qui pourrait être exploitée pour supprimer des fichiers système du CMS
WordPress est désormais utilisé sur plus de 30 % des sites web, le champion des CMS creuse encore l'écart avec la concurrence
Google recrute une équipe d'ingénieurs pour accélérer le développement de l'écosystème WordPress, avec un accent sur la vitesse et l'expérience mobile
Avatar de robusta robusta - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 10/12/2018 à 15:33
Je trouve l'évolution pertinente et plutôt agréable après 1h30 d'utilisation.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil