Microsoft parvient à se maintenir à la tête des capitalisations boursières à la clôture du marché
Et dépasse Apple de quatre milliards de dollars

Le , par Stéphane le calme

118PARTAGES

13  0 
Apple a franchi la barre des 1000 milliards de dollars de capitalisation boursière pour la première fois en août 2018, grâce à un troisième trimestre que le PDG de la société a qualifié de « meilleur trimestre d’Apple jamais enregistré et notre quatrième trimestre consécutif de croissance à deux chiffres des revenus » avec un chiffre d’affaires trimestriel de 53,3 milliards USD représentant une hausse de 17 % d’une année sur l’autre.

L’entreprise disposait du maillot jaune parmi les capitalisation boursières. Une place que Microsoft a pu lui ravir le 23 novembre dernier en clôturant la journée avec une capitalisation boursière de 753,34 milliards USD, dépassant légèrement Apple qui était alors retombé à 746,82 milliards de dollars et prenait la seconde place.

Selon Business Today, Microsoft est parvenu à réaliser cet exploit et à occuper la première place en faveur de la baisse en capitalisation boursière d’Apple suite à la baisse des ventes d’iPhone en raison de la réduction des coûts et de la main-d’œuvre par les fournisseurs. En effet, citant un rapport publié par le journal financier japonais Nikkei, un fournisseur basé à Taiwan, Foxconn, à la demande d’Apple, aurait réduit sa production de 20 à 25 % par rapport aux perspectives initiales et aurait produit 100 000 unités de moins par jour pour s’adapter à la baisse de demande.

Le même quotidien estime que plusieurs autres raisons militent en faveur de la montée au premier rang de Microsoft. Une des raisons serait le choix de Microsoft pour ses services cloud et logiciels, qui devraient connaître de beaux jours en raison de la demande d'entreprises cherchant à accroître leur productivité et leur efficacité, au détriment de Google et Facebook qui font face à une crise de confiance due à leur pratiques en matière des données personnelles.


La tendance continue

Il faut préciser que Microsoft prenait la tête pendant de brefs moments au courant de la journée, mais Apple réussissait à récupérer sa position à la clôture du marché. Cependant, vendredi 30 novembre, les choses ont été différentes.

En effet, selon CNBC, à la clôture de vendredi, Microsoft détenait une valorisation boursière implicite de 851,2 milliards de dollars au prix de 110,89 dollars par action, sur la base d’un décompte de 7 676 218 736 actions en circulation au 19 octobre, selon le dernier dépôt de la société par la SEC.

La valorisation de marché d’Apple, basée sur un nombre d’actions en circulation de 4 745 398 000 au 26 octobre, était légèrement inférieure à 847,4 milliards de dollars, à 178,58 dollars par action, ce qui laisse moins de 4 milliards de dollars entre l’évaluation des deux sociétés de technologie.

Selon CNBC, si Microsoft termine l’année en tant que société la plus rentable, ce sera la première année depuis la dernière fois que l’entreprise était en tête du classement en 2002.


Source : CNBC

Voir aussi :

Microsoft annonce la disponibilité de TypeScript 3.2 qui s'accompagne de nombreuses nouveautés, comme la prise en charge de BigInt
La police indienne arrête 39 arnaqueurs du support technique de Microsoft dans 26 centres d'appels après plusieurs plaintes de Microsoft
Intel publie ses nouveaux Windows Modern Drivers pour Windows 10 pour se conformer à la norme UWD imposée par Microsoft
Microsoft dévoile de nouvelles icônes pour les applications d'Office, un effort de redesign que l'éditeur entend étendre à Windows 10
Microsoft publie Windows 10 19H1 Build 18290, avec des améliorations du menu Démarrer et la possibilité de voir quelle app se sert du microphone

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !


 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web