Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les consommateurs sont plus disposés à abandonner les entreprises suite à des violations de données
Selon une étude de Ping Identity

Le , par Jonathan

73PARTAGES

15  0 
La sécurité et la confidentialité des données sur internet ont toujours été les préoccupations majeures des différentes entreprises offrant des services en ligne. La confiance que peuvent inspirer ces entreprises aux utilisateurs dépend de la capacité de ces dernières à garantir l’intégrité des données de leurs clients. On comprend donc aisément pourquoi les mesures en matière de sécurité sont de plus en plus sophistiquées, car une petite négligence suffirait pour que des hackers soient en mesure d’accéder aux données et les compromettre, ce qui mettrait vraiment en mal les relations de ces entreprises avec leurs clients.

Ping Identity est une société d’experts en matière de sécurité qui contribue à la lutte contre les failles de sécurité, au renforcement de la productivité des employés et des partenaires et à l’élaboration d’expériences utilisateur personnalisées. Elle a récemment mené une étude afin de déterminer quelles seraient les réactions des clients vis-à-vis des entreprises à la suite d'une violation des données. Pour son étude, la société a interrogé plus de 3000 personnes aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France et en Allemagne.

Les résultats de cette étude montrent clairement que les relations des clients avec les entreprises ayant récemment subi un viol seront nettement modifiées, et ceci en plusieurs points :

Engagement

78 % des répondants ont affirmé qu’il se pourrait qu’ils cessent tout engagement avec cette entreprise, 49 % ont déclaré qu’ils ne feraient jamais affaire avec elle et 37 % ont clairement fait savoir qu’il était hors de question de recourir aux services de cette dernière tout en précisant néanmoins que s’il ne trouvait ce même service nulle part, alors ils envisageraient de revenir chez cette entreprise.

La sécurité pour se connecter

Pour se connecter, plusieurs utilisateurs utilisaient les moyens proposés par certains réseaux sociaux comme Facebook Connect par exemple partageant ainsi certaines de leurs informations personnelles, mais après que l’entreprise ait subi un viol, certains d’entre eux ont modifié ces habitudes : 28 % prévoiraient de changer la façon dont ils utilisent les plateformes sociales pour se connecter tandis qu’un tiers (32 %) ne modifierait rien à cela, et 47% des personnes modifieraient leur manière de protéger leurs données personnelles tandis que 53 % n’en feraient rien.

Sécurité renforcée

Afin de renforcer la sécurité des données des utilisateurs, certaines entreprises demandent à leurs clients de payer un supplément et face à cela, la majorité des clients disent non bien que certains y mettent certaines conditions : plus de la moitié (56 %) des répondants ne sont pas disposés à payer quoi que ce soit pour s'assurer que leurs informations personnelles ne seront jamais violées, un autre quart (24 %) ne sont pas disposés à payer plus de 5 $, 2 % sont prêts à payer plus de 20 $, 14 % sont prêts à payer jusqu’à 10 $ et 4 % sont prêts à payer jusqu’à 20 $.

People who pay for increased security



Sources : Ping Identity


Et vous ?

Quelle confiance accordez-vous à ces entreprises en ce qui concerne la sécurité de vos données ?
Continueriez-vous de collaborer avec une entreprise après une violation de vos données ?

Voir aussi :

Une violation de données coûterait environ 3,86 millions $ US par entreprise et par an, selon une étude de Ponemon Institute pour IBM Security
Violations de données personnelles : la CNIL dresse un premier bilan chiffré quatre mois après l'entrée en application du RGPD
Uber versera 148 millions de dollars pour régler une enquête pour violation de données, pour avoir dissimulé l'accès non autorisé au public

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de tanaka59
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/11/2018 à 19:36
Certaines entreprises sont plus ou moins sérieuses que d'autres .

Le secteur banque , assurance , finance , service financiers divers est plus sérieux que le secteur de la distribution . C'est effarant ce que l'on peut voir parfois dans certains secteurs !!!

Genre je pense avoir plus confiance en la filiale de la CPAM dont je dépend que de facebook ou l'hypermarché ou je fais mes courses ...
0  0