IBM annonce la mise en open source de son code de provision Mac@IBM,
Une bonne nouvelle pour les entreprises ?

Le , par Bill Fassinou, Chroniqueur Actualités
IBM a annoncé lors de la conférence des utilisateurs JAMF Nation qu’il allait rendre open source son code de provision Mac@IBM (un code offrant aux services informatiques la possibilité de rassembler des informations supplémentaires sur leurs employés lors de la configuration de MacOs et permettant aux employés de personnaliser leur inscription en sélectionnant des applications ou des ensembles d'applications à installer). En effet, en 2015, dépassant tous les préjugés selon lesquels les Mac seraient trop coûteux à acquérir, entretenir et réparer, IBM a pris l’option de déployer des Mac en interne.


Le fait que le nombre de Mac utilisés par l’entreprise soit passé de 0 à 30 000 en à peine six mois était déjà symptomatique du succès qu’a connu ce déploiement. L’année suivant le début du déploiement, IBM expliquait au public que la gestion des produits Apple revenait moins chère lorsqu’on tablait sur l’ensemble du cycle de vie. « IBM économise un minimum de 265 USD (jusqu'à 535 USD selon le modèle) par Mac par rapport à un PC sur une durée de vie de 4 ans. Bien que l’investissement initial dans les postes de travail soit plus faible pour les PC, la valeur résiduelle pour Mac est plus élevée », déclarait l’entreprise.

« L'application d'inscription Mac@IBM est l'aboutissement de trois années d'investissement en ingénierie. Elle permet de configurer MacOs avec Jamf Pro [programme de gestion de périphériques d'entreprise Apple] de manière plus intuitive pour les utilisateurs et permet aux services informatiques de répondre plus facilement au désir des employés de soutenir le choix. Les leçons tirées du programme Mac@IBM, qui a fait ses preuves, ont été appliquées au programme PC@IBM, et IBM déploie Windows 10 avec de nombreux points de conception similaires », déclare Fletcher Previn, CIO de IBM.

Grâce à cette décision de rendre Mac@IBM open source offrira à davantage d’entreprises la possibilité de se baser sur les acquis obtenus par IBM pour fournir à leurs employés et partenaires une expérience bonifiée des produits Mac. Les internautes se sont exprimés sur la question. Ils expliquent qu’il est facile d’applaudir IBM pour sa décision de rendre open source ses recettes de configuration Mac, mais qu’il ne fallait pas oublier que ce ne sont que des recettes. Ils ajoutent que le runtime qui exécute et applique les recettes de configuration est une suite de gestion et de déploiement de configuration commerciale exclusive appelée JAMF Pro. Ils sont donc réticents à se laisser enthousiasmer par la mise en open source de recettes dont les ingrédients de préparation ne le sont pas.

Source : 9to5Mac

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

IBM lance une plateforme de paiements transfrontaliers qui s'appuie sur la blockchain et invite la monnaie numérique à la table des banques

Think 2018 : IBM présente un ordinateur de taille comparable à un grain de sel et doté de la puissance d'un x86 des années 90

Les meilleurs cours et tutoriels pour apprendre à exploiter les services IBM Cloud

L'IBM Cloud and Data Summit aura lieu le 29 mai 2018 à Paris : une journée gratuite sur le cloud, l'IA, le machine learning, la blockchain et l'IoT

IBM vous invite à participer au premier Escape Game dédié aux développeurs le 20 septembre prochain à Paris


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil