La plupart des Américains sont incapables de distinguer les bots de médias sociaux des humains
D'après une enquête de Pew Research Center

Le , par Jonathan

85PARTAGES

11  0 
Un bot est un programme informatique qui réalise des tâches automatisées. Les bots sont comme des assistants qui exécutent les tâches demandées ou qui permettent d’accéder à un service (parcourir le web pour indexer les pages dans les navigateurs, optimiser votre agenda, chatter en direct des réseaux sociaux). Il peut donc être très aisé d’échanger avec un bot si bien qu’il devient très difficile d’être en mesure de distinguer lors d’un échange si l'on a affaire à un bot ou s’il s’agit d’une vraie personne. Cette difficulté et les préoccupations du public ont poussé l’organisme Pew Research Center à mener une enquête en territoire Américain et la conclusion fût la suivante : la majorité des Américains sont incapables de faire la différence entre en bot et un humain.

La présence d’informations erronées en ligne en particulier sur les médias sociaux, des comptes qui fonctionnent par eux-mêmes, sans implication humaine, peuvent être considérés comme les éléments ayant mis la puce à l’oreille des Américains, ce qui a conduit aux audiences auprès du congrès et des enquêtes menées par des sites de médias sociaux et des chercheurs universitaires et qui sont unanimes sur le fait que les bots de médias sociaux sont un facteur de la désinformation. Environ 66 % des Américains ont entendu parler des bots, mais ne savent pas grand-chose sur ces derniers et entre cette masse de personnes, les avis sont divisés du fait de la non ou mauvaise connaissance de cette nouvelle technologie.

La grande majorité de ces personnes est persuadée que les bots sont utilisés à des fins malicieuses d’après une enquête menée par Pew Research Center du 30 juillet au 12 août 2018 sur environ 4500 adultes vivant aux États-Unis d’Amérique. Huit personnes sur dix affirment que ces bots seraient utilisés à des fins malveillantes, tandis que 17 % affirment le contraire. Cette enquête a aussi montré que parmi les Américains ayant connaissance de l’existence des bots, certains affirment ne pas être en mesure de les différencier des vraies personnes. En effet 47 % de ces personnes affirment avec peu d’assurance pouvoir faire cette différence tandis que 7 % seulement d’entre elles affirment avec la plus grande certitude être en mesure de distinguer sans aucune difficulté un bot d’un humain.


La présence des bots dans les médias sociaux est un sujet qui préoccupe beaucoup le gouvernement américain et il ne serait pas surprenant d’assister dans les semaines à venir à des mesures qui pourront être prises afin de prendre le contrôle total de cette nouvelle technologie et d’en assurer le suivi. Toutefois, cette étude a permis de savoir que beaucoup de personnes sont au courant de l’existence des bots, mais très peu savent réellement de quoi il s’agit. Si certains affirment être en mesure de les reconnaître, ce n’est pas le cas pour d’autres. Si certains pensent qu’ils sont utilisés à bon escient, ce n’est pas le cas pour d’autres. Il sera donc question pour le gouvernement d’éduquer le public sur ce phénomène et pour les entreprises responsables, de prendre des mesures suite aux observations constatées concernant la propagation des fausses nouvelles sur le web et bien d’autres manquements observés.

Source : Pew Research Center

Et vous ?

Pensez-vous que les bots soient perçus de la même façon par les Français ? Sont-ils informés comme il se devrait sur les bots ?
Pensez-vous que les bots soient utilisés à bon escient ou à des fins malveillantes ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/10/2018 à 11:38
Oh, je suis sûr et certain que la plupart des Français ne le pourraient pas non plus.
6  0 
Avatar de Tagashy
Membre averti https://www.developpez.com
Le 17/10/2018 à 14:15
Quand on est obligé de déployer des filtres anti-spam car les utilisateurs sont trop c** pour comprendre que le mail de "XXXX prince arabe en exil" qui souhaite "leur léguer sa fortune à condition qu'ils fassent un dépôt sur western union" avec 4 fautes par mots, est une vrai arnaque je ne m’étonne même pas de leur incapacité à distinguer un bot d'un humain.
Il faudrait faire passer le test de Turing à la population, on pourrais avoir des résultats surprenant ^^
5  0 
Avatar de Rokhn
Membre actif https://www.developpez.com
Le 17/10/2018 à 14:11
Citation Envoyé par mm_71 Voir le message
Pour identifier un bot il suffit de lui envoyer une brouette d'injures ou de lui demander qu'est-ce que dieu.
95% des personnes seraient alors potentiellement des bots ?!
4  0 
Avatar de sirthie
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 17/10/2018 à 14:29
Citation Envoyé par mm_71 Voir le message
Pour identifier un bot il suffit de lui envoyer une brouette d'injures ou de lui demander qu'est-ce que dieu.
Dieu ? Le Programmeur Suprême !
1  0 
Avatar de mm_71
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 18/10/2018 à 9:15
Citation Envoyé par Itachiaurion Voir le message
Parce que l'humain lambda il te dit ça? C'est quand même pas non plus ultra répandu, sauf pour t'orienté sur des truc un peu foireux en général.
Mais le bipède standard ne peut le dire qu'à un nombre limité de personnes pendant assez peu de temps par rapport au bot qui peut arroser toute la planète en permanence.
1  0 
Avatar de Conan Lord
Membre expert https://www.developpez.com
Le 18/10/2018 à 11:13
J'en fais partie. Pour ma défense, il faut dire que certaines personnes ressemblent sacrément à des bots. Je n'ai toujours pas pu déterminer si MikeRowSoft était une vraie personne ou non. Perso, je classe tout ça dans la catégorie troll, c'est plus simple et ça évite de se poser des questions existentielles.
1  0 
Avatar de mm_71
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 17/10/2018 à 14:06
Citation Envoyé par sebastiano Voir le message
Oh, je suis sûr et certain que la plupart des Français ne le pourraient pas non plus.
Pour identifier un bot il suffit de lui envoyer une brouette d'injures ou de lui demander qu'est-ce que dieu.
0  0 
Avatar de mm_71
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 17/10/2018 à 14:20
Citation Envoyé par Rokhn Voir le message
95% des personnes seraient alors potentiellement des bots ?!
Pour 'qu'est-ce que dieu' j'en admet la possibilité mais pour les injures je pense que tu ne verra jamais un bot te les renvoyer puisqu'ils sont conçus pour être lisses et aseptiques. Ça changera peut-être dans l'avenir.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/10/2018 à 16:00
Citation Envoyé par mm_71 Voir le message
Pour identifier un bot il suffit de lui envoyer une brouette d'injures ou de lui demander qu'est-ce que dieu.
Pourquoi ?
Comment devrait répondre un bot ?
Comment devrait répondre un humain ?

Je sais que sur la religion les gens peuvent s'énerver super vite (même les athéistes).
Par exemple Ricky Gervais passe beaucoup trop de temps à répondre à des croyants qui le font chier.

Mais les insultes ça ne devrait pas produire grand chose chez un humain ou un robot...
Les insultes sur internet n'ont pas de valeur.

Citation Envoyé par Jonathan Voir le message
Pensez-vous que les bots soient utilisés à bon escient ou à des fins malveillantes ?
Je ne vois pas quel objectif positif pourrait être réalisé par des bots.
C'est soit pour manipuler soit pour absorber les données personnelles.
Par exemple des faux comptes de jeunes filles sur Facebook qui te demande en ami.

Imaginons qu'il y ait des bots :
  • Pro UE
  • Anti Trump
  • Pro immigration
  • Pro libre échange


Un peu dans cette logique :
L’UE et sa patrouille de «trolls» pour contrer les eurosceptiques sur les réseaux sociaux
Deux millions et demi d’euros. C’est la somme que le Parlement européen prévoirait de débourser pour financer des patrouilles de «trolls». D’après le Daily Telegraph, relayé cette semaine par le site français AgoraVox, des équipes de cyber-communicants financées par l'UE seront mises en place d’ici la fin du mois de février pour lutter contre les eurosceptiques qui s’expriment sur les réseaux sociaux. Une traque méthodique des conversations qui devra prouver son efficacité avant les élections européennes de juin 2014.
C'est négatif de faire de la propagande.
Est-ce qu'un bot va venir te dire "multiplie les sources, regarde les choses sous le plus d'angles différents possible, n'ait pas confiance dans ce que les gens te disent sur internet" ?

Les milliardaires diffusent déjà leur propagande via les médias officiels. (voir l'empire de Patrick Drahi, le pote de Macron).
Si en plus ils se mettent à financer des bots...
0  0 
Avatar de Itachiaurion
Membre averti https://www.developpez.com
Le 17/10/2018 à 19:02
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

C'est négatif de faire de la propagande.
Est-ce qu'un bot va venir te dire "multiplie les sources, regarde les choses sous le plus d'angles différents possible, n'ait pas confiance dans ce que les gens te disent sur internet" ?
Parce que l'humain lambda il te dit ça? C'est quand même pas non plus ultra répandu, sauf pour t'orienté sur des truc un peu foireux en général.
0  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web