Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les systèmes des groupes financiers sont vieillissants
D'après Oracle, seuls 17% des services donnent des informations viables à 100%

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

2  0 
Une étude publiée par Oracle montre que les services informatiques des établissements financiers ne sont pas en mesure de satisfaire de nombreuses demandes d'informations très importantes.

En cause, le manque d'un accès aux données ou la non connaissance de leur localisation.

Les établissements financiers européens admettent connaitre des problèmes récurrents liés à des systèmes vieillissants, d'où des difficultés à s'aligner avec les métiers des établissements.

Intitulée "Rapport sur la confiance européenne" ("The European Confidence Report"), cette étude révèle que près du quart (24 %) des établissements financiers ayant participé à l'enquête ont perdu du chiffre d'affaires en raison de problèmes liés à leurs systèmes informatiques.

Cette enquête a permis de recueillir les analyses et opinions de 222 professionnels IT et de 228 professionnels des services financiers en Europe.

Plus du tiers de ces derniers (37 %) affirment avoir rencontré des problèmes avec leurs systèmes informatiques qui les ont empêchés d'évaluer des risques de certains investissements.

A contrario, 38% des services informatiques des institutions financières déclarent devoir fournir quotidiennement des informations sur les risques de marché... Et seulement 17% de ces services interrogés affirment que les informations fournies sont précises à 100%.

Les anciens systèmes constituent une préoccupation majeure pour les institutions financières en raison de la complexité de leur intégration et de la nécessité de les préparer à l'avenir.
Quatre sur cinq affirment ainsi que les anciens systèmes représentent un obstacle à l'amélioration des systèmes d'information.

« Bien que les institutions financières soient parfaitement conscients que l'agilité informatique constitue l'une des clés indispensables pour atteindre de bonnes performances, beaucoup d'entre eux sont à ce jour incapables d'entreprendre les changements nécessaires pour y parvenir », commente Senthil Kumar, Vice President Marketing, Oracle Financial Services Global Business Unit. « Avec un quart d'entre eux perdant effectivement du revenu à cause de leurs systèmes informatiques, les établissements financiers doivent agir pour intégrer et transformer leurs processus opérationnels, afin d'offrir une représentation unique et utilisable de l'ensemble de leurs activités ».

Un vœu pieux ?

L'ensemble des résultats de cette étude peuvent être consultés en ligne sur cette page (après inscription)

Et vous ?

Travaillez-vous dans ce secteur ? Trouvez-vous les conclusions de ce rapport d'Oracle excessives ou au contraire en adéquation avec la réalité ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !