Le créateur de Java répond à Steve Jobs
Après l'annonce de la fin du runtime Java d'Apple pour les prochaines versions de MacOS X

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Mise à jour du 25/10/10

Les quelques lignes qui annonçaient la fin du runtime Java d'Apple pour les prochaines versions de MacOS X ont suscité une très vive émotion dans la communauté Java.

Ajoutée à celle de l'arrivée de la galerie d'applications de MacOS X, une galerie qui n'acceptera pas les créations en Java, et il n'en fallait pas plus pour créer une situation à la fois tendue et confuse.

Steve Jobs a donc décidé de s'exprimer, en répondant à l'un des nombreux mails qui lui ont été envoyés (une stratégie de communication qu'il affectionne).

En substance, le PDG d'Apple explique que Java appartient à Sun (et donc à Oracle) et qu'il lui apparaît normal que le support du langage revienne à cette société. Autrement dit, Apple s'occupe d'Apple, Oracle doit s'occuper de Java. Une situation parfaitement normale pour Steve Jobs, puisque Apple serait le seul à être obligé de faire sa propre implémentation à la place de Sun, qui serait bien mieux placé pour optimiser cette tache.

Des propos qui ont fait bondir James Gosling; le créateur de Java.

« C'est tout simplement faux », écrit-il sur son blog à propos des affirmations de Steve Jobs. « IBM supporte Java sur les plateformes IBM, HP sur les siennes et même Azul fait sa JVM pour ses systèmes ». C'était, poursuit-il, également le cas de Microsoft, mais Sun s'y est opposé après avoir constaté que Redmond ne respectait pas la règle du « écrit une fois, fonctionne partout ».

Gosling va plus loin. Le support par Sun serait plus exception que la règle : « Sun a fourni la VM pour Linux parce qu'il n'y avait personne d'autre pour le faire ».

D'après lui, historiquement Apple n'a pas été obligé de supporter Java sur ses appareils. Il l'a tout simplement demandé.

Apple aurait d'ailleurs jusqu'ici vu d'un très mauvais œil qu'un tiers, fusse-t-il la communauté, s'occupe d'un support de Java sur Mac. « [...] beaucoup des sites d'Apple (MobileMe, iTunes, l'App Store) sont des applets Java […] ils étaient nerveux à l'idée de ne pas faire le QA (assurance qualité) eux-mêmes ». L'avènement du HTML 5 rendrait-il Java moins stratégique pour les sites d'Apple ?

Quoi qu'il en soit, pour le créateur de Java, il s'agirait donc moins d'un retour à la normal que d'un virage à 180 degrés de le part d'Apple.

De plus en plus de développeurs voient dans les annonces de la société un début de tentative de la part de Steve Jobs pour mettre fin à la technologie sur les plateformes d'Apple.

C'est le cas par exemple de Simon Phipps, ancien responsables des technologies open-source de Sun.

Pour lui, la reprise du support par un tiers (en l'occurrence Oracle), ne va pas de soi. Java pour Mac « appartient à Apple, donc Oracle devra soit accéder à une copie de l'implémentation d'Apple, soit refaire entièrement un code natif pour la plateforme et son UI ». Et rien ne prouve qu'Apple sera enclin à communiquer les secrets de son implémentation et à collaborer pour les versions futures. Pour Gosling et Philipps ce serait même le contraire.

Et l'ancien de Sun de conclure, pessimiste sur le sujet : « Il semblerait que l'avenir d'Ubuntu comme choix pour les développeurs se soit dégagé ».

Source : Le billet de James Gosling et celui de Simon Phipps


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de FloMo FloMo - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 25/10/2010 à 12:19
Concrètement, quand on voit ce que donne Java en termes d'UI, on comprend mieux pourquoi Apple n'en veut pas : c'est la porte ouverte à tout et n'importe quoi.
D'ailleurs, si on y regarde d'un peu plus près, Apple s'est orienté vers d'autres technologies multi-plateformes... à commencer par Ruby.
Du côté web, à quoi bon utiliser des applets alors qu'il y a des frameworks comme SproutCore qui font très bien le boulot ?

Java a eu sa chance, elle est passée. Même si, on le sait, la prochaine version sera plus compatible et plus performante. (j'entends cette phrase depuis au moins 10 ans)
Avatar de camus3 camus3 - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 25/10/2010 à 12:23
« Sun a fourni la VM pour Linux parce qu'il n'y avait personne d'autre pour le faire ».
tient donc...
Java pour Mac « appartient à Apple, donc Oracle devra soit accéder à une copie de l'implémentation d'Apple, soit refaire entièrement un code natif pour la plateforme et son UI ».
c'est exactement le point que j'avais souligné... tout ne tourne pas chez certains en ce moment...
Avatar de camus3 camus3 - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 25/10/2010 à 12:25
à commencer par Ruby.
c'est vrai que Ruby , PHP ou Perl sont inclus de base dans un Mac , mais pour combien de temps encore ? car si l'on suit la même logique, il faut les virer aussi ... et le bash tant qu'on y est ...
Avatar de Nek.dev Nek.dev - Membre régulier https://www.developpez.com
le 25/10/2010 à 12:40
Pour une fois je suis plutôt d'accord avec Apple.
Java n'apporte pas énormément de choses à MAC (mis à part open office et quelques autres logiciels sympa). D'ailleurs je ne savais même pas qu'Apple développait son propre runtime.
Techniquement le problème n'est pas réellement grand public. Il est plutôt professionnel, l'utilisateur grand public n'utilise que très rarement java.

Cependant il y a peut être une demie mesure qui pourrait faire bouger Oracle: déprécier Java. Car le supprimer empêche les utilisateurs d'avoir accès a leurs applications habituelles.
Avatar de Ehma Ehma - Membre actif https://www.developpez.com
le 25/10/2010 à 13:19
Citation Envoyé par camus3 Voir le message
c'est vrai que Ruby , PHP ou Perl sont inclus de base dans un Mac , mais pour combien de temps encore ? car si l'on suit la même logique, il faut les virer aussi ... et le bash tant qu'on y est ...
Ah bon?
Et bien pour avoir PHP sur Mac j'ai du installer MAMP ou alors je devais installer PHP et configurer Apache. Peut-être que sur la version serveur c'est le cas.

En tout cas c'est effectivement Sun/Oracle qui font les runtime pour Windows et Linux(sauf exception), alors pourquoi ne pas confier le travail d'expert aux experts.
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 25/10/2010 à 13:45
Historiquement, ce n'était pas à Sun de le faire. Comme expliqué dans l'article : ce sont toujours les vendeurs d'OS qui faisaient les implémentations. Sun gagnait de l'argent sur Java en vendant le droit d'utiliser le code source de leur l'implémentation de référence.

Si Sun a été obligé de faire sa propre implémentation (à ses frais) pour Windows, c'est uniquement parce que la JVM de Windows était volontairement incompatible et laissée à l'abandon par Microsoft dans le but même pas caché de tuer Java (d'où le procès).

Sous Linux, c'est parce qu'il n'y avait pas de véritable projet d'implémentation de JVM à l'époque.

Sun ne pouvait se permettre de laisser des OS si importants sans JVM valable.
Avatar de psychadelic psychadelic - Membre émérite https://www.developpez.com
le 25/10/2010 à 14:24
Citation Envoyé par Nek.dev Voir le message
Pour une fois je suis plutôt d'accord avec Apple.
Java n'apporte pas énormément de choses à MAC (mis à part open office et quelques autres logiciels sympa
....
faudrait que tu te renseignes un minimum... open office est fait en C++ et peut fonctionner sans problème sans avoir de JVM
Il y a juste quelques assistants qui nécessitent d'avoir Java...
Avatar de Elendhil Elendhil - Membre averti https://www.developpez.com
le 25/10/2010 à 14:25
Java n'apporte pas énormément de choses à MAC (mis à part open office et quelques autres logiciels sympa). D'ailleurs je ne savais même pas qu'Apple développait son propre runtime.
Techniquement le problème n'est pas réellement grand public. Il est plutôt professionnel, l'utilisateur grand public n'utilise que très rarement java.
Oui c'est sur le grand public paye rarement ses impôts ... . Java côté client est encore très utilisé notamment sur le site web du service des impôts , pour des jeux à très forte audience comme runescape (record du nombre de joueurs) , wakfu , pogo.com et aussi une multitude d'applications qui fonctionnent en java dont "Azureus bittorent client", "open office" ...

C'est juste que le Mr a décidé que du côté client il n'y aurait qu'objective-c pour le cient lourd et html 5 pour le web , donc il essaie de fermer le soutien aux technos adverse à la source.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 25/10/2010 à 15:06
Citation Envoyé par psychadelic Voir le message
faudrait que tu te renseignes un minimum... open office est fait en C++ et peut fonctionner sans problème sans avoir de JVM
Il y a juste quelques assistants qui nécessitent d'avoir Java...
C'est faux. Sans Java, plus de OpenOffice Base. Le moteur de base de données de Base, c'est HSQLDB, écrit en Java...
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 25/10/2010 à 15:08
Citation Envoyé par psychadelic Voir le message


Puisque Java est si formidable la communauté open source ou Oracle " n'a qu'a " se précipiter pour la faire, cette JVM Mac
Il y a une alternative : faire une croix sur les Macs...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil