MariaDB rachète la technologie de base de données distribuée Clustrix
Pour concurrencer Oracle RAC

Le , par Bill Fassinou, Chroniqueur Actualités
En mars dernier, MariaDB Corporation a annoncé le rachat de MammothDB, une entreprise bulgare dont l'expertise est l'analyse big data. L'objectif principal visé à travers cette acquisition est d'apporter l'expertise de MammothDB à MariaDB AX, une solution open source pour tout ce qui concerne le business intelligence, le reporting et l'exploration de données, les systèmes d'aide à la décision et les moteurs de recommandation.


MariaDB Corp ne compte pas s'en arrêter là et poursuit ses emplettes. L'entreprise a annoncé le 20 septembre dernier l’acquisition de Clustrix, une société basée à San Francisco en Californie spécialisée dans les systèmes de bases de données distribuées dotés de capacités de redimensionnement que ce soit sur site avec du matériel de base ou dans le cloud. Clustrix dont la technologie distribuée gère avec succès plus de 25 000 milliards de transactions par mois via ses clients permettra donc à MariaDB de s'enrichir d'une fonctionnalité à évolution horizontale qui s'exécute sur site avec du matériel standard ou dans un quelconque environnement Cloud, et qui offre une évolutivité et une disponibilité supérieures à celles des autres solutions distribuées classiques dont Oracle RAC, selon MariaDB Corporation.

Ce nouveau rachat dont le montant n'est pas divulgué fait progresser la mission de l'entité MariaDB Labs qui est de relever les défis les plus extrêmes dans le domaine des bases de données, plus particulièrement pour l’informatique distribuée, l'apprentissage automatique et les processeurs de nouvelle génération, la mémoire et les environnements de stockage.


Cette nouvelle acquisition pour MariaDB change la donne pour les utilisateurs, entre le NoSQL performant mais aux fonctionnalités limitées et les solutions d'Oracle à coûts élevés... Ils pourront désormais obtenir le meilleur des deux mondes avec MariaDB. « Aujourd’hui, le choix de bases de données avec une mise à l’échelle horizontale (scale-scout) est limité. Soit l’on opte pour une solution classique comme Oracle [RAC] avec des coûts élevés et des lourdeurs, soit pour une solution NoSQL performante, mais aux fonctionnalités réduites concernant l’intégrité des données », a déclaré Michael Howard, CEO de MariaDB Corp.

Brent Keator, vice-président de l’infrastructure de Nielsen Marketing Cloud explique que chez Nielsen Marketing Cloud par exemple, ils ont besoin « d’une solution performante pour traiter plus de 100 000 transactions par seconde ». Et « la technologie distribuée de Clustrix, combinée à un support d’assistance de classe mondiale, nous a permis d’atteindre l’échelle, les performances et la fiabilité auxquelles nous faisons confiance. Avec Clustrix inclus à MariaDB, nous sommes ravis de continuer à utiliser la technologie qui gère nos charges de travail et la haute transaction, tout en utilisant la plate-forme de MariaDB avec ses fonctionnalités d'entreprise éprouvées », précise-t-il.

Grâce à une architecture prenant en charge des moteurs de stockage dédiés et enfichables, MariaDB s'adapte à toutes les exigences en termes de charges de travail. Cette approche unique évite de devoir gérer différentes bases de données spécialisées et permet d'utiliser une base de données complète et unique quelle que soit la charge de travail, sans compromettre des fonctionnalités d'entreprise clés telles que la conformité en standard à SQL et ACID.

Rappelons que MariaDB est une marque de MariaDB Corporation qui libère les entreprises des coûts, des contraintes et de la complexité des bases de données propriétaires, leur permettant de réinvestir dans ce qui compte le plus : développer rapidement des applications innovantes et orientées client. MariaDB utilise des moteurs de stockage spécifiques enfichables, pour prendre en compte des charges de travail qui nécessitaient auparavant diverses bases de données spécialisées.

Source : Communiqué de presse

Et vous ?

Que pensez-vous de cette acquisition ?
Cela va-t-il permettre à MariaDB de tenir la concurrence face à Oracle ?
Quelles seront les conséquences de ce rachat selon vous ?

Voir aussi

MariaDB fait l'acquisition de l'entreprise MammothDB pour se renforcer dans le domaine de l'analyse big data

MariaDB annonce MariaDB TX 3.0, sa première base de données open source pour entreprise qui vient rivaliser les solutions Oracle, Microsoft et IBM

PostgreSQL surpasse-t-il MySQL et MariaDB en lecture ? Un ingénieur logiciel partage son test de performance des trois SGBD

Microsoft rejoint la fondation MariaDB en tant que sponsor platine l'entreprise continue de s'investir dans l'open source


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil