Windows 10 : Microsoft développe la fonctionnalité Hyper-V Quick Create avec Canonical
Pour apporter des images de machine virtuelle Ubuntu à son SE

Le , par Stéphane le calme

61PARTAGES

13  0 
Si vous êtes intéressé par Linux mais que vous devez utiliser Windows 10, il existe plusieurs manières d'exécuter des systèmes d'exploitation basés sur le noyau open source, tels que le dual-booting ou l'exécution d'une machine virtuelle. Sans oublier qu’avec Windows Subsystem for Linux, vous pouvez même télécharger et installer des distributions directement depuis Microsoft Store ! Lundi, l’éditeur de Windows et Canonical ont ajouté une nouvelle façon de faire fonctionner Ubuntu sur Windows 10 : une image VM « Hyper-V Quick Create » spéciale

Dans un billet de blog, c’est Clint Rutkas, Senior Technical Product Manager de la Windows Developer Team, qui s’est chargé d’annoncer la nouvelle :

« Aujourd'hui, nous avons simplifié l'exécution de Linux sur Windows 10. Avec la fonctionnalité de création rapide d'Hyper-V ajoutée dans la mise à jour de Windows 10 Fall Creators, nous avons établi un partenariat avec Ubuntu et ajouté une image de machine virtuelle afin qu’en quelques minutes vous soyez prêts à développer. Vous y avez accès dès maintenant. Il vous suffit simplement de taper “Hyper-V Quick Create” dans votre menu Démarrer ! »


Il a ajouté ceci : « En plus d’exécuter Ubuntu sur une machine virtuelle, vous pouvez utiliser Windows Subsystem for Linux. WSL est une fonctionnalité de Windows 10 qui vous permet d'exécuter des outils de ligne de commande Linux natifs directement sur Windows. WSL est une fonctionnalité extrêmement facile à installer sur Windows 10 et vous pouvez également exécuter Ubuntu, Suse, Debian et d’autres distributions. Et si vous voulez créer votre propre distribution et l'utiliser, vous pouvez aussi ! »

Activer Hyper-V sur Windows 10

Bien entendu, la fonctionnalité Hyper-V Quick Create nécessite une activation de Hyper-V sur Windows 10. Il faut noter que Hyper-V est intégré à Windows en tant que fonctionnalité facultative; il n’est pas disponible en téléchargement.

Hyper-V peut être activé de nombreuses manières, y compris à l’aide du Panneau de configuration de Windows10, de PowerShell (mon favori) ou de l’outil Gestion et maintenance des images de déploiement (DISM).

Avant de le faire, voici la configuration requise :
  • Windows10 Entreprise, Professionnel ou Éducation
  • Processeur 64bits avec traduction d’adresse de second niveau (SLAT).
  • Processeur prenant en charge les extensions de mode du moniteur de machine virtuelle (VT-c sur les processeurs Intel).
  • Au minimum 4Go de mémoire.

Le rôle Hyper-V ne peut pas être installé sur Windows10 Famille.

Activer Hyper-V à l’aide de PowerShell

Ouvrez une console PowerShell en tant qu’administrateur.
Exécutez la commande suivante:

Code PowerShell : Sélectionner tout
Enable-WindowsOptionalFeature -Online -FeatureName Microsoft-Hyper-V -All

Si la commande est introuvable, assurez-vous que vous exécutez PowerShell en tant qu’administrateur.

Une fois l’installation terminée, redémarrez.

Activer Hyper-V avec CMD et DISM

L’outil Gestion et maintenance des images de déploiement (DISM) vous aide à configurer Windows et les images Windows. DSIM permet, entre autres, d’activer des fonctionnalités Windows pendant que le système d’exploitation est en cours d’exécution.

Pour activer le rôle Hyper-V à l’aide de DISM:

Ouvrez une session PowerShell ou CMD en tant qu’administrateur.
Tapez la commande suivante:

DISM /Online /Enable-Feature /All /FeatureName:Microsoft-Hyper-V


Activer le rôle Hyper-V via les paramètres

Cliquez avec le bouton droit sur le bouton Windows et sélectionnez Applications et fonctionnalités.
Sélectionnez Activer ou désactiver des fonctionnalités Windows.
Sélectionnez Hyper-V, puis cliquez sur OK.


Une fois l’installation terminée, vous êtes invité à redémarrer votre ordinateur.

Source : Microsoft

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Windows 10 cesse d'interrompre l'installation de Chrome et Firefox chez les Insiders, Microsoft explique qu'il s'agissait juste d'un test
Windows 10 Redstone 5 utilisera le Cloud et l'outil Storage Sense pour libérer l'espace disque automatiquement ou sauvegarder des fichiers locaux
Vous pourrez bientôt vous connecter à Windows 10 en utilisant les informations de votre compte Google, grâce à Google Credential Provider pour Windows
Microsoft publie des correctifs pour Foreshadow, une variante de Spectre, sur Windows 10 et Server 2016
Microsoft teste la centralisation de la gestion des abonnements dans Windows 10 Store App, dans un premier temps pour la catégorie Xbox Game Pass

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Asmodan
Membre actif https://www.developpez.com
Le 19/09/2018 à 13:34
Serait ce une bonne alternative au dual boot ? en tous cas cela mérite d'être testé !
Avatar de rupteur
Membre averti https://www.developpez.com
Le 19/09/2018 à 17:04
Ou l'art de réinventer la roue et de se l'approprier !
Windows en invité (via kvm ou autre) dans un système linux cela existe depuis des années....

Mais il fallait bien renverser la vapeur...

Je précise que j'utilise autant Windows que Debian (et autres distributions)
Avatar de Aeson
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 19/09/2018 à 18:06
Windows en invité (via kvm ou autre) dans un système linux cela existe depuis des années....
Linux un VM sur Windows... ca existe depuis des années aussi... lol
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 19/09/2018 à 19:11
Ils ont réinventés l'appliance.
Avatar de Aeson
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 19/09/2018 à 19:16
Ils n ont rien re-invente du tout... ca fait des années que Linux tourne sur des vm Windows. Meme sur HyperV. Ils viennent juste de faire un template pour déployer plus rapidement... c est tout...
Avatar de redcurve
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 19/09/2018 à 20:05
Citation Envoyé par Aeson Voir le message
Ils n ont rien re-invente du tout... ca fait des années que Linux tourne sur des vm Windows. Meme sur HyperV. Ils viennent juste de faire un template pour déployer plus rapidement... c est tout...
Enfin quelqu'un qui a réfléchi avec son cerveau et non son c*l
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 19/09/2018 à 20:53
Ils viennent juste de faire un template pour déployer plus rapidement... c est tout...
En, virtualisation, c'est ça une appliance.
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/09/2018 à 9:40
Utilisant quotidiennement un sous-système Debian dans mon Windows 10, je m'oppose totalement à tous les commentaires sarcastiques présents plus haut.

Mon serveur tourne dans mon installation Debian et je travaille sur mes fichiers sous Windows ou y accède dans mon browser sans avoir à jongler avec une VM, faire des mappings relous pour partager les dossiers entre les deux systèmes etc, c'est juste génial. Pour ceux qui comme moi préfèrent l'ergonomie de Windows 10 et ont besoin des outils linux en ligne de commande, c'est actuellement la meilleure façon de travailler.

Le seul truc dommage, c'est que j'ai également besoin d'un serveur PHP et NodeJS qui tourne en parallèle sous Windows pour que mon code soit parsé correctement par mon IDE, mais c'est un moindre mal.
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 20/09/2018 à 19:57
Pour moi c'est pas spécialement une critique. Il proposent des distros Linux via WSL, ils fournissent un hyperviseur, rien d'anormal qu'ils fournissent des appliances.
Avatar de Patrick Ruiz
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 18/05/2019 à 8:34
Windows 10 : Microsoft vous permet désormais d’installer Ubuntu 19.04 (Disco Dingo)
À l’aide de la fonctionnalité Hyper-V Quick Create

Si vous êtes intéressé par Linux mais que vous devez utiliser Windows 10, il existe plusieurs manières d'exécuter des systèmes d'exploitation basés sur le noyau open source, telles que le dual boot ou l'exécution d'une machine virtuelle. Depuis la sortie de la build 14951 de Windows 10, on parle aussi beaucoup du sous-système Windows pour Linux (WSL) ; cette option permet de télécharger et installer des distributions directement depuis la boutique d’applications de Microsoft. Un partenariat entre Windows et Canonical allonge la liste des possibilités avec une autre méthode : l’utilisation d’une image de machine virtuelle « Hyper Quick Create » spéciale.

Microsoft liste ces images VM spéciales dans ce qui tient lieu de galerie d’images optimisées pour Hyper-V. Après la récente sortie d’Ubuntu 19.04 (Disco Dingo), Canonical annonce qu’une image optimisée de la dernière mouture de la célèbre distribution Linux est disponible sur le catalogue Hyper-V de la firme de Redmond.

« Aujourd'hui, nous sommes très heureux d'annoncer qu'une nouvelle image 19.04 rejoint la version LTS. Cela rendra la vie un peu plus facile aux personnes qui travaillent avec Ubuntu sous Windows », indique Will Cooke – responsable de la filière desktop chez Ubuntu. La disponibilité de cette image fait en effet suite à celle d’Ubuntu 18.04 – la dernière version dus système d’exploitation à bénéficier d’un support à long terme. « Notre plan à ce stade est de fournir la dernière version LTS et la plus récente version non-LTS. De cette façon, votre éventail de choix est plus large », ajoute-t-il.


L’idée racine derrière celle de la mise sur pied de ces images est celle de simplification de l’exécution de Linux sur Windows 10. « Aujourd'hui, nous avons simplifié l'exécution de Linux sur Windows 10. Avec la fonctionnalité de création rapide d'Hyper-V ajoutée dans la mise à jour de Windows 10 Fall Creators, nous avons établi un partenariat avec Ubuntu et ajouté une image de machine virtuelle afin qu’en quelques minutes vous soyez prêts à développer. Vous y avez accès dès maintenant. Il vous suffit simplement de taper “Hyper-V Quick Create” dans votre menu Démarrer ! », déclarait Clint Rutkas, Senior Technical Product Manager de la Windows Developer Team lors de la sortie de l’image d’Ubuntu 18.04.

Ainsi, si vous êtes désireux d’essayer Linux Ubuntu sur Hyper-V, il faudra s’assurer que votre version de Windows 10 correspond à minima à la Fall Creators Update. Une fois ce préalable rempli, il faudra se souvenir que la fonctionnalité Hyper-V Quick Create nécessite une activation de Hyper-V sur Windows 10. Hyper-V peut être activé de nombreuses manières, y compris à l’aide du panneau de configuration de Windows10, de PowerShell ou de l’outil Gestion et maintenance des images de déploiement (DISM). Une fois l’activation d’Hyper-V effectuée, il suffira de cliquer sur le bouton « Quick Create » au sein du gestionnaire Hyper-V puis choisir l’option Ubuntu 19.04. Le contenu vidéo proposé revient en détail sur la procédure.


D’après la note d’information de Canonical, exécuter Ubuntu Linux sur Hyper-V introduit une foule d'avantages : redimensionnement dynamique du bureau, intégration améliorée du presse-papiers, amélioration de l'expérience utilisateur avec la souris lors du passage entre le bureau invité et l'ordinateur hôte et le partage des dossiers.

La liste des possibilités pour ceux qui préfèrent l'ergonomie de Windows 10 et ont besoin des outils Linux en ligne de commande va en s’allongeant. Il y a peu, Microsoft a même annoncé que Windows 10 sera bientôt livré avec un noyau Linux complet, open source et sous licence GPL. La firme de Redmond faisait allusion aux évolutions du sous-système Windows pour Linux (WSL). À partir de la sortie de la version 19H2 de Windows 10, les utilisateurs devraient bénéficier de l’intégration d’un « noyau Linux taillé sur mesure pour le WSL. » La version 2 du sous-système Windows pour Linux (WSL 2) va exécuter un noyau Linux complet dans une machine virtuelle légère. En s'appuyant sur le noyau Linux lui-même, Microsoft obtiendra toutes les fonctionnalités du système d'exploitation open source. C'est pourquoi WSL 2 prendra en charge les conteneurs Docker : toute l'infrastructure sous-jacente comme les cgroups se trouve déjà dans le noyau Linux et Microsoft n'aura pas besoin de procéder à une nouvelle implémentation de ces fonctionnalités.

À chacune des annonces de Microsoft à propos de Linux, on voit comme une appropriation de plus en plus forte des possibilités offertes par le système d’exploitation open source. Certains y voient une manœuvre du géant de la Tech pour, sur le long terme, amener les développeurs à arrêter de faire usage de Linux natif.

Source : Canonical

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Quelle est votre méthode préférée pour faire usage de Linux sous Windows 10 ? Quels avantages apporte-t-elle en comparaison aux autres ?

Le sous-système Windows pour Linux peut-il au finish s’avérer être un projet qui va tuer Linux natif ?

Voir aussi :

La MàJ WSL dans Windows 10 build 1903 vous donne accès aux fichiers Linux depuis Windows, les outils en ligne de commande sont également améliorés

Windows 10 : le sous-système Linux (WSL) quitte la phase bêta, la fonctionnalité sera entièrement supportée dans Windows 10 Fall Creators Update

Microsoft parle des évolutions du sous-système Linux WSL qui vont accompagner la MàJ Creators Fall Update attendue le 17 octobre

Microsoft améliore le sous-système Linux de Windows 10 pour couvrir la majorité des scénarios auxquels font face les développeurs chaque jour

Microsoft rend un échantillon du sous-système Windows pour Linux open source à l'intention des mainteneurs de distributions
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web