Windows 10 cesse d'interrompre l'installation de Chrome et Firefox chez les Insiders
Microsoft explique qu'il s'agissait juste d'un test

Le , par Stéphane le calme

160PARTAGES

14  0 
Avec l’approche de la prochaine mise à jour de Windows 10 estampillée Windows 10 October 2018 Update, des bêta-testeurs ont rapporté l’apparition d’un message d’erreur lorsque l’utilisateur cherche à installer Chrome ou Firefox. Si vous lancez Edge et vous cherchez Chrome ou Firefox en utilisant Bing, l’utilisateur voit apparaître une énorme bannière informant que « Microsoft Edge est plus rapide, plus sûr sur Windows 10 et déjà installé sur votre PC ». Au-dessous, quatre cases donnent plus de détails sur comment Edge permet de naviguer plus de temps, rapidement, tout en offrant une protection et assistance intégrées.

Dans Windows 10 Insider build 17744, le même message apparait cette fois lorsque l’utilisateur cherche à installer un autre navigateur. « Vous avez déjà Microsoft Edge – le navigateur le plus sûr et le plus rapide sous Windows 10 ». L’utilisateur peut alors cliquer sur un gros bouton bleu pour « Ouvrir Microsoft Edge », un autre bouton plus petit et gris affiche « installer quand même ». Enfin, un simple lien permet d’ouvrir les paramètres pour désactiver ce type de messages les prochaines fois. Ceci dit, ces messages s’affichent par défaut.

Cette stratégie pour promouvoir son propre navigateur lorsque les utilisateurs essayent d’en télécharger un autre en a irrité plus d’un. Microsoft a alors expliqué qu’il s’agissait juste d’un test, qui est désormais abandonné. En effet, si vous tentez de télécharger et d'installer Firefox ou Chrome sur une version Insider, vous ne verrez plus le message ci-dessous apparaître et le logiciel va simplement s’installer comme prévu.


Pour ceux qui ont fait des spéculations, pensant que Microsoft allait déployer cette stratégie dans la mise à jour Windows 10 d’octobre qui va sortir le mois prochain, un porte-parole de Microsoft a expliqué que cela n’est pas au programme :

« Nous avons testé cette fonctionnalité uniquement avec Insiders - Le programme Windows Insider permet à Microsoft de tester différentes fonctionnalités et de recueillir des commentaires avant de les déployer à grande échelle. Les clients restent au contrôle et peuvent se tourner vers le navigateur de leur choix ».

Source : Microsoft

Voir aussi

Patch Tuesday : Microsoft corrige la faille zero-day affectant ALPC dans l'édition de septembre, au total 17 vulnérabilités critiques sont colmatées
Windows 10 Redstone 5 utilisera le Cloud et l'outil Storage Sense pour libérer l'espace disque automatiquement ou sauvegarder des fichiers locaux
Microsoft prolonge de trois ans le support étendu de Windows 7 pour les entreprises disposées à payer pour les mises à jour de sécurité
Microsoft annonce que Windows 10 Redstone 5 est baptisé Windows 10 October 2018 Update sans donner de calendrier de diffusion

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Anselme45
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 14/09/2018 à 9:50
Quand je me suis fait prendre juché sur l'armoire, la main plongée dans le pot de confiture, par ma grand-mère furax, je lui ai dit.... "C'est juste un test!"
12  0 
Avatar de esperanto
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/09/2018 à 9:40
Citation Envoyé par melka one Voir le message
Google avec chrome a fait pire que Microsoft pourquoi tant de haine envers Microsoft sur ce sujet ?
Parce que Google, à condition de faire quelques efforts, on peut réussir à s'en passer.
Alors que Windows, même si tu choisis d'utiliser linux chez toi, il y a de fortes chances qu'on te l'impose au bureau (et même si tu es chef d'entreprise, ce sont tes clients qui risquent de le faire) donc à moins d'abandonner l'informatique et de choisir un métier sans technologie...
J'ai bon?
6  2 
Avatar de esperanto
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/09/2018 à 10:01
Citation Envoyé par laerne Voir le message
Bof, il ya de bonnes chances qu'on t'impose GMail au bureau...
Pas vraiment, depuis plus d'une décennie que je travaille, certaines boîtes m'ont laissé un POP3 (donc client libre) et les autres c'était plutôt des serveurs Exchange (dont en général on ne me donne pas les paramètres d'où obligation d'utiliser l'Outlook préconfiguré -- et donc de rester sous Windows)
Mais c'est vrai qu'avec la mode de tout foutre sur le cloud, pour l'avenir sait-on jamais...

(et pour ceux qui n'auraient pas compris: pas la peine de me dire qu'il y a des alternatives, je décris ici le choix de mes employeurs, pas le mien!!!)
4  0 
Avatar de xarkam
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 14/09/2018 à 10:30
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
Je l'utilise au quotidien depuis plusieurs mois sans soucis

T'as pas du chercher beaucoup. J'ai une barre de favoris, et un gestionnaire de favoris, largement au niveau de celui de Firefox ou Chrome !
Faut assez de supprimer plusieurs bookmark en même temps. Vu que c'est du "one at time", obligé de passer par l'éditeur que j'ai mentionné.

Sans parler de la gestion interne des bookmark qui change à chaque version de edge.

Au lieu de nous casser les bonbons avec leur browser, qu'ils commencent par en faire un vrai produit.

Cela fait plus d'un an que la page twitter de ms pour edge n'est plus active. A croire que leur intérêt pour faire un bon browser est sur le déclin.
2  1 
Avatar de Anselme45
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 14/09/2018 à 12:15
Citation Envoyé par laerne Voir le message
Bof, il ya de bonnes chances qu'on t'impose GMail au bureau...
Il faudrait être sacrément con pour l'imposer!

Bon, on sait que personne ne lit les conditions générales... Mais il serait tout de même bon de rappeler ici que Google s'arroge le droit de lire le contenu de tous les mails qui passent par gmail pour... "Améliorer le service qui vous est offert"... Bien sûr!
2  0 
Avatar de slowsaz
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 01/10/2018 à 13:43
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
Sauf, que je ne vois pas en quoi Microsoft est responsable de ce fait. Microsoft fournit un/des logiciels, tu les utilises ou pas. A toi, ensuite d'assumer tes choix.
Je crois vraiment que tu n'arrives pas à comprendre ce qu'essayent de te dire les gens sur ce post. Depuis le début, les gens t'expliquent que ce ne sont aucunement leurs choix qu'ils doivent assumer mais ceux de leurs employeurs et même plus généralement de la société et des entreprises qui développent les logiciels.

Tu crois sincèrement que Microsoft n'y est pour rien ? Tu penses vraiment que les nombreuses années de pression pour pousser tous les autres OS en dehors du grand public à coup de millions d'euros, à coup de mattraquage publicitaire ou même de corruption soyons directs, n'est pas de leur faute ?

Il y a un moment où il faut arrêter de se voiler la face et d'arrêter de rejeter la faute sur les autres mais bien sur l'entreprise qui a causé toutes ces inepties.

Avant que tu commences de nouveau à dire "oui mais Google ... oui mais Apple ..." je suis contre ces deux entreprises aussi et je m'en passe de la même façon que je me passe de tout ce qui se rapproche de Microsoft mais malheureusement en entreprise je me retrouve avec Windows et crois bien que je m'en passerai ayant abandonné cette immondice il y a plusieurs années.
2  1 
Avatar de esperanto
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/09/2018 à 13:33
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
Office 365 permet de tout laisser dans le cloud. Pas besoin de GMail !
ne donne pas des idées comme ça aux entreprises, franchement...

Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Bon, on sait que personne ne lit les conditions générales... Mais il serait tout de même bon de rappeler ici que Google s'arroge le droit de lire le contenu de tous les mails qui passent par gmail pour... "Améliorer le service qui vous est offert"... Bien sûr!
Intéressant, est-ce que quelqu'un a regardé s'il en va de même pour outlook.com ? Vu le nombre d'entreprises qui l'utilisent en ce moment...
1  0 
Avatar de jpouly
Membre averti https://www.developpez.com
Le 17/09/2018 à 18:15
caramba, encore raté
1  0 
Avatar de weed
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 18/09/2018 à 0:14
Citation Envoyé par esperanto Voir le message
Parce que Google, à condition de faire quelques efforts, on peut réussir à s'en passer.
Alors que Windows, même si tu choisis d'utiliser linux chez toi, il y a de fortes chances qu'on te l'impose au bureau (et même si tu es chef d'entreprise, ce sont tes clients qui risquent de le faire) donc à moins d'abandonner l'informatique et de choisir un métier sans technologie...
J'ai bon?
Je dirais non. Pourquoi ?
On parle bien de Google qui affiche qu'il vaudrait mieux utiliser Chrome quand on va sur Google Search ?

Raison 1 :
Ne pas oublier les parts de marché. Celle de part de Google Search sont tout simplement énorme, pas moins importante que MS chacun dans son domaine.

Raison 2 :
A la maison, si tu utilises par exemple une distribution Linux comme Ubuntu, tu n'auras jamais de souci.

Au boulot, à moins que tu sois administrateur, tu n'installeras jamais tes navigateurs, tu n'auras donc jamais le message de MS.
De plus le message d'avertissement de MS n’apparaît que sur WIndows 10. Ceux qui sont sous Windows 7 comme je le suis actuellement, ne sont pas concernés.

Alors que le message de Google peut être :
- cross plateform, peut apparaître sur autre chose que Windows 10, mais aussi d'autres version de Windows, ou OS
- lorsque tu te mets à vider ton cache de ton navigateur, tu auras de nouveau le message sur Google Search. Le message de MS sous Windows 10 apparaîtrait uniquement une fois au moment de l'installation d'un navigateur.

Donc non, je dirais que tu n'as pas tout bon, et même je dirais que Google a une puissance de frappe beaucoup plus importante que MS.
1  0 
Avatar de esperanto
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 18/09/2018 à 14:14
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
Sauf, que je ne vois pas en quoi Microsoft est responsable de ce fait. Microsoft fournit un/des logiciels, tu les utilises ou pas. A toi, ensuite d'assumer tes choix.
Puisque je parlais du format de traitement de texte, Microsoft est responsable parce qu'ils sont les auteurs du format et qu'ils ont pris la décision dans un premier temps de ne pas le documenter, puis de produire une documentation totalement insipide pour créer un "standard" (OpenXML)... après quoi ce sont eux qui ne l'ont pas respecté (regarde dans Word, tu as deux formats DOCX, ce sont donc eux qui prennent la décision d'embrouiller l'utilisateur)
D'autre part j'assume mes choix, mais là je dois aussi assumer ceux de mes clients... ou de mes employeurs!

Tiens, un exemple arrivé il y a quelques jours. Pendant quelques heures on nous a supprimé Firefox du bureau (pour finalement installer la version 64 bits, mais bon) donc pendant un temps j'ai dû utiliser IE (pas Edge). Or, je devais aller poster sur GitHub, et là surprise un gros bandeau "GitHub n'est pas compatible avec IE, veuillez installer Edge ou Firefox". Sachant bien sûr que je n'ai plus les droits admin donc je ne peux pas le faire moi-même. Alors petite question: si la suppression avait été définitive, aurais-tu dit que je dois assumer les choix de mes DSI ?

Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
Sauf qu'il n'est pas dit que l'installation était bloquée, mais qu'un message s'affichait pour te dire qu'Edge existait et faisait la même chose.
Aucun interdiction. C'est Microsoft, pas Apple.
Autant pour moi, il est écrit:

Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
L’utilisateur peut alors cliquer sur un gros bouton bleu pour « Ouvrir Microsoft Edge », un autre bouton plus petit et gris affiche « installer quand même ». Enfin, un simple lien permet d’ouvrir les paramètres pour désactiver ce type de messages les prochaines fois. Ceci dit, ces messages s’affichent par défaut.
Alors oui pour cette fois il te permet, au prix de quelques manips supplémentaires, de confirmer que tu confirmes que tu as bien conscience que tu as reçu un avertissement et que tu as délibérément choisi de l'ignorer.
Donc OK pour cette fois, cela dit j'ai cité précédemment le cas de Windows 3 qui refuse de s'installer sur FreeDOS, là c'est bien un refus et pas un avertissement. J'avais donc de bonnes raisons de penser qu'il en serait de même cette fois.
1  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web