Haiku : le clone open source de BeOS va bientôt voir sortir sa première version bêta
Après 17 ans de développement !

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Qui se souvient encore de BeOS, le système d’exploitation dont la première version est sortie en octobre 1995 ? Cet OS a été réellement en avance sur son temps, il est entièrement multitâche et multithread, supporte le multiprocesseur et bénéficie d’un système de fichier BFS journalisé en 64 bits. En outre, son interface homme-machine est minimaliste. L'interface de programmation native est presque entièrement objet et écrite en C++.

BeOS aurait pu se positionner comme l’un des meilleurs OS de bureau. Apple avait même songé à l’utiliser dans son matériel avant d’opter pour OPENSTEP développé par NeXT Software, l’entreprise fondée par Steve Jobs après avoir été évincé d’Apple en 1985.

Faute de succès commercial, Be inc. la société qui a développé cet OS a été rachetée par Palm en 2001, afin que les qualités multimédias de BeOS viennent enrichir Palm OS. Durant la même année, un premier message est posté sur la liste de diffusion d’OpenBeOS, un système d’exploitation censé réécrire BeOS et fournir une alternative aux utilisateurs de BeOS et aux développeurs d’applications qui ne voulaient pas migrer vers un autre système, mais dans l’esprit de l’open source.

Haiku OS

17 ans plus tard, BeOS n’est plus et Haiku (un autre nom donné à OpenBeOS) n’a pas réussi à fournir une version stable dans les temps. Cependant, le développement reste toujours actif avec la première bêta attendue pour ce mois. Le plus grand défi du projet a été la période entre la publication de nouvelles versions. La dernière version publiée par Haiku est la version R1 alpha 4.1, qui date de novembre 2012 (Alpha 1 a été publiée en septembre 2009).

Il faut dire que depuis les années 90, les systèmes d’exploitation ont beaucoup évolué. Haiku n’échappe pas à la règle, puisqu’il utilise désormais WebKit et non pas Netpositive. BeFS, son système de fichiers serait assez stable, et LibreOffice a été récemment porté pour remplacer la suite de productivité originale qui ne répond plus aux exigences actuelles. La disponibilité de cette suite bureautique permet désormais à Haiku de se présenter comme un système qui peut être utilisé pour faire un peu de bureautique.

Cette année, l’équipe a porté une attention particulière à l’infrastructure avec notamment l’introduction d’un serveur plus récent (maui) et le déploiement de Guerrit pour la revue du code.

L’équipe a toujours privilégié la qualité sur la quantité. C’est ce qui explique d’ailleurs pourquoi la date de publication de la bêta peut changer. Le projet Haiku évolue en établissant des objectifs. Tant qu’ils ne sont pas tous satisfaits, aucune nouvelle version n’est publiée.

Actuellement, Haiku n’a rien à envier aux autres OS en termes de fonctionnalités. L’OS supporte le WiFi, jouit d’un navigateur internet moderne et plusieurs améliorations ont été apportés aux API (support des notifications système, la localisation, des contrôles faciles de la GUI…)

Tout OS qui se respecte doit pouvoir fonctionner sur le plus d’ordinateurs possible, d’où la nécessité des pilotes de périphériques. Haiku permet d’utiliser une imprimante connectée, prend en charge les pilotes graphiques Intel et Radeon sur plus de matériel. Le système prend en charge aussi l’USB 3. Les autres nouveautés concernent l’amélioration de l’interface utilisateur pour les écrans à haute résolution et le Launch Daemon en charge de l’exécution et le contrôle des services système. Il n’est plus nécessaire de redémarrer la deskbar, le réseau, les services média… séparément comme il a été le cas dans BeOS.

C’est donc une panoplie de nouveautés qui seront livrées avec Haiku, malgré le fait qu’il a fallu attendre 17 ans pour voir arriver la première bêta de l’OS. Mais rien ne décourage le projet qui veut maintenir la compatibilité avec BeOS et s’ouvrir sur le monde Linux.

À partir de cette première bêta, l'équipe compte accélérer le développement avec une nouvelle bêta tous les six à douze mois et des mises à jour continues du manager de paquets du système. Sur le site officiel, la feuille de route a été publiée, on y apprend que la sortie de cette bêta va avoir lieu entre le 10 et le 18 septembre.

Source : haiku

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Avez-vous déjà été utilisateur de BeOS ?
Avez-vous testé Haiku OS ?

Voir aussi

GNOME 3.30 est disponible en version stable : « Almería » s'accompagne d'un partage d'écran amélioré et de la mise à jour automatique des Flatpaks
Linus Torvalds annonce la disponibilité de la version 4.18 du noyau Linux : un aperçu des fonctionnalités qui ont été ajoutées
L'équipe responsable du développement de la bibliothèque logicielle GTK+ revoit ses plans et propose une mise à jour à GTK+ 3


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de redcurve redcurve - Membre averti https://www.developpez.com
le 11/09/2018 à 15:43
Je vais installer tout ça dans une vm ce soir histoire de m'amuser un peu
Avatar de archqt archqt - Membre actif https://www.developpez.com
le 11/09/2018 à 18:38
Oui c'est bien, mais cela va rester un projet de geek, il arrive hélas trop trop tard toutes les places sont prises.
Après s'il propose des APIs de transfert pour que tout programme linux/windows/macOS fonctionnent dessus alors....mais je doute

Mais chapeau bas aux mecs, 17ans, woawww
Avatar de Zefling Zefling - Membre expert https://www.developpez.com
le 11/09/2018 à 19:30
C'est vrai qu'à l'époque, BeOS semblait être un super bonne alternative à Windows... Sauf que je n'ai jamais vu sur une machine, donc mort au niveau du public.
La vente liée a dû tuer pas mal de projet comme ça, hélas.
Avatar de ShigruM ShigruM - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 11/09/2018 à 22:38
j'ai essayé

je trouve l'interface vraiment pas intuitive, mais elle est par contre fonctionnel (j'ai pas eu de bug)

par contre pour que cette os ai un intérêt il faudrait pouvoir y installer des logiciels linux, windows ou android.
Un os sans logiciel n'a a mon sens aucun intérêt, je doute que cette os soit/sera utilisé dans l'embarqué ?

mais par contre je reste impressionné par sa stabilité, j'ai tenté des cpu stress, je l'ai utilisé avec 100mo de ram et j'ai pu lancé le navigateur web, l'os sait utilisé le swap.

je contribue au projet reactos et c'est le jour et la nuit entre ces 2 OS niveau stabilité.
En tous cas ceux qui code haiku sont en tous cas très compétents.... mais reste l'utilité de cette os, au delà de la découverte je ne vois pas ce que je pourrais faire a part lancé webpositive et le solitaire.
il faudrait peut être créer un système de repo à la linux et un store graphique pour l'utiliser et y compiler et mettre des applications libre très utilisé (vlc, libre office, firefox, blender...)
Avatar de joublie joublie - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 12/09/2018 à 0:01
Et a-t-on des nouvelles d'OS/2 Warp aussi ?
Avatar de survivals survivals - Membre actif https://www.developpez.com
le 12/09/2018 à 8:21
J'ai bien envie de l'essayer, pas en VM, la place sur mes DD c'est pas ça qui manque :p, au vu de vos commentaires il est super Stable, on verra comparer à Debian, Ubuntu ou RedHat qui pour moi ne sont pas super Stable non plus, et j'ai moyenne apprécié l'évolution IHM de ces derniers, que ce soit Gnome (quel horreur, sur mon pauvre PC qui n'est pas une tablette) ou KDE, perso je préfère xfce.
Avatar de CaptainDangeax CaptainDangeax - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 12/09/2018 à 9:23
Citation Envoyé par joublie Voir le message
Et a-t-on des nouvelles d'OS/2 Warp aussi ?
OS/2 existe toujours, il s'appelle ecomstation. Il est payant et pas du tout Opensource, vu que certaines technos sont brevetées IBM ou Microsoft dedans. Alors, si tu as une vieille version de 20-20 avec dongle (seul cas où j'ai vu un OS/2 en dehors de la SNCF), ou que tu es un nostalgique de la SNCF justement, fais-toi plaisir !
Contacter le responsable de la rubrique Accueil