Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le vol d'identité en ligne coûte près de 2 milliards d'euros par an
Les pirates s'en servent pour commettre de multiples crimes

Le , par Katleen Erna

0PARTAGES

1  0 
Le vol d'identité en ligne coûte près de 2 milliards d'euros par an, les pirates s'en servent pour commettre de multiples crimes

La NFA (National Fraud Authority) vient de publier son dernier rapport outre manche. Selon ces recherches, 1.8 million de personnes auraient été victimes d'un vol de leur identité par voie numérique en 2009.

Etudiant les répercussions économiques de ce problème, l'autorité britannique a calculé qu'un pirate informatique réalisant une fraude à l'identité délestait, en moyenne, chacune de ses victimes de 1000 livres.

A une plus grande échelle, le préjudice global serait de 1.9 milliard de livres (environ 2.2 milliards d'euros) sur l'année 2009.

En effet, les données personnelles obtenues illégalement auraient été utilisées dans de multiples activités criminelles : achat de marchandises ou de services, obtention de bénéfices sociaux (fraude au chômage, par exemple), ouverture de "faux" comptes bancaires, etc.

Mais aussi : terrorisme, proxénétisme, trafic de personnes, contournement des lois, etc.

Les identités falsifiées ou volées sont un vrai tremplin pour le crime. Les dommages que leur utilisation produit n'affectent pas que leur victime directe (la personne dont l'identité a été dérobée), mais la société toute entière puisque "les secteurs privés et publics en pâtissent également".

Enfin, la NFA a estimé que les entreprises ainsi que les organisations perdaient 800 millions de livres par an (près d'un miliard d'euros) à lutter contre les fraudes à l'identité.

Source : NFA

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !