Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

OpenOffice.org : Oracle réitère son engagement
Et semble s'agacer de sa réputation dans la communauté open-source

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

0  0 
Mise à jour du 14/10/10

« Preuve supplémentaire de son engagement dans OpenOffice.org, Oracle participera à l'ODF Plugfest de Bruxelles, les 14 et 15 octobre prochains ».

La déclaration d'Oracle rassurera certains. Mais peut-être un peu moins d'autres. Après l'arrivée du fork LibreOffice (qui ne veut pas qu'on l'appelle fork), les questions sur l'avenir d'OpenOffice.org (gratuit ou payant ? en version desktop ou SaaS ?) sont encore plus nombreuses (lire ci-dessous).

Oracle entend aujourd'hui faire taire les rumeurs « [Notre] équipe grandissante de développeurs et d'ingénieurs […] continuera à développer, améliorer, et supporter OpenOffice.org en tant que projet open source, qui s'appuie sur les 7,5 millions de lignes de code auxquelles la communauté a déjà contribuées ».

Belles paroles (Oracle n'a pas hésité à rendre payant le plug-in ODF pour Microsoft Office) ou implication sincère, là encore, la communauté risque d'être divisée.

Toujours est-il qu'après la sortie de LibreOffice, Oracle a immédiatement rendu publique la beta de OpenOffice.org 3.3, « en collaboration avec la communauté », souligne bien le géant du logiciel, qui insiste également sur les nombreuses améliorations de cette version (dont l'arrivée des extensions). Une manière de dire, sans le dire, que la suite bureautique dormait certainement un peu jusqu'ici.

Au delà d'OpenOffice.org, Oracle semble de plus en plus agacé par sa nouvelle réputation de « grand méchant » dans la communauté du libre.

Pourtant, comme nous le rappelait John Fowler – Vice-Président Exécutif d'Oracle – dans une interview exclusive, la société contribue à de très nombreux projets. Mais « on ne nous félicite jamais pour ce que l'on fait pour l'open-source », regrettait-il.

Oracle rappelle donc à nouveau dans son communiqué, qu'en plus de OpenOffice.org, il contribue à : « MySQL, GlassFish, Linux, PHP, Apache, Eclipse, Berkeley DB, NetBeans, VirtualBox, Xen, and InnoDB ».

En attendant, et pour en rester aux faits, la beta d'OpenOffice 3.3 est disponible sur cette page.

La preuve par les faits de l'engagement d'Oracle ?

Source : Communiqué d'Oracle

Et vous ?

Etes-vous plutôt LibreOffice ou OpenOffice.org ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Lyche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 10/11/2010 à 11:58
Citation Envoyé par troumad Voir le message
Pour avoir vu ce monsieur, je peux dire que le temps qu'il passe comme bénévole au service de OOo puis de LibO est déjà énorme comme ça ! À côté, il a un travail et une famille.
Il fait ses choix, ce n’est pas mon problème à moi. Il veut travailler bénévolement mais n'explique toujours pas les différences, qu'ils s'étonnent pas que les gens fassent des amalgames. Et si ce n’est pas lui qui le fait, une personne spécialisé en communication peut le faire ou le chef de projet, je ne sais pas il n’est pas seul à travailler sur le projet.

Ils me font rire dans l'open source parfois... Les types ils croient que parce qu'ils sont bénévoles pour un produit gratuit ça leur donne le droit de faire ou ne pas faire certaines choses qui sont du domaine du bon sens... Tu veux que ton produit soit connu, tu fais de la pub, tu veux que ton produit soit compris, tu expliques comment il fonctionne. Libre ou pas, gratuit ou pas, c'est une chose obligatoire pour l'émergence du dit produit... Ce n’est pas un mode de communication réservé aux grosses boites pleines de pognon et de directeur marketing hein...
10  1 
Avatar de badack
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 03/11/2010 à 9:42
Toute cette agitation ne fait que déservir les partisans des solutions "libre".
On a vendu Open Office comme une solution libre qui au final ne l'est plus.
Comment voulez vous actuellement arriver à convaincre un client de passer de MS à .... Open ... libre ... Office.
Comment lui expliquez que l'un n'est plus vraiment libre et que l'autre l'est réellement mais son nom est encore inconnu ....

Résultat des courses, c'est le bordel sauf pour MS Qui lui va en tirer profit.

GG Oracle.
9  1 
Avatar de Lyche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 10/11/2010 à 10:32
Et si ce monsieur prennait le temps de communiquer peut-être qu'on aurait pas de fausses idées sur un produit qui graphiquement ressemble de très prés au produit d'origine..

C'est bien beau de dire "les gens ils disent n'importe quoi" mais si l'entreprise communique pas sur son produit comment elle veut qu'on sâche tout ce qu'il y a derrière...
7  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 21/10/2010 à 15:32
Non, ce qui fera penche la balance c'est qu'il n'y a pas de structure connue derriere. Le succes d'OpenOffice vient plus de SUN et gratuit que du coté «libre».
Le succès d'OpenOffice c'est qu'il a, dès le départ, été identifié et reconnu comme le successeur gratuit de la suite StarOffice, déjà bien connue et devenue payante à l'époque.

Si LibreOffice est reconnu d'entrée comme le successeur "libre" [du joug d'Oracle] de OpenOffice, il pourra avoir un succès équivalent. Surtout s'il sait mieux évolué que OOo, car, il faut le reconnaitre OOo a quand même quelques années de retard sur les autres suites, notamment en matière de design, surtout que maintenant arrive la concurrence online de microsoft et google notamment
4  0 
Avatar de FailMan
Membre expert https://www.developpez.com
Le 14/10/2010 à 10:15
Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
Oracle rappelle donc à nouveau dans son communiqué, qu'en plus de OpenOffice.org, il contribue à : « MySQL, GlassFish, Linux, PHP, Apache, Eclipse, Berkeley DB, NetBeans, VirtualBox, Xen, and InnoDB ».
Pour Oracle, contribuer c'est apposer son logo sur les sites web de ces technologies et écrire en taille 80 : "Développé par Oracle."
4  1 
Avatar de Florian Goo
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/10/2010 à 10:55
Je ne sais pas si l'on peut croire Oracle sur parole quand ils se présentent comme contributeur modèle de l'open-source.
Par contre, ce qui est sûr, c'est qu'ils n'ont vraiment pas envie de perdre tout ce que la communauté, elle, leur apporte !
3  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 03/11/2010 à 10:37
Ba, pour le moment, et pour ce que je l'ai essayé, LibreOffice reste une copie conforme de OpenOffice,
Forcément, puisque la version actuelle de LibreOffice est une stricte copie de la RC d’OpenOffice. Seul le nom d’OpenOffice a été modifié en Libre Office dans les sources (il parait que certains écrans ont été oubliés d'ailleurs et qu'ils affichent toujours OpenOffice)

Donc à l'heure actuelle, les 2 suites sont strictement identiques.

La différence se fera dans les mois à venir. D'un coté, Oracle est un peu accusé de lenteur dans l'évolution d’OOo. Celle-ci va-t-elle encore ralentir voire s'arrêter ?
D'un autre coté, certaines fonctionnalités et autres évolutions n'auraient pas été encore implémentées à cause d'une certaine frilosité des équipes pilotant le projet. Maintenant que LibreOffice est plus libre, cela va-t-il amélioré les choses ?

Ce qui est dommage c’est qu’OpenOffice commencait bien à se faire un nom auprès du grand public. Si Oracle garde le nom OpenOffice et devient propriétaire, ça va être dur d'expliquer tout ça aux personnes qui ne sont pas au courant de toutes ces évolutions.
Comment voulez vous actuellement arriver à convaincre un client de passer de MS à .... Open ... libre ... Office.
Comment lui expliquez que l'un n'est plus vraiment libre et que l'autre l'est réellement mais son nom est encore inconnu ....
En expliquant justement que OOo, c'est propriété d'Oracle et que l'autre est libre et (un peu plus) indépendant. Surtout si OOo devient payant.
Oracle est un nom qui ne porte plus autant qu'avant, même dans le milieu professionnel. Et le phénomène s'accentue ces derniers mois apparemment. Même au niveau bases de données, les contraintes qu'imposent son SGBD (coût, nécessité d'un personnel spécifiquement qualifié, etc ...) commence, semble-t-il à ternir tout doucement la puissance et les qualités de celui-ci dans la tête des DSI et des dirigeants.
L'affaire avec MySQL a aussi un petit effet, très léger, pour le moment, apparemment, mais qui laisse penser à une lame de fond qui pourrait faire plus de dégâts sans trop de bruits.

Bref, rien n'est fait encore actuellement, ni pour OOo et Oracle en général, ni pour LibreOffice, mais il semblerait que les conjonctions actuelles soient plus défavorable à Oracle (en général) qu'à LibreOffice.
3  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 14/10/2010 à 10:35
Au delà d'OpenOffice.org, Oracle semble de plus en plus agacé par sa nouvelle réputation de « grand méchant » dans la communauté du libre.
On peut avoir 15 casquettes différentes, il en suffit d'une seule crade pour cacher les autres clean

Oracle rappelle donc à nouveau dans son communiqué, qu'en plus de OpenOffice.org, il contribue à : « MySQL, GlassFish, Linux, PHP, Apache, Eclipse, Berkeley DB, NetBeans, VirtualBox, Xen, and InnoDB ».
Ben déjà, pour MySQL, il y a autant d'inquiétude que pour OOo. Quant aux autres produits, il n'y apparemment pas encore eu d'annonces suspectes, mais ça pourrait venir, on en est pas à l'abris.
2  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 14/10/2010 à 10:57
"Oracle semble de plus en plus agacé par sa nouvelle réputation de « grand méchant » dans la communauté du libre" : Ils ont tout fait pour ça. Ils ne peuvent donc s'en prendre qu'à eux-même.

"Oracle rappelle donc à nouveau dans son communiqué, qu'en plus de OpenOffice.org, il contribue à : « MySQL, GlassFish, Linux, PHP, Apache, Eclipse, Berkeley DB, NetBeans, VirtualBox, Xen, and InnoDB »" : On notera l'absence d'OpenSolaris dans cette liste (logique), mais aussi de... Java !

Ça ressemble plutôt à une liste des logiciels qui sont encore open-source pour l'instant chez Oracle, tant elle a tendance à diminuer au lieu de s'allonger...

En tout cas, cette agitation chez Oracle est plutôt bon signe. Ils sont peut-être en train de se rendre compte que sacrifier l'open-source a aussi un prix...
2  0 
Avatar de kaymak
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 03/11/2010 à 10:00
C'est sur qu'en terme de dénomination le problème devient compliqué pour les personnes les moins averties, cependant le tableau n'est pas si noir.

Car si effectivement c'est une copie conforme, renommée ici et là en libreOffice, c'est aussi une version qui me semble tout à fait fonctionnel !
De plus l'installation n'ajoute pas de nouveaux problèmes majeurs.

D'un point de vue utilisateur, ce sont deux très bons points.

Il ne reste plus qu'un gros travail de communication à réaliser... Once again : s

a plus
2  0