Microsoft publie des correctifs pour Foreshadow, une variante de Spectre,
Sur Windows 10 et Server 2016

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Microsoft a publié plusieurs mises à jour de microcode qui atténuent les variantes supplémentaires des vulnérabilités d’exécution de code spéculatif affectant les processeurs Intel. Les correctifs couvrent les défauts de processeur récemment divulgués, connus sous le nom de Foreshadow ou L1 Terminal Fault.

Toutes les failles de sécurité couvertes par ces correctifs sont des variétés de la vulnérabilité Spectre révélée les premiers jours de cette année. Cela affecte tous les microprocesseurs qui utilisent la prédiction de branche et l'exécution de code spéculatif pour augmenter les performances. En clair, le CPU essaie de deviner la destination du code et l'exécute en mémoire.

Les attaques par anticipation cherchent à extraire des informations sensibles des enveloppes SGX (Software Guard Extensions) d'Intel et du cache L1 du processeur. Deux variantes permettent à un attaquant de cibler des informations appartenant au SMM (System Management Mode) ou au noyau du système d'exploitation.

En outre, ils peuvent aider à obtenir des données régulièrement protégées de machines virtuelles exécutées sur le Virtual Machine Monitor (VMM) d'un système d'exploitation hôte.


Comme Microsoft l’a rappelé, Intel a récemment annoncé avoir terminé les opérations de validation et commencé à publier un microcode pour les plateformes de processeur récentes en ce qui concerne la variante 3a de Spectre (CVE-2018-3640 : « Rogue System Register Read (RSRE) »), la variante 4 de Spectre (CVE-2018-3639 : « Speculative Store Bypass (SSB) ») et L1TF (CVE-2018-3615, CVE-2018-3646 : « L1 Terminal Fault »).

Outre les mises à jour du microcode publiées précédemment dans KB4100347​afin de corriger la variante 2 de Spectre (CVE-2017-5715 : « Branch Target Injection »), Microsoft a publié quatre nouvelles mises à jour (KB4346084, KB4346086, KB4346087 et KB4346088) qui s’appliquent principalement aux versions de Windows 10: Creators Update, Anniversary Update, April 2018 Update et RTM. Deux d'entre elles, KB4346087 et KB4346084, sont également conçus pour Windows Server 2016 et Windows Server version 1803 (Server Core).

Avant d'installer les patchs de microcode, il est conseillé aux utilisateurs de s'assurer que le système bénéficie d'une atténuation par rapport à Specter Variant 2.

Toutes ces mises à jour sont accompagnées d'un avertissement vous demandant de consulter les sites Web d'Intel et du fabricant de votre appareil pour obtenir des recommandations avant d'installer le microcode auprès de Microsoft.

Bien qu'aucun d'entre eux n'ait de problèmes connus, il est possible que certaines configurations matérielles nécessitent des étapes supplémentaires pour résoudre complètement le problème.


L’incidence de la faille Foreshadow sur le monde des cryptos

Il faut préciser que SGX est censé renforcer la sécurité des processeurs. De nombreuses entreprises dans la sphère de la blockchain utilisent les puces touchées par Foreshadow, notamment pour les protocoles multipartites. Si la technologie en elle-même paraît prometteuse, son amélioration semble indispensable pour qu’elle puisse devenir un atout sûr pour les projets liés aux crypto-monnaies.

De nombreuses sociétés souhaitent utiliser la technologie SGX pour développer leurs produits. Elle donnerait en effet la possibilité de réduire la consommation énergétique des blockchains ou encore d’avoir une meilleure sécurité. Dans l’état actuel des choses, il est préférable que les entreprises en question tempèrent le lancement de leurs projets, le temps que tout risque de vulnérabilité soit réellement écarté.

télécharger les mises à jour (KB4346084, KB4346086, KB4346087 et KB4346088)

Source : Microsoft

Voir aussi :

Intel publie une mise à jour de microcode en prohibant benchmarking et profilage, ce qui n'est pas du goût des mainteneurs de Linux Debian
Intel annonce trois nouvelles vulnérabilités affectant ses processeurs, qui pourraient permettre d'accéder aux données de la mémoire de l'ordinateur


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil