Une nouvelle technique permet d'avoir des capacités de stockage exceptionnelles
Qui seraient 1000 fois supérieures à celles des disques durs actuels

Le , par Bill Fassinou, Chroniqueur Actualités
Les standards mondiaux en termes de mémoire de stockage viennent peut-être d’être bouleversés avec les résultats publiés des travaux menés par des scientifiques de l’université d’Alberta pour développer une nouvelle technique de stockage de données. Cette nouvelle méthode stockerait les 0 et les 1 en se basant sur la présence (ou l’absence) d’atomes individuels d’hydrogène. La densité de stockage résultant de cette technique serait d’environ 1,2 pétabit par pouce carré, soit une densité 1000 fois supérieure à celle des disques durs SSD actuels et 100 fois supérieure à celle des disques Bluray.

Les périphériques capables d’atteindre une densité de stockage assez élevée ne sont pas vraiment nouveaux. Mais ils présentaient jusque-là des limites qui les rendaient très peu pratiques dans le monde réel. Des scientifiques avaient déjà réussi par le passé à stocker des informations numériques sur une seule molécule et même sur un seul atome, mais uniquement dans des systèmes qui devaient fonctionner soit à des températures cryogéniques, soit dans un environnement de pression vide, ou les deux.


La nouvelle technique développée par les scientifiques de l’université d’Alberta, par contre, aurait été conçue pour fonctionner à température ambiante et pour parfaitement conserver les informations pendant plus de 500 ans. L’équipe de scientifiques, avec à sa tête le doctorant Roshan Achal et le professeur de Physiques Robert Wolkow, a construit une technique déjà expérimentée par le professeur qui se servait de la pointe d’un microscope à effet tunnel pour supprimer ou remplacer des atomes individuels d’hydrogène reposant sur un substrat de silicium.

La petitesse des dimensions permettrait une densité de stockage de données de 1,1 pétabit (138 téraoctets) par pouce carré, là où les disques Blu-Ray et les disques durs SSD ne peuvent stocker respectivement que 12 téraoctets et 1,5 téraoctet. Selon le doctorant Roshan Achal, cette nouvelle technique pourrait permettre de stocker les 45 millions de chansons de la musicothèque iTunes sur la surface d’une pièce de 25 cents. En guise de démonstration, l’équipe de scientifiques a créé une cellule de 192 bits, dont elle s’est servie pour stocker une interprétation simple de la chanson générique du jeu vidéo Super Mario Bros. Puis, pour afficher les fonctionnalités de réécriture, elle a créé une cellule de 8 bits pour stocker les lettres de l’alphabet une par une, représentées par leurs codes ASCII respectifs.

La nouvelle technologie a cependant montré ses limites en ce qui concerne les vitesses d’écriture. L’écriture de chaque code ASCII 8-bits a duré entre 10 et 120 secondes. Ce qui, au vu des standards de performance et de consommation actuels, n’est pas vraiment pratique. Cependant, l’automatisation du processus semble ne pas être un rêve inaccessible puisque la technologie repose sur le silicium et utilise des matériaux qui pourraient facilement s’interfacer avec la technologie existante. Le professeur Wolkow est fermement convaincu que la fabrication à l’échelle atomique est sur le point de devenir une pratique commerciale viable. Sa société Quantum Silicon Inc. travaille actuellement sur la conception d’ordinateurs conventionnels et quantiques qui fonctionneraient à température ambiante et qui, grâce à leur échelle atomique, consommeraient beaucoup moins d’énergie électrique.

Source : New Atlas

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Des périphériques de si grandes capacités ne présenteraient-ils pas d'inconvénients dans leur utilisation ?

Voir aussi

Samsung dévoile son support de stockage SSD de 30TB tenant sur 2,5 pouces, il serait le plus grand du format à ce jour dans le monde

IBM et Sony ont conçu un dispositif de stockage magnétique pouvant emmagasiner 330 To de données avec une densité de 31,16 Go/cm²

Graphène ball : la nouvelle technologie de stockage d'énergie développée par Samsung pour booster la capacité et le temps de recharge des batteries


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de FraisDesRiques FraisDesRiques - Membre régulier https://www.developpez.com
le 31/07/2018 à 14:01
Toujours plus de données, toujours plus de stockage... pour toujours plus de destruction des écosystèmes, d'extraction de minerais rares. Et pour quoi ? Pour plus de bonheur ? De sécurité ?
Non, pour toujours plus d'illusion de la sécurité, de l'illusion de la possession... Tout cela ne rendra pas les gens plus heureux. C'est même l'exacte inverse qui se passe. Des névrosés qui n'acceptent plus la moindre contrainte, dans un monde où tout se veut instantané, où il n'y a plus d'effort à faire pour quoi que ce soit. Et donc, plus de plaisir noble non plus . Des personnes faibles, incapables de s'adapter au changement sans la technologie, qui tombent dans les pommes à la vue de la moindre goutte de sang, qui serait capable de mourir de faim dans un champ d'ortie. Comble de la stupidité...

Et ça se dit évolué...

Oui, c'était ma minute ras le bol !
Avatar de Ecthelion2 Ecthelion2 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 31/07/2018 à 14:49
Je pense que ce genre de stockage peut être intéressant pour des données "fixes" que l'on souhaiterait garder longtemps (à l'échelle de vies humaines), comme par exemple des milliers/millions d'oeuvres littéraires entières (version numérique de feux la Grande Bibliothèque d'Alexandrie), ou des arbres généalogiques de populations comme le font les mormons actuellement sur des micros films, par exemple.

Mais comme indiqué dans l'article, pour un usage de tous les jours, vu les temps d'écriture, c'est loin d'être vraiment adéquat. Et puis en dehors de quelques grosses multinationales de type GAFA ou des gouvernements, pas sûr que l'on ait vraiment besoin de pouvoir stocker autant de données...
Avatar de dparcoit dparcoit - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 31/07/2018 à 15:49
Des personnes faibles, incapables de s'adapter au changement sans la technologie, qui tombent dans les pommes à la vue de la moindre goutte de sang, qui serait capable de mourir de faim dans un champ d'ortie. Comble de la stupidité...
Et c'est un hors sujet
Avatar de GeoTrouvePas GeoTrouvePas - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 31/07/2018 à 16:12
Citation Envoyé par FraisDesRiques Voir le message
Toujours plus de données, toujours plus de stockage... pour toujours plus de destruction des écosystèmes, d'extraction de minerais rares. Et pour quoi ? Pour plus de bonheur ? De sécurité ?
Non, pour toujours plus d'illusion de la sécurité, de l'illusion de la possession... Tout cela ne rendra pas les gens plus heureux. C'est même l'exacte inverse qui se passe. Des névrosés qui n'acceptent plus la moindre contrainte, dans un monde où tout se veut instantané, où il n'y a plus d'effort à faire pour quoi que ce soit. Et donc, plus de plaisir noble non plus . Des personnes faibles, incapables de s'adapter au changement sans la technologie, qui tombent dans les pommes à la vue de la moindre goutte de sang, qui serait capable de mourir de faim dans un champ d'ortie. Comble de la stupidité...

Et ça se dit évolué...

Oui, c'était ma minute ras le bol !
Calme toi et respire un grand coup, ça va bien se passer !
On parle juste d'un moyen de stockage à base d'hydrogène, élément que l'on trouve en abondance. Et de multiplier les capacités de stockage par 1000 pour une quantité de matières premières quasi identique. Ce qui au final permet d'économiser des ressources pour une capacité équivalente.
Avatar de FraisDesRiques FraisDesRiques - Membre régulier https://www.developpez.com
le 31/07/2018 à 16:57
Je crois qu'il est très naïf de croire que cela va économiser quoi que ce soit. Il suffit de regarder la consommation de l'informatique au niveau mondial aujourd'hui, malgré les progrès effarants ces 20 dernières années sur le plan de la puissance de calcul et de stockage par unité d’énergie.

Personne ne veut voir que le toujours plus à des limites. Qu'un jour, le plus ne pourra plus être (c'est déjà le cas dans bien des domaines, et l'économie "triche" pour masquer cet état de fait).
Je crois qu'il faut surtout arrêter de s'extasier devant ces news, qui ne servent qu'à exciter le consommateur.
Dans une économie et une idéologie du toujours plus, comment gère t'on le jour où on ne peut plus augmenter ?
Voilà pourtant des questions cruciales qui devraient permettre de repenser l'informatique telle qu'elle est pratiquée aujourd'hui. Et faire appel justement à une intelligence d'esprit réelle et pas uniquement sclérosée dans des besoins de performances, en perdant de vu l'essentiel.

Je crois qu'ils y en a malheureusement beaucoup qui vont tomber de très haut dans quelques années...
Avatar de onilink_ onilink_ - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 31/07/2018 à 17:09
Oui enfin vu le temps d'écriture, et le coût de cette technologie, je suis pas sur que ça s’adresse au consommateur justement...

Ce genre de système c'est comme l'écriture sur quartz, ça pourrait être très utile sur des stockages a long terme (mais la ça apporte une grosse densité en contre partie d'une durée bien plus limitée et une certaine fragilité), mais le grand public au final ça changera pas grand chose a sa vie.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 31/07/2018 à 17:11
Citation Envoyé par FraisDesRiques Voir le message
Personne ne veut voir que le toujours plus à des limites. Qu'un jour, le plus ne pourra plus être (c'est déjà le cas dans bien des domaines, et l'économie "triche" pour masquer cet état de fait).
Je crois qu'il faut surtout arrêter de s'extasier devant ces news, qui ne servent qu'à exciter le consommateur.
Dans une économie et une idéologie du toujours plus, comment gère t'on le jour où on ne peut plus augmenter ?
Voilà pourtant des questions cruciales qui devraient permettre de repenser l'informatique telle qu'elle est pratiquée aujourd'hui. Et faire appel justement à une intelligence d'esprit réelle et pas uniquement sclérosée dans des besoins de performances, en perdant de vu l'essentiel.

Je crois qu'ils y en a malheureusement beaucoup qui vont tomber de très haut dans quelques années...
Ton propos peut avoir un sens dans certains secteurs d'activité mais concernant l'informatique, ça manque de cohérence.
L'informatique est un domaine particulièrement jeune et les marges de manœuvre sont encore exceptionnelles.
Que ce soit du côté du matériel que du logiciel, les pistes de progrès sont considérables.
Actuellement, rien n'indique un quelconque ralentissement des avancées techniques dans l'informatique alors tenir ces propos déclinistes détonne.

J'aimerai bien savoir quels signes perçois-tu pour affirmer un ralentissement voir un arrêt des avancées techniques dans l'info ?
Avatar de FraisDesRiques FraisDesRiques - Membre régulier https://www.developpez.com
le 31/07/2018 à 17:13
Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
Oui enfin vu le temps d'écriture, et le coût de cette technologie, je suis pas sur que ça s’adresse au consommateur justement...

Ce genre de système c'est comme l'écriture sur quartz, ça pourrait être très utile sur des stockages a long terme (mais la ça apporte une grosse densité en contre partie d'une durée bien plus limitée et une certaine fragilité), mais le grand public au final ça changera pas grand chose a sa vie.
Oui, mais en fait j'avoue que mon post provocateur était également fait pour sonder le terrain. Je vois qu'il y a quelques pouces UP quand même !
J'aurai pu m'attendre à un zero pointé.

Et il ne faut pas croire non plus que je rejette la news et le sujet dont elle parle (j'apprécie aussi la technologie, heureusement, sinon je ne serai pas ici). Mais quelques fois, déranger permet de faire réfléchir, même si cela vexe et énerve.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 31/07/2018 à 17:17
Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
Oui enfin vu le temps d'écriture, et le coût de cette technologie, je suis pas sur que ça s’adresse au consommateur justement...

Ce genre de système c'est comme l'écriture sur quartz, ça pourrait être très utile sur des stockages a long terme (mais la ça apporte une grosse densité en contre partie d'une durée bien plus limitée et une certaine fragilité), mais le grand public au final ça changera pas grand chose a sa vie.
La technos n'en est qu'a ses balbutiements
Les perf et les coûts chutteront avec le temps lorsque d'autres labo et entreprises s’intéresseront également au sujet.

De plus, même si ces disques restent, très certainement, cantonnés aux administrations et grandes entreprises, cela va impacter le grand public in fine.

Par exemple, Google propose 100Go de stockage Cloud pour 10€/mois
Avec ce type de techno, cela pourrait être 10 téra de stockage pour le même prix, le tout, sans construire de nouveaux data centers mais en mettant
Avatar de FraisDesRiques FraisDesRiques - Membre régulier https://www.developpez.com
le 31/07/2018 à 17:27
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Ton propos peut avoir un sens dans certains secteurs d'activité mais concernant l'informatique, ça manque de cohérence.
L'informatique est un domaine particulièrement jeune et les marges de manœuvre sont encore exceptionnelles.
Que ce soit du côté du matériel que du logiciel, les pistes de progrès sont considérables.
Actuellement, rien n'indique un quelconque ralentissement des avancées techniques dans l'informatique alors tenir ces propos déclinistes détonne.

J'aimerai bien savoir quels signes perçois-tu pour affirmer un ralentissement voir un arrêt des avancées techniques dans l'info ?
Ah, voilà enfin de quoi débattre. Merci !

L’énergie avant tout. Je ne dis pas que le problème se posera d'ici 5 ans, mais il viendra un jour si des changements de direction majeur ne sont pas pris rapidement. Car dès que la technologie offre plus de puissance, on n'en profite pas pour "économiser justement", mais au contraire, pour offrir beaucoup plus. Il suffit de regarder l'excellent Google Maps et Stree View par exemple. Avec les progrès des caméras numériques, du stockage et de la bande passante, Google offre un service superbe sur le plan technique, qui n'existait pas avant, et qui doit consommer... des quantités indécentes d’énergie.
Regardes les PCs perso. Un PC d'il y a 20 ans ne consommait rien à côté d'une bonne machine d'aujourd'hui (surtout avec une carte graphique "gamer". Tout est comme ça...

Les progrès sont utilisés pour gonfler les marchés financiers avant tout. Pas pour améliorer la vie de l'humanité. Ce n'est pas en rasant des montagnes pour extraire du charbon comme ils le font aux US par exemple (pour fournir l'énergie aux data center de plus en plus gargantuesques) que cela va aller dans le sens d'un quelconque progrès sur le long terme;
Contacter le responsable de la rubrique Accueil