LaTeX : la version 2.3 de l'éditeur de texte graphique LyX est disponible
Et intègre désormais la gestion du moteur de bibliographie Biblatex

Le , par dourouc05, Responsable Qt & Livres
LyX est un éditeur de texte graphique, plus précisément WYSIWYM (what you see is what you mean), facilitant l’utilisation de LaTeX, le moteur de typographie phare des sciences, notamment par sa gestion des formules mathématiques. LaTeX ne fonctionne qu’en mode texte, avec un langage spécifique dont la syntaxe est loin d’être évidente. LyX a donc commencé comme une interface plus pratique à utiliser pour LaTeX, notamment avec un éditeur de formules très poussé et une intégration des systèmes de bibliographie. Avec le temps, LyX a intégré plusieurs modes de sortie, pas seulement LaTeX et ses variantes (XeTeX, LuaLaTeX…) : un export en HTML ou en DocBook, par exemple.


La version 2.3 de LyX apporte bon nombre de nouvelles fonctionnalités, la principale étant probablement la gestion du moteur de bibliographie Biblatex. Le paquet LaTeX n’est pas complètement pris en charge dans la moindre de ses fonctionnalités, mais l’est déjà au même niveau que les autres moteurs de bibliographie déjà implémentés. Par exemple, il était déjà possible de générer plusieurs bibliographies dans un même document (plus précisément, des bibliographies partitionnées à l’aide du paquet bibtopic) ; maintenant, cette fonctionnalité est aussi disponible nativement à travers Biblatex (ou chapterbib en sus de bibtopic pour les autres moteurs).

LyX dispose de la notion de branche, afin de générer plusieurs sorties depuis un même document (par exemple, une feuille d’exercices avec juste les énoncés ou aussi les correctifs). Jusqu’à présent, le contenu pouvait être activé par branche ; maintenant, il peut aussi l’être quand une branche n’est pas active.

Parmi les grandes passions de LyX, on compte la gestion poussée des différentes langues, notamment au niveau de leur typographie. La version 2.3 révise complètement les mécanismes des guillemets, avec la notion de guillemets dynamiques : ceux-ci s’adaptent automatiquement au style de guillemets du document (contrairement aux guillemets non typographiques, qui sont maintenant gérés nativement). Sept nouveaux styles de guillemets ont été ajoutés (avec des variations pour les citations à l’intérieur de citations) :

  • ‘british’ (“inner quotation”)
  • 「cjk」 (『inner quotation』)
  • 《cjkangle》 (〈inner quotation〉)
  • «french» (“inner quotation”)
  • «frenchin» («inner quotation»)
  • «russian» („inner quotation“)
  • »swedishg» (’inner quotation’)

Comme à chaque nouvelle version, bon nombre de commandes et de paquets LaTeX sont désormais pris en charge. Par exemple :

  • la commande \xout du paquet ulem pour barrer du texte ;
  • l’environnement subequations, pour numéroter plus précisément les équations ;

  • les options de document leqno et reqno, pour déterminer l’endroit où doit se placer le numéro de la formule ;
  • la longueur \baselineskip ;
  • l’option fleqn et la longueur \mathindent, pour indenter les formules au lieu de les centrer.

Certaines modifications apportent un confort d’utilisation plus grand. Par exemple, LyX peut maintenant détecter les modifications en temps réel du fichier principal, ainsi que mettre à jour instantanément les images incluses sans trop consommer de batterie.

LyX 2.3 est disponible depuis mars 2018, mais les binaires pour Windows ne sont apparus que récemment, en juillet. Cela est dû à un désaccord entre les développeurs sur la manière de gérer un défaut dans MikTeX : une mise à jour importante risquait de casser l’installation des utilisateurs. Il faut donc prévenir, lors de l’installation de LyX, que les mises à jour de MikTeX sont nécessaires, mais qu’elles pourraient casser l’installation actuelle de MikTeX. Le désaccord portait sur la manière de formuler la chose : le développeur qui s’occupait de l’installateur (Uwe Stöhr) a toujours préféré créer un installateur pour lequel la grande majorité des utilisateurs n’a aucun besoin de comprendre toutes les options (puisque le public utilisant Windows n’est pas toujours au courant des complexités de LaTeX) — ces options étant présentes pour les utilisateurs avancés. Il était cependant seul à avoir cet avis, les autres développeurs préférant expliciter tous les choix à l’utilisateur, quitte à le perdre et à ce qu’il prenne un choix au hasard quand il ne comprend pas. Le résultat est que Uwe Stöhr a produit son propre installateur, exactement comme il le faisait depuis des années, mais que le site officiel présente un autre installateur, créé par un autre développeur de LyX (Richard Kimberley Heck) — ce dernier n’étant pas à l’aise avec Windows, il lui a fallu plusieurs mois pour produire l’installateur (qui a toujours quelques limitations, comme une absence d’icône dans la liste des programmes lors de la désinstallation).

Télécharger LyX 2.3.
Télécharger l’installateur de Uwe Stöhr.

Et vous ?
Que pensez-vous de cette nouvelle version de LyX ?
Quelles fonctionnalités souhaiteriez-vous avoir dans les prochaines versions ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 8:59
Je viens de tester (version 2.3), et franchement l'éditeur "rich text" d'Overleaf me semble franchement bien plus agréable à l'utilisation.

Sur Overleaf, les commandes LaTeX sont directement reconnues et remplacées. Il suffit ensuite d'un clic pour voir le contenu LaTeX et le modifier.
Sur LyX, il faut faire Ctrl+L, écrire son contenu LaTeX dans la zone qui s'affiche, et qui reste telle quelle.
Avatar de dourouc05 dourouc05 - Responsable Qt & Livres https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 9:48
Tu compares deux choses qui n'ont rien à voir : Overleaf travaille directement avec du LaTeX, tandis que LyX cherche à cacher LaTeX autant que possible.
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 9:57
Citation Envoyé par dourouc05 Voir le message
Tu compares deux choses qui n'ont rien à voir : Overleaf travaille directement avec du LaTeX, tandis que LyX cherche à cacher LaTeX autant que possible.
Je ne suis pas d'accord.

D'une part parce qu'au final le but d'Overleaf et de LyX est d'écrire du texte LaTeX d'une manière la plus agréable possible, donc avec visualisation en temps réel du code LaTeX. D'autre part, parce que pour "cacher LaTeX", le système d'Overleaf est bien plus adapté (bien que moins complet) :
  • des boutons pour insérer des éléments, comme LyX ;
  • le remplacement à la volé du code LaTeX écrit, ce que ne propose pas LyX.

Or si le but est de cacher LaTeX autant que possible, le fait de remplacer les morceaux qui pourraient être écrit, cache mieux le LaTeX que de les laisser tels quels.
Avatar de -Nikopol- -Nikopol- - Responsable LaTeX https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 12:03
pour "cacher LaTeX", le système d'Overleaf est bien plus adapté (bien que moins complet) :
Overleaf est un compilateur en ligne, qui permet (c'est son principal intérêt pour moi) le travail collaboratif. Je ne vois pas ce qu'il cache.
tandis que LyX cherche à cacher LaTeX autant que possible.
Je n'ai jamais compris l'intérêt d'un truc pareil. Pourquoi cacher le code ? (si on veut adapter après on ne sait rien faire). Soit on fait comme Mme Michu et on utilise les WYSIWYG, soit on rentre vraiment dans LaTeX. L'argument du WYSIWYG n'en est pas un pour moi (plus maintenant en tout cas), avec un éditeur moderne, on travaille au clic aussi, il y' a des raccourcis pour les principales commandes de mise en page ou de sectionnement (et on peut s'en créer). L'éditeur affiche directement le pdf dans la même fenêtre que le code, et en un clic et une seconde le pdf est mis à jour. Donc, je ne pense plus que ce soit un problème, plus besoin de ligne de commande. Je pense qu'utiliser LyX, est inefficace. Le temps mis pour le prendre en main et le temps passé à résoudre les problèmes ou modifier un code que l'on ne comprend pas aurait permit d'être efficient avec LaTeX.
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 12:12
Citation Envoyé par -Nikopol- Voir le message
L'éditeur affiche directement le pdf dans la même fenêtre que le code, et en un clic et une seconde le pdf est mis à jour.
Personnellement, je préfère travailler en mode rich text, quand bien même j'écris en LaTeX.

Pour avoir une vue "globale" du document, j'utilise un écran en mode portrait, et pour conserver toute la largeur de l'écran, le mode "rich text" afin de n'avoir qu'une seule "fenêtre".
Avatar de dourouc05 dourouc05 - Responsable Qt & Livres https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 16:14
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
D'une part parce qu'au final le but d'Overleaf et de LyX est d'écrire du texte LaTeX d'une manière la plus agréable possible
C'était effectivement l'objectif de LyX dans ses premières versions (vers 1995). Maintenant, l'architecture posée est assez robuste pour produire n'importe quel type de format de sortie (DocBook, dans mon cas). Puisque LyX a vraiment un modèle complet du document dans une série de classes C++, je me sens bien plus à l'aise qu'avec Pandoc depuis du LaTeX.

Un gros avantage est aussi que LyX gère un certain nombre de paquets tout seul : pas besoin de se coltiner la doc de trente-six paquets pour voir lequel est le plus adapté, puis Stack Overflow pour s'assurer qu'il est toujours assez maintenu et ne pose pas trop de problèmes, on fait confiance à LyX.

Donc, c'est tout à fait normal que LyX ne t'affiche pas directement la prévisualisation des commandes que tu tapes en dur : ce mécanisme n'est prévu que pour ce qui n'est pas encore géré par LyX. (Tu peux certes activer une prévisualisation pour ça.) En d'autres termes : c'est prévu pour ne pas être utilisé .

Et un énorme problème d'Overleaf : comment fais-tu si tes documents doivent rester à l'intérieur de ton entreprise ? (Ce qui est mon cas : interdiction totale d'utiliser ce genre d'outils.) Avec Overleaf, tout est hébergé chez eux. ShareLaTeX ne semble plus très maintenu depuis leur rachat… Pour la collaboration, on ne parle pas forcément de la même chose : avec LyX, il faut utiliser un gestionnaire de versions externe (LyX utilise un format de fichiers texte, ça passe extrêmement bien), mais on peut travailler en parallèle.

Citation Envoyé par -Nikopol- Voir le message
(si on veut adapter après on ne sait rien faire).
Sauf que, avec LyX, tu peux adapter ta sortie LaTeX assez bien (je n'ai jamais eu besoin de plus, sauf pour les fignolages de soumission à une conférence, avec tout leur bousin propriétaire — j'aurais pu faire une petite extension de LyX pour qu'il gère ça tout seul, mais le rapport coût-bénéfice n'est pas génial pour un seul document).

Citation Envoyé par -Nikopol- Voir le message
Je pense qu'utiliser LyX, est inefficace. Le temps mis pour le prendre en main et le temps passé à résoudre les problèmes ou modifier un code que l'on ne comprend pas aurait permit d'être efficient avec LaTeX.
C'est pour ça que j'ai réussi à convertir cinq-six personnes qui étaient assez fan de LaTeX à utiliser LyX, sans même me lancer dans des campagnes de prosélytisme, juste en l'utilisant à côté d'eux. Je n'ai eu qu'une personne qui n'a pas compris l'utilité…

Citation Envoyé par -Nikopol- Voir le message
Soit on fait comme Mme Michu et on utilise les WYSIWYG, soit on rentre vraiment dans LaTeX.
Et si Mme Michu veut un rendu plus propre qu'un outil comme Word, tu lui dis quoi, d'utiliser LaTeX ? Il faut déjà un certain niveau de maîtrise de l'ordinateur pour ça… (LyX n'est pas non plus aussi facile à utiliser que Word, mais nettement plus que LaTeX.)
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 16:31
Citation Envoyé par dourouc05 Voir le message
Un gros avantage est aussi que LyX gère un certain nombre de paquets tout seul : pas besoin de se coltiner la doc de trente-six paquets pour voir lequel est le plus adapté, puis Stack Overflow pour s'assurer qu'il est toujours assez maintenu et ne pose pas trop de problèmes, on fait confiance à LyX.
Cela fait quelques années que j'utilise LaTeX, je n'ai jamais rencontré ce genre de problèmes.

Citation Envoyé par dourouc05 Voir le message
Et un énorme problème d'Overleaf : comment fais-tu si tes documents doivent rester à l'intérieur de ton entreprise ?
Cela n'a rien à voir avec l'aspect WISIWIM de l'éditeur.
Qu'il soit privé, publique, hébergé en Russie ou sur ta cafetière, cela n'a aucun rapport avec et ne change rien à l'éditeur.

Tu pourrais réimplanter le même éditeur en C++ pour une version bureau, cela ne t'empêche pas de proposer du remplacement à la volée du code LaTeX que tu écris.
Avatar de -Nikopol- -Nikopol- - Responsable LaTeX https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 19:03
Bon, j'avoue ne pas être le plus objectif à ce sujet.
C'est pour ça que j'ai réussi à convertir cinq-six personnes qui étaient assez fan de LaTeX à utiliser LyX, sans même me lancer dans des campagnes de prosélytisme,
tu noteras que moi non plus je suis resté sobre .
Pareil, sans aucune malveillance dans ma question mais quel est l'intérêt pour quelqu'un qui connait LaTeX d'utiliser LyX ? Car c'est cette raison qui fait que je ne m’intéresse pas du tout à LyX (à tort peut être).
Avatar de lulzec lulzec - Membre actif https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 20:52
Citation Envoyé par dourouc05 Voir le message
Un gros avantage est aussi que LyX gère un certain nombre de paquets tout seul : pas besoin de se coltiner la doc de trente-six paquets pour voir lequel est le plus adapté, puis Stack Overflow pour s'assurer qu'il est toujours assez maintenu et ne pose pas trop de problèmes, on fait confiance à LyX.
Pour le coup c'est quand même de la mauvaise foi là. Pour faire des choses standards tu trouves directement quel package utiliser avec Latex. Pour faire des choses plus exotiques par contre, ça m'étonnerait vraiment que LyX soit meilleur, puisque justement tu n'as pas un accès total au code Latex.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil