Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La plateforme d'échange de cryptomonnaies Coinbase obtient l'approbation des autorités américaines
Pour offrir des jetons considérés comme des titres

Le , par Stan Adkens

100PARTAGES

12  0 
Les nouvelles sont très bonnes pour Coinbase, l'une des plateformes d'échange de cryptomonnaies les plus populaires. Les autorités de réglementation américaines lui ont en effet donné l'autorisation de commencer à émettre des jetons.

Un porte-parole de Coinbase a déclaré lundi que la Securities and Exchange Commission (SEC) et la Financial Industry Regulatory Authority (FINRA) ont approuvé les récentes acquisitions de la société lui permettant de devenir l'un des premiers sites de négociation de jetons considérés comme des titres. En effet, Coinbase a acquis Keystone Capital Corp., Venovate Marketplace Inc. et Digital Wealth LLC. Ces acquisitions permettent à l'entreprise d'offrir des jetons comme des titres et de placer les entreprises sous surveillance fédérale. Coinbase aurait été principalement réglementé par un ensemble d'autorités étatiques.


En juin dernier, la compagnie avait déclaré que cette opération lui permettrait d’avoir une licence qui lui donne la possibilité d'être une société de courtage, un système de négociation alternatif et un conseiller en placement enregistré. Les systèmes de négociation alternatifs fonctionnent en dehors des bourses publiques traditionnelles.

Les plateformes de négociation réglementées pourraient éventuellement gérer des milliards de dollars en jetons vendus par les entreprises dans des levées de fonds en cryptomonnaies. Malgré une répression menée par les Etats-Unis, la Chine et d'autres pays, les entreprises ont déjà levé plus de 12 milliards de dollars par l'intermédiaire des ICO (Initial Coin Offering) en 2018, soit plus du triple de ce qu'elles ont fait l'an dernier, selon CoinSchedule, le tracker d’ICO.

Selon la SEC, la plupart des jetons sont des titres, ce qui signifie que les émetteurs doivent s'inscrire et se conformer aux lois fédérales, tout comme les plateformes qui font le trading. Pour cela, le porte-parole de Coinbase a déclaré que la prochaine étape pour la société est l'intégration de sa technologie dans les nouvelles filiales, sans donner un calendrier précis. Ceci pour s'assurer que les employés possèdent leurs propres licences.

Cependant, Coinbase a des concurrents. Le mois dernier, l'un de ses concurrents, Circle Internet Financial Ltd., a déclaré qu'il avait l'intention de s'inscrire comme courtier et négociateur auprès de la SEC, afin d'aider les investisseurs à acheter et à vendre des jetons considérés comme des titres. La société prévoit également de demander une licence bancaire fédérale pour fournir plus de services aux clients.

Source : Bloomberg

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Coinbase va envoyer au fisc américain des informations sur environ 13 000 personnes parmi ses utilisateurs, mettant fin à une longue bataille
Coinbase, la plateforme de transactions de devises numériques, supporte désormais le litecoin, une version « plus légère » que bitcoin

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !