Microsoft annonce la disponibilité de la préversion publique d'Azure Dev Spaces
Qui offre une expérience itérative de développement dans AKS

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Microsoft a annoncé la disponibilité de la préversion publique d’Azure Dev Spaces, une expérience de développement natif du cloud pour Azure Kubernetes Service (AKS), où vous pouvez travailler sur vos applications tout en restant connecté au cloud et à votre équipe.

Rappelons que Kubernetes est un système open source qui s'impose rapidement comme le système d'orchestration de conteneur préféré pour les applications de toutes formes et tailles, en simplifiant le déploiement, la mise à l'échelle et les opérations des conteneurs d'applications. Il s'exécute dans divers environnements, y compris sur site, ainsi qu'au sein de solutions de cloud, telles qu’Azure Container Service de Microsoft.

Microsoft s’est avéré un grand contributeur au projet Kubernetes et a développé également des logiciels pour faciliter l'utilisation de la technologie d'orchestration de conteneurs par les développeurs. Outre le fait que Microsoft a rejoint la Cloud Native Computing Foundation l'année dernière pour accélérer le déploiement et l'adoption de Kubernetes, notons que c'est Brendan Burns, co-créateur de Kubernetes, qui dirige maintenant les projets de conteneur d'Azure. Microsoft a également fait l'acquisition de Deis, une entreprise à la base de plusieurs outils Kubernetes open source. Tout cela témoigne de l'importance qu'accorde Microsoft à la technologie qui est devenue rapidement le standard de facto pour l'orchestration de conteneurs. L'une des dernières initiatives pro-Kubernetes de Microsoft a été le lancement en octobre dernier d'un nouvel Azure Container Service (ACS) qui se concentre désormais sur Kubernetes. Il a été d'ailleurs lancé sous l’acronyme AKS au lieu d’ACS. Le « K » ici a été mis pour Kubernetes, en vue d'indiquer la nouvelle orientation de la firme de Redmond.


« Au cours de la dernière année, nous avons parlé à de nombreux développeurs travaillant dans différentes langages et plateformes qui explorent Kubernetes. Ils sont enthousiasmés par les opportunités qui leur est offerte de créer des applications natives cloud avec des conteneurs et des microservices sans avoir à gérer ou orchestrer l'infrastructure. Nous voyons également des équipes d'entreprise migrer leurs applications existantes vers Kubernetes, puis les moderniser de manière incrémentielle en extrayant les fonctionnalités des applications dans les microservices. AKS facilite le travail des équipes de développement d'applications avec Kubernetes dans le cloud et Dev Spaces permet un flux de développement familier mais puissant pour la création d'applications sur AKS », a expliqué l’équipe Visual Studio.

Les conteneurs et le modèle microservices vous permettent de créer des applications à l'échelle du cloud qui sont évolutives et durables, où chaque microservice peut être géré et mis à jour indépendamment. Pour les équipes de développement, un avantage clé de ce modèle est qu'il permet de faire du parallélisme dans le développement.

Cependant, les microservices introduisent de nouveaux défis dans votre flux de travail. Voici quelques aspects que les développeurs travaillant dans une équipe (ce qui est la plupart des développeurs) considèrent :
  • Comment travaillez-vous sur votre service quand il dépend d'autres services qui sont également modifiés en même temps?
  • Comment établissez-vous une base de référence sur laquelle tous les membres de l'équipe peuvent travailler jusqu'à ce qu'ils soient prêts à engager des changements ?
  • Puisque votre microservice, par sa conception, ne gère qu'une fonctionnalité spécifique requise par l'application, comment testez-vous les modifications de bout en bout ?

Azure Dev Spaces est un nouveau service qui vous aide à relever ces défis et à créer des applications natives cloud sur AKS à partir de vos outils de prédilections.

Débuter sur Kubernetes avec Dev Spaces

Dev Spaces vous permet de faire vos premiers pas dans le développement de conteneurs. Vous pouvez utiliser Dev Spaces avec votre éditeur de code de choix pour créer les artefacts requis pour générer et exécuter votre code dans un conteneur, tel que Dockerfile. Cela vous permet de conteneuriser rapidement votre application. Votre code est ensuite synchronisé avec le cloud, où il est construit et déployé en tant que conteneur dans AKS.

Vous pourrez alors éditer et déboguer ce code comme si tout fonctionnait localement sur votre machine. Tout cela sans avoir à installer l'outil Docker ou Kubernetes sur votre machine locale ou à connaître les concepts Docker ou Kubernetes tels que Dockerfiles ou Helm charts.

Microsoft explique que lorsque vous serez prêt à plonger plus profondément dans ces technologies, vous serez suffisamment préparés pour pouvoir débuter votre voyage.

Il est facile de démarrer avec Dev Spaces - il suffit de choisir un Dev Space et de lancer votre application. En quelques secondes, votre application fonctionne sur Azure dans AKS.


Maintenant que votre application s'exécute dans Dev Space, vous pouvez y apporter des modifications et tout déboguer sur Azure.


Source : Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous d'Azure Dev Spaces ? Allez-vous l'essayer ?

Voir aussi :

Box annonce le support des nouveaux services cognitifs de Microsoft Azure, pour apporter le machine learning au contenu stocké sur sa plateforme
Microsoft annonce la disponibilité générale d'Azure IoT Edge, son service cloud entièrement géré qui a été en beta pendant près d'un an
Azure cloud est le nouveau Windows de Microsoft, soutient l'analyste James Cordwell au regard de la croissance continue de la plateforme cloud
Microsoft va imposer l'authentification multifacteurs sur les comptes admin d'Azure AD pour réduire le risque quand un mot de passe est compromis
Microsoft lance la première préversion de Visual Studio Kubernetes Tools, pour simplifier l'expérience Kubernetes pour les développeurs Visual Studio


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil