Google publie les statistiques des demandes gouvernementales d'accès à ses données
Et veut ainsi lutter contre la censure

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Le but, d'après Google, est de faire reculer la censure dans le monde.

Louable, mais aussi certainement un peu marketing.

Pour atteindre ce but, Moutain View publiera régulièrement un rapport (et une carte) sur les demandes des gouvernements qui ont souhaité accéder aux données de la société.

Ces données vont des informations personnelles des utilisateurs à l’interruption pure et simple du moteur de recherche.

Quand on connait la quantité de données que possède Google, on comprend que des états peu regardants sur le droit de ses citoyens soient tentés d'accéder à cette mine d'or.

Ce rapport se compose de deux indicateurs.

Le premier est celui de la continuité de l'activité de ses services (moteur, Gmail, Youtube, Blogger, etc) par pays. Une chute dans le graphe indique une mise hors service par les autorités... ou un bug technique.

Deuxième indice, la fameuse carte des demandes gouvernementales :



Seulement problème, les chiffres les plus intéressants (et sensibles) ne sont pas disponibles.

Ainsi, le nombre de requêtes du Gouvernement Chinois est évalué à « ? ». Idem pour la Lybie.

Pour jouer le jeu de la transparence, Google indique également le nombre de demandes auxquelles il a accepté de se plier (enquête judiciaire ou pour d'autres raisons).

Un taux a priori faible – souvent Google n'accède pas à plus de 10 demandes par pays et par semestre - mais un chiffre qui peut exceptionnellement monter jusqu'à 16 % (Brésil).

On notera juste que la France et la Grande-Bretagne procèdent, proportionnellement à leurs nombres d'habitants, aux plus grands nombres de demandes d'accès.

Certains en tireront peut-être la conclusion que ces deux démocraties glissent dangereusement vers la censure et 1984 de George Orwell.

L'autre hypothèse est que ce nouvel outil est intéressant. Mais qu'il remplit visiblement encore très mal son objectif de dénonciation des dictatures.

Source : Google Transparency Report

Et vous ?

Bonne décision ou simple démarche marketing (ou autre) : que pensez-vous de cette initiative de Google ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Neko Neko - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 30/09/2010 à 10:59
Bonne initiative ou simple démarche marketing (ou autre) : que pensez-vous de cette initiative de Google ?

C'est une demi initiative comme dit dans l'article. Il serait intéressant d'avoir le détail de ces requêtes. Quelle proportion concerne les infos personnelles, et plus précisément quelles infos, quelle proportion pour le reste. Il est possible que certaines de ces demandes soient légitimes, mais cette liste ne permet pas de le savoir.
Et bien évidement avoir ça pour tous les pays.
Avatar de Firwen Firwen - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 30/09/2010 à 12:11
+1.

Voir les sujets de ce qui a été censuré par pays serait vraiment interessant.

Ces données rendent toutefois assez sceptique sur l'avenir du web et sa neutralité.
Avatar de randriano randriano - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 30/09/2010 à 13:59
Citation Envoyé par Firwen  Voir le message
Ces données rendent toutefois assez sceptique sur l'avenir du web et sa neutralité.

C'est par pays donc je crois pas que ça nuit à la neutralité
Citation Envoyé par Gordon Fowler
Louable, mais aussi certainement un peu marketing.

Je pense aussi.
Avatar de adivinenza adivinenza - Membre régulier https://www.developpez.com
le 04/10/2010 à 3:01
Souvent on se dit qu'habiter dans nos régions africaines c'est vraiment bien , la censure du net? Connais po.

Beh sinon j'ai plus l'impression que Google fait ca pour nous montrer son coté ange (et defenseur des pauvres surfeurs oprimés par leur gouvernements ).

En attendant, moi je peu retourner a mes recherches sans contraintes
Offres d'emploi IT
Data scientist senior H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (Saclay)
Architecte électronique de puissance expérimenté H/F
Safran - Ile de France - Villaroche - Réau
Responsable transverse - engagement métiers H/F
Safran - Ile de France - Corbeil-Essonnes (91100)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil