Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le marché des progiciels croît de +4,5% en 2010
Et explosera en Asie-Pacifique jusqu'en 2014, selon Gartner

Le , par Katleen Erna

0PARTAGES

1  0 
Le marché français des logiciels sort la tête de l'eau, mais reste encore trop en retrait au niveau mondial
Mise à jour du 08.01.2011 par Katleen


Une enquête conduite par Global Software Leaders vient de révéler des données intéressantes sur le marché français du logiciel qui montrent que la pire de la crise est passé.

Ce qui caractérise ce secteur, c'est que ses 10 entreprises les plus importantes totalisent 60% des revenus totaux. Rien que le leader, Dassault Systèmes, représente 31% des revenus annuels du logiciel français.

Mais les inégalités font rage, ainsi 59% des éditeurs de notre pays représentant 15 millions d'euros (revenus annuels) des rentrées d'argent totales des éditeurs français.

Mais là où le bas blesse, c'est que seul Dassault fait partie du Top 100 mondial. Notre pays a besoin d'un sacré coup de sang pour se remettre dans la partie. La faute à l'économie, oui, et aussi à la taille de nos entreprises nationales.

Source : l’AFDEL (Association Française des Editeurs de Logiciels)

Les éditeurs français arriveront-ils à remonter la pente ?

Quelles sont les gros bâtons dans les roues du marché du logiciel français ?

Le marché des progiciels croît de +4.5% en 2010, et explosera en Asie-Pacifique jusqu'en 2014 selon Gartner

Le cabinet Gartner vient de rendre public ses prévisions concernant le marché des logiciels d'entreprise. Globalement, les chiffres sont bons et annoncent une belle croissance (+4.5% par rapport à 2009), qui sera toutefois mitigée d'un pays à l'autre. Ainsi, des secteurs émergents dans ce domaine, comme l'Asie ou l'Amérique du Sud (qui ont de plus été moins touchés par la crise économique que nous), devraient investir fortement dans ce domaine dans les années à venir.

« Des systèmes d’information vieillissants, ainsi qu’une plus grande demande concernant les logiciels de sécurité et l’alignement par rapport aux besoins de l’entreprise sont des facteurs clés de décision pour les utilisateurs finaux qui augmentent leurs dépenses sur ce marché des logiciels d’infrastructure », explique le rapport.

Et Gartner voit gros : le marché des progiciels dépasserait un chiffre d'affaire de 232 milliards de dollars en 2010, pour atteindre les 246.6 milliards de dollars en 2011 avant de se hisser à 297 milliards dans quatre ans. Soit, une croissance annuelle moyenne de 6% pour les cinq années à venir.

Concernant les régions du globe évoquées plus tôt, il est attendu que l'Amérique du Nord connaisse une croissance de 8.5% cette année (en comparaison avec 2009), qui devrait se maintenir jusqu'à 2014. Ce qui fera passer le chiffre d'affaire de ces pays de 110.8 milliards en 2010 à 143.6 milliards dans quatre ans.

L'Asie-Pacifique (hors Japon) réalisera vraisemblablement des performances encore meilleures, avec une croissance estimée à 13% (22 milliards de dollars contre 19.5 milliards en 2009). Il s'agira là de la plus grande hausse mondiale dans ce marché.

Enfin, pour l'Europe Centrale, la situation est un peu moins rose, avec « seulement » 64.5 milliards de dollars pour 2010, ce qui représente une chute de 3.4% comparativement à 2009. Gartner prévoit néanmoins une petite hausse par la suite, avec une stabilisation aux alentours de 76.2 milliards de dollars en 2014.

Source : Gartner

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Elepole
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/01/2011 à 18:21
Citation Envoyé par lequebecois79 Voir le message

les compagnies veulent pu prendre de risque?
Plus personne ne veut prendre de risque c'est une caractéristique de tout le secteur professionnel français.
2  0 
Avatar de manudwarf
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 09/01/2011 à 16:10
Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message
Quelles sont les gros bâtons dans les roues du marché du logiciel français ?
Un gouvernement délibérément réfractaire ? Une vente-liée qui empêche toute concurrence d'exister dans le domaines des OS ? Un marché public vendu à Microsoft ? Aucune volonté de la part des entreprises françaises d'investir dans autre chose que des multinationales étasuniennes ?
3  1 
Avatar de herve4
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 22/09/2010 à 7:11
les usines à gaz ont encore de beaux jours devant eux.
0  0 
Avatar de Virgil Scipion
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 22/09/2010 à 16:39
Je ne sais si c'est réellement une bonne nouvelle, car cela signifie que je vais devoir faire des softs en espagnol, et vu mon niveau c'est pas gagné... Quoi que je préfère encore me mettre à l'espagnol qu'au chinois
0  0 
Avatar de lequebecois79
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 08/01/2011 à 11:02
le secteur informatique français est trop orienté gestion.... c'est que là que ça bouge..

autrement, il y a pas grand chose d'intéressant....

les compagnies veulent pu prendre de risque?
0  0